Statistique Canada
Symbole du gouvernement du Canada

Liens de la barre de menu commune

Produit intérieur brut par industrie

Avertissement Consulter la version la plus récente.

Information archivée dans le Web

L’information dont il est indiqué qu’elle est archivée est fournie à des fins de référence, de recherche ou de tenue de documents. Elle n’est pas assujettie aux normes Web du gouvernement du Canada et elle n’a pas été modifiée ou mise à jour depuis son archivage. Pour obtenir cette information dans un autre format, veuillez communiquer avec nous.

Le Quotidien


Le vendredi 29 septembre 2006
Juillet 2006

L'activité économique s'est accrue de 0,2 % en juillet après être demeurée stable en juin. La croissance a été enregistrée tant dans les secteurs des services que dans ceux des biens. Les secteurs de l'énergie, du commerce de gros et de détail ainsi que des services financiers ont été particulièrement vigoureux. Les secteurs de la construction et de la foresterie ont reculé pour un troisième mois consécutif, tandis que la production manufacturière est demeurée essentiellement stable.

cliquez sur le bouton droit pour sauvegarder le graphique.

Hausse de la production du secteur de l'énergie

Le secteur de l'énergie a progressé de 1,3 % en juillet, ce qui constitue une première augmentation depuis mars. En dépit de la fermeture prolongée de certaines installations, l'extraction de pétrole s'est fortement accrue sur les sites en exploitation tant sur la côte Est que dans les sables bitumineux. Le transport par oléoduc a également connu une progression vigoureuse. La production et le transport de gaz naturel ont pour leur part diminué en raison du niveau élevé des stocks et du relâchement des prix. Pour un deuxième mois consécutif, l'exploration pétrolière et gazière a également enregistré une croissance importante, après avoir observé deux mois de fortes baisses. La production d'électricité et la distribution de gaz naturel ont toutes deux crû, en partie sous la pression de la demande à des fins de climatisation.


Note aux lecteurs

Les données mensuelles sur le produit intérieur brut (PIB) par industrie sont des estimations selon des indices de volume en chaîne dont l'année de référence est 1997. Cela signifie que les estimations pour chaque industrie et agrégat sont obtenues à partir d'un indice enchaîné de volume multiplié par la valeur ajoutée de l'industrie en 1997. Pour la période allant de 1997 à 2003, les estimations mensuelles sont ajustées en fonction des indices de volume Fisher enchaînés annuellement pour le PIB, obtenus à partir des tableaux d'entrées-sorties en prix constants. Pour la période commençant en janvier 2004, on établit les estimations en enchaînant un indice de volume Laspeyres à pondération fixe à la période précédente. La pondération fixe est constituée des prix de la production et des intrants de 2003. Cette opération rend les estimations mensuelles du PIB par industrie plus comparables aux données du PIB en termes de dépenses, enchaînées trimestriellement.

Révisions

Dans le présent communiqué sur le PIB mensuel par industrie, les estimations incorporent les repères annuels d'entrées-sorties révisés pour 2002 et les nouveaux repères pour 2003, les révisions des données d'origine et les améliorations aux méthodologies. Les estimations ont été révisées à partir de janvier 2001.

Pour obtenir plus de renseignements sur le PIB mensuel par industrie, consultez le module sur les Comptes économiques nationaux de notre site Web (/cen).


La production du secteur minier excluant le pétrole et le gaz naturel a progressé de 2,4 % sous l'impulsion de l'extraction de charbon ainsi que de la potasse, à la suite de la conclusion d'une entente avec la Chine visant l'exportation de potasse.

Les ventes de véhicules automobiles dynamisent le commerce

Le commerce de gros s'est accru de 1,0 % en juillet. Les ventes de produits automobiles ainsi que d'ordinateurs et de fournitures électroniques ont été les principaux facteurs à l'origine de cette augmentation. Par contre, reflétant le ralentissement dans le secteur de la construction, les grossistes en matériaux de construction, en produits métalliques et en produits du bois ont enregistré une diminution de leurs activités. Le commerce au détail a, quant à lui, progressé de 0,4 %, profitant du retour de certains programmes d'incitation à l'achat de véhicules neufs ainsi que d'une hausse des ventes chez les détaillants de véhicules d'occasion. Pendant ce temps, les ventes des magasins de vêtements et d'accessoires ainsi que des centres de rénovation et des quincailleries ont reculé par rapport au mois précédent.

cliquez sur le bouton droit pour sauvegarder le graphique.

Les activités bancaires et boursières sont à la hausse

Les activités dans le secteur de la finance et des assurances se sont fortement accrues en juillet (+0,8 %). L'activité des courtiers en valeurs mobilières a crû en raison du niveau plus élevé des opérations boursières que la normale. Les activités bancaires ont également connu une croissance. Dans le sillage des deux mois précédents, les services de courtage immobiliers ont quant à eux perdu du terrain en juillet (-1,4 %), reflétant ainsi le ralentissement observé dans la revente de logements.

L'activité manufacturière demeure stable

L'activité du secteur de la fabrication est demeurée essentiellement la même qu'en juin. Ce secteur a montré des signes de relâchement depuis le début de l'année. Parmi les 21 grands groupes, 10 d'entre eux, représentant 44 % de la production manufacturière totale, ont été en hausse. Les augmentations ont été enregistrées essentiellement dans la production de biens durables, principalement dans la fabrication de machinerie, de produits en bois et dans la première transformation des métaux. Les reculs les plus importants ont été constatés dans la fabrication de véhicules, de leurs pièces ainsi que de produits en plastique et en caoutchouc.

La production industrielle (soit celle des mines, des services publics et de la fabrication) s'est accrue de 0,5 % en juillet, grâce notamment à la forte progression du secteur de l'extraction minière, pétrolière et gazière (+1,8 %). Aux États-Unis la production industrielle a crû de 0,4 %, les secteurs de la fabrication, des mines et des services publics ayant été tous les trois à la hausse.

Troisième recul mensuel du secteur de la construction

Pour un troisième mois consécutif, le secteur de la construction a reculé en juillet (-0,2 %), entraîné par une baisse de 1,1 % observée dans la construction résidentielle. Le déclin a été particulièrement marqué dans la construction de maisons unifamiliales, alors que celle d'appartements a continué de progresser. La construction de bâtiments non résidentiels a fléchi de 0,4 %, la baisse dans la construction de bâtiments industriels ayant été en partie compensée par la hausse observée dans la construction de bâtiments commerciaux. Enfin, les travaux de génie et de réparations ont également progressé permettant de tempérer ces reculs.

Données stockées dans CANSIM : tableaux 379-0017 à 379-0022.

Définitions, source de données et méthodes : numéro d'enquête 1301.

Le numéro de juillet 2006 de Produit intérieur brut par industrie (15-001-XIF, gratuit) paraîtra sous peu.

Les données sur le produit intérieur brut par industrie pour août seront diffusées le 31 octobre.

Pour obtenir plus de renseignements ou pour commander des données, communiquez avec l'agent de diffusion en composant sans frais le 1-800-887-IMAD (imad@statcan.gc.ca). Pour en savoir davantage sur les concepts, les méthodes et la qualité des données, communiquez avec Guy Fortin au 613-951-9145, Division des comptes des industries.

Tableaux. Tableau(x).