Projections de la population selon l'identité autochtone au Canada

Avertissement Consulter la version la plus récente.

Information archivée dans le Web

L’information dont il est indiqué qu’elle est archivée est fournie à des fins de référence, de recherche ou de tenue de documents. Elle n’est pas assujettie aux normes Web du gouvernement du Canada et elle n’a pas été modifiée ou mise à jour depuis son archivage. Pour obtenir cette information dans un autre format, veuillez communiquer avec nous.

Sujets connexes

2006 à 2031

Selon tous les scénarios de croissance élaborés, la population d'identité autochtone au Canada pourrait atteindre entre 1,7 million et 2,2 millions de personnes d'ici 2031 et représenter entre 4,0 % et 5,3 % de la population totale.

Le taux de croissance annuel moyen de l'ensemble de la population d'identité autochtone durant cette période varierait entre 1,1 % et 2,2 %, comparativement à 1,0 % pour la population non autochtone.

En 2006, on estimait à 1,3 million le nombre de personnes qui ont déclaré une identité autochtone. Cette population représentait 3,9 % de la population canadienne.

Au sein de cette population, 785 000 étaient des Indiens de l'Amérique du Nord, 404 000 des Métis et 53 000 des Inuits.

Tous les scénarios indiquent également que la population des trois groupes d'identité autochtone (Premières Nations/Indiens de l'Amérique du Nord, Métis et Inuits) demeurerait plus jeune que la population non autochtone en 2031.

L'âge médian de la population autochtone pourrait passer de 27 ans en 2006 à un niveau se situant entre 35 et 37 ans en 2031. La population inuite demeurerait la plus jeune et la population métisse, la plus âgée parmi les groupes d'identité autochtone. En comparaison, l'âge médian de la population non autochtone serait d'environ 43 ans en 2031.

Indiens de l'Amérique du Nord

En 2031, les Indiens de l'Amérique du Nord continueraient à présenter la population la plus nombreuse parmi les populations d'identité autochtone. Leur nombre se situerait entre 1,1 million et 1,2 million de personnes. Entre 2006 et 2031, le taux de croissance annuel moyen de la population d'Indiens de l'Amérique du Nord varierait entre 1,2 % et 1,9 %.

Malgré le vieillissement de la population, la population d'Indiens de l'Amérique du Nord resterait plus jeune que la population métisse et que la population non autochtone en 2031. Cependant, elle serait plus âgée que la population inuite.

Note aux lecteurs

Ce communiqué présente de nouvelles projections démographiques selon l'âge, le sexe et les régions pour les populations d'identité autochtone jusqu'en 2031. Le terme «identité autochtone» est utilisé dans le contexte de l'auto-identification aux groupes autochtones (Premières Nations/Indiens de l'Amérique du Nord, Métis et Inuits) dans les recensements canadiens.

Statistique Canada a préparé ces projections au moyen du modèle Demosim, avec l'appui d'Affaires autochtones et Développement du Nord Canada dans un contexte de recherche et développement, de Ressources humaines et Développement des compétences Canada, de Patrimoine canadien et de Citoyenneté et Immigration Canada.

Le rapport présente les principaux résultats de cinq scénarios de projections, tous basés sur les données du Recensement de 2006 ajustées pour tenir compte du sous-dénombrement net. Ces projections visent à établir des scénarios d'évolution future plausibles, reposant sur des hypothèses en matière de fécondité, d'espérance de vie, de migration et de changement de l'identité autochtone auto-déclarée au cours de la vie.

Le fait que des individus changent la façon dont ils déclarent leur identité autochtone au cours de leur vie est un phénomène qui a contribué à la croissance de la population d'identité autochtone au Canada, surtout des Métis.

L'âge médian des Indiens de l'Amérique du Nord était de 25 ans en 2006. En 2031, il pourrait varier entre 33 et 35 ans.

Métis

En 2006, la population métisse était estimée à 404 000 personnes. Cette population a presque doublé entre 1996 et 2006. Un facteur important à l'origine de cette croissance est le fait que de nombreuses personnes ont changé la façon dont elles ont déclaré leur identité autochtone au cours de cette période.

Dans les années à venir, la population métisse continuerait à croître, mais le rythme de cette croissance demeure incertain. Ce rythme dépendra en grande partie de la mesure dans laquelle cette population continuera ou non de bénéficier d'apports nets par voie de changement de déclaration d'identité autochtone au cours de la vie.

Selon les scénarios où la population métisse continuerait de bénéficier d'apports nets par voie de changement de déclaration d'identité autochtone au même rythme que ceux observés entre 1996 et 2006, elle pourrait dépasser les 850 000 personnes en 2031. Cette population afficherait alors la croissance la plus rapide parmi les populations autochtones, soit un taux de croissance annuel moyen d'environ 3,1 %.

Cependant, selon les scénarios où la population métisse cesserait de bénéficier d'apports nets par voie de changement de déclaration d'identité autochtone, elle pourrait atteindre environ 500 000 personnes en 2031. La population métisse afficherait alors la croissance la plus faible des trois groupes autochtones, soit une croissance annuelle moyenne de 0,9 %.

Selon tous les scénarios de projections, la population métisse vieillirait au cours des prochaines années. L'âge médian de cette population, qui était de 29 ans en 2006, pourrait se situer aux alentours de 39 ans en 2031. La vaste majorité des Métis habiteraient toujours dans les provinces de l'Ouest et en Ontario.

Inuits

En 2006, environ 53 000 personnes se sont identifiées comme Inuits. En 2031, cette population pourrait atteindre entre 73 000 et 77 000 personnes. La population inuite présenterait un taux d'accroissement annuel moyen variant entre 1,3 % et 1,5 % de 2006 à 2031, sous le seul effet de l'accroissement naturel, ou solde des naissances et des décès.

Durant cette période, l'accroissement naturel de la population inuite serait le plus élevé de toutes les populations d'identité autochtone et ce, dans tous les scénarios de projections.

En 2006, les Inuits présentaient un âge médian de 22 ans, ce qui faisait d'eux le groupe d'identité autochtone le plus jeune. En 2031, la population inuite vieillirait, mais serait toujours le groupe d'identité autochtone le plus jeune. L'âge médian des Inuits se situerait alors entre 31 et 32 ans.

En 2031, la vaste majorité de la population inuite habiterait toujours sur les terres inuites, aussi appelées Inuit Nunangat, qui comprennent la région de l'Inuvialuite dans les Territoires du Nord-Ouest, le Nunavut, le Nunatsiavut (Labrador) et le Nunavik (Nord québécois).

Projections pour les provinces, les territoires et les régions métropolitaines

À l'échelon des provinces, c'est en Saskatchewan et au Manitoba que la proportion que représentent les populations d'identité autochtone serait la plus importante en 2031.

Entre 21 % et 24 % de la population de la Saskatchewan et entre 18 % et 21 % de la population du Manitoba serait d'identité autochtone en 2031. La proportion était de près de 16 % dans chacune de ces provinces en 2006.

Les Autochtones continueraient à représenter une grande part de la population des territoires en 2031 : environ 22 % au Yukon, 52 % dans les Territoires du Nord-Ouest et 86 % au Nunavut, comparativement à 26 %, à 52 % et à 85 % respectivement en 2006.

Entre 36 % et 40 % des Autochtones vivraient dans une région métropolitaine de recensement en 2031, comparativement à près des trois quarts des non-Autochtones. Environ 34 % des Autochtones habitaient dans une région métropolitaine de recensement en 2006.

Dans les régions métropolitaines de recensement, la proportion que représente la population autochtone pourrait varier entre moins de 1 % et 15 %. En 2031, Thunder Bay, Winnipeg, Grand Sudbury, Saskatoon et Regina présenteraient les proportions les plus élevées et Toronto, la plus faible.

La publication Projections de la population selon l'identité autochtone au Canada, 2006 à 2031, (91-552-X, gratuite), est maintenant accessible à partir du module Publications de notre site Web, sous l'onglet Ressource clé.

Pour obtenir plus de renseignements, communiquez avec le Centre de contact national de Statistique Canada au 613-951-8116 ou composez sans frais le 1-800-263-1136 (infostats@statcan.gc.ca), Division des communications.

Pour en savoir davantage sur les concepts, les méthodes et la qualité des données, communiquez avec les Services à la clientèle au 613-951-2320, Division de la démographie.