Dépenses au chapitre de la recherche et du développement

Avertissement Consulter la version la plus récente.

Information archivée dans le Web

L’information dont il est indiqué qu’elle est archivée est fournie à des fins de référence, de recherche ou de tenue de documents. Elle n’est pas assujettie aux normes Web du gouvernement du Canada et elle n’a pas été modifiée ou mise à jour depuis son archivage. Pour obtenir cette information dans un autre format, veuillez communiquer avec nous.

Sujets connexes

2011 (perspectives) (Communiqué précédent)

Selon les prévisions, les dépenses intérieures brutes en recherche et développement (R-D) au Canada devraient s'établir à 29,9 milliards de dollars en 2011, en hausse de 2,0 % par rapport aux chiffres provisoires pour 2010.

Les perspectives pour 2011 laissent entendre que la reprise est amorcée après deux années de repli des dépenses en R-D. Cependant, le total des perspectives de dépenses en R-D demeure inférieur aux 30,5 milliards de dollars engagés en 2008.

Une bonne part de la remontée prévue en 2011 devrait survenir dans le secteur des entreprises commerciales, qui se classe au premier rang des secteurs d'exécution de la R-D au Canada. Depuis une dizaine d'années, les deux principaux secteurs d'exécution, soit le secteur des entreprises commerciales et celui de l'enseignement supérieur, représentent 90 % environ des dépenses totales en R-D.

En 2011, les entreprises commerciales prévoient consacrer 15,6 milliards de dollars à la R-D, en hausse de 5,0 % par rapport à l'année précédente. Les dépenses dans ce secteur représenteraient 52 % des dépenses totales au chapitre de la R-D en 2011, en baisse comparativement à 62 % une décennie ans plus tôt.

Le secteur de l'enseignement supérieur prévoit accroître ses dépenses en R-D de 1 % pour les porter à 11,3 milliards de dollars. Dans ce secteur, on continue d'observer une augmentation constante, bien que modeste, des dépenses annuelles à ce chapitre.

L'administration publique fédérale, troisième secteur d'exécution en importance, prévoit dépenser 2,5 milliards de dollars en R-D en 2011, soit 10,3 % de moins qu'en 2010.

Les autres secteurs d'exécution de la R-D, c'est-à-dire les administrations publiques provinciales, les organismes provinciaux de recherche et les organisations privées sans but lucratif, prévoient engager 481 millions de dollars au chapitre de la R-D en 2011.

Pour ce qui est du financement de la R-D, le classement est similaire. Pour 2011, le secteur des entreprises commerciales devrait fournir 14,2 milliards de dollars à ce chapitre, le secteur de l'administration publique fédérale, 5,8 milliards de dollars et le secteur de l'enseignement supérieur, 5,2 milliards de dollars.

Le financement de la R-D comprend également le secteur étranger, qui devrait contribuer 2,1 milliards de dollars à ce chapitre en 2011.

Nota : Les données sur les dépenses intérieures brutes au chapitre de la recherche et du développement (R-D) sont fondées sur l'exécution. Les dépenses intra-muros en R-D sont engagées au sein d'organismes qui exécutent des activités de R-D. Les organismes peuvent financer leur propre R-D ou faire de la R-D pour le compte d'autres organismes. Les organismes d'exécution de la R-D déclarent le montant dépensé en R-D intra-muros ainsi que la source des fonds par secteur de financement pour ces dépenses. Les données sur la source des fonds servent à mesurer le financement de la R-D engagé par les différents secteurs de financement.

Données stockées dans CANSIM : tableau 358-0001.

Définitions, source de données et méthodes : numéros d'enquête, y compris ceux des enquêtes connexes, 4201, 4204, 4208, 4209, 4210, 4212 et 5109.

La publication Estimations des dépenses canadiennes au titre de la recherche et du développement au Canada et dans les provinces, estimations nationales de 2001 à 2011 et estimations provinciales de 2005 à 2009, vol. 4, no 1 (88-221-X, gratuite), est maintenant accessible à partir du module Publications de notre site Web, sous l'onglet Ressource clé.

Pour obtenir plus de renseignements ou pour en savoir davantage sur les concepts, les méthodes et la qualité des données, communiquez avec Cindy Carter au 613-951-1856 (cindy.carter@statcan.gc.ca) ou avec Louise Earl au 613-951-2880 (louise.earl@statcan.gc.ca), Division des enquêtes entreprises spéciales et de la statistique de la technologie.