Le Quotidien
|
 En manchette  Indicateurs  Communiqués par sujets
 Sujets d'intérêt  Calendrier de diffusion  Information

Étude : Santé des Inuit : certains résultats de l'Enquête auprès des peuples autochtones de 2012

Diffusion : 2014-08-26

En 2012, les Inuit de 15 ans et plus étaient moins susceptibles de se dire en excellente ou en très bonne santé que la population du Canada dans son ensemble.

Les données tirées de l'Enquête auprès des peuples autochtones de 2012 fournissent un certain nombre d'indicateurs de base sur la santé de la population inuite, ainsi que des renseignements sur les comportements influant sur la santé et certains déterminants sociaux de la santé.

Les Inuit étaient moins susceptibles d'avoir vu ou consulté un médecin au cours de l'année précédant l'enquête et plus susceptibles d'avoir fumé la cigarette tous les jours et d'avoir connu l'insécurité alimentaire dans leur ménage comparativement à la population totale du Canada.

Indicateurs de la santé : moins de la moitié des Inuit se disent en excellente ou en très bonne santé

Selon l'enquête, 45 % des Inuit de 15 ans et plus se disaient en excellente ou en très bonne santé en 2012, alors que le chiffre pour l'ensemble de la population canadienne était de 63 %. Entre 2001 et 2012, le pourcentage d'Inuit ayant indiqué être en excellente ou en très bonne santé a reculé, passant de 56 % à 45 %.

En outre, 43 % des Inuit de 15 ans et plus avaient reçu un diagnostic de problème de santé chronique de la part d'un professionnel de la santé. Les problèmes de santé les plus fréquents chez les Inuit étaient l'hypertension (12 %), l'arthrite (12 %), l'asthme (7 %), les troubles de l'humeur (7 %) et le diabète (5 %).

Comportements influant sur la santé : la proportion d'Inuit qui indiquent fumer la cigarette quotidiennement diminue entre 2001 et 2012

Un peu plus de la moitié (52 %) des Inuit de 15 ans et plus ont indiqué avoir fumé la cigarette chaque jour en 2012, par rapport à 16 % de l'ensemble des Canadiens. Entre 2001 et 2012, la prévalence de l'usage quotidien du tabac chez les Inuit a diminué, passant de 61 % à 52 %.

De plus, alors que 33 % des Inuit ont mentionné ne pas avoir consommé d'alcool au cours des 12 mois précédant l'enquête, 26 % ont déclaré une consommation abusive, c'est-à-dire avoir bu cinq verres ou plus en une seule occasion au moins une fois par mois. La proportion d'Inuit ayant indiqué une consommation abusive d'alcool en 2001 n'était pas significativement différente de celle indiquée en 2012.

Certains déterminants sociaux de la santé : les Inuit sont confrontés à un accès limité aux soins de santé et sont plus susceptibles de connaître l'insécurité alimentaire dans leur ménage

Pour ce qui est de l'accès aux soins de santé, 59 % des Inuit de 15 ans et plus avaient vu ou consulté un médecin, tandis que 49 % avaient consulté une infirmière ou un infirmier au cours de l'année précédente. Dans l'ensemble de la population canadienne, 79 % avaient vu un médecin, tandis que 12 % avaient consulté une infirmière ou un infirmier. Entre 2001 et 2012, la proportion d'Inuit ayant consulté un médecin est passée de 50 % à 59 %; le pourcentage de ceux qui avaient consulté une infirmière ou un infirmier en 2012 ne différait pas de façon significative de celui observé en 2001.

Au cours de l'année précédant l'enquête, 14 % des Inuit ont déclaré avoir eu besoin de soins de santé mais ne pas en avoir reçu. La raison la plus courante pour laquelle ils n'avaient pas reçu de soins était qu'il n'y en avait pas d'offerts dans la région.

Un peu plus de 4 Inuit sur 10 (41 %) âgés de 15 ans et plus vivaient dans des ménages ayant connu l'insécurité alimentaire, comparativement à 8 % de la population totale du Canada. De même, 22 % ont déclaré qu'ils avaient eu faim au cours des 12 mois précédents parce qu'ils n'avaient pas les moyens d'acheter suffisamment de nourriture.

  Note aux lecteurs

L'Enquête auprès des peuples autochtones (EAPA) est une enquête nationale sur les conditions sociales et économiques des Premières Nations vivant hors réserve, des Métis et des Inuit âgés de 6 ans et plus. L'EAPA de 2012, qui représente le quatrième cycle de l'enquête, porte sur l'éducation, l'emploi et la santé.

L'article « Santé des Inuit : certains résultats de l'Enquête auprès des peuples autochtones de 2012 » présente l'état de santé autodéclaré et les problèmes de santé chroniques des Inuit âgés de 15 ans et plus. Les comportements influant sur la santé, comme l'usage du tabac et la consommation d'alcool, ainsi que certains déterminants de la santé, comme l'insécurité alimentaire, l'accès aux soins de santé, le logement et la culture, sont aussi présentés. Les résultats portent sur tous les Inuit au Canada, selon la population totale, à l'intérieur et à l'extérieur de l'Inuit Nunangat et des quatre régions inuites.

Les données portant sur l'ensemble de la population canadienne ont été tirées de l'Enquête sur la santé dans les collectivités canadiennes de 2012.

L'article « Santé des Inuit : certains résultats de l'Enquête auprès des peuples autochtones de 2012 » de la publication Enquête auprès des peuples autochtones de 2012 (Numéro au catalogue89-653-X) est maintenant accessible à partir du module Publications de notre site Web, sous l'onglet Parcourir par ressource clé.

Coordonnées des personnes-ressources

Pour obtenir plus de renseignements ou pour en savoir davantage sur les concepts, les méthodes et la qualité des données, communiquez avec nous au 514-283-8300 ou composez sans frais le 1-800-263-1136 (infostats@statcan.gc.ca), ou communiquez avec les Relations avec les médias au 613-951-4636 (ligneinfomedias@statcan.gc.ca).

Date de modification :