Le Quotidien
|
 En manchette  Indicateurs  Communiqués par sujets
 Sujets d'intérêt  Calendrier de diffusion  Information

Estimations de la population du Canada : âge et sexe, 2014

Diffusion : 2014-09-26

Au 1er juillet 2014, la population du Canada était estimée à 35 540 400 personnes, en hausse de 386 100 ou de 1,1 % au cours de la dernière année (2013-2014). Cette croissance est légèrement inférieure à celle observée au cours de l'année précédente (+1,2 % en 2012-2013), mais semblable à l'accroissement démographique annuel moyen des 30 dernières années (+1,1 %).

À l'exception de la période comprise entre 1986-1987 et 1989-1990, au cours de laquelle les taux étaient plus élevés, les taux d'accroissement démographique annuels ont peu fluctué, dans l'ensemble, depuis 30 ans, oscillant entre 0,8 % et 1,2 %.

Graphique 1  Graphique 1: Taux d'accroissement démographique, Canada - Description et tableau de données
Taux d'accroissement démographique, Canada

Graphique 1: Taux d'accroissement démographique, Canada - Description et tableau de données

La croissance de la population du Canada est la plus forte des pays du G7

Pour la plus récente période annuelle comparable (voir la note aux lecteurs), l'accroissement démographique du Canada (+1,1 %) a été le plus élevé des pays du G7, devançant ceux enregistrés aux États-Unis (+0,7 %), au Royaume-Uni (+0,6 %), en France (+0,4 %), en Allemagne (+0,3 %), en Italie (+0,1 %) et au Japon (-0,2 %).

L'accroissement démographique du Canada n'était toutefois pas le plus élevé des pays industrialisés; il était, par exemple, inférieur à ceux enregistrés en Australie (+1,7 %), en Nouvelle-Zélande (+1,5 %) et en Suisse (+1,2 %).

Graphique 2  Graphique 2: Taux d'accroissement démographique, plus récente période annuelle disponible¹, pays du G7 - Description et tableau de données
Taux d'accroissement démographique, plus récente période annuelle disponible¹, pays du G7

Graphique 2: Taux d'accroissement démographique, plus récente période annuelle disponible¹, pays du G7 - Description et tableau de données

L'accroissement démographique demeure plus élevé dans les provinces des Prairies et au Nunavut

L'accroissement démographique variait selon les provinces et les territoires. La croissance a été supérieure à la moyenne nationale (+1,1 %) au Nunavut (+3,2 %), en Alberta (+2,8 %), en Saskatchewan (+1,7 %) et au Manitoba (+1,3 %). Par rapport à 2012-2013, l'accroissement démographique s'est inversé en 2013-2014 dans les Territoires du Nord-Ouest (passant de +0,5 % à -0,5 %) et à Terre-Neuve-et-Labrador (passant de +0,3 % à -0,2 %).

En revanche, la croissance a augmenté sensiblement au Nunavut (passant de +2,0 % à +3,2 %) et à l'Île-du-Prince-Édouard (passant de +0,2 % à +0,5 %) en 2013-2014 comparativement à l'année précédente.

La migration internationale est le principal facteur à l'origine de la croissance de la population

En 2013-2014, le solde de la migration internationale a été à l'origine de près des deux tiers (66,5 %) de l'accroissement démographique au Canada. À l'échelle des provinces, le solde de l'accroissement migratoire international était aussi le principal facteur à l'origine de la croissance de la population à l'Île-du-Prince-Édouard, au Québec, en Ontario, au Manitoba, en Saskatchewan, en Alberta et en Colombie-Britannique.

Dans les territoires, l'accroissement naturel a joué un rôle important. Dans les Territoires du Nord-Ouest, il a partiellement contré des pertes migratoires interprovinciales, et au Nunavut, il a contribué à l'accroissement démographique.

À l'opposé, l'accroissement naturel est demeuré relativement faible dans les provinces de l'Atlantique et a été négatif, pour une deuxième année consécutive, à Terre-Neuve-et-Labrador.

Au cours des 30 dernières années, le poids démographique de l'Est du pays s'est réduit au profit des provinces de l'Ouest

Au 1er juillet 2014, plus de 85 % des Canadiens résidaient dans quatre provinces : l'Ontario (38,5 %), le Québec (23,1 %), la Colombie-Britannique (13,0 %) et l'Alberta (11,6 %).

Le poids démographique de chaque province et territoire a évolué différemment au fil du temps. Depuis 1984, le poids démographique des provinces de l'Atlantique a diminué de 2,3 points de pourcentage, alors que celui des provinces de l'Ouest du Canada a augmenté de 2,4 points de pourcentage.

Au cours de la même période, le poids démographique a augmenté dans trois provinces, soit l'Ontario (+2,7 points de pourcentage), l'Alberta (+2,2 points de pourcentage) et la Colombie-Britannique (+1,5 point de pourcentage). Parmi l'ensemble des provinces, le poids relatif du Québec est celui ayant le plus reculé, en baisse de 2,8 points de pourcentage, s'établissant à 23,1 % au 1er juillet 2014.

Les baby-boomers accélèrent le vieillissement démographique du Canada

Au 1er juillet 2014, 15,7 % de la population canadienne était âgée de 65 ans et plus, soit près d'une personne sur six. Cette proportion a continuellement augmenté depuis le milieu des années 1960 en raison d'une faible fécondité et de l'allongement de l'espérance de vie.

Trente ans plus tôt, la proportion des Canadiens âgés de 65 ans et plus était de 10,0 %. La croissance de ce groupe d'âge s'est accélérée depuis le début de la présente décennie, plus précisément en 2011, moment où les premiers baby-boomers ont commencé à franchir le cap des 65 ans.

Selon les plus récentes projections démographiques, d'ici 2016, le nombre de personnes âgées de 65 ans et plus devrait dépasser le nombre d'enfants de moins de 15 ans. Par ailleurs, la proportion de personnes âgées se situerait entre 24 % et 28 % en 2063, dans près de 50 ans.

La proportion des personnes de 55 à 64 ans dépasse maintenant celle des 15 à 24 ans

Les estimations de la population montrent que, pour la première fois, le nombre de personnes en voie de se retirer de la vie active (55 à 64 ans) a dépassé le nombre de jeunes s'apprêtant à entrer sur le marché du travail (15 à 24 ans). Au 1er juillet 2014, le Canada comptait 4,6 millions de personnes âgées de 15 à 24 ans, comparativement à 4,7 millions de personnes âgées de 55 à 64 ans. Il y a 30 ans, pour chaque personne de 55 à 64 ans, on comptait deux personnes de 15 à 24 ans; ce rapport s'est maintenant réduit de moitié et est légèrement inférieur à 1.

Au 1er juillet 2014, le rapport entre le nombre de personnes de 15 à 24 ans et de 55 à 64 ans demeurait supérieur à 1 dans quatre provinces : le Manitoba (1,14), l'Alberta (1,12), la Saskatchewan (1,09) et l'Ontario (1,04). Ce rapport était inférieur à 1 en Colombie-Britannique (0,93), au Québec (0,86), au Yukon (0,85) ainsi que dans chacune des provinces de l'Atlantique, où il atteignait son plus bas niveau à Terre-Neuve-et-Labrador (0,71).

Graphique 3  Graphique 3: Rapport entre le nombre de personnes âgées de 15 à 24 ans et le nombre de celles de 55 à 64 ans, 2014, Canada, provinces et territoires - Description et tableau de données
Rapport entre le nombre de personnes âgées de 15 à 24 ans et le nombre de celles de 55 à 64 ans, 2014, Canada, provinces et territoires

Graphique 3: Rapport entre le nombre de personnes âgées de 15 à 24 ans et le nombre de celles de 55 à 64 ans, 2014, Canada, provinces et territoires - Description et tableau de données

La population est plus âgée dans les provinces de l'Atlantique et plus jeune dans les territoires

L'avancement du vieillissement de la population n'est pas homogène d'un bout à l'autre du pays. La proportion des personnes âgées de 65 ans et plus était la plus élevée dans les provinces de l'Atlantique et à son plus bas niveau dans les territoires. À l'échelle des provinces, cette proportion culminait dans les provinces du Nouveau-Brunswick et de la Nouvelle-Écosse (s'établissant à 18,3 % dans les deux cas) et était la plus faible en Alberta (11,4 %). La population la plus jeune au pays se trouvait au Nunavut, où les aînés formaient 3,7 % de la population.

Graphique 4  Graphique 4: Proportion de personnes âgées de 65 ans et plus, 2014, Canada, provinces et territoires - Description et tableau de données
Proportion de personnes âgées de 65 ans et plus, 2014, Canada, provinces et territoires

Graphique 4: Proportion de personnes âgées de 65 ans et plus, 2014, Canada, provinces et territoires - Description et tableau de données

Le vieillissement de la population est plus rapide à Terre-Neuve-et-Labrador, mais plus lent en Saskatchewan

Au cours des 30 dernières années, la proportion des personnes âgées de 65 ans et plus a augmenté dans toutes les provinces et dans tous les territoires. Toutefois, le vieillissement de la population ne s'est pas déroulé au même rythme d'un bout à l'autre du pays.

Le vieillissement de la population a été le plus rapide à Terre-Neuve-et-Labrador, qui a affiché une hausse de 9,5 points de pourcentage de sa proportion de personnes âgées de 65 ans et plus entre 1984 et 2014 (passant de 8,2 % à 17,7 %). La population du Nouveau-Brunswick et du Québec (+7,8 points de pourcentage dans les deux cas) a également vieilli à un rythme soutenu au cours des 30 dernières années. À l'opposé, la Saskatchewan est la province où la proportion des personnes âgées a le moins augmenté, la province ayant connu une hausse de 2,2 points de pourcentage.

Comparaison entre le Canada et les États-Unis

Une comparaison des indicateurs démographiques des provinces et des territoires du pays avec ceux des 50 états des États-Unis (voir la note aux lecteurs) permet de mieux discerner les contrastes du portrait de la population canadienne. Certaines provinces et certains territoires figurent parmi ceux ayant connu les plus fortes ou les plus faibles croissances de population à l'échelle du Canada et des États-Unis.

De tous les états, provinces et territoires, le Nunavut a enregistré le plus fort taux d'accroissement annuel, soit 3,2 %. Il a été suivi du Dakota du Nord (+3,1 %) et de l'Alberta (+2,8 %), deux régions marquées par des activités économiques liées à l'extraction de pétrole et de gaz.

À l'opposé, les populations des Territoires du Nord-Ouest (-0,5 %), de Terre-Neuve-et-Labrador (-0,2 %), du Nouveau-Brunswick (-0,2 %) et de la Virginie-Occidentale (-0,1 %) ont enregistré les plus fortes décroissances démographiques.

Graphique 5  Graphique 5: Taux d'accroissement démographique, plus récente période annuelle disponible¹, provinces et territoires du Canada et états des États-Unis - Description et tableau de données
Taux d'accroissement démographique, plus récente période annuelle disponible¹, provinces et territoires du Canada et états des États-Unis

Graphique 5: Taux d'accroissement démographique, plus récente période annuelle disponible¹, provinces et territoires du Canada et états des États-Unis - Description et tableau de données

Au chapitre de la proportion des personnes âgées de 65 ans et plus, les quatre provinces de l'Atlantique figuraient parmi les plus vieilles régions du Canada et des États-Unis : seule la Floride (18,7 %) comptait une proportion d'aînés plus élevée. En outre, la proportion des personnes âgées de 65 ans et plus au Québec (17,1 %) et en Colombie-Britannique (17,0 %) était également élevée, ces provinces étant dépassées par les provinces de l'Atlantique, par la Floride ainsi que par deux autres états : le Maine (17,7 %) et la Virginie-Occidentale (17,3 %).

À l'opposé, le Nunavut (3,7 %) et les Territoires du Nord-Ouest (6,6 %) constituaient les régions ayant les plus faibles proportions de personnes âgées de 65 ans et plus du Canada et des États-Unis. À l'échelle des provinces, la plus jeune population se trouvait en Alberta (11,4 %), sa proportion de personnes âgées étant moindre que celles de tous les états sauf trois : l'Alaska (9,3 %), l'Utah (9,8 %) et le Texas (11,3 %).

Graphique 6  Graphique 6: Proportion de personnes âgées de 65 ans et plus, plus récente estimation disponible¹, provinces et territoires du Canada et états des États-Unis - Description et tableau de données
Proportion de personnes âgées de 65 ans et plus, plus récente estimation disponible¹, provinces et territoires du Canada et états des États-Unis

Graphique 6: Proportion de personnes âgées de 65 ans et plus, plus récente estimation disponible¹, provinces et territoires du Canada et états des États-Unis - Description et tableau de données

  Note aux lecteurs

Les estimations par âge et sexe diffusées dans le présent communiqué sont fondées sur les comptes du Recensement de 2011, rajustés pour le sous-dénombrement net du recensement, et sur les réserves indiennes partiellement dénombrées, auxquels sont ajoutées les estimations de la croissance démographique pour la période allant du 10 mai 2011 au 30 juin 2014.

Le présent communiqué porte principalement sur les estimations postcensitaires provisoires de la population selon l'âge et le sexe au 1er juillet 2014. Les estimations présentées dans ce communiqué sont sujettes à révision. De futures mises à jour pourraient avoir une incidence sur les tendances observées et analysées dans ce communiqué.

Pour le calcul des taux d'accroissement démographique, le dénominateur est la population moyenne au cours de la période. Un taux plus grand que -0,1 % et plus petit que 0,1 % est considéré comme non significatif.

Le poids démographique d'une province ou d'un territoire représente la proportion de sa population parmi l'ensemble de la population du Canada.

Le G7 est un groupe informel de discussion et de partenariat économique de sept pays : les États-Unis, le Japon, l'Allemagne, la France, le Royaume-Uni, l'Italie et le Canada.

Estimations et taux de croissances de population à l'échelle internationale

Les données utilisées pour les comparaisons internationales sont pour des périodes comparables et proviennent d'Eurostat et des instituts nationaux de statistique des pays suivants : les États-Unis, le Japon, l'Italie, l'Australie et la Nouvelle-Zélande.

Pour le Canada, la période considérée dans le calcul du taux d'accroissement démographique va du 1er juillet 2013 au 30 juin 2014. Pour l'Allemagne, la France, l'Italie, la Suisse, le Royaume-Uni et l'Australie, la période considérée va du 1er janvier 2013 au 31 décembre 2013. Pour les États-Unis, la période considérée va du 1er juillet 2012 au 30 juin 2013. Pour le Japon, la période considérée va du 1er octobre 2012 au 30 septembre 2013. Pour la Nouvelle-Zélande, la période considérée va du 1er juillet 2013 au 30 juin 2014.

La croissance de la population italienne s'est élevée à 1,8 % en 2013, en rupture avec la croissance nettement plus faible observée au cours des années précédentes. Cette forte croissance est essentiellement le résultat d'une révision des registres de population municipaux. Pour cette comparaison internationale, on a préféré à cette donnée (affectée par une révision spéciale) le taux de croissance démographique estimé sur la base des mouvements démographiques seulement (+0,1 %).

Pour les provinces et les territoires du Canada, la période considérée dans le calcul du taux d'accroissement démographique va du 1er juillet 2013 au 30 juin 2014. Pour les états des États-Unis, la période considérée va du 1er juillet 2012 au 30 juin 2013.

Pour le calcul de la proportion des personnes âgées de 65 ans et plus dans la population, les données des États-Unis en date du 1er juillet 2013 ont été utilisées pour l'analyse comparative, car elles étaient les plus récentes disponibles.

La publication Estimations démographiques annuelles : Canada, provinces et territoires, 2014, no 2 (Numéro au catalogue91-215-X), est maintenant accessible à partir du module Publications de notre site Web, sous l'onglet Parcourir par ressource clé.

La publication Estimations démographiques trimestrielles, vol. 28, no 2 (Numéro au catalogue91-002-X), est également accessible à partir du module Publications de notre site Web, sous l'onglet Parcourir par ressource clé.

Coordonnées des personnes-ressources

Pour obtenir plus de renseignements ou pour en savoir davantage sur les concepts, les méthodes et la qualité des données, communiquez avec nous au 514-283-8300 ou composez sans frais le 1-800-263-1136 (infostats@statcan.gc.ca), ou communiquez avec les Relations avec les médias au 613-951-4636 (ligneinfomedias@statcan.gc.ca).

Date de modification :