Le Quotidien
|
 En manchette  Indicateurs  Communiqués par sujets
 Sujets d'intérêt  Calendrier de diffusion  Information

Étude : Les régimes de pension d'employeur et le patrimoine des familles canadiennes, 2012

Diffusion : 2015-01-15

En 2012, la valeur moyenne du patrimoine — c'est-à-dire la valeur totale des avoirs du ménage moins la valeur totale de la dette du ménage — des familles possédant des avoirs dans un régime de pension agréé (RPA) s'élevait à 536 000 $. En comparaison, la valeur moyenne du patrimoine des familles ne possédant pas d'avoirs dans un RPA s'établissait à 191 000 $.

Une partie de cette différence était attribuable aux caractéristiques socioéconomiques des familles possédant et ne possédant pas des avoirs dans un RPA.

Les membres des familles ayant des avoirs dans un RPA étaient plus susceptibles d'avoir un revenu après impôt plus élevé, d'être nés au Canada, de vivre en couple, de détenir un diplôme universitaire et d'occuper plus longtemps un emploi comparativement aux membres des familles ne possédant pas d'avoirs dans un RPA.

Ces différences entre les caractéristiques des familles expliquaient environ la moitié de la différence entre les valeurs moyennes du patrimoine mesurées chez les familles possédant et ne possédant pas des avoirs dans un RPA.

On estime que les familles ne possédant pas d'avoirs dans un RPA disposeraient d'une valeur moyenne du patrimoine de 359 000 $ si elles possédaient les mêmes caractéristiques socioéconomiques que celles possédant des avoirs dans un RPA.

Cela signifie que même parmi les familles possédant des caractéristiques observées identiques, il existe une différence de 177 000 $ entre la valeur moyenne du patrimoine des familles possédant et ne possédant pas des avoirs dans un RPA.

Ces résultats démontrent également qu'en moyenne, les familles ne possédant pas d'avoirs dans un RPA ne compensent pas complètement leur absence de participation à un RPA en contribuant davantage à d'autres avoirs.

  Note aux lecteurs

L'étude utilise les données de l'Enquête sur la sécurité financière (ESF) de 2012 pour comparer le patrimoine des unités familiales couvertes par des régimes de pension d'employeur à celui des autres unités familiales. Elle porte sur les familles et les personnes seules qui ne possédaient pas de capitaux propres importants dans une entreprise (moins de 1 000 $), et dont le soutien économique principal était une personne salariée âgée de 30 à 54 ans.

Les familles ayant des avoirs dans un RPA représentaient 61 % des unités familiales visées par l'étude, tandis que les familles ne possédant pas des avoirs dans un RPA représentaient 39 % des unités familiales. Les familles ayant des avoirs dans un RPA ne contribuaient pas nécessairement à un régime de pension au moment de la collecte des données de l'Enquête, ce qui signifie que les avoirs dans leur RPA pouvaient résulter de contributions antérieures au régime de pension ou de contributions effectuées par d'autres membres de la famille.

Les résultats de l'étude comportent aussi des comparaisons avec les données de l'ESF de 1999.

L'article « Les régimes de pension d'employeur et le patrimoine des familles canadiennes » est maintenant disponible en ligne dans Regards sur la société canadienne (Numéro au catalogue75-006-X) à partir du module Publications de notre site Web, sous l'onglet Parcourir par ressource clé.

Coordonnées des personnes-ressources

Pour obtenir plus de renseignements, communiquez avec nous au 514-283-8300 ou composez sans frais le 1-800-263-1136 (infostats@statcan.gc.ca).

Pour en savoir davantage sur les concepts, les méthodes ou la qualité des données, communiquez avec René Morissette au 613-951-3608 (rene.morissette@statcan.gc.ca), Division de l'analyse sociale et de la modélisation.

Pour obtenir plus de renseignements sur Regards sur la société canadienne, communiquez avec Sébastien LaRochelle-Côté au 613-951-0803 (sebastien.larochelle-cote@statcan.gc.ca), Division de la statistique du travail.

Date de modification :