Le Quotidien
|
 En manchette  Indicateurs  Communiqués par sujets
 Sujets d'intérêt  Calendrier de diffusion  Information

Investissements de portefeuille canadiens à l'étranger, 2015

Diffusion : 2016-06-21

Les avoirs en titres étrangers détenus par les investisseurs canadiens se sont chiffrés à 1 682,0 milliards de dollars à la fin de 2015, en hausse de 21,2 % par rapport à 2014. Les avoirs aux États-Unis, en Europe ainsi qu'en Asie et Océanie ont tous progressé à un rythme vigoureux en 2015.

Les investissements de portefeuille canadiens à l'étranger représentaient plus de 40 % du total de l'actif international du Canada à la fin de 2015, soit environ la même proportion que les investissements directs canadiens à l'étranger.

La valeur des investissements de portefeuille canadiens à l'étranger a connu une quatrième année consécutive de croissance marquée. Les titres américains ont été à l'origine d'environ deux tiers de la croissance observée au cours de cette période. De plus, les avoirs canadiens en titres étrangers ont presque triplé depuis la fin de 2008, c'est-à-dire à la suite de la crise financière mondiale.

De façon générale, l'effet de réévaluation à la hausse découlant de la dépréciation du dollar canadien par rapport à la majorité des principales devises ainsi que les acquisitions de 60,2 milliards de dollars de titres étrangers par les investisseurs canadiens ont contribué à l'augmentation de ces actifs. Le dollar canadien s'est déprécié de 16,2 % par rapport au dollar américain, de 6,6 % par rapport à l'euro, de 11,5 % par rapport à la livre sterling et de 15,9 % par rapport au yen japonais en 2015.

Graphique 1  Graphique 1: Avoirs canadiens en titres étrangers
Avoirs canadiens en titres étrangers

Au niveau des instruments, les avoirs en actions étrangères se sont accrus de 18,0 % pour s'établir à 1 294,7 milliards de dollars à la fin de 2015. Parallèlement, les avoirs en titres d'emprunt étrangers ont augmenté de 33,5 % pour se chiffrer à 387,3 milliards de dollars. Le niveau record des acquisitions d'obligations américaines en 2015 a contribué à cette croissance.

Les avoirs en titres américains continuent d'augmenter rapidement

Les avoirs canadiens en titres américains ont progressé de 24,2 % pour atteindre 1 036,0 milliards de dollars en 2015, après avoir affiché une croissance semblable en 2014. L'augmentation en 2015 reflétait l'effet de la dépréciation du dollar canadien par rapport au dollar américain ainsi que les acquisitions nettes de titres américains pendant l'année, mais a été atténuée par la baisse des cours boursiers. Le marché boursier américain a reculé de 1,8 % en 2015. Les États-Unis demeuraient la destination privilégiée pour les investisseurs de portefeuille canadiens et représentaient 62 % de tous leurs avoirs étrangers à la fin de l'année. Cette proportion a augmenté de manière constante depuis la crise financière mondiale.

Les avoirs en titres européens ont progressé de 18,2 % pour se situer à 356,6 milliards de dollars à la fin de 2015. Le Royaume-Uni était toujours la principale destination pour ces investissements en Europe, les actifs de portefeuille canadiens s'y chiffrant à 107,4 milliards de dollars. Les avoirs dans tous les autres principaux pays d'Europe ont nettement progressé en 2015, particulièrement en France, en Allemagne, en Suisse et aux Pays-Bas. Ces pays ont tous affiché une croissance de plus de 20 % au cours de l'année.

Graphique 2  Graphique 2: Avoirs canadiens en titres étrangers, par région géographique principale
Avoirs canadiens en titres étrangers, par région géographique principale

Les avoirs en titres de l'Asie et de l'Océanie se sont accrus de 20,5 % pour atteindre 206,1 milliards de dollars en 2015. La valeur des titres japonais détenus par les investisseurs canadiens a continué d'augmenter pour atteindre 73,8 milliards de dollars. La valeur des titres chinois a progressé de 42,5 % pour se situer à 26,8 milliards de dollars, après une croissance marquée en 2014. La réévaluation à la hausse de ces actifs découlant de la dépréciation du dollar canadien par rapport au yen et au yuan, combinée à la hausse des cours boursiers, a contribué à la croissance des avoirs de portefeuille au Japon et en Chine en 2015.


  Note aux lecteurs

Les investissements de portefeuille canadiens à l'étranger sont fondés sur une enquête annuelle auprès des investisseurs canadiens en valeurs mobilières qui, conjointement avec d'autres sources de données, permet de produire une ventilation géographique détaillée des avoirs en titres étrangers.

Les titres étrangers comprennent les actions et les titres d'emprunt émis par des non-résidents. Les titres libellés en devises étrangères sont convertis en dollars canadiens en fin d'année. L'enquête recueille de l'information sur les avoirs canadiens en titres étrangers en fin d'année, à la valeur marchande et selon le pays de l'émetteur. Dans ce contexte, un investissement de portefeuille peut être considéré comme un investissement réalisé principalement dans le but d'obtenir un revenu de placement ou des gains en capital. Cet investissement exclut l'investissement direct transfrontalier et les avoirs de réserve, qui représentent d'autres composantes des comptes internationaux.

Coordonnées des personnes-ressources

Pour obtenir plus de renseignements, communiquez avec nous au 514-283-8300 ou composez sans frais le 1-800-263-1136 (STATCAN.infostats-infostats.STATCAN@canada.ca).

Pour en savoir davantage sur les concepts, les méthodes et la qualité des données, communiquez avec Éric Simard au 613-219-5932 (eric.simard@canada.ca), Division du commerce et des comptes internationaux.

Date de modification :