Le Quotidien
|
 En manchette  Indicateurs  Communiqués par sujets
 Sujets d'intérêt  Calendrier de diffusion  Information

Étude : Tendances récentes dans les industries des véhicules automobiles, 2015

Diffusion : 2017-03-03

Le secteur des véhicules automobiles est un volet important de l'économie canadienne. Deux nouvelles études présentent un aperçu global de l'évolution des différents segments du secteur canadien des véhicules automobiles depuis la récession de 2008-2009 dans le contexte nord-américain.

Les fabricants de véhicules automobiles canadiens sont confrontés à une concurrence accrue depuis la récession de 2008-2009

Les industries canadiennes de la fabrication de véhicules automobiles sont fortement intégrées aux chaînes de valeur mondiales et se disputent une part du marché à l'échelle internationale. Alors que le secteur canadien de la fabrication de véhicules automobiles est de plus en plus orienté vers l'exportation, le rendement des fabricants canadiens est influencé par une intensification de la concurrence sur le marché américain. Bien que les ventes de véhicules automobiles neufs aux États-Unis aient repris rapidement à la suite des reculs reliés à la récession de 2008-2009 et se soient accrues considérablement au cours des dernières années, la production canadienne du secteur de la fabrication de véhicules automobiles est demeurée en 2015 en deçà des niveaux observés avant la récession.

La part de la production nord-américaine détenue par le Canada a diminué d'une manière marquée à la suite de la récession de 2008-2009. Elle a poursuivi sa baisse au cours des dernières années, passant de 16,5 % en 2005 à 12,7 % en 2015, alors que la part détenue par le Mexique a connu une croissance marquée durant cette période.

Graphique 1  Graphique 1: Part de la production nord-américaine de voitures particulières et de véhicules commerciaux, en unités
Part de la production nord-américaine de voitures particulières et de véhicules commerciaux, en unités

Les fabricants de véhicules automobiles ont modernisé leurs usines et réorienté leur production vers les camions légers en 2015

En 2015, les fabricants de véhicules automobiles canadiens se sont repositionnés en augmentant leurs investissements et en réorientant leur production vers les camions légers, une catégorie qui inclut les véhicules utilitaires sports, les camionnettes et les mini-fourgonnettes. Les dépenses en immobilisations relatives à l'assemblage de véhicules automobiles sont demeurées à un niveau relativement bas à la suite de la récession, et ce jusqu'en 2015, année où les fabricants ont investi dans la modernisation de leurs usines d'assemblage, et où les investissements ont atteint un sommet inégalé depuis la récession, soit 2,2 milliards de dollars.

Après les interruptions temporaires de la production associées aux investissements prévus au début de 2015, la production de véhicules automobiles s'est accélérée vers la fin de 2015 pour afficher une hausse de 8,1 % au troisième trimestre, et de 1,4 % au quatrième trimestre de 2015. La production a continué de s'accroître au début de 2016, progressant de 7,7 % et dépassant pour la première fois les niveaux d'avant la récession. L'emploi s'est accru à un rythme plus lent que la production, alors que le nombre d'heures travaillées et la part des revenus tirés des heures supplémentaires ont augmenté vers la fin de 2015, et sont demeurés élevés au début de 2016. Cela indique que l'augmentation de l'intensité du travail a contribué à la croissance de la production. La production a ralenti aux deuxième et troisième trimestres de 2016, après le récent sommet atteint au début de 2016.

Graphique 2  Graphique 2: Dépenses annuelles en immobilisations dans les industries de la fabrication de véhicules automobiles, Canada
Dépenses annuelles en immobilisations dans les industries de la fabrication de véhicules automobiles, Canada

Les bénéfices ont augmenté sous l'effet de la transition des fabricants de véhicules automobiles vers les camions légers à marge bénéficiaire élevée

Les récentes tendances des bénéfices d'exploitation reflètent aussi le repositionnement de la fabrication de véhicules automobiles en 2015, alors que les bénéfices et les marges bénéficiaires ont augmenté vers la fin de 2015 et sont demeurés élevés au début de 2016. Les bénéfices d'exploitation se sont accrus pour atteindre un récent sommet de 1,2 milliard de dollars au premier trimestre de 2016, alors que les marges bénéficiaires sont passées à 4,4 %, en hausse par rapport à la moyenne des marges bénéficiaires de 2,6 % observées en 2013 et en 2014. La croissance des bénéfices a coïncidé avec l'accélération de la production et une transition vers les camions légers à marge bénéficiaire élevée.

Graphique 3  Graphique 3: Bénéfices d'exploitation des fabricants de véhicules automobiles et des fabricants de carrosseries et de remorques de véhicules automobiles, Canada
Bénéfices d'exploitation des fabricants de véhicules automobiles et des fabricants de carrosseries et de remorques de véhicules automobiles, Canada

De 2007 à 2015, la croissance pour le commerce de gros et le commerce de détail des véhicules automobiles a devancé la fabrication

Contrairement aux industries canadiennes de la fabrication de véhicules automobiles, le rendement des industries du commerce de gros et du commerce de détail de véhicules automobiles est représentatif de la demande intérieure. À l'instar des États-Unis, les ventes de véhicules automobiles neufs au Canada ont crû de façon substantielle à la suite des reculs observés durant la récession de 2008-2009, pour afficher une hausse de 22,4 % en ce qui concerne le nombre d'unités vendues de 2010 à 2015, sous l'effet de l'augmentation des dépenses des consommateurs en camions légers et en véhicules de marques non américaines, augmentation qui a coïncidé avec une période de conditions d'emprunt favorables.

En 2015, la production des segments du commerce de gros et du commerce de détail du secteur des véhicules automobiles s'est située à un niveau considérablement élevé, alors que la production des segments de la fabrication est demeurée sous les niveaux d'avant la récession. Ainsi, de 2007 à 2015, la production des industries de la fabrication des véhicules automobiles a reculé de 9,5 %, tandis que celle des industries de la fabrication de pièces pour véhicules automobiles a diminué de 7,1 %.

Graphique 4  Graphique 4: Production des industries de la fabrication de véhicules automobiles et des industries de services automobiles, en dollars enchaînés (2007), Canada
Production des industries de la fabrication de véhicules automobiles et des industries de services automobiles, en dollars enchaînés (2007), Canada

Par opposition, au cours de la même période, la production des concessionnaires de véhicules automobiles et de pièces pour véhicules automobiles a crû de 23,1 % et celle des grossistes-marchands de pièces et d'accessoires de véhicules automobiles s'est accrue de 31,6 %. L'emploi a également crû de 2007 à 2015 dans les segments du commerce de gros et du commerce de détail des véhicules automobiles, alors qu'il a diminué dans les industries de la fabrication de véhicules automobiles et de pièces pour véhicules automobiles.

L'histoire du Canada racontée en chiffres; #EnChiffres

Dans le but de souligner le 150e anniversaire du pays, Statistique Canada propose des instantanés de notre riche histoire statistique.

Les données sur les véhicules automobiles au chapitre des unités produites en Amérique du Nord depuis 1961 font ressortir la part du marché détenue par le Canada au cours des 50 dernières années.

Avant l'arrivée du Mexique sur le marché, le Canada détenait une part relativement petite de la production nord-américaine; en 1961, il représentait 5,6 % de la production totale, alors que la majorité des véhicules automobiles était fabriquée aux États-Unis. Toutefois, au cours des décennies qui ont suivi, la production du Mexique et du Canada s'est accrue considérablement.

Ainsi, en 1999, année où la part de la production nord-américaine détenue par le Canada a atteint un sommet de 17,4 %, le Canada produisait deux véhicules pour chaque véhicule vendu aux consommateurs sur le marché de détail intérieur.

Depuis, la part de la production nord-américaine détenue par le Canada a reculé pour se situer à 15,8 % en 2011. Elle a affiché un recul encore plus marqué par rapport aux niveaux observés pendant la récession de 2008-2009, alors que le Canada produisait environ un véhicule pour chaque véhicule vendu sur le marché de détail intérieur.

En comparaison, la part de la production nord-américaine détenue par le Mexique a crû au cours des cinq dernières décennies. En 2008, le Mexique a dépassé le Canada au titre de deuxième producteur de véhicules automobiles en importance en Amérique du Nord. En 2011, la part de la production nord-américaine détenue par le Mexique a atteint 19,9 % en 2011.

Graphique 5  Graphique 5: Part de la production nord-américaine de véhicules automobiles
Part de la production nord-américaine de véhicules automobiles

Produits

Les articles de recherche Écarts entre le rendement de la fabrication et celui des services dans le secteur de l'automobile après la récession et Repositionnement des fabricants de véhicules automobiles en 2015, qui font partie de la publication Aperçus économiques (Numéro au catalogue11-626-X), sont maintenant accessible.

Coordonnées des personnes-ressources

Pour obtenir plus de renseignements communiquez avec nous au 514-283-8300 ou composez sans frais le 1-800-263-1136 (STATCAN.infostats-infostats.STATCAN@canada.ca).

Pour en savoir davantage sur les concepts, les méthodes et la qualité des données, communiquez avec Elizabeth Richards (613-863-4623; elizabeth.richards@canada.ca), Direction des études analytiques.

Date de modification :