Le Quotidien
|
 En manchette  Indicateurs  Communiqués par sujets
 Sujets d'intérêt  Calendrier de diffusion  Information

Étude : Inscription aux études postsecondaires selon le revenu parental et la province de résidence, 2001 à 2014

Diffusion : 2017-04-10

Le pourcentage de jeunes de 19 ans inscrits dans des établissements d'enseignement postsecondaire au Canada a crû de manière constante de 2001 à 2014. Des augmentations ont été observées chez les jeunes de tous les niveaux de la répartition des revenus parentaux, mais la hausse était un peu plus marquée chez ceux au bas de la répartition.

De plus, l'augmentation du nombre d'inscriptions a été plus grande en Ontario, au Québec et dans les provinces de l'Atlantique que dans les provinces de l'Ouest. Bien que la hausse générale des inscriptions aux études postsecondaires soit bien documentée, aucune information n'était auparavant disponible quant aux inscriptions selon le revenu parental.

Une nouvelle étude, intitulée « Inscription aux études postsecondaires selon le revenu parental et la province de résidence », utilise des données fiscales sur les familles pour fournir de nouvelles indications concernant les taux d'inscription aux études postsecondaires chez les jeunes âgés de 19 ans en fonction du revenu de leurs parents et de leur province de résidence.

La part des jeunes de 19 ans qui étudient dans un établissement postsecondaire a augmenté de manière constante pour passer de 52,6 % en 2001 à 63,8 % en 2014, ce qui représente une hausse de 11,2 points de pourcentage.

Parmi les jeunes dont les parents se trouvaient dans les 20 % inférieurs de la répartition des revenus (c'est-à-dire le quintile inférieur), la part de ceux qui fréquentaient un établissement d'enseignement postsecondaire a augmenté pour passer de 37,7 % en 2001 à 47,1 % en 2014, ce qui représente une hausse de 9,4 points de pourcentage. Par comparaison, la part des jeunes dont les parents se trouvaient dans les 20 % supérieurs de la répartition des revenus (c'est-à-dire le quintile supérieur) et qui fréquentaient un établissement d'enseignement postsecondaire s'est accrue pour passer de 72,6 % en 2001 à 78,7 % en 2014. Il s'agit d'une hausse de 6,1 points de pourcentage.

Par conséquent, l'écart des taux de fréquentation des établissements postsecondaires entre les jeunes du quintile supérieur et ceux du quintile inférieur s'est rétréci pour passer de 34,9 points de pourcentage en 2001 à 31,6 points de pourcentage en 2014.

C'est en Ontario, au Québec et dans les provinces de l'Atlantique que l'on a observé la plus forte augmentation du taux d'inscription aux études postsecondaires durant la période à l'étude. Parmi ces provinces, le taux d'inscription des jeunes a connu une hausse plus marquée à Terre-Neuve-et-Labrador (+18,7 points de pourcentage) et en Ontario (+16,1 points de pourcentage), et moins marquée en Nouvelle-Écosse (+9,1 points de pourcentage). Ces hausses dépassent largement celles enregistrées dans l'Ouest du Canada, qui varient de 5,9 points de pourcentage en Colombie-Britannique à près de 0 point de pourcentage en Saskatchewan.

Durant la période à l'étude, les jeunes femmes étaient plus nombreuses que les jeunes hommes dans les établissements d'enseignement postsecondaire. Le taux d'inscription des femmes de 19 ans s'est accru pour passer de 61,1 % en 2001 à 71,7 % en 2014, tandis que celui des hommes de 19 ans a progressé pour passer de 45,2 % à 56,5 %. L'écart entre les sexes au chapitre des inscriptions est demeuré sensiblement le même durant cette période.

Produits

L'article de recherche « Inscription aux études postsecondaires selon le revenu parental : tendances nationales et provinciales récentes », qui fait partie de la publication Aperçus économiques (Numéro au catalogue11-626-X), est maintenant accessible.

Coordonnées des personnes-ressources

Pour obtenir plus de renseignements ou pour en savoir davantage sur les concepts, les méthodes et la qualité des données, communiquez avec nous au 514-283-8300 ou composez sans frais le 1-800-263-1136 (STATCAN.infostats-infostats.STATCAN@canada.ca).

Pour en savoir davantage sur les concepts, les méthodes et la qualité des données, communiquez avec Marc Frenette au 613-864-0762 (marc.frenette@canada.ca), Division de l'analyse sociale et de la modélisation.

Date de modification :