Le Quotidien
|
 En manchette  Indicateurs  Communiqués par sujets
 Sujets d'intérêt  Calendrier de diffusion  Information

Commerce selon les caractéristiques des exportateurs de biens, 2016

Diffusion : 2017-05-02

En 2016, le Canada comptait 43 255 entreprises exportatrices de biens dont les ventes à l'exportation ont totalisé 442,2 milliards de dollars. Le nombre d'entreprises exportatrices a diminué pour la première fois depuis 2013, alors que le recul des prix de l'énergie a entraîné une baisse des ventes à l'exportation pour une deuxième année consécutive.

Le nombre d'entreprises exportatrices a diminué de 1,5 % en 2016 et la plus grande part de cette baisse était attribuable aux petites et moyennes entreprises (PME). Le Canada comptait 616 PME exportatrices de moins en 2016 qu'en 2015, la plupart de ces entreprises exportant des biens uniquement aux États-Unis. Néanmoins, les PME représentaient 97,4 % de toutes les entreprises exportatrices en 2016, une proportion qui est demeurée stable depuis 2010.

Graphique 1  Graphique 1: Variation annuelle (%) du nombre d'entreprises exportatrices et de la valeur des exportations
Variation annuelle (%) du nombre d'entreprises exportatrices et de la valeur des exportations

La majorité des entreprises exportatrices exportent pour moins d'un million de dollars de biens par année

Les ventes à l'exportation ont diminué de 14,7 milliards de dollars en 2016, soit une baisse de 3,2 %. Ce recul est principalement attribuable aux grandes entreprises. Bien que les grandes entreprises représentaient moins de 3 % des exportateurs canadiens en 2016, elles étaient à l'origine de près de 60 % des ventes totales à l'exportation.

Les exportations sont demeurées fortement concentrées en 2016. Les 20 principales entreprises exportatrices ont généré près du tiers des ventes totales. Les 500 plus importants exportateurs au Canada, qui représentent environ 1 % de l'ensemble des exportateurs, ont généré près des trois quarts des ventes totales à l'exportation.

Par conséquent, la grande majorité des exportateurs tendent à enregistrer des ventes à l'exportation relativement faibles. Les entreprises qui ont exporté pour moins de 1 million de dollars de biens en 2016 représentaient plus des trois quarts (32 919) de toutes les entreprises exportatrices du pays. Depuis 2010, plus des trois quarts de toutes les PME et près de la moitié des grandes entreprises ont exporté chaque année moins de 1 million de dollars de biens.

Graphique 2  Graphique 2: Proportion du nombre d'entreprises exportatrices selon le volume des exportations, 2016
Proportion du nombre d'entreprises exportatrices selon le volume des exportations, 2016

L'activité d'exportation à destination de la Chine continue de prendre de l'expansion

Alors que les États-Unis dominent, la Chine est demeurée le deuxième plus important partenaire d'exportation du Canada en 2016, tant sur le plan du nombre d'entreprises exportatrices que des ventes à l'exportation. En 2016, 35 203 entreprises ont exporté des biens aux États-Unis, dont la valeur a totalisé 341,3 milliards de dollars. Parallèlement, 4 052 entreprises ont exporté des biens en Chine en 2016, dont la valeur totale s'est chiffrée à 19,4 milliards de dollars. Le nombre d'entreprises exportatrices aux États-Unis et le montant des ventes provenant de ces exportations ont tous deux diminué en 2016 comparativement à 2015, tandis qu'ils ont tous deux augmenté pour la Chine.

De 2010 à 2016, le nombre d'entreprises exportatrices au Canada s'est accru de 2 644, principalement en raison d'une augmentation du nombre d'entreprises exportant aux États-Unis. Dans l'ensemble, on comptait 2 230 entreprises exportant aux États-Unis de plus en 2016 qu'en 2010. Les autres hausses notables qui ont été observées pendant cette période sont le nombre des entreprises exportant des biens en Chine (+651), aux Émirats arabes unis (+293) et au Vietnam (+246).

Graphique 3  Graphique 3: Pays de destination autres que les États-Unis ayant affiché les hausses les plus prononcées du nombre d'entreprises exportatrices (2010 et 2016)
Pays de destination autres que les États-Unis ayant affiché les hausses les plus prononcées du nombre d'entreprises exportatrices (2010 et 2016)

L'activité d'exportation diminue dans la majorité des provinces

Les caractéristiques des exportateurs peuvent aussi être analysées par établissement, plutôt que par entreprise. L'établissement, la plus petite unité statistique dans une structure d'entreprise, rend mieux compte de la principale activité industrielle et de la province de l'exportateur. Une entreprise peut compter plusieurs établissements exerçant des activités dans différentes provinces et dans différents secteurs.

Selon les données par établissement, le nombre d'exportateurs au Canada s'est chiffré à 48 343 en 2016, soit une baisse de 1,5 % par rapport à 2015. Le nombre d'exportateurs a reculé dans l'ensemble des provinces, à l'exception du Québec, de l'Île-du-Prince-Édouard et de la Nouvelle-Écosse. Les reculs les plus marqués ont été observés en Alberta (-289), suivie de l'Ontario (-276) et du Manitoba (-234).

Les ventes à l'exportation ont aussi diminué dans la majorité des provinces, particulièrement en Alberta, où elles ont fléchi de 17,1 %. La Colombie-Britannique figurait parmi les quelques provinces où les ventes ont augmenté. Les ventes à l'exportation générées par les établissements de cette province ont progressé de 14,5 % en 2016 en raison de la vigueur des secteurs de la fabrication et du commerce de gros.

La part des ventes à l'exportation du Canada provenant du secteur de la fabrication augmente

Sur le plan sectoriel, les établissements du secteur de la fabrication représentaient plus du tiers des exportateurs du Canada, alors que ces établissements ont généré les deux tiers du total des ventes à l'exportation en 2016. Il s'agit de la part des ventes à l'exportation la plus élevée depuis que ces données sont disponibles.

Par ailleurs, bien qu'il représentait tout juste un peu plus de 1 % de l'ensemble des établissements exportateurs, le secteur de l'extraction minière, de l'exploitation en carrière et de l'extraction de pétrole et de gaz a généré plus de 10,6 % (46,8 milliards de dollars) de l'ensemble des ventes à l'exportation en 2016. Cette proportion a toutefois diminué au cours des dernières années par rapport au sommet de 18,2 % (72,8 milliards de dollars) du total des ventes à l'exportation atteint en 2011. De 2011 à 2016, les prix à l'exportation de l'énergie ont fléchi de 35,6 %.

Les ventes à l'exportation dans le secteur de l'extraction minière, de l'exploitation en carrière et de l'extraction de pétrole et de gaz au Canada ont diminué de 23,0 % en 2016, après avoir reculé de 11,8 % en 2015. Parallèlement, le nombre d'établissements exportateurs dans ce secteur a reculé de 10,1 % en 2016. L'Alberta est la principale province à l'origine du ralentissement de l'activité d'exportation observé dans ce secteur.

  Note aux lecteurs

Le programme sur le Commerce selon les caractéristiques des exportateurs de biens (CCE – Biens) est une initiative de Statistique Canada qui vise à analyser les caractéristiques d'entreprise des exportateurs au Canada. Les estimations sont issues du couplage des enregistrements de données sur le commerce sur une base douanière aux entités commerciales du Registre des entreprises de Statistique Canada.

Les données sur les exportations à destination des États-Unis sont recueillies par le U.S. Census Bureau, puis transmises à Statistique Canada dans le cadre d'un échange de données entre le Canada et les États-Unis, alors que les données sur les exportations à destination du reste du monde sont recueillies conjointement par Statistique Canada et l'Agence des services frontaliers du Canada.

Le Registre des entreprises renferme la structure opérationnelle et juridique complète des entreprises exerçant des activités au Canada, de même que leurs principales caractéristiques, comme l'emploi et le code du Système de classification des industries de l'Amérique du Nord.

Définitions de l'enquête

Le présent communiqué renferme des renseignements au niveau de l'entreprise et au niveau de l'établissement. On entend par entreprise l'unité statistique qui dirige et contrôle l'affectation des ressources connexes à ses activités nationales et pour laquelle on établit des états financiers consolidés. On entend par établissement l'unité statistique pour laquelle les données comptables nécessaires à la mesure de la production sont disponibles. Ces deux mesures donnent un nombre différent d'unités exportatrices et une répartition différente des activités industrielles de ces unités.

Les petites et moyennes entreprises comptent moins de 500 employés, et comprennent les entreprises n'ayant pas fait état d'employés. Les grandes entreprises comptent 500 employés ou plus.

Des renseignements détaillés sur les concepts et la méthodologie entourant le présent communiqué sont accessibles à la page d'enquête Commerce selon les caractéristiques des exportateurs de biens (5124).

Couverture de l'enquête

Dans le présent communiqué, la valeur totale des exportations désigne la partie de la valeur annuelle des exportations nationales (base douanière) qui peut être reliée à des entités précises du Registre des entreprises chaque année. Les valeurs annuelles des exportations nationales (base douanière) peuvent être tirées du tableau CANSIM 228-0060. Pour obtenir plus de renseignements et des définitions concernant les exportations nationales de marchandises, voir la page d'enquête Commerce international de marchandises du Canada (base douanière) (2201).

Chaque année, de 2010 à 2016, le nombre total d'entreprises exportatrices identifiées représentait de 96 % à 98 % de la valeur totale des exportations nationales. Tout au long du présent communiqué, lorsqu'il est question de la part en pourcentage des ventes à l'exportation, il s'agit de la part de la valeur annuelle des exportations nationales pour laquelle un exportateur a été identifié. Lorsqu'il est question du nombre d'exportateurs, il s'agit du nombre d'exportateurs identifiés dans le Registre des entreprises par le programme sur le CCE – Biens.

Produits

Le Guide méthodologique : Système canadien des comptes macroéconomiques (Numéro au catalogue13-607-X) est disponible.

Le Guide de l'utilisateur : Système canadien des comptes macroéconomiques (Numéro au catalogue13-606-G) est disponible. Cette publication sera mise à jour pour demeurer pertinente.

Coordonnées des personnes-ressources

Pour obtenir plus de renseignements, communiquez avec nous au 514-283-8300 ou composez sans frais le 1-800-263-1136 (STATCAN.infostats-infostats.STATCAN@canada.ca).

Pour en savoir davantage sur les concepts, les méthodes et la qualité des données, communiquez avec Angela Yuan-Wu au 613-240-2871 (angela.yuanwu@canada.ca) ou avec Ying Di au 613-867-2736 (ying.di@canada.ca), Division du commerce et des comptes internationaux.

Date de modification :