Le Quotidien
|
 En manchette  Indicateurs  Communiqués par sujets
 Sujets d'intérêt  Calendrier de diffusion  Information

Indice des prix à la consommation, avril 2017

Diffusion : 2017-05-19

Indice des prix à la consommation

Avril 2017

1,6 % hausse

(variation sur 12 mois)

L'Indice des prix à la consommation (IPC) a augmenté de 1,6 % d'une année à l'autre en avril, ce qui représente une hausse identique à celle observée en mars.

D'une année à l'autre, les prix de l'énergie dans l'ensemble ont affiché une croissance plus marquée en avril qu'en mars, alors que la diminution des prix des aliments s'est modérée.

Sans les aliments et l'énergie, l'IPC a progressé de 1,5 % d'une année à l'autre en avril, après avoir enregistré une hausse de 1,7 % en mars.

Graphique 1  Graphique 1: Variation sur 12 mois de l'Indice des prix à la consommation (IPC) et de l'IPC excluant les aliments et l'énergie
Variation sur 12 mois de l'Indice des prix à la consommation (IPC) et de l'IPC excluant les aliments et l'énergie

Variation sur 12 mois des composantes principales

Les prix ont augmenté dans six des huit composantes principales au cours de la période de 12 mois se terminant en avril, alors que les indices des prix des transports et du logement ont contribué le plus à la hausse d'une année à l'autre de l'IPC. L'indice des prix des aliments a diminué d'une année à l'autre pour le septième mois consécutif.

Graphique 2  Graphique 2: Hausse des prix à la consommation dans six des huit composantes principales
Hausse des prix à la consommation dans six des huit composantes principales

Les coûts du transport ont augmenté de 4,2 % au cours de la période de 12 mois se terminant en avril, après avoir progressé de 4,6 % en mars. Ce ralentissement a été entraîné principalement par l'indice des prix d'achat de véhicules automobiles, qui a affiché une croissance moins prononcée d'une année à l'autre en avril qu'en mars. Les prix de l'essence se sont accrus de 15,9 % d'une année à l'autre en avril, ce qui dépasse légèrement la hausse de 15,2 % enregistrée en mars. Sur une base mensuelle, les prix de l'essence ont augmenté de 9,5 % en avril, en partie en raison des interruptions d'approvisionnement aux raffineries de pétrole pendant le passage aux mélanges de carburants d'été.

En avril, les coûts du logement ont progressé de 2,2 % d'une année à l'autre. Il s'agit d'une augmentation identique à celles observées en février et en mars. Le principal facteur ayant contribué à la variation sur 12 mois de l'indice des prix du logement est l'indice du coût de remplacement par le propriétaire (+3,9 %), malgré un ralentissement de la croissance depuis novembre 2016. Les prix du gaz naturel (+15,2 %) ont augmenté d'une année à l'autre pour le quatrième mois consécutif. Par contre, les prix de l'électricité ont affiché leur quatrième baisse consécutive, reculant de 1,3 % d'une année à l'autre en avril.

L'indice des prix des loisirs, formation et lecture a augmenté de 3,3 % au cours de la période de 12 mois se terminant en avril, après avoir progressé de 3,6 % en mars. L'indice des prix des voyages organisés, qui s'est accru de 9,4 % d'une année à l'autre en avril, est le principal facteur ayant contribué à la hausse de l'indice des prix des loisirs, formation et lecture. Les coûts de l'hébergement pour voyageurs ont crû de 5,7 % d'une année à l'autre en avril, après avoir augmenté de 1,4 % en mars. Par ailleurs, l'indice des prix de l'équipement vidéo a fléchi de 8,8 % d'une année à l'autre en avril. Les prix des abonnements à des services vidéo et audio ont affiché une progression moins marquée au cours de la période d'un an se terminant en avril que pendant la période de 12 mois se terminant en mars.

L'indice des prix des dépenses courantes, ameublement et équipement du ménage a augmenté de 0,5 % d'une année à l'autre en avril, après n'avoir affiché aucune variation en mars. Cette accélération est principalement attribuable aux prix des services de téléphonie, qui ont crû de 3,8 % d'un mois à l'autre, en raison des lancements de nouveaux produits qui se sont répercutés sur le prix des forfaits.

Variation sur 12 mois dans les provinces

Dans cinq provinces, les prix à la consommation ont augmenté d'une année à l'autre dans une moindre mesure en avril qu'en mars. En avril, la progression de l'IPC sur 12 mois n'a affiché aucune variation par rapport à un mois plus tôt dans deux provinces, alors qu'elle s'est accélérée en Saskatchewan, en Alberta et en Colombie-Britannique.

Graphique 3  Graphique 3: Les prix à la consommation augmentent à un taux plus faible dans cinq provinces
Les prix à la consommation augmentent à un taux plus faible dans cinq provinces

Dans les provinces de l'Atlantique, le facteur ayant le plus contribué au ralentissement de la hausse des prix à la consommation d'une année à l'autre est l'indice des prix de l'essence, en partie parce que son augmentation mensuelle a été moins prononcée en avril de cette année qu'il y a un an. À l'échelle nationale, les prix de l'essence ont affiché une croissance plus marquée d'une année à l'autre en avril qu'en mars.

En Ontario, les prix à la consommation se sont accrus de 1,9 % au cours de la période de 12 mois se terminant en avril, ce qui représente une hausse identique à celle observée en mars. L'indice du coût de remplacement par le propriétaire a progressé de 6,8 % d'une année à l'autre en avril. Il s'agit de la croissance la plus prononcée parmi les provinces pour le dixième mois consécutif. Les primes d'assurance de véhicules automobiles ont augmenté de 4,4 % au cours de la période de 12 mois se terminant en avril, après avoir crû de 3,5 % en mars. Parmi les provinces, l'Ontario a enregistré la baisse la plus marquée des prix des vêtements pour hommes au cours de la période de 12 mois se terminant en avril.

En Saskatchewan, la majoration de la taxe de vente provinciale entrée en vigueur le 23 mars 2017 et l'élargissement de sa portée depuis le 1er avril 2017 ont tous deux contribué à faire accélérer la croissance des prix à la consommation dans la province. D'une année à l'autre, l'IPC en Saskatchewan a affiché une hausse de 1,4 % en avril, après avoir progressé de 0,6 % en mars. Les prix des aliments achetés au restaurant se sont accrus de 7,3 % d'une année à l'autre en avril. Même si l'indice des prix des services de téléphonie a augmenté de 4,6 % d'un mois à l'autre, il a fléchi de 10,4 % d'une année à l'autre en avril.

En Nouvelle-Écosse, les prix à la consommation ont crû de 0,8 % d'une année à l'autre en avril, après avoir enregistré une hausse de 1,3 % en mars. Parmi les provinces, la Nouvelle-Écosse a enregistré une des plus grandes baisses de prix des légumes frais au cours de la période de 12 mois se terminant en avril. Les primes d'assurance de véhicules automobiles ont reculé de 1,8 % d'une année à l'autre en avril; la Nouvelle-Écosse a été la seule province qui a enregistré une baisse dans cet indice. De plus, les prix du mazout ont augmenté de 11,5 % d'une année à l'autre en avril, après s'être accrus de 15,0 % en mars.

Indice des prix à la consommation mensuel désaisonnalisé

Sur une base mensuelle désaisonnalisée, l'IPC a progressé de 0,5 % en avril, après avoir baissé de 0,2 % en mars.

Graphique 4  Graphique 4: L'Indice des prix à la consommation mensuel désaisonnalisé
L'Indice des prix à la consommation mensuel désaisonnalisé

En avril, six composantes principales ont affiché une croissance sur une base mensuelle désaisonnalisée; l'indice des prix des transports (+1,3 %) a enregistré l'augmentation la plus prononcée. L'indice des prix des vêtements et chaussures a fléchi de 0,6 %, tandis que l'indice des prix des loisirs, formation et lecture n'a affiché aucune variation.

L'histoire du Canada racontée en chiffres; #EnChiffres

Dans le but de souligner le 150e anniversaire du pays, Statistique Canada propose des instantanés de notre riche histoire statistique.

Le ménage canadien moyen a dépensé un peu plus de 3 300 $, soit 4,3 % de son budget total, dans le champ d'observation de l'IPC, en vêtements et accessoires en 2015.

De 1983 à 2000, le coût des vêtements a augmenté de près de 50 %. En 1991 seulement, les prix des vêtements ont crû d'environ 10 %, sous l'effet de hausses semblables touchant les vêtements pour femmes, pour hommes et pour enfants. Avant 2000, la plupart des vêtements achetés par les Canadiens étaient fabriqués au Canada ou aux États-Unis.

En revanche, le nouveau millénaire a coïncidé avec le début de la plus longue période continue de déflation des prix des vêtements. Ces effets déflationnistes en ce qui concerne les vêtements sont attribués en grande partie à la mondialisation et au libre-échange. Les prix des vêtements ont nettement baissé au cours de cette période en raison de l'ouverture du marché canadien aux vêtements à moindre prix confectionnés à l'étranger. Dans l'ensemble, de 2000 à 2013, les prix des vêtements ont fléchi de 19 %; les prix des vêtements pour enfants ont baissé de 27 %, et ceux des vêtements pour femmes, de 23 %. Les prix des vêtements pour hommes, pour leur part, ont affiché un repli bien plus faible (-9 %) au cours de la même période.

Plus récemment, les prix des vêtements se sont stabilisés, enregistrant seulement une croissance modeste au cours des dernières années.

Graphique 5  Graphique 5: L'indice des prix des vêtements et ses sous-composantes, annuelle moyenne, Canada, 1983 à 2016
L'indice des prix des vêtements et ses sous-composantes, annuelle moyenne, Canada, 1983 à 2016





  Note aux lecteurs

Une série désaisonnalisée est une série de laquelle les variations saisonnières ont été retranchées. Il est recommandé aux utilisateurs qui se servent des données de l'Indice des prix à la consommation (IPC) à des fins d'indexation d'utiliser les indices non désaisonnalisés. Pour obtenir plus de renseignements sur la désaisonnalisation, veuillez consulter la page Données désaisonnalisées – Foire aux questions.

L'agrégat spécial « énergie » comprend l'électricité, le gaz naturel, le mazout et les autres combustibles, l'essence, ainsi que le carburant, les pièces et les accessoires pour véhicules de loisirs.

Tableaux de données CANSIM en temps réel

Le tableau de données CANSIM en temps réel 326-8023 sera mis à jour le 5 juin. Pour obtenir plus de renseignements, veuillez consulter le document Tableaux de données CANSIM en temps réel.

Prochaine diffusion

L'IPC de mai sera diffusé le 23 juin.

Produits

Le numéro d'avril 2017 de L'Indice des prix à la consommation, vol. 96, no 4 (Numéro au catalogue62-001-X), est maintenant accessible.

Il est possible d'obtenir plus de renseignements concernant les concepts et l'utilisation de l'Indice des prix à la consommation (IPC) en consultant Le Document de référence de l'Indice des prix à la consommation canadien (Numéro au catalogue62-553-X).

Pour obtenir des renseignements concernant l'histoire de l'IPC au Canada, veuillez consulter la publication Survol du premier siècle de l'Indice des prix à la consommation au Canada (Numéro au catalogue62-604-X).

Deux vidéos, « Vue d'ensemble de l'indice des prix à la consommation (IPC) du Canada » et « L'Indice des prix à la consommation et votre expérience de la variation des prix », sont offertes sur la chaîne YouTube de Statistique Canada.

Coordonnées des personnes-ressources

Pour obtenir plus de renseignements ou pour en savoir davantage sur les concepts, les méthodes et la qualité des données, communiquez avec nous au 514-283-8300 ou composez sans frais le 1-800-263-1136 (STATCAN.infostats-infostats.STATCAN@canada.ca) ou communiquez avec les Relations avec les médias au 613-951-4636 (STATCAN.mediahotline-ligneinfomedias.STATCAN@canada.ca).

Date de modification :