Le Quotidien
|
 En manchette  Indicateurs  Communiqués par sujets
 Sujets d'intérêt  Calendrier de diffusion  Information

Étude : Croissance réelle du secteur canadien de la fabrication, depuis 2000

Diffusion : 2017-06-27

La fabrication est un secteur important de l'économie canadienne. Pendant la majeure partie de l'histoire économique du Canada, la croissance de la production manufacturière réelle a essentiellement suivi le rythme de croissance de la production de l'ensemble du secteur des entreprises, alors que les baisses dans certaines industries de la fabrication ont été plus que compensées par la croissance de certaines autres.

Selon une nouvelle étude publiée aujourd'hui par Statistique Canada, cette situation a changé de façon marquée après 2000, alors que le secteur canadien de la fabrication s'est adapté à d'importants changements dans le contexte économique mondial, notamment l'éclatement de la bulle technologique en 2001, le cycle mondial des prix des produits de base, l'appréciation du dollar canadien par rapport à la devise américaine et une plus forte concurrence étrangère.

Il s'en est suivi qu'après 2000, la croissance de la production manufacturière s'est stabilisée, avant de baisser brusquement.

La récession de 2008-2009 a accentué les répercussions de ces défis, alors que la production manufacturière réelle a diminué à un taux annuel moyen d'environ 9 %, comparativement à un repli annuel moyen de moins de 2 % dans l'ensemble du secteur des entreprises. Après la fin de la récession, la reprise dans le secteur de la fabrication a été la plus lente jamais enregistrée depuis la Seconde Guerre mondiale, étant donné qu'il s'est écoulé près de six ans avant que le secteur n'atteigne à nouveau les niveaux observés avant la récession. La production réelle dans ce secteur est demeurée bien inférieure aux sommets observés en 2006 (graphique 1).

Bien que le produit intérieur brut réel dans le secteur de la fabrication aux États-Unis ait aussi ralenti par rapport à celui du secteur américain des entreprises depuis la récession, la différence a été beaucoup plus prononcée au Canada.

Graphique 1  Graphique 1: Produit intérieur brut (PIB) réel, secteurs des entreprises et de la fabrication, indice de quantité en chaîne de Fisher du PIB fondé sur les prix de base, 1961 à 2016
Produit intérieur brut (PIB) réel, secteurs des entreprises et de la fabrication, indice de quantité en chaîne de Fisher du PIB fondé sur les prix de base, 1961 à 2016

L'étude publiée aujourd'hui examine certaines causes du ralentissement et de la faible reprise subséquente dans le secteur de la fabrication au Canada en analysant le rendement des industries détaillées de la fabrication. Elle compare aussi le rendement des industries de la fabrication du Canada à celui des industries de la fabrication des États-Unis.

La faiblesse dans les industries des biens durables du Canada a joué un rôle important sur le plan de la baisse dans le secteur canadien de la fabrication après les années 2000. Cette faiblesse a été particulièrement marquée dans l'industrie du matériel de transport et elle a été principalement attribuable à une baisse de la production de véhicules automobiles et de leurs pièces. Cependant, comparativement aux États-Unis, l'industrie du matériel de transport au Canada a une incidence semblable sur la croissance du secteur de la fabrication. Ce secteur n'explique donc pas les différences relatives quant à la production manufacturière entre les deux pays.

C'est le rendement exceptionnel de l'industrie américaine des produits informatiques et électroniques qui a été à l'origine du rendement relativement supérieur du secteur américain des biens durables tout au long des années 2000, malgré l'effondrement de l'industrie de la technologie de l'information et des communications en 2001. En effet, de 2000 à 2007, les deux tiers de la croissance annuelle moyenne de 3,1 % de l'ensemble du secteur américain de la fabrication ont été attribuables à l'industrie des produits informatiques et électroniques. Depuis, cette industrie affiche une tendance à la hausse aux États-Unis. Un rythme de croissance semblable n'a pas été observé dans cette industrie ni dans aucune autre industrie manufacturière au Canada.

L'histoire du Canada racontée en chiffres; #EnChiffres

Dans le but de souligner le 150e anniversaire du pays, Statistique Canada propose des instantanés de notre riche histoire statistique.

En 1961, John Diefenbaker était le premier ministre du Canada, Wayne Gretzky naissait à Brantford, en Ontario, et John F. Kennedy prêtait serment comme 35e président des États-Unis. Cette année-là, la production découlant du secteur de la fabrication au Canada représentait près de 30 % de la production totale au pays. De cette production totale, la part de l'industrie des aliments, des boissons et du tabac était la plus élevée, soit 18,7 %. Elle était suivie par le papier (10,2 %) et l'industrie de la première transformation des métaux (9,3 %). Ensemble, ces trois industries représentaient 38,2 % de la production manufacturière.

La composition industrielle du secteur de la fabrication du Canada a changé de manière considérable depuis le début des années 1960. En 2013, l'année pour laquelle les données détaillées les plus récentes sont disponibles, la production manufacturière a chuté, pour représenter 14 % de la production totale au Canada, ce qui est moins que la moitié de sa contribution en 1961. La part la plus importante de la production manufacturière revenait encore à l'industrie des aliments, des boissons et du tabac (15,8 %). Cependant, elle était suivie par le matériel de transport (14,8 %) et les produits chimiques (9,9 %). Ensemble, ces trois industries représentaient 40,5 % de la production manufacturière totale pour l'année en question.

Produits

Le document de recherche « Croissance réelle du secteur canadien de la fabrication depuis 2000 », qui fait partie de la publication Aperçus économiques(Numéro au catalogue11-626-X), est maintenant accessible.

Coordonnées des personnes-ressources

Pour obtenir plus de renseignements ou pour en savoir davantage sur les concepts, les méthodes et la qualité des données, communiquez avec nous au 514-283-8300 ou composez sans frais le 1-800-263-1136 (STATCAN.infostats-infostats.STATCAN@canada.ca).

Pour en savoir davantage sur les concepts, les méthodes et la qualité des données, communiquez avec Lydia Couture au 613-951-5394 (lydia.couture@canada.ca), Division de l'analyse économique.

Date de modification :