Le Quotidien
|
 En manchette  Indicateurs  Communiqués par sujets
 Sujets d'intérêt  Calendrier de diffusion  Information

Estimations des principales grandes cultures basées sur des modèles, 2017

Diffusion : 2017-09-19

Au Canada, la production estimée de canola devrait atteindre un sommet inégalé de 19,7 millions de tonnes en 2017, selon les estimations des principales grandes cultures basées sur des modèles de Statistique Canada. La production estimée de soya devrait également s'établir à un sommet inégalé de 8,3 millions de tonnes. Les prix actuels et la rentabilité des cultures oléagineuses ont encouragé les agriculteurs canadiens à cultiver une superficie sans précédent pour ces deux cultures.

La production estimée devrait augmenter en 2017 pour le canola (+0,5 %), le maïs-grain (+8,5 %), l'avoine (+19,0 %) et le soya (+28,8 %) par rapport à 2016.

La production estimée devrait diminuer en 2017 pour l'orge (-16,8 %), l'alpiste des Canaries (-17,1 %), les graines de lin (-14,8 %), les lentilles (-24,9 %), les céréales mélangées (-5,5 %), les graines de moutarde (-51,2 %), les pois secs de grande culture (-20,1 %), le seigle d'automne (-19,6 %), le blé dur (-44,6 %), le blé de printemps (-1,8 %) et le blé d'hiver (-21,6 %) par rapport à 2016.

Blé

La production totale de blé au Canada est estimée à 27,1 millions de tonnes en 2017, une diminution de 14,5 % par rapport à 2016. Ce recul est attribuable au rendement plus faible pour le blé de printemps, le blé dur et le blé d'hiver par rapport à l'an dernier. Le recul du rendement, surtout dans l'ouest du Canada, est attribuable aux conditions très sèches dans la région sud centrale des Prairies, où les précipitations durant la saison de croissance étaient nettement inférieures aux quantités moyennes.

À l'échelle nationale, la production de blé de printemps est estimée à 20,1 millions de tonnes en 2017, en baisse de 1,8 % par rapport à 2016. Alors que les superficies récoltées devraient être plus élevées de 8,0 % par rapport à l'année précédente, la production globale attendue devrait être à la baisse en raison d'un rendement estimé plus faible de 47,2 boisseaux à l'acre à l'échelle nationale, soit une baisse de 9,2 % par rapport à 52,0 boisseaux à l'acre en 2016.

La production de blé de printemps devrait augmenter en Alberta (+5,4 %) pour s'établir à 8,4 millions de tonnes en 2017, mais elle devrait diminuer de 7,2 % en Saskatchewan pour s'établir à 7,4 millions de tonnes et de 4,2 % au Manitoba pour s'établir à 3,7 millions de tonnes. Le rendement moyen du blé de printemps en Saskatchewan devrait diminuer de 14,1 % comparativement à 2016 pour atteindre 39,6 boisseaux à l'acre. L'augmentation prévue de 8,0 % des superficies récoltées aidera à compenser le rendement plus faible prévu pour la Saskatchewan. En Alberta, le rendement moyen devrait diminuer de 10,1 % par rapport à 2016, pour se situer à 53,5 boisseaux à l'acre. Une augmentation de 16,8 % des superficies récoltées aidera toutefois à compenser les plus faibles rendements, ce qui donnera lieu à une augmentation globale de la production pour cette province.

La production de blé dur à l'échelle nationale devrait atteindre 4,3 millions de tonnes en 2017, en baisse de 44,6 % par rapport à 2016. Cette baisse est attribuable à une réduction de 12,9 % des superficies récoltées. De plus, les conditions très sèches dans la région centrale du sud des Prairies (voir la carte) devraient entraîner une diminution de 36,5 % du rendement attendu, lequel s'établirait à 31,0 boisseaux à l'acre. La production de blé dur est concentrée dans la région des Prairies ayant reçu des précipitations en dessous de la moyenne pendant la saison de croissance.

Canola

La production de canola est estimée à un sommet inégalé pour 2017. Elle devrait s'établir à 19,7 millions de tonnes, en hausse de 0,5 % par rapport à 2016. Même si les superficies récoltées sont estimées à un sommet sans précédent de 22,8 millions d'acres, une hausse de 13,8 % par rapport à 2016, de plus faibles rendements pour 2017 pour toutes les provinces, sauf le Manitoba, ont contribué à un gain de la production comparativement à 2016.

Maïs-grain

À l'échelle nationale, la production de maïs-grain est estimée à 14,3 millions de tonnes en juillet, une hausse de 8,5 % par rapport à 2016. La production estimée devrait augmenter en raison d'une plus grande superficie récoltée (+7,0 %) par rapport à 2016. Selon les estimations, l'Ontario produit 9,0 millions de tonnes de maïs-grain d'après une estimation de rendement de 169,5 boisseaux à l'acre, en hausse de 6,9 % par rapport à 2016. Le rendement inégalé en Ontario a été établi en 2015 à 170,6 boisseaux à l'acre. La production de maïs au Québec est estimée à 3,7 millions de tonnes, en baisse de 2,6 % par rapport à 2016.

Soya

La production de soya est estimée à un sommet inégalé de 8,3 millions de tonnes en juillet, en hausse de 28,8 % par rapport à 2016, en raison principalement d'une augmentation estimée de 34,6 % de la superficie récoltée qui atteindrait 7,2 millions d'acres à l'échelle du Canada. Le rendement à l'échelle nationale est estimé à 42,2 boisseaux à l'acre, une baisse de 4,3 % par rapport à 2016. Près de la moitié de la production nationale de soya devrait provenir de l'Ontario. Elle devrait atteindre 4,1 millions de tonnes et un rendement inégalé estimé de 49,3 boisseaux à l'acre, en hausse de 7,4 % par rapport à 2016. Le sommet précédent de 48,3 boisseaux à l'acre a été établi en 2012.

Carte 1  Vignette de la carte 1: Pourcentage des précipitations moyennes (du 1<sup>er</sup> avril 2017 au 10 septembre 2017)
Pourcentage des précipitations moyennes (du 1er avril 2017 au 10 septembre 2017)


  Note aux lecteurs

Les estimations des principales grandes cultures basées sur des modèles sont calculées selon une approche élaborée par Statistique Canada en étroite collaboration avec Agriculture et Agroalimentaire Canada. Ces estimations du rendement sont fondées sur un modèle qui incorpore des données satellitaires à faible résolution recueillies dans le cadre du Programme d'évaluation de l'état des cultures de Statistique Canada, des données de la Série de rapports sur les grandes cultures de Statistique Canada et des données agroclimatiques.

Un rapport méthodologique décrivant le modèle de rendement utilisé à Statistique Canada est disponible en ligne.

Les estimations de la production pour le Québec, l'Ontario, le Manitoba, la Saskatchewan et l'Alberta sont calculées en multipliant les rendements basés sur un modèle au 31 août par les superficies récoltées déclarées dans le cadre de l'enquête de juillet de la Série de rapports sur les grandes cultures. Les estimations pour l'Île-du-Prince-Édouard, la Nouvelle-Écosse, le Nouveau-Brunswick et la Colombie-Britannique sont reportées des estimations de juillet pour la production de principales grandes cultures.

Les estimations finales de la production des principales grandes cultures pour l'année courante seront disponibles le 6 décembre 2017.

Coordonnées des personnes-ressources

Pour obtenir des renseignements ou pour en savoir davantage sur les concepts, les méthodes et la qualité des données, communiquez avec nous (sans frais 1-800-263-1136; 514-283-8300; STATCAN.infostats-infostats.STATCAN@canada.ca) ou communiquez avec les Relations avec les médias (613-951-4636; STATCAN.mediahotline-ligneinfomedias.STATCAN@canada.ca).

Date de modification :