Le Quotidien
|
 En manchette  Indicateurs  Communiqués par sujets
 Sujets d'intérêt  Calendrier de diffusion  Information

Étude : Résultats sur le marché du travail avant et après l'obtention de la résidence permanente par les travailleurs étrangers temporaires

Diffusion : 2017-09-21

Les travailleurs étrangers temporaires constituent une source importante de main-d'œuvre pour le Canada. Ils peuvent rapidement remédier à des pénuries de compétences professionnelles ou de main-d'œuvre à l'échelle locale, et certains finissent par devenir résidents permanents. L'obtention de la résidence permanente peut éliminer certaines restrictions quant à la mobilité professionnelle et améliorer la position de ces personnes du point de vue de la négociation salariale et des possibilités d'emploi.

Une nouvelle étude de Statistique Canada évalue si cela est le cas en examinant les changements dans l'emploi et la rémunération des travailleurs étrangers temporaires au cours des années qui précèdent et qui suivent leur transition à la résidence permanente. Elle conclut que les résultats des travailleurs étrangers temporaires variaient de manière considérable selon le type de permis de travail et les niveaux de compétence.

L'étude repose sur le fichier de la Base de données canadienne sur la dynamique employeurs-employés de Statistique Canada, qui relie les employés, y compris les résidents temporaires et les immigrants, à leurs emplois et leurs employeurs. L'étude se concentre sur les travailleurs étrangers temporaires qui étaient âgés de 25 à 40 ans à leur arrivée et qui sont devenus immigrants reçus à la fin des années 1990 et 2000. Les caractéristiques d'emploi de ces personnes ont été suivies jusqu'à cinq ans avant leur transition à la résidence permanente et jusqu'à cinq ans après cette transition.

Les travailleurs étrangers temporaires hautement qualifiés, y compris ceux qui étaient généralement liés à un employeur ou une profession en particulier par un permis de travail restreint, n'ont fait l'objet d'aucune augmentation des taux d'emploi ni d'aucune croissance supplémentaire de la rémunération après l'obtention de leur résidence permanente. Ces personnes présentaient déjà des taux d'emploi ainsi qu'une rémunération élevés même avant l'obtention de leur résidence permanente.

Ces résultats donnent à penser que les restrictions à des employeurs en particulier n'ont pas nécessairement désavantagé ces travailleurs étrangers temporaires hautement qualifiés, peut-être du fait que leurs compétences étaient très recherchées à l'échelle internationale.

En revanche, les taux d'emploi et la rémunération ont clairement augmenté parmi les travailleurs étrangers temporaires qui possédaient des permis de travail ouverts et présentaient des niveaux de compétences mixtes. Il y avait parmi ce groupe des personnes qui occupaient un emploi réciproque ainsi que des conjoints et partenaires en union libre de travailleurs étrangers ou d'étudiants étrangers. Ces travailleurs étrangers temporaires présentaient des taux d'emploi et des salaires beaucoup plus bas avant l'obtention de leur résidence permanente que les travailleurs étrangers temporaires hautement qualifiés, et ils ont profité de meilleures conditions après avoir obtenu leur résidence permanente.

Produits

Le document de recherche « Obtention de la résidence permanente par les travailleurs étrangers temporaires au Canada : une étude par panel des résultats sur le marché du travail avant et après le changement de statut », qui fait partie de la Série de documents de recherche, Direction des études analytiques (Numéro au catalogue11F0019M), est maintenant accessible.

Les chercheurs ont accès à la Base de données canadienne sur la dynamique employeurs-employés au Centre canadien d'élaboration de données et de recherche économique à Ottawa.

Coordonnées des personnes-ressources

Pour obtenir plus de renseignements, communiquez avec nous au 514-283-8300 ou composez sans frais le 1-800-263-1136 (STATCAN.infostats-infostats.STATCAN@canada.ca) ou communiquez avec les Relations avec les médias au 613-951-4636 (STATCAN.mediahotline-ligneinfomedias.STATCAN@canada.ca).

Pour en savoir davantage sur les concepts, les méthodes et la qualité des données, communiquez avec André Bernard au (613) 867-3821 (andre.bernard@canada.ca), Direction des études analytiques.

Date de modification :