Le Quotidien
|
 En manchette  Indicateurs  Communiqués par sujets
 Sujets d'intérêt  Calendrier de diffusion  Information

Extraction de pétrole et de gaz, 2016

Diffusion : 2017-10-06

L'industrie canadienne de l'extraction de pétrole et de gaz a poursuivi sa tendance à la baisse en 2016.

Les recettes totales ont diminué de 6,5 % pour se chiffrer à 92,2 milliards de dollars en 2016, ce qui a fait suite à une baisse de 37,4 % en 2015. Les dépenses et les déductions totales ont diminué de 21,1 % pour se situer à 118,0 milliards de dollars en 2016, ce qui a entraîné une perte nette de 25,7 milliards de dollars, comparativement à une perte nette de 50,9 milliards de dollars en 2015.

Graphique 1  Graphique 1: Recettes
Recettes

L'industrie de l'extraction du pétrole et de gaz a continué d'afficher un recul, car les prix industriels sont demeurés bas. En 2016, le prix moyen annuel du pétrole brut et du pétrole brut bitumineux a baissé de 8,0 % d'une année à l'autre selon l'Indice des prix des matières brutes, alors que le prix annuel moyen du gaz naturel a diminué de 12,0 %.

Les dépenses en immobilisations et d'exploitation baissent

Les dépenses en immobilisations de l'industrie de l'extraction de pétrole et de gaz ont diminué de 19,6 % pour s'établir à 43,9 milliards de dollars en 2016. La baisse a été principalement attribuable au secteur de l'extraction par des méthodes non classiques, dont les dépenses en immobilisations ont diminué de 30,5 % pour se situer à 15,9 milliards de dollars. Le secteur de l'extraction de pétrole et de gaz par des méthodes classiques a connu une baisse de 11,7 % en dépenses en immobilisations pour atteindre 27,9 milliards de dollars.

Graphique 2  Graphique 2: Dépenses en immobilisations
Dépenses en immobilisations

Les dépenses totales d'exploitation (les coûts d'exploitation et les paiements de redevance) ont connu une baisse de 15,1 % comparativement à 2015 pour se chiffrer à 41,7 milliards de dollars en 2016. Le secteur de l'extraction de pétrole et de gaz par des méthodes non classiques a connu une diminution de 10,1 % pour se situer à 21,0 milliards de dollars, tandis que le secteur de l'extraction de pétrole et de gaz par des méthodes classiques a réduit ses dépenses d'exploitation de 19,7 %, pour s'établir à 20,7 milliards de dollars. Les paiements de redevance, en particulier, ont baissé de 29,1 %, pour se chiffrer à 3,7 milliards de dollars en 2016.

Graphique 3  Graphique 3: Total des dépenses d'exploitation
Total des dépenses d'exploitation

Hausse du volume de la production marchande, baisse de la valeur

En 2016, le volume de production a continué d'augmenter pour le pétrole brut et les produits équivalents, ainsi que le gaz naturel. Toutefois, la valeur globale de ces produits a diminué de 9,0 % pour se situer à 81,3 milliards de dollars.

La production de pétrole brut et de produits équivalents a augmenté de 0,2 % pour atteindre 214,0 millions de mètres cubes en 2016, ce qui représente la septième augmentation annuelle consécutive. Entre-temps, la valeur marchande de ces produits a reculé de 9,7 % pour s'établir à 61,8 milliards de dollars, comparativement à l'année précédente.

Bien que la production marchande de gaz naturel ait augmenté de 7,2 % pour s'établir à 159,8 milliards de mètres cubes, sa valeur a diminué de 11,6 % pour atteindre 12,3 milliards de dollars. Au cours de la même période, la production de sous-produits de gaz naturel a augmenté de 11,8 % pour se situer à 46,1 millions de mètres cubes en 2016, et la valeur s'est accrue de 3,2 % pour atteindre 7,2 milliards de dollars.

Diminution du total de l'actif

Les compagnies canadiennes d'extraction de pétrole et de gaz au Canada ont déclaré des actifs totaux de 548,8 milliards de dollars en 2016, ce qui représente une diminution de 4,0 % par rapport à 2015. La baisse est principalement attribuable aux immobilisations nettes, qui ont fléchi de 4,9 % pour s'établir à 428,7 milliards de dollars.

Au cours de la même période, la dette à long terme a reculé de 26,4 % pour s'établir à 110,6 milliards de dollars, tandis que les capitaux propres ont augmenté de 7,6 % pour atteindre 265,7 milliards de dollars.

L'histoire du Canada racontée en chiffres; #EnChiffres

Dans le but de souligner le 150e anniversaire du pays, Statistique Canada propose des instantanés de notre riche histoire statistique.

Le pétrole brut et le gaz naturel font partie du système énergétique canadien depuis plus de 150 ans. Les résultats des premières explorations découlaient parfois de la chance, car le pétrole brut était souvent découvert sur les surfaces terrestres, et il ne nécessitait pas les méthodes de forage et d'exploration appliquées aujourd'hui.

La première exploitation de pétrole brut a été établie en 1857 à Oil Springs, en Ontario. En 1867, l'année de la Confédération, le Canada a produit plus de 30 000 mètres cubes de pétrole brut selon le Bureau fédéral de la statistique.

Le premier gisement de gaz naturel a été découvert au Nouveau-Brunswick en 1859. En 1883, du gaz naturel a été découvert dans le sud de l'Alberta, alors que la première découverte extracôtière au Canada a été faite au sud de l'île de Sable, en Nouvelle-Écosse, en 1967.

À la suite de la Deuxième Guerre mondiale, l'exploration et le développement dans l'industrie pétrolière et gazière se sont poursuivis, particulièrement dans les provinces de l'Ouest. L'Alberta est devenue la principale province productrice de pétrole et de gaz, tandis qu'au Canada atlantique, des projets tels qu'Hibernia, Terra Nova et Panuke, ont lancé la côte est dans le marché du pétrole.

Au fil des ans, la production a continué d'augmenter. Au cours de l'année du centenaire du Canada, la production a dépassé 55 millions de mètres cubes de pétrole brut (et de produits équivalents), en grande partie extraits par des méthodes classiques, et 37 milliards de mètres cubes de gaz naturel.

En 2016, le Canada a produit plus de 225 millions de mètres cubes, dont plus de 60 % provenaient de sources non classiques (sables bitumineux), alors que la production marchande de gaz naturel a dépassé 160 milliards de mètres cubes.


  Note aux lecteurs

L'Enquête sur l'extraction de pétrole et de gaz a migré vers le Programme intégré de la statistique des entreprises pour l'année de référence 2014. Par conséquent, le programme d'Enquête sur l'extraction de pétrole et de gaz commencera à diffuser ses données dans les tableaux CANSIM 136-0001 (dépenses en immobilisations et coûts d'exploitation de l'industrie de l'extraction de pétrole et de gaz) et 136-0002 (revenus, dépenses et bilan de l'industrie de l'extraction de pétrole et de gaz) à compter de l'année de référence 2015.

L'industrie de l'extraction de pétrole et de gaz comprend les établissements dont l'activité principale est l'exploitation de champs de pétrole ou de gaz. Sont comprises dans cette classe la production de pétrole et l'extraction de pétrole provenant de gisements de schiste et de sables bitumineux.

Le pétrole brut et les produits équivalents incluent le pétrole brut, le pétrole brut bitumineux, le pétrole brut synthétique et les condensats.

L'extraction de pétrole et de gaz par des méthodes classiques comprend les établissements dont l'activité principale est la production pétrolière ou gazière à partir de puits dans lesquels les hydrocarbures s'écouleront tout d'abord ou pourront être produits à l'aide des techniques habituelles de pompage.

L'extraction de pétrole et de gaz par des méthodes non classiques comprend les établissements dont l'activité principale est la production de pétrole brut à partir de schiste argileux de surface, de sables bitumineux ou de réservoirs contenant des hydrocarbures semi-solides inexploitables par des méthodes de production classiques.

Les sous-produits de gaz naturel incluent l'éthane, le propane, le butane et les pentanes plus. Le soufre élémentaire n'est pas inclus.

Les autres actifs incluent tous les actifs qui ne sont pas déclarés comme des actifs courants ou des actifs en immobilisations.

Les autres éléments de passif incluent tous les passifs qui ne sont pas déclarés comme des passifs courants ou des passifs à long terme.

Indice des prix des matières brutes

Les données sur l'Indice des prix des matières brutes sont tirées du tableau CANSIM 330-0008.

Les données de 2015 ont été révisées.

Coordonnées des personnes-ressources

Pour obtenir plus de renseignements ou pour en savoir davantage sur les concepts, les méthodes et la qualité des données, communiquez avec nous au 514-283-8300 ou composez sans frais le 1-800-263-1136 (STATCAN.infostats-infostats.STATCAN@canada.ca), ou communiquez avec les Relations avec les médias au 613-951-4636 (STATCAN.mediahotline-ligneinfomedias.STATCAN@canada.ca).

Date de modification :