Statistique Canada
Symbole du gouvernement du Canada

Liens de la barre de menu commune

Exemple 1 : Le recensement

Contenu archivé

L’information dont il est indiqué qu’elle est archivée est fournie à des fins de référence, de recherche ou de tenue de documents. Elle n’est pas assujettie aux normes Web du gouvernement du Canada et elle n’a pas été modifiée ou mise à jour depuis son archivage. Pour obtenir cette information dans un autre format, veuillez communiquer avec nous.

Information pertinente

L'histoire du recensement

Le plus grand exercice de collecte de données auquel se livre Statistique Canada est le Recensement de la population qui, conformément à la loi, a lieu tous les cinq ans. Il sert de point de départ pour l'estimation de la population dans les provinces, les territoires et les zones locales municipales. Les renseignements recueillis se rapportent à plus de 80 mesures juridiques, fédérales et provinciales, et fournissent les données de base pour la distribution des sommes provenant de l'impôt fédéral aux provinces.

Le recensement permet de prendre du recul et de se demander comment les collectivités et le pays évoluent au fil du temps. Il appuie les gouvernements de tous les ordres dans leurs activités de planification, d'administration, d'élaboration de politiques et d'évaluation, et en plus apporte un soutien aux utilisateurs de données du secteur privé.

Environ 98 % des ménages utilisent la méthode de l'autodénombrement, c'est-à-dire le retour par la poste ou par Internet. Dès le début de mai, les recenseurs se rendent au domicile de chaque ménage pour livrer les questionnaires de recensement. Ils demandent aux membres responsables du ménage de remplir le questionnaire selon leur situation personnelle et celle des autres membres, puis de le retourner dans l'enveloppe prépayée le jour du recensement.

Presque 2 % des ménages sont dénombrés à l'aide de la méthode de recensement par interview. Dans ce cas, le recenseur visite les ménages et remplit le questionnaire au moment de l'interview. Cette méthode est habituellement utilisée dans les régions canadiennes éloignées et nordiques et dans la plupart des réserves autochtones. Elle est aussi largement utilisée dans les grands centres-villes où les résidents sont de passage.

Chaque ménage reçoit un questionnaire qui contient sept questions sur des sujets de base tels que le lien de parenté entre le répondant et la personne no 1 habituellement le membre responsable du ménage, l'âge, le sexe, l'état matrimonial, la langue maternelle et autres questions sur la langue.

Les quatre groupes mentionnés au début du présent chapitre, c'est-à-dire dire (les administrations publiques, les entreprises, les groupes communautaires et les particuliers, se servent des données du recensement.

Avant chaque Recensement de la population, Statistique Canada invite les utilisateurs de ses données à proposer des thèmes. Les suggestions reçues font l'objet de longues consultations. En fait, la détermination du contenu du Recensement de 2001 a nécessité :

  • des consultations des représentants de tous les ordres de gouvernement, des bibliothèques, du monde universitaire, du secteur privé, des organismes non gouvernementaux ainsi que des distributeurs de données autorisés de Statistique Canada
  • 65 réunions
  • 350 communications écrites
  • les consultations relatives au contenu environ 480 personnes
  • donnant lieu à plus de 1 650 observations au total

Les nouvelles propositions ne sont cependant pas toutes retenues.

Comment Statistique Canada décide-t-il des sujets à inclure dans un recensement? Aux fins du Recensement de 2001, l'Agence a appliqué les principes suivants :

  • Le sujet en question est-il d''un grand intérêt national? Le recensement représente un vaste exercice coûteux où l'on s'assure que chaque ménage répondra aux questions. Il est donc essentiel que chaque question soit posée dans un but précis.
  • Le sujet se prête-t-il à un recensement? Les sujets abordés dans un recensement ne doivent pas susciter de réactions négatives chez les gens en portant atteinte à leur vie privée de façon inacceptable. Il ne faudrait pas non plus qu'on ait à donner des explications ni des consignes sans fin pour obtenir de bonnes réponses. Enfin, il ne faut pas interroger les gens sur des choses dont ils n'auront pas tendance à se rappeler.
  • Un recensement est-il la bonne méthode à employer pour recueillir ces données? Il faut également songer à des solutions de rechange à un recensement. Parfois, les données recherchées existent déjà; elles peuvent être recueillies par d'autres organismes ou il serait possible de les extraire de dossiers administratifs.
  • Le sujet peut-il être couvert assez rapidement? Il faut limiter le nombre de questions pour permettre à la population de remplir le questionnaire dans les délais requis et éviter ainsi certains problèmes.

Un certain nombre de questions liées à la politique sociale ont eu une incidence sur le contenu du questionnaire de recensement de 2001, notamment :

  • Exigences d'une population vieillissante en matière de services de santé et de logement (questions sur l'âge, le sexe et l'état matrimonial);
  • Programmes et politiques du Canada liés au multiculturalisme, au bilinguisme et à l'équité en matière d'emploi (questions sur l'immigration, la langue, la citoyenneté et l'appartenance ethnique);
  • Mutations technologiques nécessitant recyclage et apprentissage continu (questions sur l'instruction);
  • Prévention des inégalités économiques et d'une polarisation subséquente de la société canadienne entre les nantis et les démunis (questions sur le revenu, le niveau de scolarité et la population active); Nécessité de programmes de construction de logements à prix abordables et de détermination du besoin de logement (questions sur le logement).

Les sujets qui ont été inclus dans chacun des recensements de la population depuis 1871, sont le nom, l'âge, le sexe, la date de naissance et l'état matrimonial. Examinez le tableau qui suit pour trouver les autres sujets qui ont toujours figuré dans le Recensement de la population.

Sujets traités dans les recensements de 1871 à 2006
Sujet 1871 1881 1891 1901 1941 1966 1971 1996 2001 2006
Nom O O O O O O O O O O
Date de naissance O O O O O O O O O O
Sexe O O O O O O O O O O
Lieu de naissance O O O O O O O O O O
Religion O O O O O N O N O N
Origine ethnique O O O O O O O O O O
Profession O O O O O O O O O O
Revenu N N N N N O O O O O
État matrimonial O O O O O O O O O O
Fréquentation scolaire O O O O O O O O O O
Incapacités N N N N N N N O O O
Lien avec la personne de référence N N O O O O O O O O
Heures travaillées la semaine dernière N N N N N O O O O O
Langue maternelle N N N O O O O O O O
Citoyenneté N N N O O O O O O O
Lieu de résidence (il y a cinq ans) N N N N O O O O O O
Langue parlée à la maison N N N N N N O O O O
Type de logement N N N N O O O O O O

Sommaire du tableau

Exemple continue