Enquête canadienne sur les mesures de la santé : Cycle 2

Évaluation des facteurs relatifs à la vie privée

Introduction

L’Enquête canadienne sur les mesures de la santé (ECMS) a été conçue initialement comme étude ponctuelle dans le cadre de l’Initiative du Carnet de route de l’information sur la santé du gouvernement fédéral. Grâce au financement permanent maintenant en place, l’ECMS deviendra une enquête continue en 2010-2011. Le cycle 2 de l’ECMS (2009-2010), toutefois, est mené durant la période de transition d’étude ponctuelle à programme permanent; il s’agit pratiquement d’une reprise de l’enquête initiale (cycle 1).

Objectifs

Une évaluation des facteurs relatifs à la vie privée a été réalisée pour le cycle 2 de l’ECMS, afin de déterminer si celui-ci pose des nouveaux problèmes de protection de la vie privée, de confidentialité et de sécurité et, le cas échéant, de formuler des recommandations en vue de leur résolution ou leur atténuation.

Description

L’ECMS recueillera des renseignements qui permettront d’évaluer la portée des problèmes de santé dans la population canadienne, comme les maladies chroniques (p. ex., diabète et maladie cardiovasculaire), les maladies infectieuses, les problèmes liés aux caractéristiques du mode de vie (p. ex., activité physique et nutrition) et ceux liés à l’exposition à des contaminants environnementaux. L’enquête offrira aussi un moyen d’explorer les nouveaux dossiers de santé publique ainsi que de nouvelles techniques de mesure.

Dans le cadre de l’ECMS, des données sont recueillies auprès de plus de 5 000 Canadiens au moyen d’un questionnaire administré aux ménages et de tests basés sur des mesures physiques prises dans un centre d’examen mobile (CEM). Pour le cycle 2, le CEM sera installé à 16 emplacements différents à travers le Canada et restera à chaque emplacement pendant environ six semaines. La collecte des données du cycle 2 commencera en septembre 2009 et se poursuivra pendant 24 mois.

Conclusion

a présente évaluation conclut qu’étant donné les mesures de protection existantes de Statistique Canada ainsi que les organismes consultatifs et de surveillance supplémentaires mis sur pied pour l’ECMS, les risques qui restent sont négligeables ou sont tels que Statistique Canada est prêt à les accepter et à les gérer.

Date de modification :