Gestion des demandes de service aux Finances

Évaluation des facteurs relatifs à la vie privée

Introduction

L’application de gestion des demandes de service aux Finances (GDS-FIN) est un mécanisme permettant aux employés de Statistique Canada de soumettre des demandes liées aux activités financières, à la planification et aux systèmes. La GDS-FIN fait partie de l’application de gestion des demandes de service du logiciel de Helpdesk Expert Automation Tool (HEAT), qui est aussi utilisée par diverses autres divisions de Statistique Canada, y compris la Division des services de technologie informatique, pour gérer les demandes liées aux TI, et par la Direction des ressources humaines, pour gérer les demandes liées à la rémunération et à la dotation. Le modèle de sécurité élaboré pour la gestion des demandes de service permettra de protéger les renseignements personnels des employés, ainsi que de limiter le nombre de personnes ayant accès à ces données.

Objectif

Une évaluation des facteurs relatifs à la vie privée a été menée pour l’application de gestion de demandes de service aux Finances, afin de déterminer si celle-ci posait des problèmes sur le plan de la protection des renseignements personnels, de la confidentialité et de la sécurité et, le cas échéant, de formuler des recommandations pour résoudre ou atténuer ces problèmes.

Description

La Direction des finances, de la planification et de l’évaluation de Statistique Canada a déterminé qu’il était nécessaire de modifier le processus utilisé par les employés pour présenter des demandes aux diverses sections de la Division des opérations et des systèmes de gestion financière (DOSGF) et de la Division de la planification et de la programmation opérationnelles (DPPO). Afin de simplifier le déroulement des opérations et d’améliorer le service fourni aux clients, des modifications sont apportées à l’application de gestion des demandes de service du logiciel Helpdesk Expert Automation Tool de Statistique Canada. Cela permettra aux employés d’utiliser une même application pour présenter des demandes de renseignements par voie électronique aux diverses sections de la DOSGF et de la DPPO, ainsi que pour vérifier où en sont leurs demandes.

Conclusion

Dans le cadre de cette évaluation des facteurs relatifs à la vie privée, on n’a décelé aucun risque qui ne puisse être géré au moyen des mesures de protection existantes ou d’autres mesures qui ont été conçues expressément en vue de la mise en œuvre de la GDS-FIN.

Date de modification :