La diffusion des données...

19 juin 2013

Chaque année, plus de 21 millions d’internautes visitent le site Web de StatCan. Notre objectif est de faciliter l’accès pour tous.

Alors que le monde de la publication de données évolue, le site de StatCan a aussi évolué, passant rapidement de la présentation de tableaux statiques à la génération de tableaux dynamiques en ligne. La plupart des visiteurs ont suivi le changement avec une relative facilité et ils sont capables de trouver l’information dont ils ont besoin. Par contre, de nombreux visiteurs nous ont fait savoir — parfois haut et fort — que le moment était venu de repenser la diffusion de nos données et de mettre en place un site plus simple.

Nous avons pris bonne note de leur message. Nous repensons notre site Web et la façon dont nous rendons les données disponibles aux Canadiens. Au début de l’an prochain, StatCan amorcera l’essai bêta de nouveaux prototypes et invitera les utilisateurs à en faire l’essai en ligne, puis à nous faire part de leurs commentaires.

« L’objectif global du projet consiste à rendre notre information plus facilement accessible à un large éventail d’utilisateurs de données. Nous avons alors concentré notre réflexion sur la manière dont nos statistiques — en particulier nos statistiques agrégées — sont organisées, stockées et présentées sur le site Web, ainsi que sur les moyens de simplifier la navigation des visiteurs dans les fonds de données », a affirmé Bill Joyce, le directeur responsable du projet.

La conception de ce nouveau modèle de diffusion constitue un projet de trois ans. Lors de la première année, des consultations nationales d’envergure ont été menées afin de déterminer ce que les utilisateurs veulent et une vision a été créée. Nous en sommes maintenant à la deuxième année et nous commençons à tester et à mettre en application les solutions et les améliorations proposées.

Le nouveau modèle s’inscrit dans la foulée des changements importants en matière de « données ouvertes » qui ont eu lieu en 2012, notamment la transition vers la diffusion gratuite des données normalisées sur le site Web et l’adoption d’ententes de licence sans restriction qui éliminent les obstacles à la réutilisation des données.

La vision pour le nouveau modèle repose sur quatre concepts clés :

Contenu produit automatiquement provenant d’une base de données commune : Une nouvelle base de données de statistiques agrégées fournira davantage de contenu dynamique sur le site Web de StatCan. Les publications de données traditionnelles dont les pages sont remplies de tableaux de données seront remplacées par une façon plus moderne et interactive de présenter les données.

Navigation améliorée :L’amélioration de la structure Web se traduira par une navigation améliorée et mettra l’accent sur les aspects qui sont les plus importants du point de vue des utilisateurs. Grâce à l’application de filtres uniformes, il deviendra plus facile de trouver l’information désirée. Les 32 catégories par sujets actuelles seront affinées, et une liste alphabétique permettra de trouver plus facilement des sujets précis. Également, il sera plus facile pour les utilisateurs de trouver des données par région géographique.

Simplification de la gamme de produits : Une gamme de produits simplifiés et normalisés rendra le site plus fonctionnel et plus convivial pour l’utilisateur. Le but consiste à établir un format commun. Peu importe le sujet, l’interface sera familière et intelligible.

Révision des formats de sortie : On utilisera un même modèle pour présenter toutes les données — depuis les indicateurs et les tableaux simples qui peuvent être affichés et imprimés jusqu’aux tableaux complexes qui peuvent être personnalisés et manipulés par les utilisateurs. En outre, les utilisateurs plus avertis pourront télécharger des ensembles de données entiers à l’aide des services de données Web.

Description du graphique

Modèle de diffusion de Statistique Canada

« L’approche pyramidale est essentielle pour que l’on puisse fournir à un large éventail d’utilisateurs de l’information se situant à différents niveaux », mentionne Monsieur Joyce. « Nous avons des utilisateurs qui peuvent simplement vouloir une seule donnée, d’autres auront besoin d’un tableau de référence de base, alors que d’autres auront besoin d’un affichage beaucoup plus détaillé. Certains de nos utilisateurs prendront les données et les analyseront plus en profondeur dans leur propre environnement. De plus grandes organisations nous demandent simplement d’avoir accès à nos données grâce à un service de données Web pour recueillir nos mises à jour. »

Comment StatCan mesurera‑t‑il la réussite? En premier lieu, l’organisme vérifiera si les utilisateurs sont plus à même de trouver les données. De vastes consultations se poursuivront également. « Nous prévoyons établir un prototype, mener des essais et apporter des améliorations, puis reprendre le processus, c.-à-d. utiliser un cycle de développement adaptatif », ajoute Monsieur Joyce. « Il est important de le faire en se basant sur les besoins des utilisateurs et non pas sur nos propres idées préconçues. »

Comment les utilisateurs peuvent‑ils aider? Eh bien, pourquoi ne pas vous y mettre dès maintenant? Veuillez utiliser la fonctionnalité de commentaire de ce blogue pour nous dire ce que vous croyez être important. Dites‑nous comment nous pouvons améliorer notre modèle de publication. Comment nous pouvons améliorer le site Web. Quelles sont vos bêtes noires? Qu’est‑ce qui fonctionne? Qu’est‑ce qu’il faudrait changer? 

Jusqu’à la fin de l’année, nous mènerons des essais de convivialité avec de vrais utilisateurs. Restez à l’affût pour notre essai bêta en ligne en 2014.

Le mois prochain : Le programme des Statistiques de finances publiques

Veuillez prendre note que les commentaires sont modérés. Les commentaires peuvent prendre un certain temps avant d’apparaître en ligne. Pour de plus amples renseignements, veuillez consulter nos règles de participation.

Date de modification :