Un profil du personnel enseignant des universités

16 septembre 2016

Statistique Canada a d'importantes nouvelles à communiquer au milieu universitaire : le Système d'information sur le personnel d'enseignement dans les universités et les collèges (SPEUC) est de retour!

Statistique Canada a mené cette enquête chaque année de 1937 à 2011 afin de dresser un portrait national des caractéristiques socioéconomiques du personnel enseignant à plein temps dans les universités. Dans le but d'atteindre les cibles annoncées dans le Budget de 2012, l'organisme a réaffecté certaines de ses ressources et, en conséquence, a abandonné le SPEUC ainsi que d'autres programmes. L'enquête sera rétablie en 2016-2017 en réponse à la demande continue de données.

« Nous nous réjouissons à l'idée de fournir cette information aux utilisateurs de nos données, déclare Michael Martin, chef de la Section des indicateurs et du financement de l'éducation de Statistique Canada. L'enquête nous permet de comprendre la façon dont évolue la dynamique universitaire et d'envisager les besoins futurs des étudiants et du personnel enseignant des universités. »

La collecte commencera en octobre 2016 dans environ 120 universités canadiennes; les premiers résultats seront diffusés en avril 2017.

Qui en profitera?

L'enquête vise à recueillir des données sur un éventail de caractéristiques socioéconomiques qui dressent un portrait détaillé du personnel universitaire enseignant à plein temps au Canada. Les données comprennent l'âge, le sexe, la principale matière enseignée, le traitement et les honoraires versés pour des fonctions administratives, la province ou le pays dans lequel les titres universitaires ont été obtenus, ainsi que le rang professoral.

Cette information aide les utilisateurs de données, à savoir les gouvernements, les établissements d'enseignement supérieur, les chercheurs, les analystes des politiques et le grand public, à comprendre la façon dont évoluent les universités. Les données du SPEUC sont utilisées dans des études systémiques sur les tendances de l'emploi, des analyses comparatives entre les sexes et des études sur le vieillissement du personnel enseignant. Elles ont également une incidence sur le renouvellement des effectifs, l'analyse des salaires aux fins de négociations contractuelles, les projections de la demande et les statistiques comparatives internationales.

Bonnes pratiques

La population cible de l'enquête est constituée des membres du personnel enseignant à plein temps dans les universités publiques dont la durée du mandat est d'au moins 12 mois. Cette population englobe le personnel enseignant dans les facultés, le personnel universitaire enseignant des hôpitaux d'enseignement, le personnel universitaire enseignant invité et le personnel de recherche qui détient un rang professoral et qui touche un salaire semblable à celui du personnel enseignant. D'autres employés, comme le personnel de soutien administratif non enseignant, les bibliothécaires et les adjoints à l'enseignement et à la recherche, ne sont pas visés par l'enquête.

Cette enquête à participation obligatoire consiste en un recensement de toutes les universités publiques du Canada; il n'y a donc pas d'échantillonnage. L'information sera recueillie pour chaque personne qui était membre du personnel enseignant à plein temps d'un établissement au 1er octobre de l'année universitaire. En 2010-2011, soit la dernière année pour laquelle les données de Statistique Canada sont disponibles, le taux de réponse pour cette enquête était de 100 %.

Statistique Canada veille à la confidentialité des données en prenant des mesures solides pour empêcher que les personnes soient identifiées. Par exemple, les données individuelles ne sont jamais divulguées. Les données sur le salaire par rang professoral pour les établissements comptant moins de 100 employés ne sont également pas divulguées.

Récupération des données

La collectivité des universités de l'Ontario avait déjà mis en place un système de collecte des données qui puisse remplacer le SPEUC, lequel a été géré par l'Université Western. Après l'abandon de l'enquête en 2012, l'Université Western a convenu de poursuivre la collecte de données du SPEUC en collaboration avec le Conseil national des vice-recteurs aux affaires académiques. Ainsi, les données d'environ 60 % des universités canadiennes ont été recueillies dans le cadre de ce programme.

Statistique Canada travaillera de concert avec l'Université Western de même qu'avec d'autres universités afin de récupérer ces données dans la mesure du possible.

Prochaines étapes

Même si le rétablissement de l'enquête répond au besoin en matière de données sur le personnel enseignant à plein temps dans les universités, on a par ailleurs invoqué le besoin de recueillir des données sur le secteur collégial et le personnel universitaire enseignant à temps partiel. (Malgré son nom, les données recueillies dans le cadre de l'enquête se limitent au personnel universitaire enseignant à plein temps.) Compte tenu du rétablissement, Statistique Canada examinera la possibilité d'élargir la collecte de données de sorte à inclure les collèges et le personnel enseignant à temps partiel.

« Cette année, le questionnaire d'enquête et la population cible sont les mêmes que ceux de 2010-2011. À l'avenir, les universités canadiennes continueront d'évoluer, et, vu l'ajout éventuel des données sur les collèges et le personnel enseignant à temps partiel, nous travaillerons en étroite collaboration avec nos intervenants et nos partenaires afin de veiller à ce que les données soient pertinentes et opportunes », affirme Teresa Omiecinski, la gestionnaire de l'enquête.

Grâce aux données fiables et de haute qualité, le SPEUC constitue une source importante d'information sur le secteur universitaire canadien et permet la réalisation de recherches et d'analyses. Par ailleurs, étant donné la nature évolutive de l'enseignement supérieur, l'enquête permet à Statistique Canada de présenter, chaque année, un instantané de son évolution au Canada. Ces instantanés permettent de produire des comparaisons révélatrices et intéressantes.

Veuillez prendre note que les commentaires sont modérés. Les commentaires peuvent prendre un certain temps avant d’apparaître en ligne. Pour de plus amples renseignements, veuillez consulter nos règles de participation.

Date de modification :