Transcription de la séance de clavardage sur la langue, Recensement de 2011, qui a eu lieu le vendredi 26 octobre 2012, de 11 h 30 à 12 h 30, HAE

Nota : Cette séance de clavardage était bilingue, ce qui veut dire que les participants pouvaient soumettre leurs questions en français ou en anglais. Statistique Canada respecte la Loi sur les langues officielles et s'engage à ce que les produits d'information disponibles soient d'égale qualité en français et en anglais. Pour cette raison, toutes les questions et les réponses ont été traduites dans l'autre langue officielle.

 Jean-Pierre Corbeil : Bonjour tout le monde. Ici Jean-Pierre Corbeil, expert dans le domaine des statistiques linguistiques à Statistique Canada. La séance de clavardage débutera dans une heure. Je répondrai à vos questions sur les données du Recensement de 2011 sur la langue. À plus tard!
Le vendredi 26 octobre 2012, 10:30:00

 Jean-Pierre Corbeil : La séance de clavardage débutera dans 5 minutes!
Le vendredi 26 octobre 2012, 11:25:50

 Jean-Pierre Corbeil : Bienvenue tout le monde. Il est 11 h 30, HAE, et la séance est maintenant ouverte. Cette séance de clavardage est bilingue, ce qui veut dire que vous pouvez soumettre vos questions en français ou en anglais. Je tenterai d'y répondre dans les meilleurs délais et dans la langue dans laquelle la question a été posée.
Le vendredi 26 octobre 2012, 11:30:25

 ptimusk : Combien de personnes sont trilingues français, anglais, allemand en Ontario?
Le vendredi 26 octobre 2012, 11:31:29

 Jean-Pierre Corbeil : C'est une bonne question. Malheureusement, la présente diffusion ne traite pas de la connaissance de langues autres que l'anglais et le français. Cette information sera diffusée en mai prochain, avec les résultats de l'Enquête nationale auprès des ménages. Nous avons les données de 2006 sur le nombre de personnes qui parlent chacune de ces trois langues, mais non toutes les trois.
Le vendredi 26 octobre 2012, 11:39:13

 Abigail Panyada : Quelle est la langue chinoise la plus couramment parlée?
Le vendredi 26 octobre 2012, 11:33:04

 Jean-Pierre Corbeil : Bonjour. Deux langues chinoises sont couramment parlées au Canada : le cantonais et le mandarin. Parmi celles-ci, le cantonais est un peu plus prédominant que le mandarin. Veuillez consulter Les langues immigrantes au Canada.
Le vendredi 26 octobre 2012, 11:37:22

 M_Normand : Des journalistes ont relaté une liste des 25 villes les plus bilingues au Canada, sans pouvoir nous fournir la liste en question. Vous savez où on peut la trouver?
Le vendredi 26 octobre 2012, 11:34:27

 Jean-Pierre Corbeil : L'information sur les villes les plus bilingues est disponible sur notre site Web mais il vous faut calculer les proportions. Vous pouvez trouver cette information à partir du lien suivant, menant aux faits saillants en tableaux (tableau 2).
Le vendredi 26 octobre 2012, 11:47:40

 AlejandroR : Pensez-vous qu'il y a un lien entre les langues et l'économie politique (c.-à-d. un intérêt pour certains pays en particulier)?
Le vendredi 26 octobre 2012, 11:36:48

 Modérateur : AlejandroR, merci de votre question. Malheureusement, ce sujet ne relève pas du domaine de compétence de l'expert.
Le vendredi 26 octobre 2012, 11:42:28

 Tbead : Quelle langue parlée à la maison connaît la plus forte croissance à Toronto?
Le vendredi 26 octobre 2012, 11:37:34

 Jean-Pierre Corbeil : Bonjour. Je ne peux pas vous donner une réponse précise pour l'instant. Cependant, le tagalog, le pendjabi et l'ourdou figurent parmi les langues affichant le taux de croissance le plus rapide dans la RMR de Toronto. Cela dit, je vous enverrai de l'information exacte la semaine prochaine. Merci de votre question.
Le vendredi 26 octobre 2012, 11:45:37

 ptimusk : Y a-t-il un lien entre ces villes bilingues et les taux de criminalité?
Le vendredi 26 octobre 2012, 11:45:33

 Modérateur : ptimusk, merci de votre question. Malheureusement, ce sujet ne relève pas du domaine de compétence de l'expert. On répondra à votre question par courriel au cours des jours ouvrables suivants.
Le vendredi 26 octobre 2012, 11:46:21

 Mathieu Wade : Les données permettent-elles d'évaluer le taux de transfert intergénérationnel des langues non officielles au pays? Quel est l'importance de la concentration géographique sur la capacité d'une langue à se transmettre?
Le vendredi 26 octobre 2012, 11:46:32

 Jean-Pierre Corbeil : Bonjour. Oui, nos données permettent de calculer des taux de transfert intergénérationnel. Toutefois, comme le Recensement ne donne pas d'information sur le statut d'immigrant et d'autres caractéristiques socioéconomiques, l'évaluation de ces taux demeure tributaire de facteurs conjoncturels. Nos travaux passés montrent que la concentration géographique a un effet sur le niveau de transmission, surtout dans le passé. Je vous invite à consulter l'article intitulé « Évolution récente de la transmission des langues immigrantes au Canada », qui porte précisément sur ce sujet, à partir des données de 2006. Entre autres, l'effet de la concentration géographique est examiné. Merci de votre question.
Le vendredi 26 octobre 2012, 11:56:16

 M_Normand : Est-ce qu'il existe des tableaux comparables pour la rétention de la langue maternelle, où est-ce que ce sont des données qui découlent des nouvelles questions du recensement?
Le vendredi 26 octobre 2012, 11:47:05

 Jean-Pierre Corbeil : Oui. Vous trouverez des tableaux croisant l'information sur la langue maternelle et la langue parlée à la maison (le plus souvent ou régulièrement) sur notre site Web. Les taux de rétention sont calculés en divisant le nombre de personnes parlant une langue donnée à la maison par le nombre de personnes ayant cette langue comme langue maternelle. Vous pouvez trouver cette information en suivant le lien suivant (voir le tableau 2).
Le vendredi 26 octobre 2012, 11:52:30

 ptimusk : Peut-on estimer la vitesse, par année, à laquelle nos populations deviennent bilingues?
Le vendredi 26 octobre 2012, 11:47:24

 Jean-Pierre Corbeil : Oui, nous le pouvons. Notre site Web contient de l'information sur le nombre de personnes capables de parler l'anglais et le français en 1996, 2001, 2006 et 2011. Le taux de croissance peut être calculé comme suit pour n'importe quelle géographie. Par exemple, soustrayez les chiffres de 2001 des chiffres de 2011 et divisez le résultat par 10. Cela vous donne la croissance annuelle moyenne au cours de cette période. Le taux de croissance peut être calculé en divisant la différence par les chiffres de 2001. Jetez un coup d'œil aux chiffres historiques.
Le vendredi 26 octobre 2012, 11:58:31

 Paul_H : En ce qui a trait à la question sur les personnes trilingues, posée par ptimusk, les questions 8a et 8b du questionnaire 2A du Recensement ne pourraient-elles pas fournir les données nécessaires? Elles demandent spécifiquement : 8a) Quelle langue cette personne parle-t-elle le plus souvent à la maison? 1 : français, 2 : anglais, 3 : Autre – Précisez; et 8b) Cette personne parle-t-elle régulièrement d'autres langues à la maison? 1 : Non, 2 : Oui, français, 3 : Oui, anglais, 4 : Oui, autre – Précisez.
Le vendredi 26 octobre 2012, 11:48:41

 Jean-Pierre Corbeil : Bonjour. Oui, ces questions nous permettraient de calculer le nombre de personnes qui parlent l'allemand, l'anglais et le français à la maison (le plus souvent ou régulièrement).
Le vendredi 26 octobre 2012, 11:59:19

 T_Toutini : Quelle région du pays est la moins bilingue (anglais et français)?
Le vendredi 26 octobre 2012, 11:48:50

 Jean-Pierre Corbeil : Voulez-vous obtenir l'information par province ou par région métropolitaine de recensement?
Le vendredi 26 octobre 2012, 11:59:57

 ME Hudon : Étant donné les changements apportés au questionnaire du recensement et à la méthode de collecte des données pour 2011, avez-vous des conseils à offrir (ou des mises en garde à faire) aux chercheurs qui analysent les données sur la langue?
Le vendredi 26 octobre 2012, 11:51:24

 Jean-Pierre Corbeil : Statistique Canada publiera sous peu une étude analytique détaillée sur la comparabilité des données de 2011 avec celles provenant des recensements antérieurs. En raison de ces changements, il faut accorder une attention particulière aux réponses multiples (mention de plusieurs langues). En général, l'enjeu de comparabilité touche particulièrement les régions où l'on trouve un nombre important de personnes dont la langue maternelle n'est ni le français ou l'anglais, soit dans les grandes régions métropolitaines de recensement.
Le vendredi 26 octobre 2012, 12:07:16

 Najia : Bonjour. Quelle est la croissance de l'utilisation de la langue arabe au Canada, en Ontario et à Ottawa entre les recensements de 2006 et de 2011? Aussi, quelle est la ville au Canada qui a le taux d'utilisation de la langue arabe le plus élevé? Merci pour votre réponse.
Le vendredi 26 octobre 2012, 11:52:53

 Jean-Pierre Corbeil : Bonjour. Je ne peux pas vous donner une réponse exacte maintenant, mais je vais vous répondre la semaine prochaine à ce sujet. En 2011, 374 415 personnes ont déclaré l'arabe comme langue maternelle, et en 2006 ce nombre se chiffrait à 286 785. La semaine prochaine, je vais vous fournir de l'information plus détaillée (langue maternelle et langue parlée à la maison) pour les zones géographiques que vous demandez. Merci pour votre question
Le vendredi 26 octobre 2012, 12:04:51

 M_Normand : Y a-t-il d'autres données qui nous permettraient de faire des croisements et de vérifier si la croissance du nombre de locuteurs du français dans une région est liée à une migration interprovinciale (et donc, à une décroissance dans une autre région)?
Le vendredi 26 octobre 2012, 11:53:02

 Jean-Pierre Corbeil : Bonjour. Malheureusement, on ne peut pas faire les croisements que vous suggérez. Cela sera possible lors de la diffusion des données de l'Enquête nationale auprès des ménages en mai 2013. Merci
Le vendredi 26 octobre 2012, 12:07:08

 ptimusk : Merci à Jean Pierre et à tout le monde.
Le vendredi 26 octobre 2012, 12:01:48

 Jean-Pierre Corbeil : Bienvenue!
Le vendredi 26 octobre 2012, 12:04:22

 T_Toutini : Par province, s'il vous plaît.
Le vendredi 26 octobre 2012, 12:04:10

 Jean-Pierre Corbeil : Dans l'ordre, par province et territoire, les moins bilingues français-anglais sont le Nunavut (3,8 %), la Saskatchewan et Terre-Neuve-et-Labrador (4,6 %), l'Alberta (6,5 %), la Colombie-Britannique (6,8 %) et les Territoires du Nord-Ouest (9,1 %).
Le vendredi 26 octobre 2012, 12:10:50

 ME Hudon : Est-il prévu que Statistique Canada publie un document d'analyse détaillé au sujet des données portant sur la première langue officielle parlée? Si oui, quand et sous quelle forme?
Le vendredi 26 octobre 2012, 12:08:32

 Jean-Pierre Corbeil : Statistique Canada ne prévoit pas publier une analyse détaillée sur la première langue officielle parlée (PLOP) pour l'instant. Plusieurs tableaux sont disponibles à partir des données tirées du Recensement de 2011 sur la PLOP. Vous pouvez toutefois consulter les rapports analytiques détaillés pour les minorités de langue officielle dans chacune des provinces canadiennes à partir des données provenant du Recensement de 2006, à partir du Portrait des minorités de langue officielle au Canada.
Le vendredi 26 octobre 2012, 12:17:54

 Najia : Rebonjour. Comment expliquez-vous la croissance importante de l'utilisation du tagalog? Est-ce que cette croissance correspond à une augmentation du nombre des nouveaux immigrants provenant des Philippines? Merci!
Le vendredi 26 octobre 2012, 12:08:43

 Jean-Pierre Corbeil : Rebonjour. On se doute que la forte croissance du tagalog est attribuable à une hausse de l'immigration internationale en provenance des Philippines. Toutefois, nous ne pourrons en être certains que lorsque les données provenant de l'Enquête nationale auprès des ménages seront diffusées en mai 2013. Merci.
Le vendredi 26 octobre 2012, 12:11:37

 Jean-Pierre Corbeil : Il ne reste que 15 minutes à la séance – n'hésitez pas à envoyer vos questions!
Le vendredi 26 octobre 2012, 12:15:21

 Najia : Jean-Pierre, qu'en est-il des Franco-ontariens? Y a-t-il une baisse de l'utilisation de la langue française par les Franco-ontariens? En d'autres mots, quel est l'état des lieux de ceux qui habitent en Ontario et déclarent le français comme langue maternelle et quelle est la langue majoritairement utilisée à la maison? Merci!
Le vendredi 26 octobre 2012, 12:18:58

 Jean-Pierre Corbeil : Selon les données du Recensement de 2011, la proportion de personnes de langue maternelle française en Ontario qui parlaient le français le plus souvent à la maison était de 43,4 %, en hausse par rapport à 41,8 % en 2006. En 2001, ce pourcentage était de 40,3 %. Toutefois, parmi les personnes de langue maternelle française ayant déclaré parler l'anglais le plus souvent à la maison en 2011, 44,9 % déclaraient y parler le français régulièrement comme langue secondaire.
Le vendredi 26 octobre 2012, 12:22:42

 M_Normand : Est-ce que Statistique Canada entrevoir la possibilité de mener une autre étude post-censitaire sur les minorités de langue officielle?
Le vendredi 26 octobre 2012, 12:21:42

 Jean-Pierre Corbeil : Bonjour. Non, pour le moment il n'y a aucun projet consistant à mener une autre enquête post-censitaire sur les minorités de langue officielle. Merci de votre question.
Le vendredi 26 octobre 2012, 12:24:36

 Jean-Pierre Corbeil : Il ne reste que 5 minutes!
Le vendredi 26 octobre 2012, 12:25:55

 Najia : Merci, Jean-Pierre, pour toutes les réponses!
Le vendredi 26 octobre 2012, 12:26:37

 Jean-Pierre Corbeil : Avec le plus grand plaisir.
Le vendredi 26 octobre 2012, 12:28:51

 Amers41 : De tous les ménages au Canada qui parlent une autre langue que l'anglais ou le français, combien de personnes sont des immigrants de deuxième ou de troisième génération? (J'espère que cela a du sens!) Merci :)
Le vendredi 26 octobre 2012, 12:28:12

 Jean-Pierre Corbeil : Le Recensement de 2011 ne mesure pas ce type d'information. Toutefois, l'Enquête nationale auprès des ménages fournira l'information dans sa première diffusion, le 8 mai 2013.
Le vendredi 26 octobre 2012, 12:31:58

 Jean-Pierre Corbeil : Merci pour toutes vos questions et vos commentaires! Il est 12 h 33, HAE, et la séance de clavardage est maintenant terminée. Si je n'ai pas eu la chance de répondre à votre question, je le ferai par courriel au cours des prochains jours. La transcription complète de la séance de clavardage sera publiée sur le site Web bientôt. Bonne fin de semaine!
Le vendredi 26 octobre 2012, 12:33:10

Date de modification :