Transcription de la séance de clavardage sur l'Indicateurs de l'éducation au Canada : une perspective internationale 2014 qui ont eu lieu le mercredi 17 décembre 2014 de 13 h 30 à 14 h 30 (HNE)

Nota : Cette séance de clavardage était bilingue, ce qui veut dire que les participants pouvaient soumettre leurs questions en français ou en anglais. Statistique Canada respecte la Loi sur les langues officielles et s'engage à ce que les produits d'information disponibles soient d'égale qualité en français et en anglais. Pour cette raison, toutes les questions et les réponses ont été traduites dans l'autre langue officielle.

 Modérateur à 13:30:00
Bienvenue à tous! Cette séance de clavardage est bilingue, ce qui veut dire que vous pouvez soumettre vos questions en français ou en anglais. Nos experts tenteront d'y répondre dans les meilleurs délais et dans la langue dans laquelle la question a été posée.

 christopheralexander à 13:30:00
Vos résultats tiennent‑ils compte des différents cours postsecondaires suivis pour le perfectionnement professionnel ou pour des raisons d'intérêt pur et simple?

 Michael Martin à 13:36:08
En règle générale, le rapport exclut les cours suivis pour le perfectionnement professionnel et pour des raisons d'intérêt pur et simple. Toutefois, si vous consultez le tableau E.1.5.1, vous constaterez que ce rapport comprend des données sur la participation à l'éducation formelle et informelle recueillies dans le cadre du Programme pour l'évaluation internationale des compétences des adultes.

 Thanyaluck.Karn... à 13:30:00
Dans les inscriptions aux programmes postsecondaires, avez‑vous relevé des tendances qui pourraient avoir une incidence sur la pénurie de main‑d'œuvre qualifiée au Canada (par exemple, la hausse des inscriptions aux programmes de formation pour des métiers spécialisés)?

 Klarka Zeman à 13:37:48
Ce rapport en particulier ne comprend pas de renseignements sur l'inscription aux programmes de formation pour des métiers spécialisés; toutefois, la prochaine édition de notre publication Indicateurs de l'éducation, que nous diffuserons en mars 2015, comprendra probablement des renseignements sur ces programmes. Cette édition contiendra des indicateurs établis d'après le Système d'information sur les apprentis inscrits. Pour prendre connaissance des données les plus récentes de cette enquête, veuillez consulter Programmes de formation des apprentis inscrits, 2012.

 christopheralexander à 13:34:00
Diffuserez-vous, éventuellement, des données sur les cours universitaires en ligne qui sont désormais offerts, par exemple l'Open Courseware Project du MIT?

 Michael Martin à 13:38:07
C'est une très bonne question. À l'heure actuelle, ces renseignements ne font pas partie du champ de l'enquête; il s'agit toutefois d'un secteur que nous entendons examiner plus attentivement, au fur et à mesure de son développement.

 parmgill27 à 13:38:00
Pour le groupe des plus âgés, la tendance à l'accroissement du niveau de scolarité est-elle liée aux besoins du milieu de travail et/ou s'explique-t-elle par des départs à la retraite plus tardifs?

 Michael Martin à 13:45:47
Les résultats du rapport indiquent que les niveaux de scolarité des groupes plus âgés sont inférieurs à ceux des groupes moins âgés. Veuillez consulter le tableau A.1.4. Les plus jeunes générations de Canadiens sont généralement plus instruites que les générations aînées. 

 Thanyaluck.Karn... à 13:41:00
Selon le rapport, les étudiants internationaux représentaient près du quart (23 %) des inscriptions aux programmes de recherche de haut niveau (CITE 6). En général, quels types de programmes de recherche de haut niveau ce chiffre comprend-il?

 Klarka Zeman à 13:47:03
Ce chiffre comprend les programmes de recherche de haut niveau répondant à la définition suivante :
« Ces cursus mènent directement à l'octroi d'un titre sanctionnant la recherche de haut niveau, par exemple un Ph. D. Dans la plupart des pays, la durée théorique de ces programmes est de 3 ans, à temps plein (pour une durée totale cumulée d'au moins 7 ans en équivalent temps plein au niveau tertiaire), bien que la durée d'inscription dans le programme soit généralement plus longue. Ces cursus sont consacrés à des études approfondies et à des travaux de recherche originaux. »
Pour de plus amples renseignements sur les programmes compris dans les différents niveaux de la CITE, veuillez consulter nos Notes aux lecteurs.
Ce niveau se rapporte généralement aux doctorats.

 Thanyaluck.Karn... à 13:31:00
Selon le rapport, 12 % des Canadiens ont obtenu un diplôme de fin d'« études postsecondaires non tertiaires », ce qui comprend les certificats ou les diplômes des écoles de formation professionnelle ou d'apprentissage en formation. Ce pourcentage a‑t‑il augmenté dans le temps?
Comment ce pourcentage se compare‑t‑il à celui des autres pays membres de l'OCDE?

 Klarka Zeman à 13:49:05
Depuis quelques années, nous constatons que le pourcentage de la population des 25 à 64 ans qui ont fait des études postsecondaires non tertiaires est très stable : il s'est établi constamment à 12 % en 2008, 2010 et 2012.
Ces données ne sont pas disponibles pour certains pays membres de l'OCDE; toutefois, le Canada a l'un des pourcentages les plus élevés de la population des 25 à 64 ans dont le niveau de scolarité supérieur correspond à des études postsecondaires non tertiaires.

 Herb O'Heron à 13:43:00
Michael, compte tenu des différences dans la manière dont les pays financent les universités sous l'angle de l'aide financière aux étudiants et du financement de la recherche, ainsi que dans la manière dont les différents établissements attirent des ressources pour financer des entreprises auxiliaires comme les résidences, les services de restauration et de santé et les bibliothèques, dans quelle mesure est‑il significatif de fournir des données sur le financement ou les dépenses par étudiant? N'est-ce pas plus trompeur qu'utile?

 Michael Martin à 13:54:12
Herb, quand on fait appel aux méthodologies de l'OCDE, tout est mis en œuvre afin de normaliser les données entre les pays. Toutefois, nous devons reconnaître qu'en raison des différences entre les systèmes d'éducation à tous les niveaux, et non seulement sous l'angle des finances, ces données permettent parfois de soulever des questions intéressantes et de révéler des tendances, sans toutefois apporter d'explications en soi. Il faudra toujours approfondir la recherche. L'objectif de ce rapport est de stimuler la réflexion et de promouvoir le débat.

 glennb à 13:43:00
En raison du caractère très exceptionnel, au Canada, du système des cégeps du Québec, existe‑t‑il un moyen de déterminer la proportion de Canadiens qui obtiennent un diplôme à un certain niveau d'études postsecondaires, en excluant les cégeps?

 Klarka Zeman à 13:54:22
Nous ne publions pas les données sous cette forme; toutefois, on pourrait déterminer ce type de proportion grâce à une extraction personnalisée de données à Statistique Canada. Pour demander ce type de données, vous pourriez vous adresser à : STATCAN.infostats-infostats.STATCAN@canada.ca.

 Thanyaluck.Karn... à 13:52:00
Existe‑t‑il des données sur la répartition des dépenses au sein des établissements d'enseignement postsecondaire et tertiaire? Par exemple, quelles sont les facultés (comme les sciences et le génie) qui ont observé de plus fortes hausses de dépenses?

 Michael Martin à 13:57:40
Il existe des données sur les dépenses au niveau des établissements, mais elles ne sont pas réparties par faculté. Elles sont organisées par types de fonctions financières et de dépenses, par exemple les dépenses en capital et les dépenses de fonctionnement.

 glennb à 13:46:00
Au cas où je me serais mal exprimé (pour mieux me faire comprendre) :
Le système des cégeps du Québec est plutôt exceptionnel par rapport à l'enseignement postsecondaire ailleurs au Canada. Existe‑t‑il une façon de déterminer le taux d'obtention d'un diplôme d'études postsecondaires pour tout le Canada (taux qui est aujourd'hui le plus élevé dans le monde), en excluant l'achèvement des études dans les cégeps?

 Klarka Zeman à 13:58:10
Mon commentaire précédent répondait-il à cette question? Oui, il serait possible de déterminer un taux d'obtention d'un diplôme d'études postsecondaires en excluant l'achèvement des études dans les cégeps; ce ne sont toutefois pas des données que Statistique Canada publie à l'heure actuelle.

 Herb O'Heron à 13:48:00
Klarka, en répondant à une question précédente sur la main‑d'œuvre qualifiée, vous avez laissé entendre que ce rapport ne comprend pas de données parce qu'il n'y a pas de données sur les métiers spécialisés. Mais quand on regarde les études…
(Suite du commentaire) ... sur les pénuries de main-d'œuvre qualifiée, la plupart débordent le cadre des métiers spécialisés. Il y a beaucoup de données, dans vos rapports, sur les inscriptions aux programmes de formation pour des professions très spécialisées.

 Klarka Zeman à 14:07:16
La question à laquelle j'ai répondu portait en particulier sur les inscriptions aux programmes de formation pour les métiers, ce qui ne fait pas partie de ce rapport.

 Herb O'Heron à 14:02:00
Michael, l'OCDE n'apporte pas les types d'ajustements que j'ai évoqués. C'est pourquoi nous obtenons effectivement des données très trompeuses pour le public et les responsables de l'élaboration des politiques. J'ai soulevé ces préoccupations auparavant et fourni, dans les rapports sur les Tendances, des données qui sont satisfaisantes pour certains aux Finances de l'éducation à StatCan. Pourquoi ne pourrions-nous pas au moins préciser aux utilisateurs, à titre de mise en garde, que les données ne sont pas toutes aussi comparables?

 Michael Martin à 14:16:17
Je comprends votre inquiétude à propos de la comparabilité de ces données. Dans le rapport, nous conseillons effectivement aux utilisateurs de faire preuve de circonspection en établissant des comparaisons, en raison des divergences d'interprétation et des différences dans l'application des directives sur les données par les pays qui soumettent des données à l'OCDE (voir la section Limitations au début du rapport). Toutefois, l'approche suivie par l'OCDE est une approche que les pays participants ont adoptée par convention.

 Herb O'Heron à 14:17:22
Michael, avez-vous quoi que ce soit à dire sur ma question complémentaire?

 FORSEILLE à 14:06:00
Existe‑t‑il d'autres statistiques sur les transitions des jeunes adultes avec le marché du travail après leurs études tertiaires? En particulier, quel est le délai moyen écoulé entre l'obtention du diplôme et l'obtention d'un poste lié à la carrière, et ces données sont‑elles disponibles pour différents programmes d'études?

 Klarka Zeman à 14:20:19
Les données de l'Enquête nationale auprès des diplômés portent sur la situation des diplômés sur le marché du travail trois ans après l'obtention de leur diplôme. Ce commentaire ne répond pas précisément à votre question, mais peut quand même vous éclairer sur la situation des diplômés dans les années suivant la fin de leurs études postsecondaires.
Voici une étude qui pourrait également vous intéresser, puisqu'elle comprend des renseignements sur les revenus gagnés par les diplômés postsecondaires :
Les gains cumulatifs des diplômés postsecondaires sur 20 ans : résultats selon le domaine d'études

 Thanyaluck.Karn... à 14:05:00
Les données pour les études postsecondaires permettent‑elles de suivre les inscriptions pour les facultés?

 Michael Martin à 14:22:45
Les données sur les études postsecondaires ne font pas l'objet d'un suivi par faculté; on en fait plutôt le suivi par domaine d'études selon la Classification des programmes d'enseignement (CPE).

 Herb O'Heron à 14:16:00
Klarka, il me semblait que le secteur des métiers n'était qu'un exemple; les termes « emplois hautement spécialisés » et « métiers spécialisés » sont utilisés comme synonymes au Canada, mais non ailleurs, ce qui explique une partie du problème.

 Klarka Zeman à 14:27:22
Je vous remercie de vos commentaires.

 Thanyaluck.Karn... à 14:18:00
Au Canada, la plupart des étudiants internationaux viennent d'Asie. Publiez-vous des données sur les pays d'Asie qui devraient, selon les projections, envoyer au Canada le plus grand nombre d'étudiants?

 Michael Martin à 14:31:19
Malheureusement, nous ne sommes pas en mesure de projeter ces données; il existe toutefois des données plus détaillées sur le pays d'origine (dans le tableau C.1.2 du rapport).

 lassad.damak @me... à 14:15:00
autre question : existe -t-il une table de correspondance entre les programmes d'études et les professions excercées par les dipômés? par exemple je veux savoir quelle est la proportion des détenteurs de maitrise en économie qui vont travailler comme économiste et quelle est la proportion qui va occuprer un poste d'analyste financier?

 Klarka Zeman à 14:34:25
Statistique Canada ne publie pas un tableau comme tel, mais l'Enquête nationale auprès des dîplomés fournit des données qui peuvent répondre à ces questions. Pour plus de renseignements, vous pouvez contacter Statistique Canada à STATCAN.infostats-infostats.STATCAN@canada.ca.

 lassad.damak @me... à 13:56:00
Bonjour, je cherche le taux d'abandon ou le taux d'interruption par programme d'études universitaire et collégiale pour le Québec ça existe?

 Klarka Zeman à 14:35:20
Statistique Canada publie des données sur le nombre de diplômés universitaires et au collégial par province chaque année :
Diplômés postsecondaires selon le type d'institutions, province et sexe (Les deux sexes).
Malheureusement, on n'a pas de base de données longitudinales pour les étudiants postsecondaires, donc, Statistique Canada ne publie pas d'information sur le taux d'abandon ou d'interruption au niveau collégial ou universitaire.

 Modérateur à 14:30:00
La séance de clavardage est maintenant terminée. Merci pour vos questions et vos commentaires! Si nos experts n'ont pas eu la chance de répondre à votre question, nous communiquerons avec vous par courriel au cours des prochains jours ouvrables. La transcription complète de la séance de clavardage sera publiée sur notre site Web bientôt. Bonne journée!

Date de modification :