Statistiques par sujet – Agriculture

Préciser les résultats par

Aide pour les filtres et la recherche
Filtres actuellement sélectionnés pouvant être supprimés

Mot(s)-clé(s)

Type d’information

1 facettes affichées. 1 facettes sélectionnées.

Contenu

1 facettes affichées. 0 facettes sélectionnées.

Autres ressources disponibles pour appuyer vos recherches.

Aide pour trier les résultats
Explorer notre base centrale des principaux concepts normalisés, définitions, sources de données et méthodes.
En cours de chargement
Chargement en cours, veuillez patienter...
Tout (8)

Tout (8) (8 of 8 results)

  • Articles et rapports : 96-325-X201400113006
    Description :

    À mesure que les cultures poussent, elles épuisent la fertilité des sols en y absorbant les éléments nutritifs. Ces éléments nutritifs doivent ensuite être reconstitués afin qu’il y ait quelque chose dans les sols pour les cultures de l’année suivante. L’agriculture canadienne dépend beaucoup des engrais chimiques et du fumier pour reconstituer les éléments nutritifs du sol. Le présent article examine la manière dont les agriculteurs fournissent à leurs cultures les éléments nutritifs dont ils ont besoin pour pousser et la manière dont ces pratiques agricoles ont évolué au fil du temps.

    Date de diffusion : 2014-05-29

  • Articles et rapports : 96-325-X201400111921
    Description :

    L'horticulture est un type d'agriculture qui englobe un large éventail de productions végétales. L'horticulture comprend la culture de fruits, de légumes et de plantes ornementales et médicinales. On trouve deux grandes catégories de cultures dans l'horticulture : les cultures comestibles et les cultures non comestibles.

    Les cultures horticoles comestibles, comme les fruits, les légumes et les noix, sont des produits cultivés pour l'alimentation humaine qui sont consommés frais ou transformés en produits à valeur ajoutée, comme les aliments surgelés, les confitures et le vin. Bien qu'ils ne soient pas classés comme des plantes du point de vue biologique, les champignons sont considérés comme un produit comestible de l'horticulture. Les plantes médicinales qui sont cultivées pour la production de tisanes et de suppléments, comme le ginseng, sont également considérées comme des produits horticoles comestibles.

    Les cultures horticoles non comestibles ne sont pas utilisées à des fins alimentaires, mais plutôt produites à d'autres fins. Par exemple, les fleurs coupées, les plantes de plate-bande, les arbustes, les arbres et les vivaces sont cultivés comme des plantes ornementales pour embellir les maisons, les bureaux, les jardins et les espaces verts. Les gazonnières sont un autre type d'horticulture non comestible visant à produire de la pelouse établie pour les parterres, les parcs et les terrains de sports.

    Date de diffusion : 2014-04-22

  • Articles et rapports : 96-325-X201400111913
    Description :

    Les agriculteurs et les sélectionneurs de maïs ont mis au point de multiples variétés se prêtant à des usages particuliers et adaptées à des environnements bien distincts. Au Canada, trois grands types de maïs sont présents dans les champs des agriculteurs : le maïs-grain, le maïs à ensilage et le mais sucré.

    Date de diffusion : 2014-03-18

  • Articles et rapports : 96-325-X200700010646
    Description :

    Les aliments sont tout aussi indispensables que l'air que nous respirons et l'eau que nous buvons. Mais savons-nous d'où viennent nos aliments et comment ils se retrouvent dans notre cuisine? La question de savoir où nos aliments sont cultivés ou transformés nous intéresse de plus en plus, pas seulement au Canada, mais également dans d'autres pays, y compris nos partenaires commerciaux. Les préoccupations qui sous-tendent cet intérêt accru comprennent notamment les discussions sur la consommation d'énergie requise pour le transport des aliments, les préoccupations environnementales, la sécurité des produits, la salubrité des aliments et le coût des aliments. L'article « À la croisée des chemins » examine le commerce des aliments et démontre comment les Canadiens peuvent découvrir quels aliments sont produits dans leur région.

    Date de diffusion : 2008-07-25

  • Articles et rapports : 96-325-X200700010369
    Description :

    Jusqu'au milieu des années 1970, le climat confinait le soya principalement au sud de l'Ontario. Des programmes de sélection intensifs ont depuis décuplé les possibilités de croissance de cette culture incroyablement polyvalente partout au Canada : la superficie de 1,2 million d'hectares de soya déclarée dans le Recensement de l'agriculture de 2006 est près de huit fois supérieure à ce qu'elle était en 1976, année où les premières variétés adaptées à la saison de végétation raccourcie du Canada ont été introduites.

    Date de diffusion : 2007-10-26

  • Articles et rapports : 21-004-X20050037842
    Description :

    Aux fins du présent document, huit systèmes de gestion environnementale (SGE) ont été prises en compte : le plan agroenvironnemental; le plan de gestion des fumiers; le plan de gestion des fertilisants; le plan de gestion des pesticides; le plan de gestion de l'eau; le plan de conservation de la faune; le plan de gestion des pâturages; et le plan de gestion des éléments nutritifs.

    Les renseignements sur le recours aux plans agroenvironnementaux sont tirés de l'Enquête sur la gestion agroenvironnementale (EGA), réalisée en 2001 par Statistique Canada et parrainée en partie par Agriculture et Agroalimentaire Canada.

    Date de diffusion : 2005-05-25

  • Articles et rapports : 96-325-X20010006959
    Description :

    L'heure de traite n'est plus aussi simple qu'elle l'était auparavant. Il y a belle lurette qu'on ne traite plus les vaches avec un seau et un tabouret à trois pattes. La production laitière est devenue un processus complexe qui nécessite des compétences en affaires, en conduite de troupeaux et en nutrition laitière, pour ne nommer que celles-là. Toute cette besogne est souvent accomplie par une ou deux personnes qui gèrent la ferme. Or c'est grâce à la technologie que ces personnes peuvent gérer des douzaines ou des centaines de bovins laitiers très productifs. Elle est utilisée dans tous les aspects de la production laitière. Cela va des algorithmes générés par ordinateur pour élaborer des plans alimentaires aux essais en laboratoire pour déterminer le coefficient de digestibilité des aliments, en passant par des puces d'ordinateur et par des bases de données servant au suivi de la production du lait.

    Date de diffusion : 2004-06-09

  • Articles et rapports : 21-004-X20030036478
    Description :

    Le revenu total des familles agricoles est calculé à partir des déclarations de revenus de 1999 des membres des familles agricoles. Les estimations portent sur le revenu des familles qui exploitent une seule ferme non constituée en société dont le revenu brut d'exploitation s'élevait à 10 000 $ et plus. Les familles comprennent les familles époux-épouses, y compris les partenaires en union libre, avec ou sans enfant à la maison, ou encore les chefs de famille monoparentale, de n'importe quel état matrimonial, avec au moins un enfant habitant à la maison. Il n'y a pas de restriction en ce qui concerne l'âge de l'enfant. Les enfants doivent déclarer un état matrimonial autre que « marié » ou « conjoint de fait » et ne pas avoir d'enfants vivant dans le ménage. En 1999, ces familles exploitaient 150 500 fermes, soit 76,5 % du nombre total de fermes non constituées en société (exploitations individuelles) déclarant un revenu brut de 10 000 $ et plus.

    Le bénéfice net d'exploitation agricole désigne le profit (ou la perte) réalisé à partir du rendement d'une exploitation agricole selon les revenus d'exploitation totaux, y compris tous les paiements de programme, moins les dépenses d'exploitation totales, avant la déduction pour amortissement.

    En 1998, Agriculture et Agroalimentaire Canada (AAC) a élaboré une typologie des fermes qui permet de classer les fermes en des groupes plus homogènes que ne le ferait la classification selon la taille, la contribution à la production agricole totale ou le bénéfice net d'exploitation agricole national. Les facteurs tels que l'âge, le revenu, les intentions des entreprises et la catégorie de revenu ont servi à catégoriser les exploitants agricoles et les familles agricoles en des groupes distincts. Une description des types de fermes est présentée à la fin de cet article.

    Date de diffusion : 2003-03-31

Données (0)

Données (0) (Aucun résultat)

Votre recherche pour «» n’a donné aucun résultat dans la présente section du site.

Vous pouvez essayer :

Analyses (8)

Analyses (8) (8 of 8 results)

  • Articles et rapports : 96-325-X201400113006
    Description :

    À mesure que les cultures poussent, elles épuisent la fertilité des sols en y absorbant les éléments nutritifs. Ces éléments nutritifs doivent ensuite être reconstitués afin qu’il y ait quelque chose dans les sols pour les cultures de l’année suivante. L’agriculture canadienne dépend beaucoup des engrais chimiques et du fumier pour reconstituer les éléments nutritifs du sol. Le présent article examine la manière dont les agriculteurs fournissent à leurs cultures les éléments nutritifs dont ils ont besoin pour pousser et la manière dont ces pratiques agricoles ont évolué au fil du temps.

    Date de diffusion : 2014-05-29

  • Articles et rapports : 96-325-X201400111921
    Description :

    L'horticulture est un type d'agriculture qui englobe un large éventail de productions végétales. L'horticulture comprend la culture de fruits, de légumes et de plantes ornementales et médicinales. On trouve deux grandes catégories de cultures dans l'horticulture : les cultures comestibles et les cultures non comestibles.

    Les cultures horticoles comestibles, comme les fruits, les légumes et les noix, sont des produits cultivés pour l'alimentation humaine qui sont consommés frais ou transformés en produits à valeur ajoutée, comme les aliments surgelés, les confitures et le vin. Bien qu'ils ne soient pas classés comme des plantes du point de vue biologique, les champignons sont considérés comme un produit comestible de l'horticulture. Les plantes médicinales qui sont cultivées pour la production de tisanes et de suppléments, comme le ginseng, sont également considérées comme des produits horticoles comestibles.

    Les cultures horticoles non comestibles ne sont pas utilisées à des fins alimentaires, mais plutôt produites à d'autres fins. Par exemple, les fleurs coupées, les plantes de plate-bande, les arbustes, les arbres et les vivaces sont cultivés comme des plantes ornementales pour embellir les maisons, les bureaux, les jardins et les espaces verts. Les gazonnières sont un autre type d'horticulture non comestible visant à produire de la pelouse établie pour les parterres, les parcs et les terrains de sports.

    Date de diffusion : 2014-04-22

  • Articles et rapports : 96-325-X201400111913
    Description :

    Les agriculteurs et les sélectionneurs de maïs ont mis au point de multiples variétés se prêtant à des usages particuliers et adaptées à des environnements bien distincts. Au Canada, trois grands types de maïs sont présents dans les champs des agriculteurs : le maïs-grain, le maïs à ensilage et le mais sucré.

    Date de diffusion : 2014-03-18

  • Articles et rapports : 96-325-X200700010646
    Description :

    Les aliments sont tout aussi indispensables que l'air que nous respirons et l'eau que nous buvons. Mais savons-nous d'où viennent nos aliments et comment ils se retrouvent dans notre cuisine? La question de savoir où nos aliments sont cultivés ou transformés nous intéresse de plus en plus, pas seulement au Canada, mais également dans d'autres pays, y compris nos partenaires commerciaux. Les préoccupations qui sous-tendent cet intérêt accru comprennent notamment les discussions sur la consommation d'énergie requise pour le transport des aliments, les préoccupations environnementales, la sécurité des produits, la salubrité des aliments et le coût des aliments. L'article « À la croisée des chemins » examine le commerce des aliments et démontre comment les Canadiens peuvent découvrir quels aliments sont produits dans leur région.

    Date de diffusion : 2008-07-25

  • Articles et rapports : 96-325-X200700010369
    Description :

    Jusqu'au milieu des années 1970, le climat confinait le soya principalement au sud de l'Ontario. Des programmes de sélection intensifs ont depuis décuplé les possibilités de croissance de cette culture incroyablement polyvalente partout au Canada : la superficie de 1,2 million d'hectares de soya déclarée dans le Recensement de l'agriculture de 2006 est près de huit fois supérieure à ce qu'elle était en 1976, année où les premières variétés adaptées à la saison de végétation raccourcie du Canada ont été introduites.

    Date de diffusion : 2007-10-26

  • Articles et rapports : 21-004-X20050037842
    Description :

    Aux fins du présent document, huit systèmes de gestion environnementale (SGE) ont été prises en compte : le plan agroenvironnemental; le plan de gestion des fumiers; le plan de gestion des fertilisants; le plan de gestion des pesticides; le plan de gestion de l'eau; le plan de conservation de la faune; le plan de gestion des pâturages; et le plan de gestion des éléments nutritifs.

    Les renseignements sur le recours aux plans agroenvironnementaux sont tirés de l'Enquête sur la gestion agroenvironnementale (EGA), réalisée en 2001 par Statistique Canada et parrainée en partie par Agriculture et Agroalimentaire Canada.

    Date de diffusion : 2005-05-25

  • Articles et rapports : 96-325-X20010006959
    Description :

    L'heure de traite n'est plus aussi simple qu'elle l'était auparavant. Il y a belle lurette qu'on ne traite plus les vaches avec un seau et un tabouret à trois pattes. La production laitière est devenue un processus complexe qui nécessite des compétences en affaires, en conduite de troupeaux et en nutrition laitière, pour ne nommer que celles-là. Toute cette besogne est souvent accomplie par une ou deux personnes qui gèrent la ferme. Or c'est grâce à la technologie que ces personnes peuvent gérer des douzaines ou des centaines de bovins laitiers très productifs. Elle est utilisée dans tous les aspects de la production laitière. Cela va des algorithmes générés par ordinateur pour élaborer des plans alimentaires aux essais en laboratoire pour déterminer le coefficient de digestibilité des aliments, en passant par des puces d'ordinateur et par des bases de données servant au suivi de la production du lait.

    Date de diffusion : 2004-06-09

  • Articles et rapports : 21-004-X20030036478
    Description :

    Le revenu total des familles agricoles est calculé à partir des déclarations de revenus de 1999 des membres des familles agricoles. Les estimations portent sur le revenu des familles qui exploitent une seule ferme non constituée en société dont le revenu brut d'exploitation s'élevait à 10 000 $ et plus. Les familles comprennent les familles époux-épouses, y compris les partenaires en union libre, avec ou sans enfant à la maison, ou encore les chefs de famille monoparentale, de n'importe quel état matrimonial, avec au moins un enfant habitant à la maison. Il n'y a pas de restriction en ce qui concerne l'âge de l'enfant. Les enfants doivent déclarer un état matrimonial autre que « marié » ou « conjoint de fait » et ne pas avoir d'enfants vivant dans le ménage. En 1999, ces familles exploitaient 150 500 fermes, soit 76,5 % du nombre total de fermes non constituées en société (exploitations individuelles) déclarant un revenu brut de 10 000 $ et plus.

    Le bénéfice net d'exploitation agricole désigne le profit (ou la perte) réalisé à partir du rendement d'une exploitation agricole selon les revenus d'exploitation totaux, y compris tous les paiements de programme, moins les dépenses d'exploitation totales, avant la déduction pour amortissement.

    En 1998, Agriculture et Agroalimentaire Canada (AAC) a élaboré une typologie des fermes qui permet de classer les fermes en des groupes plus homogènes que ne le ferait la classification selon la taille, la contribution à la production agricole totale ou le bénéfice net d'exploitation agricole national. Les facteurs tels que l'âge, le revenu, les intentions des entreprises et la catégorie de revenu ont servi à catégoriser les exploitants agricoles et les familles agricoles en des groupes distincts. Une description des types de fermes est présentée à la fin de cet article.

    Date de diffusion : 2003-03-31

Références (0)

Références (0) (Aucun résultat)

Votre recherche pour «» n’a donné aucun résultat dans la présente section du site.

Vous pouvez essayer :

Explorez notre page de partenaires pour trouver la liste complète de nos partenaires et de leurs produits associés.

Date de modification :