Statistiques par sujet – Fabrication

Autres ressources disponibles pour appuyer vos recherches.

Aide pour trier les résultats
Explorer notre base centrale des principaux concepts normalisés, définitions, sources de données et méthodes.
En cours de chargement
Chargement en cours, veuillez patienter...
Tout (13)

Tout (13) (13 of 13 results)

  • Produits techniques : 15-206-X2007015
    Description :

    Dans le présent document, nous procédons à une comparaison internationale de la croissance de la productivité à long terme dans les industries canadiennes et américaines de la fabrication pour la période de 1961 à 2003. Nous avons déterminé que les taux de croissance annuelle moyenne de la productivité du travail ont été à peu près identiques dans le secteur de la fabrication au Canada et aux États-Unis pendant la période de 1961 à 2003. Toutefois, les sources de la croissance de la productivité du travail différaient dans les deux pays. L'approfondissement des facteurs intermédiaires a constitué une source plus importante de croissance de la productivité du travail au Canada qu'aux États-Unis, tandis que l'investissement en capital et la croissance de la productivité multifactorielle (PMF) ont joué un rôle plus grand aux États-Unis qu'au Canada. Après 1996, la croissance de la productivité du travail au Canada était plus faible qu'aux États-Unis. La croissance plus lente de la productivité du travail après 1996 au Canada par rapport aux États-Unis a été causée par une croissance plus lente de la PMF et d'une croissance également plus lente de l'intensité du capital. La croissance plus lente de la PMF au Canada a été à l'origine de 60 % de la différence dans la croissance de la productivité du travail entre le Canada et les États-Unis, et la croissance plus lente de l'intensité du capital, de 30 %. La croissance plus lente de la PMF dans le secteur de la fabrication au Canada par rapport aux États-Unis après 1996 a été attribuable à une croissance plus faible de la PMF dans l'industrie des produits informatiques et électroniques. La croissance plus lente du ratio capital-travail dans le secteur canadien de la fabrication par rapport au secteur américain, après 1996, comporte un lien avec les variations des prix relatifs des facteurs capital et travail dans les deux pays.

    Date de diffusion : 2007-12-18

  • Articles et rapports : 11-622-M2007016
    Description :

    Le présent document résume les résultats de plusieurs études de recherche menées par la Division de l'analyse microéconomique de Statistique Canada qui portent sur les répercussions de l'utilisation de technologies de pointe sur le rendement des entreprises. Ces études s'appuient à la fois sur des données d'enquête au niveau de l'établissement sur les pratiques liées aux technologies de pointe et sur des données longitudinales qui mesurent les variations du rendement relatif. Ensemble, ces études fournissent des preuves convaincantes que les stratégies d'utilisation de technologies ont une incidence considérable sur les résultats sur le plan de la concurrence, après prise en compte d'autres corrélats du rendement des établissements. Il y a lieu de mettre l'accent plus particulièrement sur les technologies de communication de pointe, puisque leur utilisation est étroitement associée à la variation de la productivité relative.

    Date de diffusion : 2007-12-05

  • Articles et rapports : 11-010-X200701110382
    Description :

    Les exportations vers la Chine ont augmenté davantage que ses importations en 2007, ce qui reflète son vorace appétit pour les ressources. Ceci a permis de réduire la dépendance du Canada à l'égard des marchés américains.

    Date de diffusion : 2007-11-08

  • Articles et rapports : 11-010-X200701010365
    Description :

    Dans cet article, l'auteur examine en détail l'effet de l'essor des produits de base sur le secteur des ressources au Canada au cours des cinq dernières années, en particulier le délaissement des forêts au profit de l'énergie et des mines. Plutôt que « scieurs de bois et porteurs d'eau » il est plus pertinent de considérer le Canada comme « extracteur de pétrole et fournisseur de métaux ».

    Date de diffusion : 2007-10-11

  • Articles et rapports : 11-624-M2007017
    Description :

    Dans ce document, on procède à un examen empirique de la façon dont a évolué l'économie canadienne suite à la montée des prix des produits de base et à la valorisation du dollar canadien amorcées en 2003. Le réaménagement de l'industrie manufacturière a mérité une attention considérable, car cette industrie a été heurtée de plein fouet par les pertes d'emplois. L'adaptation de l'industrie manufacturière n'a toutefois pas été simple. Un réaménagement complexe s'est plutôt produit au sein du secteur de la fabrication, causé principalement par l'intégration des pays émergents à l'économie mondiale. La montée des prix des produits de base et la baisse des prix des produits manufacturés causées par cette intégration ont touché différemment les industries manufacturières productrices de biens durables et celles de biens non durables. Les fabricants de biens non durables ont eu tendance à voir leur compétitivité s'affaiblir et leur production a eu tendance à baisser. Les fabricants de biens durables, en revanche, ont augmenté leur production en réponse au boom des ressources et à une demande généralement plus élevée. La production manufacturière est demeurée stable dans l'ensemble et a été associée à une réorientation de la production de biens non durables vers celle de biens durables.

    La valorisation du dollar et la montée des prix des produits de base ont également causé un réaménagement industriel plus étendu au Canada. Les prix plus élevés des produits de base ont déclenché un boom des ressources, surtout en Alberta. Ce boom a entraîné une croissance de l'emploi dans les industries de ressources, alors que l'emploi dans les industries manufacturières déclinait, et une croissance de l'emploi dans les industries de services. Le boom a contribué à la migration interprovinciale et a augmenté considérablement le pouvoir d'achat des revenus des canadiens suite à l'amélioration des termes de l'échange.

    Date de diffusion : 2007-08-16

  • Articles et rapports : 11-010-X200700810305
    Description :

    La restructuration de l'économie depuis 2003 est stimulée par l'esssor du prix des matières premières à la suite de l'intégration de la Chine à l'économie mondiale. Le travail et le capital se sont tournés vers le secteur des ressources, en particulier dans l'Ouest du Canada. Malgré un taux de change à la hausse et la faiblesse des prix, les fabricants ont, dans l'ensemble, maintenu leur production en coupant les emplois.

    Date de diffusion : 2007-08-16

  • Articles et rapports : 11F0027M2007044
    Description :

    Réalisée à l'aide d'un fichier longitudinal de microdonnées sur les établissements manufacturiers (1974 à 1999), cette étude a pour but d'évaluer l'effet de l'accroissement du commerce sur le niveau de spécialisation industrielle des économies manufacturières régionales. En accord avec la théorie selon laquelle les échanges sont dictés par l'avantage comparatif, l'analyse démontre que, dans toutes les régions, une plus forte intensité des exportations (exportations en pourcentage de la production) est associée à une spécialisation industrielle plus poussée. Cependant, elle montre aussi que les variations de l'intensité des exportations ne sont que faiblement associées à celles de la spécialisation. Il en est ainsi parce que l'avantage comparatif a tendance à se déplacer des industries qui représentent une part importante de l'emploi régional dans le secteur de la fabrication vers celles qui, au départ, représentent une part plus faible. Ces fluctuations de l'avantage comparatif permettent d'expliquer pourquoi les régions manufacturières du Canada ne se sont pas spécialisées davantage malgré le contexte d'intégration croissante au marché mondial.

    Date de diffusion : 2007-06-25

  • Articles et rapports : 11F0027M2007045
    Description :

    La variation spatiale des niveaux de productivité et des taux de croissance de la productivité est considérable. Les écarts les plus prononcés sont peut être ceux observés entre pays, mais des différences demeurent fort évidentes dans les espaces nationaux, car la croissance économique favorise certaines villes et régions plus que d'autres. Dans le présent document, nous dressons la carte de la variation spatiale des niveaux de productivité d'une ville canadienne à l'autre et nous modélisons les déterminants sous jacents de cette variation. Nous poursuivons deux grands objectifs. En premier lieu, nous cherchons à confirmer l'existence, la nature et la taille des économies d'agglomération, c'est à dire les gains d'efficacité associés au regroupement spatial de l'activité économique. Nous nous concentrons sur les effets des réseaux acheteurs-fournisseurs, des réservoirs de main d'oeuvre et des externalités de connaissances. En deuxième lieu, nous déterminons la portée géographique des externalités de connaissances en utilisant l'information sur l'emplacement des établissements manufacturiers individuels. L'analyse porte sur les données au niveau de l'établissement produites par la Division de l'analyse microéconomique de Statistique Canada. Si l'on neutralise l'effet d'une série de caractéristiques des établissements et des entreprises, l'analyse révèle que la productivité des établissements est influencée positivement par chacun des trois mécanismes d'agglomération énoncés par Marshall (1920). Elle indique aussi que l'effet des externalités de connaissances sur la productivité est spatialement circonscrit, puisqu'il se propage dans un rayon de 10 km au plus autour des établissements individuels. Le recours des entreprises individuelles aux économies de localisation varie selon les secteurs auxquels les entreprises sont agrégées. Ces secteurs sont définis en fonction des facteurs qui influent sur le processus de concurrence, à savoir l'accès aux ressources naturelles, le coût de la main d'oeuvre, les économies d'échelle, la différenciation des produits et l'application des connaissances scientifiques. Les réservoirs de main d'oeuvre, les réseaux acheteurs fournisseurs et les externalités de connaissances ne sont pas universellement importants dans tous les secteurs. Le présent document confirme l'importance de l'agglomération, tout en donnant des preuves que les économies externes sont spatialement limitées et n'ont pas la même importance dans toutes les industries.

    Date de diffusion : 2007-06-18

  • Articles et rapports : 11-621-M2007055
    Description :

    Cette étude porte sur l'évolution récente de l'industrie canadienne du bois d'oeuvre jusqu'en 2006. Les tendances dans les livraisons, la production, les exportations, la productivité l'innovation et les résultats financiers sont étudiées dans le contexte des pressions commerciales et économiques qui ont affecté l'industrie ces dernières années.

    Date de diffusion : 2007-06-07

  • Articles et rapports : 11-010-X20070059639
    Description :

    L'industrie de l'automobile est au premier plan de la mondialisation. Des fabricants étrangers transfèrent leur production en Amérique du Nord après avoir connu du succès sur le plan des ventes. Dans cet article, l'auteur examine comment le Canada a réussi à attirer de nouvelles usines et si celles-ci ont un comportement différent en ce qui concerne l'achat local de pièces et le commerce international.

    Date de diffusion : 2007-05-17

  • Articles et rapports : 11-010-X20070049615
    Description :

    Les Canadiens ont prouvé qu'ils pouvaient s'adapter aux mouvements de l'économie; ils ont déménagé en Alberta en nombres de plus en plus grands pour trouver des emplois tout en réagissant aux défis du vieillissement de la population et de la mondialisation.

    Date de diffusion : 2007-04-12

  • Articles et rapports : 11-010-X20070039602
    Description :

    Le ralentissement de la productivité en 2006 a pris naissance principalement dans les mines et la fabrication. La perte de productivité dans les mines s'inscrit dans une tendance à long terme, tandis que, dans la fabrication, il s'agit surtout d'un phénomène cyclique. De nombreux secteurs sont aux prises avec un problème de qualité de main-d'oeuvre, en particulier dans l'Ouest canadien.

    Date de diffusion : 2007-03-15

Données (1)

Données (1) (1 result)

Analyses (11)

Analyses (11) (11 of 11 results)

  • Articles et rapports : 11-622-M2007016
    Description :

    Le présent document résume les résultats de plusieurs études de recherche menées par la Division de l'analyse microéconomique de Statistique Canada qui portent sur les répercussions de l'utilisation de technologies de pointe sur le rendement des entreprises. Ces études s'appuient à la fois sur des données d'enquête au niveau de l'établissement sur les pratiques liées aux technologies de pointe et sur des données longitudinales qui mesurent les variations du rendement relatif. Ensemble, ces études fournissent des preuves convaincantes que les stratégies d'utilisation de technologies ont une incidence considérable sur les résultats sur le plan de la concurrence, après prise en compte d'autres corrélats du rendement des établissements. Il y a lieu de mettre l'accent plus particulièrement sur les technologies de communication de pointe, puisque leur utilisation est étroitement associée à la variation de la productivité relative.

    Date de diffusion : 2007-12-05

  • Articles et rapports : 11-010-X200701110382
    Description :

    Les exportations vers la Chine ont augmenté davantage que ses importations en 2007, ce qui reflète son vorace appétit pour les ressources. Ceci a permis de réduire la dépendance du Canada à l'égard des marchés américains.

    Date de diffusion : 2007-11-08

  • Articles et rapports : 11-010-X200701010365
    Description :

    Dans cet article, l'auteur examine en détail l'effet de l'essor des produits de base sur le secteur des ressources au Canada au cours des cinq dernières années, en particulier le délaissement des forêts au profit de l'énergie et des mines. Plutôt que « scieurs de bois et porteurs d'eau » il est plus pertinent de considérer le Canada comme « extracteur de pétrole et fournisseur de métaux ».

    Date de diffusion : 2007-10-11

  • Articles et rapports : 11-624-M2007017
    Description :

    Dans ce document, on procède à un examen empirique de la façon dont a évolué l'économie canadienne suite à la montée des prix des produits de base et à la valorisation du dollar canadien amorcées en 2003. Le réaménagement de l'industrie manufacturière a mérité une attention considérable, car cette industrie a été heurtée de plein fouet par les pertes d'emplois. L'adaptation de l'industrie manufacturière n'a toutefois pas été simple. Un réaménagement complexe s'est plutôt produit au sein du secteur de la fabrication, causé principalement par l'intégration des pays émergents à l'économie mondiale. La montée des prix des produits de base et la baisse des prix des produits manufacturés causées par cette intégration ont touché différemment les industries manufacturières productrices de biens durables et celles de biens non durables. Les fabricants de biens non durables ont eu tendance à voir leur compétitivité s'affaiblir et leur production a eu tendance à baisser. Les fabricants de biens durables, en revanche, ont augmenté leur production en réponse au boom des ressources et à une demande généralement plus élevée. La production manufacturière est demeurée stable dans l'ensemble et a été associée à une réorientation de la production de biens non durables vers celle de biens durables.

    La valorisation du dollar et la montée des prix des produits de base ont également causé un réaménagement industriel plus étendu au Canada. Les prix plus élevés des produits de base ont déclenché un boom des ressources, surtout en Alberta. Ce boom a entraîné une croissance de l'emploi dans les industries de ressources, alors que l'emploi dans les industries manufacturières déclinait, et une croissance de l'emploi dans les industries de services. Le boom a contribué à la migration interprovinciale et a augmenté considérablement le pouvoir d'achat des revenus des canadiens suite à l'amélioration des termes de l'échange.

    Date de diffusion : 2007-08-16

  • Articles et rapports : 11-010-X200700810305
    Description :

    La restructuration de l'économie depuis 2003 est stimulée par l'esssor du prix des matières premières à la suite de l'intégration de la Chine à l'économie mondiale. Le travail et le capital se sont tournés vers le secteur des ressources, en particulier dans l'Ouest du Canada. Malgré un taux de change à la hausse et la faiblesse des prix, les fabricants ont, dans l'ensemble, maintenu leur production en coupant les emplois.

    Date de diffusion : 2007-08-16

  • Articles et rapports : 11F0027M2007044
    Description :

    Réalisée à l'aide d'un fichier longitudinal de microdonnées sur les établissements manufacturiers (1974 à 1999), cette étude a pour but d'évaluer l'effet de l'accroissement du commerce sur le niveau de spécialisation industrielle des économies manufacturières régionales. En accord avec la théorie selon laquelle les échanges sont dictés par l'avantage comparatif, l'analyse démontre que, dans toutes les régions, une plus forte intensité des exportations (exportations en pourcentage de la production) est associée à une spécialisation industrielle plus poussée. Cependant, elle montre aussi que les variations de l'intensité des exportations ne sont que faiblement associées à celles de la spécialisation. Il en est ainsi parce que l'avantage comparatif a tendance à se déplacer des industries qui représentent une part importante de l'emploi régional dans le secteur de la fabrication vers celles qui, au départ, représentent une part plus faible. Ces fluctuations de l'avantage comparatif permettent d'expliquer pourquoi les régions manufacturières du Canada ne se sont pas spécialisées davantage malgré le contexte d'intégration croissante au marché mondial.

    Date de diffusion : 2007-06-25

  • Articles et rapports : 11F0027M2007045
    Description :

    La variation spatiale des niveaux de productivité et des taux de croissance de la productivité est considérable. Les écarts les plus prononcés sont peut être ceux observés entre pays, mais des différences demeurent fort évidentes dans les espaces nationaux, car la croissance économique favorise certaines villes et régions plus que d'autres. Dans le présent document, nous dressons la carte de la variation spatiale des niveaux de productivité d'une ville canadienne à l'autre et nous modélisons les déterminants sous jacents de cette variation. Nous poursuivons deux grands objectifs. En premier lieu, nous cherchons à confirmer l'existence, la nature et la taille des économies d'agglomération, c'est à dire les gains d'efficacité associés au regroupement spatial de l'activité économique. Nous nous concentrons sur les effets des réseaux acheteurs-fournisseurs, des réservoirs de main d'oeuvre et des externalités de connaissances. En deuxième lieu, nous déterminons la portée géographique des externalités de connaissances en utilisant l'information sur l'emplacement des établissements manufacturiers individuels. L'analyse porte sur les données au niveau de l'établissement produites par la Division de l'analyse microéconomique de Statistique Canada. Si l'on neutralise l'effet d'une série de caractéristiques des établissements et des entreprises, l'analyse révèle que la productivité des établissements est influencée positivement par chacun des trois mécanismes d'agglomération énoncés par Marshall (1920). Elle indique aussi que l'effet des externalités de connaissances sur la productivité est spatialement circonscrit, puisqu'il se propage dans un rayon de 10 km au plus autour des établissements individuels. Le recours des entreprises individuelles aux économies de localisation varie selon les secteurs auxquels les entreprises sont agrégées. Ces secteurs sont définis en fonction des facteurs qui influent sur le processus de concurrence, à savoir l'accès aux ressources naturelles, le coût de la main d'oeuvre, les économies d'échelle, la différenciation des produits et l'application des connaissances scientifiques. Les réservoirs de main d'oeuvre, les réseaux acheteurs fournisseurs et les externalités de connaissances ne sont pas universellement importants dans tous les secteurs. Le présent document confirme l'importance de l'agglomération, tout en donnant des preuves que les économies externes sont spatialement limitées et n'ont pas la même importance dans toutes les industries.

    Date de diffusion : 2007-06-18

  • Articles et rapports : 11-621-M2007055
    Description :

    Cette étude porte sur l'évolution récente de l'industrie canadienne du bois d'oeuvre jusqu'en 2006. Les tendances dans les livraisons, la production, les exportations, la productivité l'innovation et les résultats financiers sont étudiées dans le contexte des pressions commerciales et économiques qui ont affecté l'industrie ces dernières années.

    Date de diffusion : 2007-06-07

  • Articles et rapports : 11-010-X20070059639
    Description :

    L'industrie de l'automobile est au premier plan de la mondialisation. Des fabricants étrangers transfèrent leur production en Amérique du Nord après avoir connu du succès sur le plan des ventes. Dans cet article, l'auteur examine comment le Canada a réussi à attirer de nouvelles usines et si celles-ci ont un comportement différent en ce qui concerne l'achat local de pièces et le commerce international.

    Date de diffusion : 2007-05-17

  • Articles et rapports : 11-010-X20070049615
    Description :

    Les Canadiens ont prouvé qu'ils pouvaient s'adapter aux mouvements de l'économie; ils ont déménagé en Alberta en nombres de plus en plus grands pour trouver des emplois tout en réagissant aux défis du vieillissement de la population et de la mondialisation.

    Date de diffusion : 2007-04-12

  • Articles et rapports : 11-010-X20070039602
    Description :

    Le ralentissement de la productivité en 2006 a pris naissance principalement dans les mines et la fabrication. La perte de productivité dans les mines s'inscrit dans une tendance à long terme, tandis que, dans la fabrication, il s'agit surtout d'un phénomène cyclique. De nombreux secteurs sont aux prises avec un problème de qualité de main-d'oeuvre, en particulier dans l'Ouest canadien.

    Date de diffusion : 2007-03-15

Références (1)

Références (1) (1 result)

  • Produits techniques : 15-206-X2007015
    Description :

    Dans le présent document, nous procédons à une comparaison internationale de la croissance de la productivité à long terme dans les industries canadiennes et américaines de la fabrication pour la période de 1961 à 2003. Nous avons déterminé que les taux de croissance annuelle moyenne de la productivité du travail ont été à peu près identiques dans le secteur de la fabrication au Canada et aux États-Unis pendant la période de 1961 à 2003. Toutefois, les sources de la croissance de la productivité du travail différaient dans les deux pays. L'approfondissement des facteurs intermédiaires a constitué une source plus importante de croissance de la productivité du travail au Canada qu'aux États-Unis, tandis que l'investissement en capital et la croissance de la productivité multifactorielle (PMF) ont joué un rôle plus grand aux États-Unis qu'au Canada. Après 1996, la croissance de la productivité du travail au Canada était plus faible qu'aux États-Unis. La croissance plus lente de la productivité du travail après 1996 au Canada par rapport aux États-Unis a été causée par une croissance plus lente de la PMF et d'une croissance également plus lente de l'intensité du capital. La croissance plus lente de la PMF au Canada a été à l'origine de 60 % de la différence dans la croissance de la productivité du travail entre le Canada et les États-Unis, et la croissance plus lente de l'intensité du capital, de 30 %. La croissance plus lente de la PMF dans le secteur de la fabrication au Canada par rapport aux États-Unis après 1996 a été attribuable à une croissance plus faible de la PMF dans l'industrie des produits informatiques et électroniques. La croissance plus lente du ratio capital-travail dans le secteur canadien de la fabrication par rapport au secteur américain, après 1996, comporte un lien avec les variations des prix relatifs des facteurs capital et travail dans les deux pays.

    Date de diffusion : 2007-12-18

Explorez notre page de partenaires pour trouver la liste complète de nos partenaires et de leurs produits associés.

Date de modification :