Statistiques par sujet – Produit intérieur brut

Préciser les résultats par

Aide pour les filtres et la recherche
Filtres actuellement sélectionnés pouvant être supprimés

Mot(s)-clé(s)

Enquête ou programme statistique

38 facettes affichées. 0 facettes sélectionnées.

Contenu

1 facettes affichées. 0 facettes sélectionnées.

Préciser les résultats par

Aide pour les filtres et la recherche
Filtres actuellement sélectionnés pouvant être supprimés

Mot(s)-clé(s)

Enquête ou programme statistique

38 facettes affichées. 0 facettes sélectionnées.

Contenu

1 facettes affichées. 0 facettes sélectionnées.

Préciser les résultats par

Aide pour les filtres et la recherche
Filtres actuellement sélectionnés pouvant être supprimés

Mot(s)-clé(s)

Enquête ou programme statistique

38 facettes affichées. 0 facettes sélectionnées.

Contenu

1 facettes affichées. 0 facettes sélectionnées.

Préciser les résultats par

Aide pour les filtres et la recherche
Filtres actuellement sélectionnés pouvant être supprimés

Mot(s)-clé(s)

Enquête ou programme statistique

38 facettes affichées. 0 facettes sélectionnées.

Contenu

1 facettes affichées. 0 facettes sélectionnées.

Autres ressources disponibles pour appuyer vos recherches.

Aide pour trier les résultats
Explorer notre base centrale des principaux concepts normalisés, définitions, sources de données et méthodes.
En cours de chargement
Chargement en cours, veuillez patienter...
Tout (365)

Tout (365) (25 of 365 results)

Données (200)

Données (200) (25 of 200 results)

Analyses (140)

Analyses (140) (25 of 140 results)

  • Articles et rapports : 13-605-X20010028517
    Description :

    À partir du 28 septembre 2001, les révisions annuelles des comptes mensuels du PIB par industrie incluront des changements majeurs de classification et de concept : Prix de base au lieu de coût des facteurs.

    Date de diffusion : 2001-09-28

  • Articles et rapports : 13-605-X20010018529
    Description :

    À partir du 31 mai 2001, les Comptes trimestriels des revenus et dépenses refléteront le changement : La formule en chaîne Fisher.

    Date de diffusion : 2001-05-31

  • Articles et rapports : 13-605-X20010018514
    Description :

    À partir du 31 mai 2001, les Comptes trimestriels des revenus et dépenses refléteront le changement : Prix de base au lieu de coût des facteurs.

    Date de diffusion : 2001-05-31

  • Articles et rapports : 75-001-X20000035372
    Description :

    Certains impôts peuvent être supérieurs alors que d'autres peuvent être inférieurs à ceux d'autres pays développés, mais le taux d'imposition effectif global au Canada se situe au milieu du peloton. À partir des données de l'OCDE, on compare plusieurs ratios impôts-PIB des pays membres du G-7 et des 29 pays de l'OCDE.

    Date de diffusion : 2000-09-06

  • Articles et rapports : 13-605-X20000018519
    Description :

    Avec la diffusion du premier trimestre de 2000 des Comptes nationaux des revenus et dépenses, la sectorialisation des régimes de retraite non autonomes des administrations fédérale et provinciales a changé. Ces régimes de retraite font désormais partie du secteur des particuliers. Auparavant, ils faisaient partie des comptes soit du secteur de l'administration fédérale soit de celui des administrations provinciales.

    Date de diffusion : 2000-05-31

  • Articles et rapports : 75-001-X19990044757
    Description :

    La récente augmentation de la part d'exportations du PIB a été exceptionnelle. Les importations ont suivi la tendance des exportations et le commerce canado-américain a été le moteur tant à l'importation qu'à l'exportation. Utillisant les tableaux d'entrées-sorties de Statistique Canada, cet article tente d'examiner la question du déplacement des biens d'un côté à l'autre de la frontière aux différentes étapes de transformation. (Adapté d'un article publié dans l'Observateur économique canadien en novembre 1999).

    Date de diffusion : 1999-12-01

  • Articles et rapports : 13-604-M1999036
    Description :

    Les récentes tendances économiques, dont l'accroissement de la mondialisation des échanges (comme le démontrent les nouveaux accords commerciaux), la volatilité des taux de change du marché ainsi qu'un intérêt accru pour les comparaisons internationales du revenu réel et de la productivité suscitent de plus en plus d'intérêt pour les comparaisons entre les pays. Ces comparaisons sont effectuées en termes réels découlant des parités des pouvoirs d'achat (PPA). La relation particulièrement étroite que le Canada entretient avec les États-Unis fait en sorte que l'on s'intéresse aux mesures de prix comparés et de volume entre les deux nations. Cette publication comprend des indices de volume bilatéraux annuels mis à jour du produit intérieur brut (PIB) réel par habitant et ses composantes pour les États-Unis, comparativement au Canada, de même que les PPA qui s'y rattachent.

    Date de diffusion : 1999-11-30

  • Articles et rapports : 13-605-X19980018520
    Description :

    Une révision majeure des Comptes économiques provinciaux (CEP) a été publiée à l'occasion de la diffusion officielle. La révision couvrait la période de 1992 à 1997, et rend les CEP cohérents avec les Comptes économiques et financiers nationaux (CEFN) publiés, plus tôt, en mars.

    Date de diffusion : 1998-05-14

  • Articles et rapports : 61-532-X19970013509
    Description :

    En signant l'Accord de libre-échange nord-américain (ALÉNA), le Canada a conclu un partenariat avec les États-Unis et le Mexique qui allait l'entraîner dans une ère de libéralisation commerciale sans précédent sur le continent nord-américain. Le pays devenait d'emblée un intervenant clé et une partie intégrante de l'union économique la plus vaste du monde.

    Date de diffusion : 1998-02-02

  • Articles et rapports : 13-605-X19970018521
    Description :

    Une révision historique des Comptes économiques et financiers nationaux a été publiée le 12 décembre 1997. Cette révision historique avait trois objectifs.

    Date de diffusion : 1997-12-12

  • Articles et rapports : 13-604-M1996035
    Description :

    À peu près tous les cinq ans, on change l'année de base du Système de comptabilité nationale (SCN) pour tenir compte de l'évolution des prix dans l'économie. Autrement dit, les agrégats en prix constants du SCN sont recalculés en fonction des prix d'une période plus récente. En outre, le système est réformé environ tous les 10 ans pour y incorporer de nouveaux principes comptables, des méthodes d'estimation améliorées et des classifications statistiques révisées. Ces révisions modifieront le produit intérieur brut (PIB) des 70 dernières années. Fait à noter, ces deux types de révision sont maintenant en cours, et l'on prévoit en diffuser les résultats l'année prochaine.

    Dans cette publication, on examine à l'avance l'effet probable qu'exercera le changement de l'année de base ou « rebasement » sur la comptabilisation de la croissance depuis 1992. De plus, on y présente les résultats d'une approximation du rebasement pour le PIB en termes de dépenses établi dans le cadre des Comptes nationaux des revenus et dépenses trimestriels.

    Date de diffusion : 1996-08-30

  • Articles et rapports : 13-604-M1994029
    Description :

    Les estimations révisées des comptes des revenus et dépenses (CRD) de 1990 à 1993 ont été diffusées en même temps que celles du premier trimestre de 1994. Ces estimations tiennent compte des données de base les plus récentes et des dernières tendances saisonnières. La révision annuelle des différentes parties du Système de comptabilité nationale est un processus intégré. Les estimations révisées de deux autres parties du système, soit la balance des paiements internationaux et les comptes des flux financiers, ont été publiées au même moment. Les révisions correspondantes aux estimations mensuelles du produit intérieur brut (PIB) selon la branche d'activité et aux comptes d'entrées-sorties en prix courants et constants seront offertes à la fin d'août.

    La première partie de cet article porte sur les dernières révisions apportées au PIB et aux principaux agrégats. Dans la seconde partie, on examine les modèles de révision de certains agrégats des revenus et dépenses du PIB de 1980 à 1993. Pour obtenir plus d'information sur les définitions, les sources et les méthodes utilisées dans le cadre des CRD, consultez le Guide des comptes des revenus et dépenses, produit no 13-603F, no 1 au catalogue de Statistique Canada.

    Date de diffusion : 1994-05-30

  • Articles et rapports : 13-604-M1993026
    Description :

    Les comptes des revenus et des dépenses (CRD) s'articulent autour de quatre secteurs économiques ou institutionnels. Les agents économiques sont regroupés en catégories homogènes, lesquelles jouent un rôle distinct dans l'économie. Le secteur des particuliers portent sur les individus en tant que consommateurs finals et fournisseurs de main d'oeuvre. Le secteur des administrations publiques est axé sur les opérations des autorités gouvernementales ayant trait à la fiscalité et aux dépenses publiques. Le secteur des entreprises à but lucratif est formé d'agents économiques qui produisent des biens et services pour en tirer un profit financier. Le secteur des non-résidents fait voir toutes les opérations entre les agents économiques résidents et le reste du monde. Le classement des agents économiques dans ces grands groupes caractérisés par une motivation et un comportement semblables devient un outil précieux pour l'analyse des principaux intervenants économiques, de leurs fonctions et de leurs rapports mutuels.

    Cet article a pour objectif de produire des estimations trimestrielles du produit intérieur brut (PIB) au coût des facteurs, en prix courants et en prix constants, pour chaque secteur institutionnel, à l'aide du cadre des CRD. Les estimations du PIB par secteur qui sont présentées ne constituent pas un compte de production complet, mais donnent tout de même une mesure de l'activité productive globale par secteur d'origine. Ces estimations viennent compléter et accroître les données des tableaux sectoriels déjà disponibles dans les CRD.

    Date de diffusion : 1993-11-30

  • Articles et rapports : 13-604-M1993025
    Description :

    Cet article présente deux nouveaux tableaux où figurent des indices de volume du produit intérieur brut (PIB) réel par habitant et de ses agrégats pour le Canada et les États-Unis et les parités de pouvoir d'achat (PPA) connexes. Ces comparaisons internationales des dépenses réelles fondées sur les PPA représentent une addition majeure à la gamme des outils d'analyse macroéconomique. Par exemple, la publication récente, par le Fonds monétaire international (FMI), d'un ensemble d'estimations de la production de divers pays calculées au moyen des PPA a donné une toute autre impression de la part de la production mondiale attribuable aux pays industrialisés par rapport aux pays en voie de développement.

    L'analyse fondée sur les PPA, par opposition à l'analyse plus conventionnelle faisant appel aux taux de change, a modifié la mesure de la production des pays de façon sensible. Les comparaisons fondées sur les taux de change peuvent difficilement tenir compte des écarts dans le niveau des prix entre pays, c'est-à-dire des biens et services que l'on peut acheter dans la monnaie d'un pays par rapport à celle d'un autre. En outre, les services ne s'échangent pas autant que les biens, de sorte que leurs prix dans les différents pays n'ont pas tendance à être liés aussi étroitement aux taux de change des devises. Si l'on désire procéder à une comparaison valable de la production totale entre pays, le recours aux PPA devient de plus en plus nécessaire au fur et à mesure que s'accroît la part du secteur des services.

    La théorie économique donne à entendre que pour des biens et services produits au pays et faisant l'objet d'échanges internationaux, les PPA et les taux de change auront tendance à s'équivaloir à long terme. Les taux de change peuvent fluctuer grandement à brève échéance et sont influencés par des facteurs comme les déficits, les guerres, les pénuries de carburant et les taux d'intérêt. Le calcul des PPA permet de dégager les écarts réels de prix. En outre, ces mesures sont beaucoup plus stables dans le temps.

    Date de diffusion : 1993-11-30

  • Articles et rapports : 13-604-M1990006
    Description :

    Le produit intérieur brut (PIB) constitue une mesure clé du Système de comptabilité nationale ainsi qu'un outil indispensable à l'analyse économique. Cette variable est disponible en dollars courants, c'est-à-dire aux prix de la période sur laquelle portent les estimations. On peut identifier deux parties distinctes de cette mesure en dollars courants : la composante volume et la composante prix. Le présent article porte sur la mesure du PIB qui exprime le volume des transactions dans l'économie, soit le PIB en termes réels.

    Date de diffusion : 1990-06-20

Références (25)

Références (25) (25 of 25 results)

  • Enquêtes et programmes statistiques — Documentation : 1301
    Date de diffusion : 2017-09-29

  • Produits techniques : 15F0046X
    Description :

    Les multiplicateurs d'entrées-sorties sont dérivés des tableaux des ressources et des emplois. Ils sont utilisés pour évaluer les effets sur l'économie d'un changement exogène dans la demande finale pour la production d'une industrie donnée. Ils fournissent une mesure d'interdépendance entre une industrie et le reste de l'économie.

    Les multiplicateurs nationaux et provinciaux présentent les effets directs, indirects et induits sur la production brute, les composantes détaillées du PIB, l'emploi et les importations. Tout comme les tableaux des ressources et des emplois, les multiplicateurs sont disponibles selon quatre niveaux d'agrégation : le niveau de détail (236 industries), le niveau lien 1997 (187 industries), le niveau lien 1961 (111 industries) et le niveau sommaire (35 industries).

    Les multiplicateurs nationaux et provinciaux n’étaient pas diffusés en 2015 ou 2016.

    Date de diffusion : 2017-06-09

  • Enquêtes et programmes statistiques — Documentation : 5103
    Date de diffusion : 2017-05-19

  • Enquêtes et programmes statistiques — Documentation : 1303
    Date de diffusion : 2017-05-01

  • Produits techniques : 15-206-X2014036
    Description :

    Les contrats de location constituent un outil important pour obtenir l’accès à des actifs, obtenir du financement et réduire l’exposition du preneur aux risques qui sont inhérents à la propriété d’actifs. Un contrat de location peut prendre la forme d’une location acquisition ou d’une location exploitation. Dans le cadre d’une location-acquisition, le détenteur du titre de propriété d’un actif (le bailleur) transfère la propriété économique de l’actif à l’utilisateur de ce dernier (le preneur), qui accepte en contrepartie d’assumer les risques d’exploitation et obtient les avantages économiques découlant de l’utilisation de l’actif dans le cadre d’une activité productive. Dans le cas de la location exploitation, le bailleur est à la fois le détenteur du titre de propriété et le propriétaire économique de l’actif loué, de sorte qu’il assume les risques d’exploitation et qu’il reçoit les avantages économiques engendrés par l’actif. Le bailleur transfère uniquement le droit d’utiliser l’actif au preneur.

    Les contrats de location permettent aux entreprises d’acquérir le droit d’utiliser des immobilisations selon des modalités différentes de celles associées à d’autres instruments financiers. Dans le Système de comptabilité nationale du Canada, les actifs pris en location sont enregistrés en fonction de leur propriétaire plutôt que de leur utilisateur. La distinction qui est faite entre la propriété — en particulier le titre de propriété — des immobilisations et l’utilisation de ces dernières soulève des difficultés lorsque l’on veut mesurer la productivité. Pour obtenir des mesures de la productivité qui soient uniformes au niveau des industries, les immobilisations louées doivent être réaffectées des comptes de leur propriétaire à ceux de leur utilisateur. Dans la présente étude, les bilans des sociétés établis conformément à l’Index général des renseignements financiers (IGRF) ainsi que des tableaux d’entrées sorties détaillés sont utilisés pour tester la robustesse des pratiques servant actuellement à recueillir des données sur les immobilisations louées.

    Date de diffusion : 2014-07-22

  • Produits techniques : 15-206-X2014035
    Description :

    Le présent rapport décrit les révisions apportées à la mesure de la croissance de la productivité multifactorielle (PMF) et aux variables connexes dans le secteur des entreprises et pour différentes industries. Ces révisions ont découlé de la révision historique du Système de comptabilité nationale du Canada (SCNC) diffusée le 1er octobre 2012, des révisions apportées aux comptes de la productivité du travail du 12 octobre 2012, ainsi que des modifications apportées à l’estimation de l’entrée de capital en vue d’accroître son uniformité dans les estimations de la croissance de la PMF par industrie.

    Le Programme de la productivité multifactorielle produit des indices de la PMF et des mesures connexes (production, entrée de capital, entrée de travail et entrées intermédiaires) pour le secteur des entreprises, les différents sous secteurs économiques et les industries qui les composent. Le Programme de la PMF ventile la croissance de la productivité du travail en fonction de ses principaux déterminants : l’intensité du capital (variations du capital par heure travaillée), l’investissement dans le capital humain et la PMF, qui englobe le changement technologique, l’innovation organisationnelle et les économies d’échelle.

    Date de diffusion : 2014-07-08

  • Produits techniques : 15-206-X2012029
    Description :

    Les immobilisations incorporelles sont constituées des investissements qui n'ont pas les caractéristiques matérielles solides des machines et du matériel ou des immeubles. Néanmoins, ces investissements partagent certaines caractéristiques avec d'autres types d'investissements du fait qu'ils produisent des avantages durables, découlant de dépenses qui sont effectuées aujourd'hui. Dans les Comptes nationaux, ces dépenses doivent être capitalisées plutôt que passées en charges comme matières intermédiaires, aux fins de l'estimation du produit intérieur brut (PIB).

    Dans des ouvrages récents, on s'est penché sur les problèmes liés à la mesure des actifs incorporels. Baldwin et coll. (2005) ont abordé les problèmes entourant la recherche et développement (R-D). Ils ont noté que la R-D n'est que l'une des composantes des dépenses en innovation. Baldwin et coll. (2009) ont élargi la mesure des investissements incorporels au-delà de la R-D uniquement. Évidemment, le logiciel et la R-D figurent au c'ur des investissements incorporels. Toutefois, ceux-ci sont aussi constitués des services scientifiques achetés, des services scientifiques pour compte propre, des dépenses d'exploration dans le secteur des ressources et des dépenses de publicité, parce qu'ils représentent des actifs incorporels et produisent des avantages à long terme.

    Le présent document s'inscrit dans le prolongement des travaux antérieurs des auteurs de trois façons. Tout d'abord, il élargit la recherche à plusieurs nouveaux domaines, qui sont appelés compétences économiques. Il s'agit principalement des investissements dans le capital humain, par l'entremise des investissements dans la gestion et la formation, ainsi que des services de conseils en gestion. Cela permet non seulement d'assurer une couverture plus large, mais aussi d'effectuer des comparaisons entre le Canada et les États-Unis.

    En deuxième lieu, le présent document va au-delà de la mesure simple des investissements et comprend aussi l'élaboration d'estimations du stock de capital. Cela nécessite des hypothèses concernant les taux d'amortissement. Dans les deux cas, le document repose sur des hypothèses similaires à celles utilisées ailleurs pour l'élaboration d'estimations pour les États-Unis, afin de permettre la comparabilité.

    En troisième lieu, le document intègre les estimations des immobilisations incorporelles dans le cadre comptable de la croissance, afin de comprendre son lien avec la croissance de la productivité. Une comparaison du Canada et des États-Unis à cet égard est aussi fournie.

    Date de diffusion : 2012-06-01

  • Index et guides : 13-017-X2008001
    Date de diffusion : 2008-06-30

  • Index et guides : 13-017-X
    Description :

    Ce guide donne une vue générale des comptes des revenus et dépenses. Il contient également une description des concepts et des définitions, une explication des sources et des méthodes statistiques utilisées, un glossaire et un recueil d'autres faits à propos des comptes.

    Date de diffusion : 2008-06-30

  • Produits techniques : 15-206-X2007010
    Description :

    Le présent document porte sur l'impact des révisions apportées aux estimations de la productivité du travail et aux variables associées incluses dans le cycle de révision des Comptes nationaux de 2003 à 2006 pour le Canada et de 2004 à 2006 pour les États-Unis.

    Date de diffusion : 2007-11-27

  • Produits techniques : 15-206-X2007008
    Description :

    Cette étude est la troisième d'une série portant sur le projet initié à l'automne 2003 par les Comptes canadiens de productivité de Statistique Canada en vue de comparer les niveaux de productivité entre le Canada et les États-Unis. Le propos de cette étude vise à examiner la comparabilité des composantes du marché du travail entre ces deux pays qui font partie des sources de variation du produit intérieur brut (PIB) par habitant des deux pays. Cette étude peut être subdivisée en trois sections. La première section développe et illustre le cadre conceptuel et méthodologique nécessaire pour rendre les estimations de la main-d'oeuvre et de la population du Canada et des États-Unis comparables en termes de niveau. La deuxième section présente des révisions et une mise à jour jusqu'en 2005 des écarts de PIB par habitant et de ses composantes qui avaient été présentées pour la première fois dans l'étude de Baldwin, Maynard et Wong (2005) qui couvrait alors la période de 1994 à 2002.

    Finalement, en utilisant l'année 2000 à titre d'exemple, cette étude tente de quantifier « l'erreur statistique » qui découle de l'utilisation de statistiques inadéquates ou non conçues pour ce genre de comparaison internationale. Cet exercice démontre que la comparabilité des données sur les heures travaillées par emploi est particulièrement importante pour départager l'origine des différences de PIB par habitant entre la productivité du travail et les heures travaillées par habitant. La pire erreur consiste à comparer des heures travaillées estimées à partir d'une enquête auprès des employeurs avec celles obtenues d'une enquête auprès des ménages. Une telle comparaison entre le Canada et les États-Unis fait attribuer dans une proportion estimée à 72 % l'écart de PIB par habitant à la productivité du travail alors qu'en réalité il comptait pour à peine 36 % en 2000.

    Date de diffusion : 2007-03-26

  • Produits techniques : 15-206-X2006003
    Description :

    Le présent document porte sur le cycle de révision des estimations de la productivité du travail au cours de la période 2001 à 2004.

    Date de diffusion : 2006-10-11

  • Produits techniques : 13F0031M
    Description :

    Les quatre rapports forment le premier ensemble de documents produits au sujet des changements apportés lors de la présente révision historique: la révision historique de 1997 du SCNC

    Date de diffusion : 2003-06-20

  • Produits techniques : 15-547-X
    Description :

    À l'instar de la plupart des organismes statistiques nationaux, Statistique Canada publie trois séries ayant trait au produit intérieur brut (PIB), à savoir le PIB de la production, le PIB du revenu et le PIB des dépenses. Ce document a pour objectif de décrire des concepts, des définitions, des classifications et des méthodes statistiques qui sous-tendent la série du PIB de la production, également connu sous l'appellation de PIB par industrie ou tout simplement de PIB mensuel.

    Ce rapport est réparti en sept chapitres. Le chapitre 1 définit le PIB par industrie, décrit ses diverses utilisations et établit les liens entre le PIB et les autres composantes du Système de comptabilité nationale du Canada. Le chapitre 2 porte sur le calcul des estimations du PIB par industrie. Le chapitre 3 traite des systèmes de classification des industries et des produits. La déflation est abordée au chapitre 4, lequel traite également du choix des déflateurs, du rôle de l'année de base et de la méthode de modification de l'année de base. Le chapitre 5 présente diverses questions techniques comme l'étalonnage, l'ajustement en fonction des jours ouvrables et de la désaisonnalisation. Le chapitre 6 est consacré à la présentation du PIB par industrie, couvrant le format, les dates et les modes de diffusion, de même que la nécessité et la fréquence de révision des estimations. Enfin, dans le chapitre 7, on examine l'évolution historique du PIB mensuel, de 1926 à nos jours.

    Date de diffusion : 2002-11-29

  • Produits techniques : 13F0031M2001009
    Description :

    Les travaux à l'égard des tableaux d'entrées-sorties (E-S) au Canada ont commencé au début des années 1960. Dès le départ, il a été décidé que les tableaux d'E-S devaient jouer plusieurs rôles et fournir : a) un outil de vérification et de gestion visant à améliorer les statistiques économiques quant à leur cohérence, exactitude et intégralité; b) des points de repère pour le produit intérieur brut (PIB), son volet des revenus et ses composantes, son volet des dépenses et ses composantes, et les estimations du PIB par industrie, en prix courants et en prix constants, c) un cadre conceptuel pour l'analyse structurelle.

    Date de diffusion : 2001-04-10

  • Produits techniques : 13F0031M2001008
    Description :

    En présence d'inflation,élevée ou faible, la valeur des variations des stocks (VVS) est généralement différente lorsqu'elle est calculée trimestriellement puis agrégée annuellement ou lorsque le calcul est effectué annuellement. Ce document soutient qu'il s'agit d'un problème incontournable puisqu'un des axiomes de base des comptes annuels n'est pas respecté, à savoir, l'hypothèse d'homogénéité des prix au cours d'une période comptable.

    Date de diffusion : 2001-03-16

  • Produits techniques : 13F0031M2000002
    Description :

    Le présent document traite d'un problème soulevé par la comparaison internationale des statistiques économiques, soit le fait que les pays mesurent différemment la valeur ajoutée par secteur d'activité. La valeur ajoutée est une mesure économique importante en soi, mais aussi à titre de composante d'autres mesures économiques, notamment la productivité. La valeur ajoutée par secteur d'activité correspond à la valeur supplémentaire créée par un processus de production. Cette valeur supplémentaire, créée par des facteurs de production tels que la main-d'oeuvre et le capital, peut être calculée avant ou après déduction de la consommation du capital fixe affecté à la production. Ainsi, la valeur ajoutée brute d'un secteur d'activité est égale à la valeur des biens et des services qu'il produit, diminuée de la valeur de sa consommation intermédiaire de biens et de services, et la valeur ajoutée nette est la valeur de la production, diminuée des valeurs de la consommation intermédiaire et de la consommation de capital fixe.

    Date de diffusion : 2000-04-04

  • Enquêtes et programmes statistiques — Documentation : 1302
    Date de diffusion : 1998-09-30

  • Produits techniques : 13F0031M2000001
    Description :

    Le Système de comptabilité nationale (SCN) de 1993 a été mis en oeuvre au Canada en novembre 1997 et toutes les séries - annuelles, trimestrielles et mensuelles, en prix courants ainsi que constants - des comptes nationaux ont été révisées rétrospectivement jusqu'à 1961. Nous avons modifié la classification des secteurs et des opérations, ainsi que les concepts et la méthodologie. En outre, nous avons éliminé les discontinuités statistiques causées dans les séries antérieures par nos pratiques de révision. Au printemps de chaque année, nous révisons, au besoin, les séries des comptes nationaux produites pour les quatre dernières années. Les discontinuités statistiques pour les périodes antérieures ne sont éliminées qu'au moment des révisions historiques, comme celle réalisée en novembre1997. Il s'agissait de la cinquième révision historique des séries du SCN, et la plus complète, effectuées depuis 1961 les révisions antérieures ont eu lieu à la fin des années 60, à la fin des années 70, en 1985 et en 1990. Comme nous avons procédé à une révision historique presque toutes les décennies pour commencer, puis plus fréquemment depuis les années 80, le système canadien n'a présenté des discontinuités statistiques que pendant de brèves périodes.

    Date de diffusion : 1998-04-01

  • Produits techniques : 13F0031M2000003
    Description :

    Ce rapport examine le SCNC de 1997et met en lumière ses différences avec le SCN de 1993, ce qui permet de mieux comprendre le système canadien par rapport à celui des autres pays. Nos divergences occasionnelles par rapport aux directives du SCN de 1993 tiennent avant tout à des considérations pragmatiques, telles la structure institutionnelle, les sources des données statistiques, la disponibilité et l'utilisation efficiente des ressources.

    Date de diffusion : 1998-04-01

  • Produits techniques : 13F0031M2000004
    Description :

    Les changements apportés lors de la présente révision historique, décrit en détail les changements, plus d'une centaine en tout, effectués dans les comptes. Il s'agit d'une mise à jour du rapport paru en août 1996: les décisions n'entraînant aucune modification des comptes ont été supprimées, plusieurs nouvelles questions ont été ajoutées et nombre de décisions ont fait l'objet d'une nouvelle rédaction.

    Date de diffusion : 1998-04-01

  • Produits techniques : 13F0031M2000005
    Description :

    Ce rapport présente les révisions à l'un des agrégats les plus importants, soit le PIB aux prix courants. Il comprend 13 tableaux, un sur chacun des sujets suivants :

    Dépenses personnelles en biens et services de consommation;Dépenses courantes des administrations en biens et services;Formation brute de capital fixe, bâtiments résidentiels;Formation brute de capital fixe, ouvrages non résidentiels;Formation brute de capital fixe, machines et matériel;Exportations et importations de biens et services;Rémunération des salariés;Revenu net des entreprises individuelles;Impôts indirects;Subventions;PIB aux prix courants en termes de dépenses;PIB aux prix courants en termes de revenus;Principales révisions au PIB.

    Date de diffusion : 1998-04-01

  • Enquêtes et programmes statistiques — Documentation : 7522

Browse our partners page to find a complete list of our partners and their associated products.

Date de modification :