Statistiques par sujet – Produit intérieur brut

Autres ressources disponibles pour appuyer vos recherches.

Aide pour trier les résultats
Explorer notre base centrale des principaux concepts normalisés, définitions, sources de données et méthodes.
En cours de chargement
Chargement en cours, veuillez patienter...
Tout (15)

Tout (15) (15 of 15 results)

  • Tableau : 15-210-X
    Description :

    Ce produit présente des estimations de la production brute par industrie, en dollars courants, évalué au prix de base modifié pour toutes les provinces et territoires. Ces estimations sont obtenues à partir des tableaux d'entrées-sorties provinciaux.

    La production brute comprend les biens et services qui sont produits dans un établissement et qui deviennent utilisables en dehors de cet établissement, plus les biens et services produits pour usage final propre.

    Le prix de base modifié d'un bien ou d'un service est le prix de vente aux portes de l'établissement producteur excluant les taxes de vente et d'accise perçues après la dernière étape de production. Ce prix comprend les subventions, en ce sens qu'il n'est pas rajusté pour tenir compte des subventions reçues par le producteur. Le prix de base modifié est le prix de transaction le plus facile à observer. Il est égal au prix d'achat moins la marge de transport, la marge commerciale et la marge d'impôt au moment de la livraison du produit à l'acheteur.

    Date de diffusion : 2014-11-13

  • Tableau : 15-209-X
    Description :

    Ce produit présente des estimations du produit intérieur brut (PIB) par industrie, en dollars courants, évalué au prix de base pour toutes les provinces et territoires. Ces estimations sont obtenues à partir des tableaux d'entrées-sorties provinciaux.

    Le PIB mesure la valeur sans double compte de la production. On estime le PIB par industrie à partir d'une approche de valeur ajoutée définie comme étant la valeur que le producteur ajoute à ses entrées intermédiaires avant de générer sa propre production. Cette méthode permet non seulement de calculer la production économique totale, mais aussi de déterminer la composition industrielle et l'origine de la production économique.

    Évalué aux prix de base, le PIB d'une industrie correspond à la somme de ses revenus des facteurs (salaires et traitements, revenu supplémentaire du travail, revenu mixte et autres excédents d'exploitation) plus les impôts moins les subventions sur la production (main-d'oeuvre et capital).

    Date de diffusion : 2014-11-13

  • Le Quotidien
    Description : Communiqué publié dans Le Quotidien – Bulletin de diffusion officielle de Statistique Canada
    Date de diffusion : 2014-11-10

  • Articles et rapports : 11-626-X2014042
    Description :

    Cet article de la série des Aperçus économiques présente des estimations du produit intérieur brut (PIB) des régions métropolitaines de recensement de 2001 à 2009. On y examine le PIB des régions métropolitaines, la contribution des régions métropolitaines au PIB national et la façon dont le PIB par habitant varie d’une région métropolitaine à l’autre.

    Date de diffusion : 2014-11-10

  • Le Quotidien
    Description : Communiqué publié dans Le Quotidien – Bulletin de diffusion officielle de Statistique Canada
    Date de diffusion : 2014-10-21

  • Articles et rapports : 11F0027M2014095
    Description :

    Dans le présent document, on examine le rendement de l'investissement au Canada et aux États Unis en explorant les similarités et les différences des investissements en actifs fixes de 1990 à 2011, période durant laquelle les deux pays ont subi des chocs différents. Le déclin important des marchés de l'habitation qui a frappé les États Unis après 2007 n'a pas affecté le Canada. L'essor mondial des ressources après 2000 a eu un impact plus marqué au Canada qu'aux États Unis. Le dollar canadien s'est beaucoup apprécié par rapport au dollar américain après 2003, ce qui a entraîné une réduction relative des coûts des machines et du matériel importés au Canada.

    La comparaison se fonde surtout sur l'intensité de l'investissement, définie comme étant le ratio de l'investissement nominal en dollars au produit intérieur brut (PIB) nominal, mais les taux de croissance du volume de l'investissement par rapport au volume du PIB sont également comparés.

    Date de diffusion : 2014-10-21

  • Le Quotidien
    Description : Communiqué publié dans Le Quotidien – Bulletin de diffusion officielle de Statistique Canada
    Date de diffusion : 2014-10-08

  • Articles et rapports : 11-626-X2014039
    Description :

    Cet article de la série Aperçus économiques est destiné à offrir aux utilisateurs un aperçu concis et intégré des développements récents qui ont touché la production, l’emploi, la demande des ménages, le commerce international et les prix. Structuré comme un sommaire statistique des principaux indicateurs économiques, ce rapport a pour but d’offrir des renseignements sur l’évolution constante de l’économie canadienne en mettant en lumière les changements survenus dans les données économiques au début de 2014. Sauf indication contraire, les tabulations présentées dans ce rapport sont fondées sur des données désaisonnalisées qui peuvent être consultées dans CANSIM à partir du 16 Septembre 2014.

    Date de diffusion : 2014-09-26

  • Le Quotidien
    Description : Communiqué publié dans Le Quotidien – Bulletin de diffusion officielle de Statistique Canada
    Date de diffusion : 2014-09-10

  • Produits techniques : 15-206-X2014036
    Description :

    Les contrats de location constituent un outil important pour obtenir l’accès à des actifs, obtenir du financement et réduire l’exposition du preneur aux risques qui sont inhérents à la propriété d’actifs. Un contrat de location peut prendre la forme d’une location acquisition ou d’une location exploitation. Dans le cadre d’une location-acquisition, le détenteur du titre de propriété d’un actif (le bailleur) transfère la propriété économique de l’actif à l’utilisateur de ce dernier (le preneur), qui accepte en contrepartie d’assumer les risques d’exploitation et obtient les avantages économiques découlant de l’utilisation de l’actif dans le cadre d’une activité productive. Dans le cas de la location exploitation, le bailleur est à la fois le détenteur du titre de propriété et le propriétaire économique de l’actif loué, de sorte qu’il assume les risques d’exploitation et qu’il reçoit les avantages économiques engendrés par l’actif. Le bailleur transfère uniquement le droit d’utiliser l’actif au preneur.

    Les contrats de location permettent aux entreprises d’acquérir le droit d’utiliser des immobilisations selon des modalités différentes de celles associées à d’autres instruments financiers. Dans le Système de comptabilité nationale du Canada, les actifs pris en location sont enregistrés en fonction de leur propriétaire plutôt que de leur utilisateur. La distinction qui est faite entre la propriété — en particulier le titre de propriété — des immobilisations et l’utilisation de ces dernières soulève des difficultés lorsque l’on veut mesurer la productivité. Pour obtenir des mesures de la productivité qui soient uniformes au niveau des industries, les immobilisations louées doivent être réaffectées des comptes de leur propriétaire à ceux de leur utilisateur. Dans la présente étude, les bilans des sociétés établis conformément à l’Index général des renseignements financiers (IGRF) ainsi que des tableaux d’entrées sorties détaillés sont utilisés pour tester la robustesse des pratiques servant actuellement à recueillir des données sur les immobilisations louées.

    Date de diffusion : 2014-07-22

  • Produits techniques : 15-206-X2014035
    Description :

    Le présent rapport décrit les révisions apportées à la mesure de la croissance de la productivité multifactorielle (PMF) et aux variables connexes dans le secteur des entreprises et pour différentes industries. Ces révisions ont découlé de la révision historique du Système de comptabilité nationale du Canada (SCNC) diffusée le 1er octobre 2012, des révisions apportées aux comptes de la productivité du travail du 12 octobre 2012, ainsi que des modifications apportées à l’estimation de l’entrée de capital en vue d’accroître son uniformité dans les estimations de la croissance de la PMF par industrie.

    Le Programme de la productivité multifactorielle produit des indices de la PMF et des mesures connexes (production, entrée de capital, entrée de travail et entrées intermédiaires) pour le secteur des entreprises, les différents sous secteurs économiques et les industries qui les composent. Le Programme de la PMF ventile la croissance de la productivité du travail en fonction de ses principaux déterminants : l’intensité du capital (variations du capital par heure travaillée), l’investissement dans le capital humain et la PMF, qui englobe le changement technologique, l’innovation organisationnelle et les économies d’échelle.

    Date de diffusion : 2014-07-08

  • Articles et rapports : 11-626-X2014034
    Description :

    Cet article de la série Aperçus économiques est destiné à offrir aux utilisateurs un aperçu intégré des développements récents qui ont touché la production, l'emploi, la demande des ménages, le commerce international et les prix. Structuré comme un sommaire statistique des principaux indicateurs économiques, ce rapport a pour but d'offrir des renseignements sur l'évolution constante de l'économie canadienne en mettant en lumière les changements survenus dans les données économiques à la fin de 2013 et au début de 2014. Sauf indication contraire, les tabulations présentées dans ce rapport sont fondées sur des données désaisonnalisées qui peuvent être consultées dans CANSIM le 18 mars 2014.

    Date de diffusion : 2014-03-28

  • Le Quotidien
    Description : Communiqué publié dans Le Quotidien – Bulletin de diffusion officielle de Statistique Canada
    Date de diffusion : 2014-01-08

  • Articles et rapports : 11F0027M2014088
    Description :

    Le présent document donne d'abord une comparaison de l'importance relative des petites et des grandes entreprises dans le secteur des entreprises au Canada et aux États-Unis de 2002 à 2008 qui s'appuie sur les estimations des contributions respectives de ces entreprises au produit intérieur brut (PIB) de chaque pays. Puis, la comparaison est effectuée en se basant sur des estimations de l'intrant travail. Aux fins de l'étude, les petites entreprises sont définies comme celles comptant moins de 500 employés et les grandes entreprises, comme celles en comptant 500 et plus.

    Date de diffusion : 2014-01-08

Données (3)

Données (3) (3 results)

  • Tableau : 15-210-X
    Description :

    Ce produit présente des estimations de la production brute par industrie, en dollars courants, évalué au prix de base modifié pour toutes les provinces et territoires. Ces estimations sont obtenues à partir des tableaux d'entrées-sorties provinciaux.

    La production brute comprend les biens et services qui sont produits dans un établissement et qui deviennent utilisables en dehors de cet établissement, plus les biens et services produits pour usage final propre.

    Le prix de base modifié d'un bien ou d'un service est le prix de vente aux portes de l'établissement producteur excluant les taxes de vente et d'accise perçues après la dernière étape de production. Ce prix comprend les subventions, en ce sens qu'il n'est pas rajusté pour tenir compte des subventions reçues par le producteur. Le prix de base modifié est le prix de transaction le plus facile à observer. Il est égal au prix d'achat moins la marge de transport, la marge commerciale et la marge d'impôt au moment de la livraison du produit à l'acheteur.

    Date de diffusion : 2014-11-13

  • Tableau : 15-209-X
    Description :

    Ce produit présente des estimations du produit intérieur brut (PIB) par industrie, en dollars courants, évalué au prix de base pour toutes les provinces et territoires. Ces estimations sont obtenues à partir des tableaux d'entrées-sorties provinciaux.

    Le PIB mesure la valeur sans double compte de la production. On estime le PIB par industrie à partir d'une approche de valeur ajoutée définie comme étant la valeur que le producteur ajoute à ses entrées intermédiaires avant de générer sa propre production. Cette méthode permet non seulement de calculer la production économique totale, mais aussi de déterminer la composition industrielle et l'origine de la production économique.

    Évalué aux prix de base, le PIB d'une industrie correspond à la somme de ses revenus des facteurs (salaires et traitements, revenu supplémentaire du travail, revenu mixte et autres excédents d'exploitation) plus les impôts moins les subventions sur la production (main-d'oeuvre et capital).

    Date de diffusion : 2014-11-13

Analyses (10)

Analyses (10) (10 of 10 results)

  • Le Quotidien
    Description : Communiqué publié dans Le Quotidien – Bulletin de diffusion officielle de Statistique Canada
    Date de diffusion : 2014-11-10

  • Articles et rapports : 11-626-X2014042
    Description :

    Cet article de la série des Aperçus économiques présente des estimations du produit intérieur brut (PIB) des régions métropolitaines de recensement de 2001 à 2009. On y examine le PIB des régions métropolitaines, la contribution des régions métropolitaines au PIB national et la façon dont le PIB par habitant varie d’une région métropolitaine à l’autre.

    Date de diffusion : 2014-11-10

  • Le Quotidien
    Description : Communiqué publié dans Le Quotidien – Bulletin de diffusion officielle de Statistique Canada
    Date de diffusion : 2014-10-21

  • Articles et rapports : 11F0027M2014095
    Description :

    Dans le présent document, on examine le rendement de l'investissement au Canada et aux États Unis en explorant les similarités et les différences des investissements en actifs fixes de 1990 à 2011, période durant laquelle les deux pays ont subi des chocs différents. Le déclin important des marchés de l'habitation qui a frappé les États Unis après 2007 n'a pas affecté le Canada. L'essor mondial des ressources après 2000 a eu un impact plus marqué au Canada qu'aux États Unis. Le dollar canadien s'est beaucoup apprécié par rapport au dollar américain après 2003, ce qui a entraîné une réduction relative des coûts des machines et du matériel importés au Canada.

    La comparaison se fonde surtout sur l'intensité de l'investissement, définie comme étant le ratio de l'investissement nominal en dollars au produit intérieur brut (PIB) nominal, mais les taux de croissance du volume de l'investissement par rapport au volume du PIB sont également comparés.

    Date de diffusion : 2014-10-21

  • Le Quotidien
    Description : Communiqué publié dans Le Quotidien – Bulletin de diffusion officielle de Statistique Canada
    Date de diffusion : 2014-10-08

  • Articles et rapports : 11-626-X2014039
    Description :

    Cet article de la série Aperçus économiques est destiné à offrir aux utilisateurs un aperçu concis et intégré des développements récents qui ont touché la production, l’emploi, la demande des ménages, le commerce international et les prix. Structuré comme un sommaire statistique des principaux indicateurs économiques, ce rapport a pour but d’offrir des renseignements sur l’évolution constante de l’économie canadienne en mettant en lumière les changements survenus dans les données économiques au début de 2014. Sauf indication contraire, les tabulations présentées dans ce rapport sont fondées sur des données désaisonnalisées qui peuvent être consultées dans CANSIM à partir du 16 Septembre 2014.

    Date de diffusion : 2014-09-26

  • Le Quotidien
    Description : Communiqué publié dans Le Quotidien – Bulletin de diffusion officielle de Statistique Canada
    Date de diffusion : 2014-09-10

  • Articles et rapports : 11-626-X2014034
    Description :

    Cet article de la série Aperçus économiques est destiné à offrir aux utilisateurs un aperçu intégré des développements récents qui ont touché la production, l'emploi, la demande des ménages, le commerce international et les prix. Structuré comme un sommaire statistique des principaux indicateurs économiques, ce rapport a pour but d'offrir des renseignements sur l'évolution constante de l'économie canadienne en mettant en lumière les changements survenus dans les données économiques à la fin de 2013 et au début de 2014. Sauf indication contraire, les tabulations présentées dans ce rapport sont fondées sur des données désaisonnalisées qui peuvent être consultées dans CANSIM le 18 mars 2014.

    Date de diffusion : 2014-03-28

  • Le Quotidien
    Description : Communiqué publié dans Le Quotidien – Bulletin de diffusion officielle de Statistique Canada
    Date de diffusion : 2014-01-08

  • Articles et rapports : 11F0027M2014088
    Description :

    Le présent document donne d'abord une comparaison de l'importance relative des petites et des grandes entreprises dans le secteur des entreprises au Canada et aux États-Unis de 2002 à 2008 qui s'appuie sur les estimations des contributions respectives de ces entreprises au produit intérieur brut (PIB) de chaque pays. Puis, la comparaison est effectuée en se basant sur des estimations de l'intrant travail. Aux fins de l'étude, les petites entreprises sont définies comme celles comptant moins de 500 employés et les grandes entreprises, comme celles en comptant 500 et plus.

    Date de diffusion : 2014-01-08

Références (2)

Références (2) (2 results)

  • Produits techniques : 15-206-X2014036
    Description :

    Les contrats de location constituent un outil important pour obtenir l’accès à des actifs, obtenir du financement et réduire l’exposition du preneur aux risques qui sont inhérents à la propriété d’actifs. Un contrat de location peut prendre la forme d’une location acquisition ou d’une location exploitation. Dans le cadre d’une location-acquisition, le détenteur du titre de propriété d’un actif (le bailleur) transfère la propriété économique de l’actif à l’utilisateur de ce dernier (le preneur), qui accepte en contrepartie d’assumer les risques d’exploitation et obtient les avantages économiques découlant de l’utilisation de l’actif dans le cadre d’une activité productive. Dans le cas de la location exploitation, le bailleur est à la fois le détenteur du titre de propriété et le propriétaire économique de l’actif loué, de sorte qu’il assume les risques d’exploitation et qu’il reçoit les avantages économiques engendrés par l’actif. Le bailleur transfère uniquement le droit d’utiliser l’actif au preneur.

    Les contrats de location permettent aux entreprises d’acquérir le droit d’utiliser des immobilisations selon des modalités différentes de celles associées à d’autres instruments financiers. Dans le Système de comptabilité nationale du Canada, les actifs pris en location sont enregistrés en fonction de leur propriétaire plutôt que de leur utilisateur. La distinction qui est faite entre la propriété — en particulier le titre de propriété — des immobilisations et l’utilisation de ces dernières soulève des difficultés lorsque l’on veut mesurer la productivité. Pour obtenir des mesures de la productivité qui soient uniformes au niveau des industries, les immobilisations louées doivent être réaffectées des comptes de leur propriétaire à ceux de leur utilisateur. Dans la présente étude, les bilans des sociétés établis conformément à l’Index général des renseignements financiers (IGRF) ainsi que des tableaux d’entrées sorties détaillés sont utilisés pour tester la robustesse des pratiques servant actuellement à recueillir des données sur les immobilisations louées.

    Date de diffusion : 2014-07-22

  • Produits techniques : 15-206-X2014035
    Description :

    Le présent rapport décrit les révisions apportées à la mesure de la croissance de la productivité multifactorielle (PMF) et aux variables connexes dans le secteur des entreprises et pour différentes industries. Ces révisions ont découlé de la révision historique du Système de comptabilité nationale du Canada (SCNC) diffusée le 1er octobre 2012, des révisions apportées aux comptes de la productivité du travail du 12 octobre 2012, ainsi que des modifications apportées à l’estimation de l’entrée de capital en vue d’accroître son uniformité dans les estimations de la croissance de la PMF par industrie.

    Le Programme de la productivité multifactorielle produit des indices de la PMF et des mesures connexes (production, entrée de capital, entrée de travail et entrées intermédiaires) pour le secteur des entreprises, les différents sous secteurs économiques et les industries qui les composent. Le Programme de la PMF ventile la croissance de la productivité du travail en fonction de ses principaux déterminants : l’intensité du capital (variations du capital par heure travaillée), l’investissement dans le capital humain et la PMF, qui englobe le changement technologique, l’innovation organisationnelle et les économies d’échelle.

    Date de diffusion : 2014-07-08

Browse our partners page to find a complete list of our partners and their associated products.

Date de modification :