Statistiques par sujet – Crimes et infractions

Préciser les résultats par

Aide pour les filtres et la recherche
Filtres actuellement sélectionnés pouvant être supprimés

Mot(s)-clé(s)

Type d’information

1 facettes affichées. 1 facettes sélectionnées.

Année de publication

4 facettes affichées. 0 facettes sélectionnées.

Préciser les résultats par

Aide pour les filtres et la recherche
Filtres actuellement sélectionnés pouvant être supprimés

Mot(s)-clé(s)

Type d’information

1 facettes affichées. 1 facettes sélectionnées.

Préciser les résultats par

Aide pour les filtres et la recherche
Filtres actuellement sélectionnés pouvant être supprimés

Mot(s)-clé(s)

Type d’information

1 facettes affichées. 1 facettes sélectionnées.

Autres ressources disponibles pour appuyer vos recherches.

Aide pour trier les résultats
Explorer notre base centrale des principaux concepts normalisés, définitions, sources de données et méthodes.
En cours de chargement
Chargement en cours, veuillez patienter...
Tout (5)

Tout (5) (5 of 5 results)

  • Produits techniques : 85-569-X
    Description :

    Cette étude de faisabilité présente un plan directeur pour améliorer les données sur la fraude au Canada au moyen d'une enquête auprès des entreprises et de modifications au Programme de déclaration uniforme de la criminalité (DUC). À l'heure actuelle, l'information nationale sur la fraude est tirée des statistiques officielles de la criminalité déclarées par les services de police dans le cadre du Programme DUC. Toutefois, ces données ne représentent pas fidèlement la nature et l'étendue de la fraude au Canada en raison de la sous-déclaration des affaires de fraude par les individus et les entreprises, et en raison du manque d'uniformité entre les procédures de dénombrement de la fraude dans le Programme DUC. Ce rapport de faisabilité laisse entendre qu'on pourrait obtenir une mesure plus exacte de la fraude au Canada en interrogeant les entreprises. Le rapport présente de l'information sur les priorités des ministères, des organismes d'application de la loi et du secteur privé en ce qui a trait à la question de la fraude ainsi que des recommandations sur la façon dont une enquête-entreprise pourrait répondre à ces besoins en information.

    Afin de satisfaire aux priorités en matière d'information, l'étude recommande d'inclure, dans une enquête, les types suivants d'établissements commerciaux : banques, sociétés de paiements (c. à d. sociétés de cartes de crédit ou de débit), certains détaillants, sociétés d'assurance de biens et d'assurance risques divers, sociétés d'assurance-maladie et d'assurance-invalidité, ainsi que certains manufacturiers. Le rapport présente des recommandations sur les méthodes d'enquête et le contenu du questionnaire, et il comprend une estimation des coûts et un calendrier d'exécution proposé.

    On y recommande également des modifications au Programme DUC afin d'améliorer la façon de compter les affaires et la pertinence des données recueillies pour satisfaire aux priorités en matière d'information soulevées par les intervenants de l'administration publique, des organismes d'application de la loi et du secteur privé durant l'étude de faisabilité.

    Date de diffusion : 2006-04-11

  • Produits techniques : 85-557-X
    Description :

    En janvier 1999, le Centre canadien de la statistique juridique (CCSJ) a reçu l'engagement d'un financement de quatre ans du Projet de la recherche sur les politiques (PRP) du gouvernement fédéral pour mener une étude sur les crimes motivés par la haine au Canada. L'étude globale vise à accroître notre compréhension des crimes motivés par la haine et à évaluer la faisabilité de recueillir les données déclarées par les corps policiers sur les crimes motivés par la haine au Canada. En 2001 le CCSJ a diffusé un rapport intitulé « Les crimes haineux au Canada : un aperçu des questions et des sources de données », n° 85-551-XIF au catalogue.

    Bien que le rapport ait permis d'aborder certaines questions touchant la nature et l'étendue des crimes motivés par la haine au Canada, certaines limites existent. Alors, il a été décidé de mener une enquête pilote auprès de divers services policiers qui recueillent des statistiques sur les crimes haineux. Afin de déterminer les besoins en données spécifiques pour l'enquête pilote, il en a découlé une série de consultation auprès d'organisations non gouvernementales, de membres de divers organismes communautaires, d'universitaires, de ministères fédéraux et provinciaux responsables de la justice ainsi que les services policiers.

    L'information dans le présent rapport résume les consultations qui se sont tenues entre septembre 2001 et mars 2002.

    Date de diffusion : 2002-10-28

  • Produits techniques : 85-556-X
    Description :

    Conscients de la nécessité de disposer de meilleurs renseignements et de meilleures statistiques sur le crime organisé, de même que des méthodes permettant d'évaluer son incidence sur la vie des Canadiens, les ministres de la Justice des échelons fédéral, provincial et territorial ont adopté un projet qui permettrait de combler les lacunes des données canadiennes actuelles au chapitre du crime organisé.

    Les représentants du Solliciteur général du Canada ont fait appel au Centre canadien de la statistique juridique pour étudier la faisabilité d'une collecte de données quantitatives sur le crime organisé. Ce rapport présente les principales conclusions tirées des consultations émanant de certains services de renseignements policiers, et dresse des options viables en matière de collecte de données.

    Date de diffusion : 2002-09-27

  • Produits techniques : 85F0035X
    Description :

    Les médias, les chercheurs et les décideurs cherchent souvent à obtenir des comparaisons des taux de la criminalité entre le Canada et les États-Unis. Reconnaissant le désir, ainsi que des complexités de nature méthodologique, le Centre canadien de la statistique juridique a commencé à évaluer la faisabilité de comparer les statistiques sur les infractions déclarées par la police entre le Canada et les États-Unis. Le présent rapport, compare et met en contraste les définitions, la classification et les règles de déclaration pour des infractions particulières entre les programmes canadien et américain de déclaration uniforme de la criminalité (DUC). Les infractions sont organisées selon le type d'enquête (agrégé versus micro données) et le niveau d'analyse (niveau de l'incident et niveau de l'accusé). Le cas échéant, cette analyse fait état des modifications qui pourraient permettre l'établissement de comparaisons transnationales fiables. Le rapport examine brièvement la possibilité de comparer les caractéristiques détaillées des infractions.

    Date de diffusion : 2001-07-03

  • Produits techniques : 85-602-X
    Description :

    L'objet du présent rapport est de faire le survol des méthodes et techniques existantes qui utilisent les identificateurs personnels en vue de réaliser le couplage des enregistrements. Ce couplage peut être décrit de façon générale comme une méthode de traitement ou de transformation des identificateurs personnels tirés des dossiers personnels enregistrés dans l'une ou plusieurs bases de données opérationnelles afin de jumeler les identificateurs et de créer un dossier composé sur un particulier. Le couplage des enregistrements ne vise pas seulement à identifier les particuliers à des fins opérationnelles, mais à établir les concordances probabilistes de degrés de fiabilité variés à des fins de rapports statistiques. Les techniques utilisées dans le cadre du couplage d'enregistrements peuvent également servir dans les enquêtes afin d'en restreindre le champ dans les bases de données, lorsque des renseignements sur les identificateurs personnels existent.

    Date de diffusion : 2000-12-05

Données (0)

Données (0) (Aucun résultat)

Votre recherche pour «» n’a donné aucun résultat dans la présente section du site.

Vous pouvez essayer :

Analyses (0)

Analyses (0) (Aucun résultat)

Votre recherche pour «» n’a donné aucun résultat dans la présente section du site.

Vous pouvez essayer :

Références (5)

Références (5) (5 of 5 results)

  • Produits techniques : 85-569-X
    Description :

    Cette étude de faisabilité présente un plan directeur pour améliorer les données sur la fraude au Canada au moyen d'une enquête auprès des entreprises et de modifications au Programme de déclaration uniforme de la criminalité (DUC). À l'heure actuelle, l'information nationale sur la fraude est tirée des statistiques officielles de la criminalité déclarées par les services de police dans le cadre du Programme DUC. Toutefois, ces données ne représentent pas fidèlement la nature et l'étendue de la fraude au Canada en raison de la sous-déclaration des affaires de fraude par les individus et les entreprises, et en raison du manque d'uniformité entre les procédures de dénombrement de la fraude dans le Programme DUC. Ce rapport de faisabilité laisse entendre qu'on pourrait obtenir une mesure plus exacte de la fraude au Canada en interrogeant les entreprises. Le rapport présente de l'information sur les priorités des ministères, des organismes d'application de la loi et du secteur privé en ce qui a trait à la question de la fraude ainsi que des recommandations sur la façon dont une enquête-entreprise pourrait répondre à ces besoins en information.

    Afin de satisfaire aux priorités en matière d'information, l'étude recommande d'inclure, dans une enquête, les types suivants d'établissements commerciaux : banques, sociétés de paiements (c. à d. sociétés de cartes de crédit ou de débit), certains détaillants, sociétés d'assurance de biens et d'assurance risques divers, sociétés d'assurance-maladie et d'assurance-invalidité, ainsi que certains manufacturiers. Le rapport présente des recommandations sur les méthodes d'enquête et le contenu du questionnaire, et il comprend une estimation des coûts et un calendrier d'exécution proposé.

    On y recommande également des modifications au Programme DUC afin d'améliorer la façon de compter les affaires et la pertinence des données recueillies pour satisfaire aux priorités en matière d'information soulevées par les intervenants de l'administration publique, des organismes d'application de la loi et du secteur privé durant l'étude de faisabilité.

    Date de diffusion : 2006-04-11

  • Produits techniques : 85-557-X
    Description :

    En janvier 1999, le Centre canadien de la statistique juridique (CCSJ) a reçu l'engagement d'un financement de quatre ans du Projet de la recherche sur les politiques (PRP) du gouvernement fédéral pour mener une étude sur les crimes motivés par la haine au Canada. L'étude globale vise à accroître notre compréhension des crimes motivés par la haine et à évaluer la faisabilité de recueillir les données déclarées par les corps policiers sur les crimes motivés par la haine au Canada. En 2001 le CCSJ a diffusé un rapport intitulé « Les crimes haineux au Canada : un aperçu des questions et des sources de données », n° 85-551-XIF au catalogue.

    Bien que le rapport ait permis d'aborder certaines questions touchant la nature et l'étendue des crimes motivés par la haine au Canada, certaines limites existent. Alors, il a été décidé de mener une enquête pilote auprès de divers services policiers qui recueillent des statistiques sur les crimes haineux. Afin de déterminer les besoins en données spécifiques pour l'enquête pilote, il en a découlé une série de consultation auprès d'organisations non gouvernementales, de membres de divers organismes communautaires, d'universitaires, de ministères fédéraux et provinciaux responsables de la justice ainsi que les services policiers.

    L'information dans le présent rapport résume les consultations qui se sont tenues entre septembre 2001 et mars 2002.

    Date de diffusion : 2002-10-28

  • Produits techniques : 85-556-X
    Description :

    Conscients de la nécessité de disposer de meilleurs renseignements et de meilleures statistiques sur le crime organisé, de même que des méthodes permettant d'évaluer son incidence sur la vie des Canadiens, les ministres de la Justice des échelons fédéral, provincial et territorial ont adopté un projet qui permettrait de combler les lacunes des données canadiennes actuelles au chapitre du crime organisé.

    Les représentants du Solliciteur général du Canada ont fait appel au Centre canadien de la statistique juridique pour étudier la faisabilité d'une collecte de données quantitatives sur le crime organisé. Ce rapport présente les principales conclusions tirées des consultations émanant de certains services de renseignements policiers, et dresse des options viables en matière de collecte de données.

    Date de diffusion : 2002-09-27

  • Produits techniques : 85F0035X
    Description :

    Les médias, les chercheurs et les décideurs cherchent souvent à obtenir des comparaisons des taux de la criminalité entre le Canada et les États-Unis. Reconnaissant le désir, ainsi que des complexités de nature méthodologique, le Centre canadien de la statistique juridique a commencé à évaluer la faisabilité de comparer les statistiques sur les infractions déclarées par la police entre le Canada et les États-Unis. Le présent rapport, compare et met en contraste les définitions, la classification et les règles de déclaration pour des infractions particulières entre les programmes canadien et américain de déclaration uniforme de la criminalité (DUC). Les infractions sont organisées selon le type d'enquête (agrégé versus micro données) et le niveau d'analyse (niveau de l'incident et niveau de l'accusé). Le cas échéant, cette analyse fait état des modifications qui pourraient permettre l'établissement de comparaisons transnationales fiables. Le rapport examine brièvement la possibilité de comparer les caractéristiques détaillées des infractions.

    Date de diffusion : 2001-07-03

  • Produits techniques : 85-602-X
    Description :

    L'objet du présent rapport est de faire le survol des méthodes et techniques existantes qui utilisent les identificateurs personnels en vue de réaliser le couplage des enregistrements. Ce couplage peut être décrit de façon générale comme une méthode de traitement ou de transformation des identificateurs personnels tirés des dossiers personnels enregistrés dans l'une ou plusieurs bases de données opérationnelles afin de jumeler les identificateurs et de créer un dossier composé sur un particulier. Le couplage des enregistrements ne vise pas seulement à identifier les particuliers à des fins opérationnelles, mais à établir les concordances probabilistes de degrés de fiabilité variés à des fins de rapports statistiques. Les techniques utilisées dans le cadre du couplage d'enregistrements peuvent également servir dans les enquêtes afin d'en restreindre le champ dans les bases de données, lorsque des renseignements sur les identificateurs personnels existent.

    Date de diffusion : 2000-12-05

Explorez notre page de partenaires pour trouver la liste complète de nos partenaires et de leurs produits associés.

Date de modification :