Statistiques par sujet – Victimes et victimisation

Préciser les résultats par

Aide pour les filtres et la recherche
Filtres actuellement sélectionnés pouvant être supprimés

Mot(s)-clé(s)

Contenu

1 facettes affichées. 0 facettes sélectionnées.

Préciser les résultats par

Aide pour les filtres et la recherche
Filtres actuellement sélectionnés pouvant être supprimés

Mot(s)-clé(s)

Contenu

1 facettes affichées. 0 facettes sélectionnées.

Préciser les résultats par

Aide pour les filtres et la recherche
Filtres actuellement sélectionnés pouvant être supprimés

Mot(s)-clé(s)

Contenu

1 facettes affichées. 0 facettes sélectionnées.

Préciser les résultats par

Aide pour les filtres et la recherche
Filtres actuellement sélectionnés pouvant être supprimés

Mot(s)-clé(s)

Contenu

1 facettes affichées. 0 facettes sélectionnées.

Autres ressources disponibles pour appuyer vos recherches.

Aide pour trier les résultats
Explorer notre base centrale des principaux concepts normalisés, définitions, sources de données et méthodes.
En cours de chargement
Chargement en cours, veuillez patienter...
Tout (267)

Tout (267) (25 of 267 results)

Données (88)

Données (88) (25 of 88 results)

Analyses (171)

Analyses (171) (25 of 171 results)

  • Articles et rapports : 85-002-X201000211242
    Description :

    En 2008, parmi les affaires commises par des partenaires intimes, le quart de toutes les affaires de violence signalées à la police et le tiers des homicides sont survenus dans le cadre de fréquentations. Le présent rapport, qui illustre l'importance d'explorer la violence dans tous les types de relations intimes, examine la prévalence et les caractéristiques des affaires de violence dans le cadre de fréquentations déclarées par la police au Canada. Aux fins de comparaison, la population d'intérêt comprend les personnes de 15 ans et plus, ce qui est conforme aux analyses précédentes des affaires de violence conjugale déclarées par la police au Canada. Les résultats suggèrent que les caractéristiques de la violence dans les fréquentations déclarée par la police correspondent essentiellement à celles relatives à la violence conjugale, sauf quelques exceptions notables. Les affaires de violence dans le cadre de fréquentations mettant en cause des partenaires de même sexe et des victimes plus jeunes âgées de 12 à 14 ans sont également examinées dans le présent rapport.

    Date de diffusion : 2010-06-29

  • Articles et rapports : 85-002-X201000211241
    Description :

    En 2008, environ 167 500 jeunes auteurs présumés ont commis une infraction au Code criminel déclarée par la police, et 27 600 autres jeunes auteurs présumés ont commis une infraction relative aux drogues et à d'autres lois fédérales. Afin de mieux comprendre la nature de la criminalité chez les jeunes au Canada (c. à d. les crimes pour lesquels l'auteur présumé était âgé de 12 à 17 ans), il est important de tenir compte de l'endroit et du moment où ces crimes se produisent. En se basant sur les données tirées du Programme de déclaration uniforme de la criminalité fondé sur l'affaire (DUC 2) de 2008, le présent rapport examine l'endroit, la période de l'année, le jour de la semaine et l'heure de la journée où il y a eu des crimes commis par des jeunes déclarés par la police.

    Date de diffusion : 2010-06-29

  • Articles et rapports : 85-002-X201000211233
    Description :

    Ce rapport traite de la nature et de l'étendue des crimes haineux déclarés par la police au Canada. Les principaux sujets comprennent les facteurs motivant les crimes de haine (p. ex. race ou origine ethnique, religion et orientation sexuelle); les types d'infractions; des comparaisons entre les régions géographiques; et les caractéristiques des auteurs présumés et des victimes. Le rapport vise à répondre aux besoins des personnes qui oeuvrent au sein du système de justice pénale ainsi qu'à informer les chercheurs, les analystes des politiques, les universitaires, les médias et le grand public.

    Date de diffusion : 2010-06-14

  • Articles et rapports : 85-561-M2010021
    Description :

    Bien que la traite des personnes soit devenue un problème d'envergure mondiale, les activités actuelles de collecte de données révèlent que les données ont une portée limitée, ne sont pas comparables et sont insuffisantes pour qu'on puisse évaluer toute l'ampleur du problème au Canada. La présente étude a été réalisée par le Centre canadien de la statistique juridique grâce à des fonds consentis par Sécurité publique et Protection civile Canada; elle visait à étudier la possibilité d'élaborer un cadre national de collecte de données devant permettre de mesurer la traite des personnes au Canada. Des consultations ont été menées auprès d'intervenants clés de ministères provinciaux et fédéraux et auprès de représentants de la collectivité policière, d'organisations non gouvernementales et d'universités. Le présent rapport décrit un certain nombre de stratégies de collecte des données et de recherche qui pourraient contribuer à une meilleure compréhension de la nature et de l'étendue de la traite des personnes au Canada.

    Date de diffusion : 2010-06-10

  • Articles et rapports : 85-561-M2010020
    Description :

    Ce document de recherche porte sur les crimes déclarés par la police dans l'Inuit Nunangat. L'analyse repose sur des données sur les crimes déclarés par la police dans le cadre du Programme de déclaration uniforme de la criminalité fondé sur l'affaire de 2006 à 2008 et sur des données du Recensement de la population de 2006. D'autres données proviennent de l'Enquête sur les homicides pour la période allant de 2000 à 2008. Les résultats montrent que les taux de criminalité sont plus élevés dans l'Inuit Nunangat que dans le reste du Canada. Les effets des contextes socioéconomique et démographique sur ces différences sont étudiés. De plus, les résultats révèlent que les taux de criminalité sont moins élevés dans les communautés de l'Inuit Nunangat où l'alcool est interdit.

    Date de diffusion : 2010-05-20

  • Articles et rapports : 85F0033M2010024
    Description :

    Le présent profil comprend une analyse des différences au chapitre des crimes violents dont ont été victimes les hommes et les femmes et qui sont venus à l'attention de la police. Plus précisément, ce rapport traite des types d'infractions commises contre les hommes et les femmes, de la gravité de leur incident de victimisation, et du lieu de l'affaire. Il décrit également les différences pour ce qui est des taux globaux de victimisation aux échelons des régions métropolitaines de recensement, des provinces et territoires, et du pays. L'analyse repose sur les données déclarées par la police en 2008 dans le cadre du Programme de déclaration uniforme de la criminalité fondé sur l'affaire. Le financement permettant de réaliser ce profil a été assuré par le Centre de la politique concernant les victimes du ministère de la Justice Canada.

    Date de diffusion : 2010-05-06

  • Articles et rapports : 85-002-X201000111146
    Description :

    Cet article porte sur l'utilisation de couteaux dans la perpétration de crimes violents au Canada, les différences entre les régions géographiques étant ciblées plus particulièrement. Des renseignements détaillés sur les homicides, les voies de fait et les vols qualifiés commis avec des couteaux y sont présentés aux échelons du pays, des provinces et des territoires, et des régions métropolitaines de recensement. Ces données visent à informer les chercheurs, les médias et le public, et à éclairer l'élaboration de politiques au Canada.

    Date de diffusion : 2010-04-27

  • Articles et rapports : 85F0033M2010023
    Description :

    Malgré leur jeune âge, les enfants et les jeunes de moins de 18 ans sont victimes des mêmes types de violence que le sont les adultes : les voies de fait et l'agression sexuelle, le vol qualifié, le harcèlement criminel et l'homicide. Ils peuvent être victimisés par un membre de leur famille, un ami, une connaissance ou un étranger chez eux, dans leur quartier ou à l'école. Il demeure difficile de quantifier la fréquence des crimes violents commis contre les enfants et les jeunes. Au Canada, le Programme de déclaration uniforme de la criminalité fondé sur l'affaire (DUC 2) permet de recueillir des renseignements détaillés sur les affaires de violence à l'endroit des enfants et des jeunes qui sont signalées à la police. Le présent rapport consiste en une analyse de la nature et de l'étendue de la violence faite aux enfants et aux jeunes de moins de 18 ans qui est signalée à la police. On y examine les différences quant à la victimisation selon le sexe et l'âge des victimes, le type d'infraction, l'importance du problème dans les provinces et les territoires, le lien avec l'auteur de l'infraction, l'arme utilisée et la gravité des blessures. On y trouve également de l'information sur les tendances au fil du temps.

    Date de diffusion : 2010-03-29

  • Articles et rapports : 85F0033M2010022
    Description :

    Une bonne partie des incidents de victimisation qui se produisent sont vécus par un petit nombre de personnes victimes de plusieurs incidents. Selon les données de l'Enquête sociale générale (ESG) de 2004 sur la victimisation, un peu plus de 10 % de la population âgée de 15 ans ou plus avait été victime de plus d'un crime au cours des 12 mois précédant l'enquête, mais elles avaient subi environ 60 % de tous les incidents criminels. Si l'on ne tient compte que des crimes violents, 60 % de ces incidents ont été subis par moins de 2 % de la population.

    Comme une faible proportion de personnes et de ménages font face à une part importante des crimes, le fait de connaître les caractéristiques augmentant le risque d'être victime d'un crime pourrait permettre une meilleure efficacité des mesures de prévention du crime, voire prévenir des incidents de victimisation subséquents.

    Date de diffusion : 2010-01-06

  • Articles et rapports : 85-002-X200900410930
    Description :

    Cet article porte sur la fréquence et la nature des trois types de voies de fait majeures déclarées par la police au Canada, c'est-à-dire les voies de fait armées ou causant des lésions corporelles, les voies de fait graves et les voies de fait contre des agents de la paix (incluant les policiers). On y présente les caractéristiques de ces infractions, de même que les tendances à court et à long termes aux échelons des provinces et des régions métropolitaines de recensement. On y examine également les données sur les décisions et les peines prononcées par les tribunaux de juridiction criminelle pour les adultes et les jeunes dans les causes de voies de fait majeures.

    Date de diffusion : 2009-10-28

  • Articles et rapports : 85-002-X200900410932
    Description :

    Le présent rapport, fondé sur les données de l'Enquête sur les services aux victimes de 2007 2008, trace le profil des organismes offrant des services aux victimes qui ont répondu à l'Enquête, et fournit des renseignements sur la clientèle desservie. En ce qui concerne l'Enquête de 2007 2008 susmentionnée, le rapport présente les données sur les types d'organismes au Canada; les services offerts; le personnel et les bénévoles, ainsi que les demandes et attributions d'indemnisation aux victimes d'actes criminels. Les caractéristiques des clients, telles que le sexe, le groupe d'âge et le type de victimisation, sont fondées sur les recensements de la clientèle desservie lors de l'instantané d'une journée - le 28 mai 2008. L'Enquête sur les services aux victimes de 2007 2007, menée par le Centre canadien de la statistique juridique, a été financée par le Centre de la politique concernant les victimes de Justice Canada. Parmi les organismes sondés qui offrent des services aux victimes, il y a les organismes gouvernementaux, relevant de la police et des tribunaux; les centres d'aide aux victimes d'agression sexuelle; certains autres organismes de la collectivité; ainsi que les programmes d'indemnisation et autres programmes de prestations financières à l'intention des victimes d'actes criminels.

    Date de diffusion : 2009-10-28

  • Articles et rapports : 85-002-X200900310902
    Description :

    Le rapport présente de l'information sur les tendances à court et à long termes de la criminalité en général, ainsi que des crimes violents et sans violence, et ce, aux échelons du pays, des provinces et territoires, et des régions métropolitaines de recensement. Pour la première fois, ce rapport comprend de l'information à la fois sur le volume et la gravité des crimes déclarés par la police au Canada.

    Date de diffusion : 2009-07-21

  • Articles et rapports : 85F0033M2009021
    Description :

    Selon les données de l'Enquête sur la participation et les limitations d'activités menée en 2006, plus de 4,4 millions de Canadiens, soit 14 % de la population, ont déclaré avoir au moins un état physique ou mental qui les limite dans leurs activités quotidiennes. Avec une population vieillissante, ce nombre est appelé à augmenter dans les années à venir. Il est donc d'autant plus important de connaître le portrait de la victimisation criminelle des personnes handicapées au Canada.

    En s'appuyant essentiellement sur les données de l'Enquête sociale générale de 2004, le présent profil comprend une analyse des liens qui existent entre la victimisation criminelle et les limitations d'activités, de même que certains autres aspects de la santé. On y analyse notamment les caractéristiques des incidents, des victimes et de leurs agresseurs. Enfin, il sera aussi question des perceptions qu'ont les personnes ayant une limitation d'activité face à la criminalité et au système de justice.

    Date de diffusion : 2009-05-26

  • Articles et rapports : 85-002-X200900210845
    Description :

    Dans cet article de Juristat, on dresse le portrait des femmes violentées dans tous les refuges au Canada qui ont offert des services d'hébergement en 2007-2008. On y présente certaines caractéristiques des résidentes telles que les raisons pour lesquelles elles se sont rendues dans un refuge, leurs responsabilités parentales, le lien avec leur agresseur, les séjours à répétition ainsi que les départs. Les données représentent un instantané d'un jour, soit le 16 avril 2008. Les données figurant dans cet article de Juristat sont tirées principalement de l'Enquête sur les maisons d'hébergement (EMH). L'EMH, qui consiste en un recensement biennal de tous les établissements d'hébergement pour les femmes victimes de violence familiale, est menée par le Centre canadien de la statistique juridique dans le cadre de l'Initiative fédérale de lutte contre la violence familiale. Des questionnaires sont envoyés par courrier à tous les refuges et organismes reconnus pour fournir des services d'hébergement aux femmes violentées dans l'ensemble des provinces et des territoires. L'EMH permet de recueillir des renseignements sur les caractéristiques des résidents des refuges au cours d'une journée donnée, ainsi que sur les caractéristiques des établissements durant les 12 mois précédents (du 1er avril 2007 au 31 mars 2008). On présente également dans le rapport des comparaisons fondées sur des données tirées de séries chronologiques provenant du fichier sur les tendances de l'EMH. Le fichier sur les tendances de l'EMH ne comprend que les données des établissements qui ont participé à chaque cycle de l'enquête depuis 1999-2000.

    Date de diffusion : 2009-05-13

  • Articles et rapports : 85-002-X200900210844
    Description :

    Ce rapport traite de la nature et de l'étendue des crimes haineux déclarés par la police au Canada. Les principaux sujets comprennent les facteurs motivant les crimes de haine (p. ex. race ou origine ethnique, religion et orientation sexuelle); les types d'infractions; des comparaisons entre les régions géographiques; et les caractéristiques des auteurs présumés et des victimes. Le rapport vise à répondre aux besoins des personnes qui oeuvrent au sein du système de justice pénale ainsi qu'à informer les chercheurs, les analystes des politiques, les universitaires, les médias et le grand public.

    Date de diffusion : 2009-05-13

  • Articles et rapports : 85-002-X200900110781
    Description :

    La séquestration est une infraction criminelle qui consiste à détenir injustement une personne contre son gré au moyen de menaces, de contrainte, de violence ou d'une manifestation de la force. Par contraste à la plupart des crimes violents, les affaires de séquestration déclarées par la police ont suivi une tendance soutenue à la hausse au Canada depuis la fin des années 1980. Cet article porte sur la fréquence et la nature de la séquestration au Canada, ainsi que sur les tendances à court et à long termes de cette infraction. On y examine également les décisions rendues par les tribunaux dans les causes de séquestration visant des adultes.

    Date de diffusion : 2009-03-12

  • Articles et rapports : 85-002-X200900110783
    Description :

    Internet est un monde virtuel qui fournit énormément d'information et qui offre des possibilités de divertissement illimitées. Cet outil extraordinaire comporte des risques. Dans le cas des enfants, il s'agit de risques d'exploitation sexuelle, comme le leurre par Internet.

    Il y a très peu de données à l'heure actuelle sur le leurre d'enfants. L'information qui existe représente uniquement les affaires qui ont été signalées à la police. Il est donc difficile de quantifier toute l'ampleur des infractions de leurre d'enfants au Canada et de définir pleinement leur nature. Quoiqu'il en soit, le présent article de Juristat, qui fait appel aux premières données sur le leurre dont dispose la police, présente un instantané des caractéristiques de cette infraction criminelle relativement nouvelle et des personnes accusées de l'avoir commise, ainsi qu'un examen des affaires et décisions concernant le leurre d'enfants.

    Date de diffusion : 2009-03-12

  • Articles et rapports : 85-002-X200801010745
    Description :

    En 2004-2005, l'Enquête internationale sur les victimes de la criminalité (EIVC) a été réalisée pour une cinquième fois. L'EIVC vise à fournir des renseignements internationaux comparables sur la nature et l'étendue de la criminalité par le biais d'un questionnaire standard, de procédures et de techniques d'enquêtes. L'enquête internationale mesure la prévalence de la victimisation de la population âgée de 16 ans et plus selon une série de 10 infractions. Elle recueille également des informations sur le signalement d'incidents de victimisation criminelle à la police, la satisfaction à l'égard du travail de la police, les services aux victimes, la peur du crime, le recours aux mesures de prévention du crime et les attitudes face aux sentences.

    Le présent article est une adaptation de la publication Criminal Victimisation in International Perspective Key findings from the 2004-2005 ICVS and EU ICS. Les résultats du Canada portant sur divers aspects comme les taux de prévalence de victimisation, les taux de signalement à la police ainsi que la satisfaction des répondants à l'égard de la police sont comparés avec ceux des autres pays qui ont participé à l'enquête de 2004-2005,

    Le Canada a participé au plus récent cycle de l'enquête, mené par Léger Marketing sous la direction du Ministère de la justice du Canada. C'est l'un des 30 pays qui ont participé au cycle de 2004-2005 et l'un des cinq pays industrialisés qui ont pris part à tous les cycles de l'enquête.

    Date de diffusion : 2008-12-15

  • Articles et rapports : 85-002-X200801010744
    Description :

    Cet article présente une analyse des données déclarées par la police sur les vols de véhicules à moteur au Canada. On y examine les tendances à court et à long termes aux échelons du pays, des provinces et territoires, et des régions métropolitaines de recensement. Les principales motivations derrière les vols de véhicules à moteur, soit des vols pour se balader en voiture ou dans le cadre d'activités du crime organisé, y sont discutées. Diverses stratégies de prévention des vols de véhicules à moteur, incluant la mise sur pied de programmes à l'intention des jeunes et l'installation de dispositifs antidémarrage électroniques, sont mises en lumière.

    Date de diffusion : 2008-12-15

  • Articles et rapports : 85F0033M2008019
    Description :

    Comme seule une faible proportion des infractions sexuelles sont officiellement documentées, il s'est avéré difficile de quantifier la fréquence des agressions sexuelles au Canada. Le présent rapport traite de la fréquence et de la nature des agressions sexuelles au Canada à l'aide des données de l'Enquête sociale générale (ESG) sur la victimisation de 1999 et de 2004 ainsi que des données déclarées par la police provenant du Programme de déclaration uniforme de la criminalité (DUC) agrégé et du Programme de déclaration uniforme de la criminalité fondé sur l'affaire (DUC 2). On y examine plus particulièrement les taux de victimisation sexuelle; les caractéristiques des victimes et des délinquants; les taux de déclaration à la police; les raisons de la non-déclaration à la police; les effets psychologiques de la victimisation sexuelle; ainsi que la crainte à l'égard de la criminalité et l'utilisation de mesures de précaution par les victimes d'agression sexuelle.

    Date de diffusion : 2008-12-09

  • Articles et rapports : 85F0033M2008018
    Description :

    À l'aide des données du Recensement de la population de 2006 et des données autodéclarées recueillies dans le cadre de l'Enquête sociale générale de 2004 sur la victimisation, ce rapport examine certaines caractéristiques sociodémographiques et économiques des immigrants au Canada, puis analyse les taux et les caractéristiques des crimes avec violence dont sont victimes les immigrants. De plus, on y trouve de l'information sur les perceptions des immigrants à l'égard de leur sécurité, du système de justice pénale et de la discrimination.

    Date de diffusion : 2008-12-03

  • Articles et rapports : 85-561-M2008015
    Description :

    Le présent document résume les principales tendances de la série d'analyses spatiales de la criminalité effectuée par le Centre canadien de la statistique juridique (CCSJ) à l'aide de la technologie d'un système d'information géographique dans les villes canadiennes. Cette série analytique avait pour objectif principal d'examiner les liens qui existent entre la répartition de la criminalité et les caractéristiques démographiques, socioéconomiques et fonctionnelles des quartiers. Les questions abordées comprennent les suivantes : Comment les affaires criminelles déclarées par la police se répartissent-elles entre les quartiers des villes? Le taux de criminalité d'un quartier est-il lié à des facteurs propres à ce quartier, comme ses caractéristiques démographiques et socioéconomiques, ainsi que ses caractéristiques en matière de logement et d'utilisation du terrain? Les quartiers avoisinants ont-ils un effet sur le taux de criminalité d'un quartier? Ces questions ont été examinées à l'aide des données du Recensement de la population de 2001, des données du Programme de déclaration uniforme de la criminalité fondé sur l'affaire et des données sur l'utilisation du sol fournies par les différentes villes.

    Date de diffusion : 2008-10-07

  • Articles et rapports : 85-561-M2008013
    Description :

    Ce document de recherche a pour objet d'examiner si les probabilités d'avoir peur du crime varient selon le quartier dans les régions urbaines du Canada, et de déterminer si des facteurs liés aux personnes et leurs quartiers peuvent expliquer ces différences. En outre, cette étude vise à comprendre si la perception des Canadiens de la criminalité et du désordre sociale dans les quartiers a une incidence sur leur probabilité de craindre la criminalité. Les analyses ont été effectuées à partir des données de l'Enquête sociale générale sur la victimisation de 2004 et du Recensement de 2001. Des techniques de modélisation par régression multiniveau ont été utilisées pour prendre en compte les complications statistiques qui surviennent lorsque les individus sont regroupés en unités plus grandes comme des quartiers. Les résultats ont démontré que bien que les caractéristiques et les perceptions des personnes soient des plus importantes pour expliquer la variation de la crainte entre les Canadiens vivant en milieu urbain, une proportion statistiquement significative de la variation de la crainte est attribuable à l'environnement du quartier.

    Date de diffusion : 2008-07-30

  • Articles et rapports : 89-630-X200800110661
    Description :

    Jusqu'en 1993, les statistiques de la police étaient l'unique source d'information nationale sur la nature et l'étendue de la violence conjugale au Canada. Cependant, on convenait de façon générale qu'il était limitatif de se fier à ces données, qui englobaient seulement les incidents ayant été portés à l'attention de la police. Étant donné la dimension « cachée » de ces incidents, la violence conjugale est une infraction qui est rarement déclarée aux autorités.

    Date de diffusion : 2008-07-24

  • Articles et rapports : 85-002-X200800710658
    Description :

    Le rapport annuel sur les statistiques de la criminalité présente une analyse des données policières déclarées en 2007. Ces données sont présentées dans un contexte de tendances à court et à long terme. Elles sont analysées aux échelons national, provincial, territorial et à celui des régions métropolitaines de recensement, et ce selon les types de crime. Le rapport distingue les infractions de violence, les crimes contre les biens, les infractions aux règlements de la circulation, les infractions relatives aux drogues ainsi que la criminalité adolescente.

    Date de diffusion : 2008-07-17

Références (8)

Références (8) (8 of 8 results)

Browse our partners page to find a complete list of our partners and their associated products.

Date de modification :