Statistiques par sujet – Diversité ethnique et immigration

Préciser les résultats par

Aide pour les filtres et la recherche
Filtres actuellement sélectionnés pouvant être supprimés

Mot(s)-clé(s)

Type d’information

1 facettes affichées. 1 facettes sélectionnées.

Année de publication

1 facettes affichées. 1 facettes sélectionnées.

Enquête ou programme statistique

1 facettes affichées. 0 facettes sélectionnées.

Autres ressources disponibles pour appuyer vos recherches.

Aide pour trier les résultats
Explorer notre base centrale des principaux concepts normalisés, définitions, sources de données et méthodes.
En cours de chargement
Chargement en cours, veuillez patienter...
Tout (17)

Tout (17) (17 of 17 results)

  • Articles et rapports : 11F0019M2008319
    Description :

    Au cours des 25 dernières années, on a assisté à une dégradation plus ou moins permanente de la situation économique des nouveaux immigrants au Canada. Toutefois, la situation économique des Canadiens de deuxième génération (les enfants des immigrants) est plus positive. De plus, après quatre années passées au Canada et en dépit de difficultés économiques, la plupart des immigrants qui sont arrivés en 2000 conservaient une attitude positive relativement à leur décision en matière d'immigration, mentionnant la liberté, la sécurité, les droits et les perspectives d'avenir parmi les aspects qu'ils apprécient le plus au Canada. Le présent document passe en revue les connaissances que nous avons au sujet de la dégradation économique, et les raisons possibles qui la sous tendent, plus particulièrement à partir des recherches effectuées à Statistique Canada. Le document fait en outre état des activités d'élaboration de données entreprises par Statistique Canada et ses organismes d'orientation partenaires, à l'appui de l'intensification de la recherche à ce sujet. De 2002 à 2008, Statistique Canada a publié 64 articles de recherche sur les sujets qui précèdent et d'autres liés à l'immigration. Selon les recherches, tout au long des années 1980 et 1990, trois facteurs ont été liés à la dégradation de la situation économique : 1) la modification de la répartition des régions d'origine et les questions qui lui sont connexes, comme la langue et la qualité de l'enseignement; 2) la baisse du rendement de l'expérience acquise à l'étranger; et 3) la dégradation de la situation économique de tous les nouveaux arrivants sur le marché du travail, parmi lesquels les immigrants représentent un cas spécial. Après 2000, les raisons semblent différer et être davantage liées à l'augmentation marquée du nombre d'ingénieurs et de travailleurs des technologies de l'information (TI) qui arrivent au Canada, ainsi qu'au ralentissement économique des TI. Les données laissent en outre supposer que, dans une large mesure, les Canadiens continuent de percevoir l'immigration comme un élément important du développement du Canada et continuent de l'appuyer. Le document passe en revue les recherches effectuées à Statistique Canada, qui montrent que la situation économique de la plupart des Canadiens de deuxième génération demeure très positive. Enfin, on examine l'interaction entre l'immigration et la cohésion sociale au Canada, ainsi que les raisons possibles de l'absence de mécontentement à l'égard de la politique d'immigration au Canada, contrairement à ce qui a été observé dans certains pays d'Europe.

    Date de diffusion : 2008-12-16

  • Articles et rapports : 85-002-X200801010730
    Description :

    Ce Juristat présente le profil socio-démographique des policiers et des personnes qui travaillent dans le domaine des services de sécurité privés. Les données sur l'emploi qui y sont fournies au sujet des personnes travaillant dans les domaines des services de sécurité privés et des services de police publics proviennent principalement des recensements de la population et des logements de 1991, 1996, 2001 et 2006. On y trouve également des données sur d'autres caractéristiques (sexe, âge, scolarité, appartenance à une minorité visible ou à un groupe autochtone, revenu, etc.) des personnes qui travaillent dans ces secteurs d'activité. On y examine aussi les rôles traditionnel et nouveau du personnel des services de police publics et des services de sécurité privés, ainsi que les systèmes de gouvernance qui régissent leur activité respective.

    Date de diffusion : 2008-12-15

  • Articles et rapports : 11F0019M2008318
    Description :

    L'essor économique que connaît récemment la province canadienne de l'Alberta offre une occasion idéale de réaliser une expérience dans des conditions naturelles par l'examen des réactions des immigrants à une forte demande de main-d'oeuvre à l'extérieur des grands centres métropolitains. Le résultat principal de notre étude fondée sur un ensemble unique de données tirées à la fois de dossiers administratifs et de dossiers d'immigrants est que non seulement les immigrants ont réagi au récent boom économique en Alberta, mais que leur réaction a aussi été généralement plus forte que celle des non immigrants. Nous observons, toutefois, une assez grande hétérogénéité dans l'ampleur de la réaction d'une région à l'autre et pour différentes catégories d'immigrants.

    Date de diffusion : 2008-12-05

  • Articles et rapports : 11-008-X200800210689
    Description :

    À partir des résultats de l'Enquête sociale générale de 2007, cet article s'intéresse à de nouvelles données sur les soins. Il est bien connu que la famille et les amis fournissent des soins aux personnes âgées dont la santé se fragilise. En examinant les aidants de 45 ans et plus, on se demande dans cet article, si les soins prodigués par la famille et les amis diffèrent selon que la personne âgée a des problèmes physiques ou mentaux, ou selon que la personne réside chez elle ou dans un centre de santé. On s'intéresse aussi au profil des personnes qui prodiguent les soins aux aînés. Quelles sont leurs tâches et à quelle fréquence doivent-elles les exécuter? Comment les aidants s'en sortent-ils, où se tournent-ils pour avoir de l'aide? On y fournit un profil des personnes de 65 ans et plus qui ont un problème de santé chronique et qui ont reçu des soins de ces aidants.

    Date de diffusion : 2008-10-21

  • Articles et rapports : 81-595-M2008069
    Description :

    Le document « Les études doctorales au Canada : Résultats de l'Enquête auprès des titulaires d'un doctorat de 2005-2006 » est le troisième d'une série de rapports rédigés par la Direction de la politique sur l'apprentissage de Ressources humaines et Développement social Canada (RHDSC) et le Centre de la statistique de l'éducation de Statistique Canada. Chaque rapport présente un aperçu des études doctorales, à partir des données annuelles de l'Enquête auprès des titulaires d'un doctorat (ETD), pour chacune des trois années d'existence de l'enquête (2003-2004, 2004-2005 et 2005-2006).

    L'Enquête auprès des titulaires d'un doctorat est une source essentielle d'information concernant la formation des titulaires de doctorat au Canada. Elle fournit des données sur le cheminement de ces diplômés hautement qualifiés dans le système d'éducation et jette de la lumière sur les attentes des diplômés lorsqu'ils font la transition à l'emploi et aux études postdoctorales.

    Dans le présent rapport, une attention spéciale a été accordée aux personnes nées à l'étranger parmi les titulaires de doctorat. Les diplômés nés à l'étranger représentaient plus d'un diplômé sur cinq pour l'année scolaire 2005-2006, et plus de la moitié de tous les titulaires de doctorat vivant au Canada en 2006. La politique d'immigration du Canada, qui met l'accent sur le niveau de scolarité, fait en sorte que les personnes nées à l'étranger continueront de représenter une proportion importante des titulaires de doctorat au Canada. Par ailleurs, il sera important d'attirer au Canada des personnes qualifiées nées à l'étranger, si on souhaite augmenter le nombre de titulaires de doctorat, le taux de croissance des diplômes à ce niveau dans les établissements canadiens étant relativement faible. L'un des défis clés consistera à retenir au Canada les diplômés, tant étrangers que canadiens, lorsqu'ils auront obtenu leur diplôme.

    Le présent rapport a aussi ceci de particulier qu'il permet d'examiner les tendances à partir de trois années de données d'enquête.

    Date de diffusion : 2008-10-17

  • Articles et rapports : 11F0019M2008316
    Description :

    Nous analysons la mobilité intergénérationnelle du niveau de scolarité des hommes et des femmes canadiens nés d'immigrants. Nous traçons un portrait détaillé des Canadiens et nous fournissons des estimations du degré de mobilité intergénérationnelle chez les enfants d'immigrants. La persistance intergénérationnelle du nombre d'années de scolarité est assez faible entre les immigrants et leurs enfants nés au Canada, se situant au tiers de celle de la population en général. Les gains des parents ne sont pas corrélés avec les années de scolarité pour les enfants de deuxième génération, ou encore comportent une corrélation négative. Enfin, nous déterminons que la transmission intergénérationnelle du niveau de scolarité n'a pas changé pour les cohortes de naissance de la période d'après guerre.

    Date de diffusion : 2008-10-02

  • Articles et rapports : 75-001-X200810713213
    Description :

    Au cours de leurs premières années au Canada, une importante minorité de nouveaux immigrants ont envoyé des fonds à des membres de leurs familles dans leur pays d'origine. La fréquence des envois de fonds des immigrants de différents pays variait de moins de 10 % à plus de 60 % et les montants annuels allaient d'environ 500 $ à presque 3 000 $. Les caractéristiques financières et familiales entrent toujours en jeu pour l'envoi de fonds des immigrants de toutes les régions du monde, mais les caractéristiques telles que le niveau d'éducation et le sexe ne revêtent de l'importance que pour les immigrants de certaines régions.

    Date de diffusion : 2008-09-24

  • Articles et rapports : 11F0019M2008308
    Description :

    À partir de l'Enquête sur la diversité ethnique de 2002, le présent article examine les différences de groupe selon l'origine nationale en ce qui a trait au niveau de scolarité universitaire chez les enfants d'immigrants au Canada. Nous avons déterminé que les enfants de parents immigrants de la plupart des groupes de régions d'origine affichent des taux de diplômation universitaire plus élevés que les enfants de parents nés au Canada, partiellement en raison du niveau de scolarité plus élevé de leurs parents. Les enfants des immigrants de la Chine et de l'Inde atteignent notamment des niveaux de scolarité plus élevés que les enfants de parents nés au Canada. Le niveau de scolarité des parents est également important pour expliquer les taux relativement faibles de diplômation universitaire chez les Portugais.

    Date de diffusion : 2008-09-22

  • Articles et rapports : 89-630-X200800110672
    Description :

    Même si, dans l'ensemble, la majorité des Canadiens se sentent plutôt en sécurité, des groupes dans la population pourraient se sentir moins en sécurité pour des raisons telles que l'endroit où ils résident, la peur de la discrimination ou d'autres facteurs. Pour mesurer le degré d'adaptation des immigrants à la société canadienne, nous pouvons entre autres évaluer dans quelle mesure ils se sentent en sécurité dans leur nouveau pays. En particulier, sont-ils plus susceptibles de se sentir en sécurité après avoir vécu au Canada pendant un certain temps ou de se sentir moins en sécurité que ceux arrivés récemment? L'Enquête sociale générale canadienne (ESG) nous aide à répondre à ces questions par l'intermédiaire de données recueillies à trois périodes différentes auprès des immigrants récents qui sont arrivés au Canada dans les cinq années précédant les différentes enquêtes et auprès des immigrants de plus longue date qui sont dans le pays depuis plus longtemps.

    Tous les pourcentages (%) ont été rectifiés à partir du 17 septembre 2008.

    Date de diffusion : 2008-08-14

  • Articles et rapports : 11F0019M2008312
    Description :

    Les transferts de fonds " l'argent que les immigrants envoient aux membres de leur famille dans leur pays d'origine " sont maintenant au coeur des recherches sur le développement et les immigrants. Toutefois, malgré cet intérêt, les recherches sur les caractéristiques des résidents du Canada qui transfèrent des fonds à l'étranger demeurent très limitées, surtout en raison de l'absence de données d'enquêtes-ménages. À plus grande échelle, les études sur les résidents du Canada et d'autres pays qui transfèrent des fonds à l'étranger s'intéressent souvent aux immigrants d'un ou deux pays d'origine seulement et n'offrent donc pas une perspective internationale large sur la question. La présente étude comble ces lacunes en utilisant l'Enquête longitudinale auprès des immigrants du Canada pour documenter l'incidence des transferts et les montants envoyés par les immigrants de divers pays. Au moyen d'un ensemble uniformisé de concepts et de méthodes, nous constatons que l'incidence des transferts dans la cohorte d'immigrants arrivés en 2000 à 2001 varie de moins de 10 % à 60 % parmi les immigrants de différents pays, tandis que les montants annuels moyens envoyés varient d'environ 500 $ à près de 3 000 $. Lorsque l'on examine les facteurs associés aux transferts de fonds, les caractéristiques financières et familiales sont toujours importantes chez les immigrants de toutes les régions du monde. En revanche, d'autres facteurs, comme le sexe et le niveau de scolarité, sont associés aux transferts de fonds chez les immigrants de certaines régions seulement.

    Date de diffusion : 2008-07-23

  • Articles et rapports : 89-552-M2008020
    Description :

    On mène d'importants travaux de recherche pour comprendre les écarts salariaux entre les travailleurs immigrants et les travailleurs nés au Canada. Des études antérieures ont montré que les gains des immigrants sont généralement inférieurs à ceux des travailleurs nés au pays et possédant le même niveau de scolarité et la même expérience de travail. Les faibles gains des immigrants sont souvent attribués à la spécificité du capital humain acquis dans le pays d'origine. En d'autres termes, l'éducation ou l'expérience de travail acquises dans le pays d'origine ne sont pas directement transférables dans le pays d'accueil, ce qui fait que des immigrants qualifiés occupent des emplois faiblement rémunérés. Il se peut aussi que les employeurs du pays d'accueil fassent preuve de discrimination à l'endroit des travailleurs immigrants. Pour examiner ces questions, les auteurs de la présente étude se fondent sur le volet canadien de l'Enquête internationale sur l'alphabétisation et les compétences des adultes (EIACA), qui comprend des données démographiques standard et des données sur le marché du travail concernant les personnes nées au Canada et les immigrants, ainsi que les résultats de tests de compétences en littératie, en numératie et en résolution de problèmes. En assimilant les notes obtenues à ces tests à des mesures directes des capacités cognitives, ils peuvent désormais examiner de plus près les explications des faibles gains des immigrants. En outre, les auteurs disposent de renseignements plus précis que ceux de la plupart des études antérieures sur l'endroit où les immigrants ont étudié et sur l'âge de ces derniers au moment de l'immigration, ce qui leur permet d'examiner de plus près encore les écarts salariaux entre les immigrants et les personnes nées au Canada.

    Date de diffusion : 2008-07-21

  • Articles et rapports : 71-606-X2008004
    Description :

    Cette série de rapports analytiques donne un aperçu de l'expérience des immigrants au Canada sur le marché du travail canadien qui se fonde sur les données de l'Enquête sur la population active. Ces rapports examinent les caractéristiques de la population active des immigrants; ils renferment des données sur l'emploi et le chômage au niveau du Canada, des provinces et des grandes régions métropolitaines. Ils contiennent en outre une analyse plus détaillée par région de naissance, ainsi qu'une analyse approfondie d'autres aspects particuliers des immigrants sur le marché du travail.

    Il s'agit du quatrième rapport de la série. Les deux premiers rapports analysent l'expérience des immigrants sur le marché du travail en 2006 (un survol général et une analyse selon le pays de naissance). Le troisième rapport met à jour un bon nombre de ces caractéristiques d'après les données de l'Enquête sur la population active de 2007 qui sont maintenant disponibles. Le quatrième et présent rapport met l'accent sur l'expérience du marché du travail des immigrants qui ont fait des études postsecondaires, l'analyse des données s'y faisant dans l'optique du pays où le plus haut niveau de scolarité a été atteint.

    Date de diffusion : 2008-07-18

  • Articles et rapports : 11F0019M2008310
    Description :

    La participation à des économies ethniques est considérée comme une autre option en matière d'adaptation économique pour les immigrants et les minorités dans les principaux pays qui reçoivent des immigrants. La présente étude porte sur un aspect important des économies ethniques : la concentration de membres de la même collectivité ethnique en milieu de travail. À partir d'un important échantillon représentatif de la population nationale tiré de l'Enquête sur la diversité ethnique de 2002 de Statistique Canada, la présente étude vise à répondre à quatre questions : 1) Quel est le niveau de concentration de membres de la même collectivité ethnique en milieu de travail chez les groupes de minorités au Canada? 2) Comment les travailleurs qui partagent la même origine ethnique que la plupart de leurs collègues diffèrent ils des autres travailleurs en ce qui a trait aux caractéristiques sociodémographiques? 3) Un niveau plus élevé de concentration de membres de la même collectivité ethnique en milieu de travail est il lié à des gains plus faibles? 4) Un niveau plus élevé de concentration de membres de la même collectivité ethnique en milieu de travail est il lié à des niveaux plus élevés de satisfaction à l'égard de la vie?

    Les résultats montrent que seulement une petite proportion des immigrants et des personnes nées au Canada (de parents immigrants) travaillent dans des environnements ethniquement homogènes. Dans les huit plus grandes régions métropolitaines au Canada, environ 10 % des immigrants autres que britanniques ou français partagent la même origine ethnique que la majorité de leurs collègues. Le niveau atteint 20 % chez les immigrants chinois et 18 % chez les immigrants portugais. Chez les membres de groupes de minorités nés au Canada, le niveau de concentration de membres de la même collectivité ethnique en milieu de travail se situe à environ la moitié de celui des immigrants. Les travailleurs immigrants dans des environnements ethniquement concentrés ont des niveaux beaucoup plus faibles de scolarité et de compétence en anglais/français. Les hommes immigrants qui travaillent principalement avec des personnes appartenant à la même ethnie qu'eux gagnent en moyenne environ 33 % de moins que les travailleurs qui ont peu ou pas de collègues appartenant à la même ethnie qu'eux. Environ les deux tiers de cet écart sont attribuables à des différences dans les caractéristiques démographiques et les caractéristiques de l'emploi. Parallèlement, les travailleurs immigrants dans des environnements ethniquement homogènes sont moins susceptibles que les autres travailleurs immigrants de déclarer de faibles niveaux de satisfaction à l'égard de la vie. Parmi les personnes nées au Canada, la concentration de membres de la même collectivité ethnique n'est pas uniformément liée aux gains et à la satisfaction à l'égard de la vie.

    Date de diffusion : 2008-07-14

  • Articles et rapports : 71-606-X2008003
    Description :

    Cette série de rapports analytiques donne un aperçu de l'expérience des immigrants au Canada sur le marché du travail canadien qui se fonde sur les données de l'Enquête sur la population active. Ces rapports examinent les caractéristiques de la population active des immigrants; ils renferment des données sur l'emploi et le chômage au niveau du Canada, des provinces et des grandes régions métropolitaines. Ils contiennent en outre une analyse plus détaillée par région de naissance, ainsi qu'une analyse approfondie d'autres aspects particuliers des immigrants sur le marché du travail.

    Les deux premiers rapports présentent une analyse de l'expérience des immigrants sur le marché du travail en 2006. S'appuyant sur les données de l'Enquête sur la population active de 2007, qui sont maintenant accessibles, ce troisième rapport contient une mise à jour d'un grand nombre de caractéristiques pour 2007, comme l'analyse selon la province, le sexe, le niveau de scolarité et certains groupes d'âge.

    Date de diffusion : 2008-05-13

  • Articles et rapports : 11F0019M2008309
    Description :

    On a bien décrit la dégradation des gains des immigrants au Canada en début d'emploi au cours des trois dernières décennies. La présente étude nous renseigne en outre sur les changements de situation des immigrants en portant sur l'inégalité et l'instabilité de leurs gains. L'analyse s'appuie sur un modèle économétrique polyvalent qui décompose l'inégalité du revenu du travail en éléments à court terme et à long terme. L'auteur non seulement dresse le profil d'inégalité et d'instabilité des diverses cohortes d'arrivée, mais dégage aussi les facteurs sous-jacents d'inégalité, dont la scolarisation à l'étranger, le lieu de naissance et la capacité de parler français ou anglais.

    Date de diffusion : 2008-04-09

  • Articles et rapports : 75-001-X200810113201
    Description :

    L'endroit où les immigrants choisissent de s'établir semble avoir une incidence sur leur intégration économique. Cette intégration est beaucoup plus rapide à l'extérieur des grands centres urbains. Dans les très grands centres urbains, les immigrants font face à un important désavantage initial au chapitre du revenu, et les hausses subséquentes ne leur sont pas suffisantes pour atteindre la parité avec les autres Canadiens. Une meilleure intégration économique des immigrants à l'extérieur des très grands centres urbains subsiste même après avoir tenu compte des différences liées à la scolarité, à la connaissance d'une langue officielle, à la catégorie d'admission et au pays d'origine.

    Date de diffusion : 2008-03-18

  • Articles et rapports : 85F0033M2008015
    Description :

    À l'aide des données du Recensement de la population de 2001 et des données autodéclarées recueillies dans le cadre de l'Enquête sociale générale de 2004 sur la victimisation, ce rapport examine certaines caractéristiques sociodémographiques et économiques des minorités visibles au Canada, puis analyse les taux et les caractéristiques des crimes avec violence dont sont victimes les membres de minorités visibles. De plus, on y trouve de l'information sur les perceptions des minorités visibles à l'égard de leur sécurité, du système de justice pénale et de la discrimination.

    Date de diffusion : 2008-02-13

Données (0)

Données (0) (Aucun résultat)

Votre recherche pour «» n’a donné aucun résultat dans la présente section du site.

Vous pouvez essayer :

Analyses (17)

Analyses (17) (17 of 17 results)

  • Articles et rapports : 11F0019M2008319
    Description :

    Au cours des 25 dernières années, on a assisté à une dégradation plus ou moins permanente de la situation économique des nouveaux immigrants au Canada. Toutefois, la situation économique des Canadiens de deuxième génération (les enfants des immigrants) est plus positive. De plus, après quatre années passées au Canada et en dépit de difficultés économiques, la plupart des immigrants qui sont arrivés en 2000 conservaient une attitude positive relativement à leur décision en matière d'immigration, mentionnant la liberté, la sécurité, les droits et les perspectives d'avenir parmi les aspects qu'ils apprécient le plus au Canada. Le présent document passe en revue les connaissances que nous avons au sujet de la dégradation économique, et les raisons possibles qui la sous tendent, plus particulièrement à partir des recherches effectuées à Statistique Canada. Le document fait en outre état des activités d'élaboration de données entreprises par Statistique Canada et ses organismes d'orientation partenaires, à l'appui de l'intensification de la recherche à ce sujet. De 2002 à 2008, Statistique Canada a publié 64 articles de recherche sur les sujets qui précèdent et d'autres liés à l'immigration. Selon les recherches, tout au long des années 1980 et 1990, trois facteurs ont été liés à la dégradation de la situation économique : 1) la modification de la répartition des régions d'origine et les questions qui lui sont connexes, comme la langue et la qualité de l'enseignement; 2) la baisse du rendement de l'expérience acquise à l'étranger; et 3) la dégradation de la situation économique de tous les nouveaux arrivants sur le marché du travail, parmi lesquels les immigrants représentent un cas spécial. Après 2000, les raisons semblent différer et être davantage liées à l'augmentation marquée du nombre d'ingénieurs et de travailleurs des technologies de l'information (TI) qui arrivent au Canada, ainsi qu'au ralentissement économique des TI. Les données laissent en outre supposer que, dans une large mesure, les Canadiens continuent de percevoir l'immigration comme un élément important du développement du Canada et continuent de l'appuyer. Le document passe en revue les recherches effectuées à Statistique Canada, qui montrent que la situation économique de la plupart des Canadiens de deuxième génération demeure très positive. Enfin, on examine l'interaction entre l'immigration et la cohésion sociale au Canada, ainsi que les raisons possibles de l'absence de mécontentement à l'égard de la politique d'immigration au Canada, contrairement à ce qui a été observé dans certains pays d'Europe.

    Date de diffusion : 2008-12-16

  • Articles et rapports : 85-002-X200801010730
    Description :

    Ce Juristat présente le profil socio-démographique des policiers et des personnes qui travaillent dans le domaine des services de sécurité privés. Les données sur l'emploi qui y sont fournies au sujet des personnes travaillant dans les domaines des services de sécurité privés et des services de police publics proviennent principalement des recensements de la population et des logements de 1991, 1996, 2001 et 2006. On y trouve également des données sur d'autres caractéristiques (sexe, âge, scolarité, appartenance à une minorité visible ou à un groupe autochtone, revenu, etc.) des personnes qui travaillent dans ces secteurs d'activité. On y examine aussi les rôles traditionnel et nouveau du personnel des services de police publics et des services de sécurité privés, ainsi que les systèmes de gouvernance qui régissent leur activité respective.

    Date de diffusion : 2008-12-15

  • Articles et rapports : 11F0019M2008318
    Description :

    L'essor économique que connaît récemment la province canadienne de l'Alberta offre une occasion idéale de réaliser une expérience dans des conditions naturelles par l'examen des réactions des immigrants à une forte demande de main-d'oeuvre à l'extérieur des grands centres métropolitains. Le résultat principal de notre étude fondée sur un ensemble unique de données tirées à la fois de dossiers administratifs et de dossiers d'immigrants est que non seulement les immigrants ont réagi au récent boom économique en Alberta, mais que leur réaction a aussi été généralement plus forte que celle des non immigrants. Nous observons, toutefois, une assez grande hétérogénéité dans l'ampleur de la réaction d'une région à l'autre et pour différentes catégories d'immigrants.

    Date de diffusion : 2008-12-05

  • Articles et rapports : 11-008-X200800210689
    Description :

    À partir des résultats de l'Enquête sociale générale de 2007, cet article s'intéresse à de nouvelles données sur les soins. Il est bien connu que la famille et les amis fournissent des soins aux personnes âgées dont la santé se fragilise. En examinant les aidants de 45 ans et plus, on se demande dans cet article, si les soins prodigués par la famille et les amis diffèrent selon que la personne âgée a des problèmes physiques ou mentaux, ou selon que la personne réside chez elle ou dans un centre de santé. On s'intéresse aussi au profil des personnes qui prodiguent les soins aux aînés. Quelles sont leurs tâches et à quelle fréquence doivent-elles les exécuter? Comment les aidants s'en sortent-ils, où se tournent-ils pour avoir de l'aide? On y fournit un profil des personnes de 65 ans et plus qui ont un problème de santé chronique et qui ont reçu des soins de ces aidants.

    Date de diffusion : 2008-10-21

  • Articles et rapports : 81-595-M2008069
    Description :

    Le document « Les études doctorales au Canada : Résultats de l'Enquête auprès des titulaires d'un doctorat de 2005-2006 » est le troisième d'une série de rapports rédigés par la Direction de la politique sur l'apprentissage de Ressources humaines et Développement social Canada (RHDSC) et le Centre de la statistique de l'éducation de Statistique Canada. Chaque rapport présente un aperçu des études doctorales, à partir des données annuelles de l'Enquête auprès des titulaires d'un doctorat (ETD), pour chacune des trois années d'existence de l'enquête (2003-2004, 2004-2005 et 2005-2006).

    L'Enquête auprès des titulaires d'un doctorat est une source essentielle d'information concernant la formation des titulaires de doctorat au Canada. Elle fournit des données sur le cheminement de ces diplômés hautement qualifiés dans le système d'éducation et jette de la lumière sur les attentes des diplômés lorsqu'ils font la transition à l'emploi et aux études postdoctorales.

    Dans le présent rapport, une attention spéciale a été accordée aux personnes nées à l'étranger parmi les titulaires de doctorat. Les diplômés nés à l'étranger représentaient plus d'un diplômé sur cinq pour l'année scolaire 2005-2006, et plus de la moitié de tous les titulaires de doctorat vivant au Canada en 2006. La politique d'immigration du Canada, qui met l'accent sur le niveau de scolarité, fait en sorte que les personnes nées à l'étranger continueront de représenter une proportion importante des titulaires de doctorat au Canada. Par ailleurs, il sera important d'attirer au Canada des personnes qualifiées nées à l'étranger, si on souhaite augmenter le nombre de titulaires de doctorat, le taux de croissance des diplômes à ce niveau dans les établissements canadiens étant relativement faible. L'un des défis clés consistera à retenir au Canada les diplômés, tant étrangers que canadiens, lorsqu'ils auront obtenu leur diplôme.

    Le présent rapport a aussi ceci de particulier qu'il permet d'examiner les tendances à partir de trois années de données d'enquête.

    Date de diffusion : 2008-10-17

  • Articles et rapports : 11F0019M2008316
    Description :

    Nous analysons la mobilité intergénérationnelle du niveau de scolarité des hommes et des femmes canadiens nés d'immigrants. Nous traçons un portrait détaillé des Canadiens et nous fournissons des estimations du degré de mobilité intergénérationnelle chez les enfants d'immigrants. La persistance intergénérationnelle du nombre d'années de scolarité est assez faible entre les immigrants et leurs enfants nés au Canada, se situant au tiers de celle de la population en général. Les gains des parents ne sont pas corrélés avec les années de scolarité pour les enfants de deuxième génération, ou encore comportent une corrélation négative. Enfin, nous déterminons que la transmission intergénérationnelle du niveau de scolarité n'a pas changé pour les cohortes de naissance de la période d'après guerre.

    Date de diffusion : 2008-10-02

  • Articles et rapports : 75-001-X200810713213
    Description :

    Au cours de leurs premières années au Canada, une importante minorité de nouveaux immigrants ont envoyé des fonds à des membres de leurs familles dans leur pays d'origine. La fréquence des envois de fonds des immigrants de différents pays variait de moins de 10 % à plus de 60 % et les montants annuels allaient d'environ 500 $ à presque 3 000 $. Les caractéristiques financières et familiales entrent toujours en jeu pour l'envoi de fonds des immigrants de toutes les régions du monde, mais les caractéristiques telles que le niveau d'éducation et le sexe ne revêtent de l'importance que pour les immigrants de certaines régions.

    Date de diffusion : 2008-09-24

  • Articles et rapports : 11F0019M2008308
    Description :

    À partir de l'Enquête sur la diversité ethnique de 2002, le présent article examine les différences de groupe selon l'origine nationale en ce qui a trait au niveau de scolarité universitaire chez les enfants d'immigrants au Canada. Nous avons déterminé que les enfants de parents immigrants de la plupart des groupes de régions d'origine affichent des taux de diplômation universitaire plus élevés que les enfants de parents nés au Canada, partiellement en raison du niveau de scolarité plus élevé de leurs parents. Les enfants des immigrants de la Chine et de l'Inde atteignent notamment des niveaux de scolarité plus élevés que les enfants de parents nés au Canada. Le niveau de scolarité des parents est également important pour expliquer les taux relativement faibles de diplômation universitaire chez les Portugais.

    Date de diffusion : 2008-09-22

  • Articles et rapports : 89-630-X200800110672
    Description :

    Même si, dans l'ensemble, la majorité des Canadiens se sentent plutôt en sécurité, des groupes dans la population pourraient se sentir moins en sécurité pour des raisons telles que l'endroit où ils résident, la peur de la discrimination ou d'autres facteurs. Pour mesurer le degré d'adaptation des immigrants à la société canadienne, nous pouvons entre autres évaluer dans quelle mesure ils se sentent en sécurité dans leur nouveau pays. En particulier, sont-ils plus susceptibles de se sentir en sécurité après avoir vécu au Canada pendant un certain temps ou de se sentir moins en sécurité que ceux arrivés récemment? L'Enquête sociale générale canadienne (ESG) nous aide à répondre à ces questions par l'intermédiaire de données recueillies à trois périodes différentes auprès des immigrants récents qui sont arrivés au Canada dans les cinq années précédant les différentes enquêtes et auprès des immigrants de plus longue date qui sont dans le pays depuis plus longtemps.

    Tous les pourcentages (%) ont été rectifiés à partir du 17 septembre 2008.

    Date de diffusion : 2008-08-14

  • Articles et rapports : 11F0019M2008312
    Description :

    Les transferts de fonds " l'argent que les immigrants envoient aux membres de leur famille dans leur pays d'origine " sont maintenant au coeur des recherches sur le développement et les immigrants. Toutefois, malgré cet intérêt, les recherches sur les caractéristiques des résidents du Canada qui transfèrent des fonds à l'étranger demeurent très limitées, surtout en raison de l'absence de données d'enquêtes-ménages. À plus grande échelle, les études sur les résidents du Canada et d'autres pays qui transfèrent des fonds à l'étranger s'intéressent souvent aux immigrants d'un ou deux pays d'origine seulement et n'offrent donc pas une perspective internationale large sur la question. La présente étude comble ces lacunes en utilisant l'Enquête longitudinale auprès des immigrants du Canada pour documenter l'incidence des transferts et les montants envoyés par les immigrants de divers pays. Au moyen d'un ensemble uniformisé de concepts et de méthodes, nous constatons que l'incidence des transferts dans la cohorte d'immigrants arrivés en 2000 à 2001 varie de moins de 10 % à 60 % parmi les immigrants de différents pays, tandis que les montants annuels moyens envoyés varient d'environ 500 $ à près de 3 000 $. Lorsque l'on examine les facteurs associés aux transferts de fonds, les caractéristiques financières et familiales sont toujours importantes chez les immigrants de toutes les régions du monde. En revanche, d'autres facteurs, comme le sexe et le niveau de scolarité, sont associés aux transferts de fonds chez les immigrants de certaines régions seulement.

    Date de diffusion : 2008-07-23

  • Articles et rapports : 89-552-M2008020
    Description :

    On mène d'importants travaux de recherche pour comprendre les écarts salariaux entre les travailleurs immigrants et les travailleurs nés au Canada. Des études antérieures ont montré que les gains des immigrants sont généralement inférieurs à ceux des travailleurs nés au pays et possédant le même niveau de scolarité et la même expérience de travail. Les faibles gains des immigrants sont souvent attribués à la spécificité du capital humain acquis dans le pays d'origine. En d'autres termes, l'éducation ou l'expérience de travail acquises dans le pays d'origine ne sont pas directement transférables dans le pays d'accueil, ce qui fait que des immigrants qualifiés occupent des emplois faiblement rémunérés. Il se peut aussi que les employeurs du pays d'accueil fassent preuve de discrimination à l'endroit des travailleurs immigrants. Pour examiner ces questions, les auteurs de la présente étude se fondent sur le volet canadien de l'Enquête internationale sur l'alphabétisation et les compétences des adultes (EIACA), qui comprend des données démographiques standard et des données sur le marché du travail concernant les personnes nées au Canada et les immigrants, ainsi que les résultats de tests de compétences en littératie, en numératie et en résolution de problèmes. En assimilant les notes obtenues à ces tests à des mesures directes des capacités cognitives, ils peuvent désormais examiner de plus près les explications des faibles gains des immigrants. En outre, les auteurs disposent de renseignements plus précis que ceux de la plupart des études antérieures sur l'endroit où les immigrants ont étudié et sur l'âge de ces derniers au moment de l'immigration, ce qui leur permet d'examiner de plus près encore les écarts salariaux entre les immigrants et les personnes nées au Canada.

    Date de diffusion : 2008-07-21

  • Articles et rapports : 71-606-X2008004
    Description :

    Cette série de rapports analytiques donne un aperçu de l'expérience des immigrants au Canada sur le marché du travail canadien qui se fonde sur les données de l'Enquête sur la population active. Ces rapports examinent les caractéristiques de la population active des immigrants; ils renferment des données sur l'emploi et le chômage au niveau du Canada, des provinces et des grandes régions métropolitaines. Ils contiennent en outre une analyse plus détaillée par région de naissance, ainsi qu'une analyse approfondie d'autres aspects particuliers des immigrants sur le marché du travail.

    Il s'agit du quatrième rapport de la série. Les deux premiers rapports analysent l'expérience des immigrants sur le marché du travail en 2006 (un survol général et une analyse selon le pays de naissance). Le troisième rapport met à jour un bon nombre de ces caractéristiques d'après les données de l'Enquête sur la population active de 2007 qui sont maintenant disponibles. Le quatrième et présent rapport met l'accent sur l'expérience du marché du travail des immigrants qui ont fait des études postsecondaires, l'analyse des données s'y faisant dans l'optique du pays où le plus haut niveau de scolarité a été atteint.

    Date de diffusion : 2008-07-18

  • Articles et rapports : 11F0019M2008310
    Description :

    La participation à des économies ethniques est considérée comme une autre option en matière d'adaptation économique pour les immigrants et les minorités dans les principaux pays qui reçoivent des immigrants. La présente étude porte sur un aspect important des économies ethniques : la concentration de membres de la même collectivité ethnique en milieu de travail. À partir d'un important échantillon représentatif de la population nationale tiré de l'Enquête sur la diversité ethnique de 2002 de Statistique Canada, la présente étude vise à répondre à quatre questions : 1) Quel est le niveau de concentration de membres de la même collectivité ethnique en milieu de travail chez les groupes de minorités au Canada? 2) Comment les travailleurs qui partagent la même origine ethnique que la plupart de leurs collègues diffèrent ils des autres travailleurs en ce qui a trait aux caractéristiques sociodémographiques? 3) Un niveau plus élevé de concentration de membres de la même collectivité ethnique en milieu de travail est il lié à des gains plus faibles? 4) Un niveau plus élevé de concentration de membres de la même collectivité ethnique en milieu de travail est il lié à des niveaux plus élevés de satisfaction à l'égard de la vie?

    Les résultats montrent que seulement une petite proportion des immigrants et des personnes nées au Canada (de parents immigrants) travaillent dans des environnements ethniquement homogènes. Dans les huit plus grandes régions métropolitaines au Canada, environ 10 % des immigrants autres que britanniques ou français partagent la même origine ethnique que la majorité de leurs collègues. Le niveau atteint 20 % chez les immigrants chinois et 18 % chez les immigrants portugais. Chez les membres de groupes de minorités nés au Canada, le niveau de concentration de membres de la même collectivité ethnique en milieu de travail se situe à environ la moitié de celui des immigrants. Les travailleurs immigrants dans des environnements ethniquement concentrés ont des niveaux beaucoup plus faibles de scolarité et de compétence en anglais/français. Les hommes immigrants qui travaillent principalement avec des personnes appartenant à la même ethnie qu'eux gagnent en moyenne environ 33 % de moins que les travailleurs qui ont peu ou pas de collègues appartenant à la même ethnie qu'eux. Environ les deux tiers de cet écart sont attribuables à des différences dans les caractéristiques démographiques et les caractéristiques de l'emploi. Parallèlement, les travailleurs immigrants dans des environnements ethniquement homogènes sont moins susceptibles que les autres travailleurs immigrants de déclarer de faibles niveaux de satisfaction à l'égard de la vie. Parmi les personnes nées au Canada, la concentration de membres de la même collectivité ethnique n'est pas uniformément liée aux gains et à la satisfaction à l'égard de la vie.

    Date de diffusion : 2008-07-14

  • Articles et rapports : 71-606-X2008003
    Description :

    Cette série de rapports analytiques donne un aperçu de l'expérience des immigrants au Canada sur le marché du travail canadien qui se fonde sur les données de l'Enquête sur la population active. Ces rapports examinent les caractéristiques de la population active des immigrants; ils renferment des données sur l'emploi et le chômage au niveau du Canada, des provinces et des grandes régions métropolitaines. Ils contiennent en outre une analyse plus détaillée par région de naissance, ainsi qu'une analyse approfondie d'autres aspects particuliers des immigrants sur le marché du travail.

    Les deux premiers rapports présentent une analyse de l'expérience des immigrants sur le marché du travail en 2006. S'appuyant sur les données de l'Enquête sur la population active de 2007, qui sont maintenant accessibles, ce troisième rapport contient une mise à jour d'un grand nombre de caractéristiques pour 2007, comme l'analyse selon la province, le sexe, le niveau de scolarité et certains groupes d'âge.

    Date de diffusion : 2008-05-13

  • Articles et rapports : 11F0019M2008309
    Description :

    On a bien décrit la dégradation des gains des immigrants au Canada en début d'emploi au cours des trois dernières décennies. La présente étude nous renseigne en outre sur les changements de situation des immigrants en portant sur l'inégalité et l'instabilité de leurs gains. L'analyse s'appuie sur un modèle économétrique polyvalent qui décompose l'inégalité du revenu du travail en éléments à court terme et à long terme. L'auteur non seulement dresse le profil d'inégalité et d'instabilité des diverses cohortes d'arrivée, mais dégage aussi les facteurs sous-jacents d'inégalité, dont la scolarisation à l'étranger, le lieu de naissance et la capacité de parler français ou anglais.

    Date de diffusion : 2008-04-09

  • Articles et rapports : 75-001-X200810113201
    Description :

    L'endroit où les immigrants choisissent de s'établir semble avoir une incidence sur leur intégration économique. Cette intégration est beaucoup plus rapide à l'extérieur des grands centres urbains. Dans les très grands centres urbains, les immigrants font face à un important désavantage initial au chapitre du revenu, et les hausses subséquentes ne leur sont pas suffisantes pour atteindre la parité avec les autres Canadiens. Une meilleure intégration économique des immigrants à l'extérieur des très grands centres urbains subsiste même après avoir tenu compte des différences liées à la scolarité, à la connaissance d'une langue officielle, à la catégorie d'admission et au pays d'origine.

    Date de diffusion : 2008-03-18

  • Articles et rapports : 85F0033M2008015
    Description :

    À l'aide des données du Recensement de la population de 2001 et des données autodéclarées recueillies dans le cadre de l'Enquête sociale générale de 2004 sur la victimisation, ce rapport examine certaines caractéristiques sociodémographiques et économiques des minorités visibles au Canada, puis analyse les taux et les caractéristiques des crimes avec violence dont sont victimes les membres de minorités visibles. De plus, on y trouve de l'information sur les perceptions des minorités visibles à l'égard de leur sécurité, du système de justice pénale et de la discrimination.

    Date de diffusion : 2008-02-13

Références (0)

Références (0) (Aucun résultat)

Votre recherche pour «» n’a donné aucun résultat dans la présente section du site.

Vous pouvez essayer :

Explorez notre page de partenaires pour trouver la liste complète de nos partenaires et de leurs produits associés.

Date de modification :