Statistiques par sujet – Finances de l'éducation

Préciser les résultats par

Aide pour les filtres et la recherche
Filtres actuellement sélectionnés pouvant être supprimés

Mot(s)-clé(s)

Type d’information

2 facettes affichées. 0 facettes sélectionnées.

Année de publication

2 facettes affichées. 0 facettes sélectionnées.

Préciser les résultats par

Aide pour les filtres et la recherche
Filtres actuellement sélectionnés pouvant être supprimés

Mot(s)-clé(s)

Type d’information

2 facettes affichées. 0 facettes sélectionnées.

Année de publication

2 facettes affichées. 0 facettes sélectionnées.

Préciser les résultats par

Aide pour les filtres et la recherche
Filtres actuellement sélectionnés pouvant être supprimés

Mot(s)-clé(s)

Type d’information

2 facettes affichées. 0 facettes sélectionnées.

Année de publication

2 facettes affichées. 0 facettes sélectionnées.

Préciser les résultats par

Aide pour les filtres et la recherche
Filtres actuellement sélectionnés pouvant être supprimés

Mot(s)-clé(s)

Type d’information

2 facettes affichées. 0 facettes sélectionnées.

Année de publication

2 facettes affichées. 0 facettes sélectionnées.

Autres ressources disponibles pour appuyer vos recherches.

Aide pour trier les résultats
Explorer notre base centrale des principaux concepts normalisés, définitions, sources de données et méthodes.
En cours de chargement
Chargement en cours, veuillez patienter...
Tout (2)

Tout (2) (2 results)

  • Articles et rapports : 75-001-X200610313160
    Description :

    Chaque année, dans le cadre du Programme canadien de prêts aux étudiants (PCPE), environ 1,5 milliard de dollars en prêts et 80 millions de dollars en bourses sont versés aux étudiants qui en ont besoin. Malgré cela, un écart persiste au chapitre de la participation aux études postsecondaires entre les jeunes provenant de milieux favorisés et les autres. Même s'il est difficile de déterminer dans quelle mesure le PCPE a permis à des étudiants à faible revenu d'accéder aux études postsecondaires, l'étude aborde certaines questions : Les prêts sont ils ciblés pour répondre aux besoins des jeunes à faible revenu? Dans quelle mesure le montant du prêt traduit-il les besoins financiers? Quelle est l'incidence du revenu des parents?

    Date de diffusion : 2006-06-20

  • Produits techniques : 11-522-X20020016726
    Description :

    Bien que les pays en voie de développement soient de plus en plus disposés à avoir recours à des subventions pour répondre aux besoins en matière d'éducation, l'effet de ces programmes reste à déterminer. Les évaluations à long terme dans ce domaine d'activité sont rares. Dans cet article, on examine l'effet à long terme du programme PACES de la Colombie, lequel a fourni à plus de 125 000 élèves de quartiers pauvres des chèques dont le montant couvrait la moitié du coût des études secondaires en établissement privé.

    Le programme PACES offre une occasion inhabituelle d'évaluer l'effet du financement de la demande de services d'éducation dans un pays d'Amérique latine où les écoles privées forment une part importante des élèves. Ce programme présente un intérêt particulier, car plusieurs chèques ont été attribués par tirage au sort, de sorte que l'on peut évaluer de façon fiable les effets du programme.

    Dans cet article, on se sert de dossiers administratifs pour évaluer l'effet à long terme des chèques du programme PACES sur l'obtention d'un diplôme d'études secondaires et le rendement scolaire. Le principal avantage des dossiers administratifs tient au fait qu'il n'y a aucune perte due à l'érosion et que les données administratives reviennent nettement moins cher qu'un effort d'enquête coûteux et dangereux. En revanche, les numéros d'identification individuels pourraient être inexacts, compliquant ainsi le couplage des enregistrements, et le biais de sélection contamine l'échantillon d'élèves qui passent l'examen. On discute d'autres approches pour résoudre ces problèmes. Les résultats provisoires indiquent que le programme a fait augmenter les taux d'achèvement des études secondaires et que les notes d'examens d'entrée au collège sont plus élevées pour les élèves qui ont gagné au tirage au sort que pour ceux qui ont perdu.

    Date de diffusion : 2004-09-13

Données (0)

Données (0) (Aucun résultat)

Votre recherche pour «» n’a donné aucun résultat dans la présente section du site.

Vous pouvez essayer :

Analyses (1)

Analyses (1) (1 result)

  • Articles et rapports : 75-001-X200610313160
    Description :

    Chaque année, dans le cadre du Programme canadien de prêts aux étudiants (PCPE), environ 1,5 milliard de dollars en prêts et 80 millions de dollars en bourses sont versés aux étudiants qui en ont besoin. Malgré cela, un écart persiste au chapitre de la participation aux études postsecondaires entre les jeunes provenant de milieux favorisés et les autres. Même s'il est difficile de déterminer dans quelle mesure le PCPE a permis à des étudiants à faible revenu d'accéder aux études postsecondaires, l'étude aborde certaines questions : Les prêts sont ils ciblés pour répondre aux besoins des jeunes à faible revenu? Dans quelle mesure le montant du prêt traduit-il les besoins financiers? Quelle est l'incidence du revenu des parents?

    Date de diffusion : 2006-06-20

Références (1)

Références (1) (1 result)

  • Produits techniques : 11-522-X20020016726
    Description :

    Bien que les pays en voie de développement soient de plus en plus disposés à avoir recours à des subventions pour répondre aux besoins en matière d'éducation, l'effet de ces programmes reste à déterminer. Les évaluations à long terme dans ce domaine d'activité sont rares. Dans cet article, on examine l'effet à long terme du programme PACES de la Colombie, lequel a fourni à plus de 125 000 élèves de quartiers pauvres des chèques dont le montant couvrait la moitié du coût des études secondaires en établissement privé.

    Le programme PACES offre une occasion inhabituelle d'évaluer l'effet du financement de la demande de services d'éducation dans un pays d'Amérique latine où les écoles privées forment une part importante des élèves. Ce programme présente un intérêt particulier, car plusieurs chèques ont été attribués par tirage au sort, de sorte que l'on peut évaluer de façon fiable les effets du programme.

    Dans cet article, on se sert de dossiers administratifs pour évaluer l'effet à long terme des chèques du programme PACES sur l'obtention d'un diplôme d'études secondaires et le rendement scolaire. Le principal avantage des dossiers administratifs tient au fait qu'il n'y a aucune perte due à l'érosion et que les données administratives reviennent nettement moins cher qu'un effort d'enquête coûteux et dangereux. En revanche, les numéros d'identification individuels pourraient être inexacts, compliquant ainsi le couplage des enregistrements, et le biais de sélection contamine l'échantillon d'élèves qui passent l'examen. On discute d'autres approches pour résoudre ces problèmes. Les résultats provisoires indiquent que le programme a fait augmenter les taux d'achèvement des études secondaires et que les notes d'examens d'entrée au collège sont plus élevées pour les élèves qui ont gagné au tirage au sort que pour ceux qui ont perdu.

    Date de diffusion : 2004-09-13

Explorez notre page de partenaires pour trouver la liste complète de nos partenaires et de leurs produits associés.

Date de modification :