Statistiques par sujet – Familles à faible revenu

Préciser les résultats par

Aide pour les filtres et la recherche
Filtres actuellement sélectionnés pouvant être supprimés

Mot(s)-clé(s)

Auteur(s)

3 facettes affichées. 0 facettes sélectionnées.

Enquête ou programme statistique

25 facettes affichées. 0 facettes sélectionnées.

Contenu

1 facettes affichées. 0 facettes sélectionnées.

Préciser les résultats par

Aide pour les filtres et la recherche
Filtres actuellement sélectionnés pouvant être supprimés

Mot(s)-clé(s)

Auteur(s)

3 facettes affichées. 0 facettes sélectionnées.

Enquête ou programme statistique

25 facettes affichées. 0 facettes sélectionnées.

Contenu

1 facettes affichées. 0 facettes sélectionnées.

Préciser les résultats par

Aide pour les filtres et la recherche
Filtres actuellement sélectionnés pouvant être supprimés

Mot(s)-clé(s)

Auteur(s)

3 facettes affichées. 0 facettes sélectionnées.

Enquête ou programme statistique

25 facettes affichées. 0 facettes sélectionnées.

Contenu

1 facettes affichées. 0 facettes sélectionnées.

Préciser les résultats par

Aide pour les filtres et la recherche
Filtres actuellement sélectionnés pouvant être supprimés

Mot(s)-clé(s)

Enquête ou programme statistique

25 facettes affichées. 0 facettes sélectionnées.

Contenu

1 facettes affichées. 0 facettes sélectionnées.

Autres ressources disponibles pour appuyer vos recherches.

Aide pour trier les résultats
Explorer notre base centrale des principaux concepts normalisés, définitions, sources de données et méthodes.
En cours de chargement
Chargement en cours, veuillez patienter...
Tout (23)

Tout (23) (23 of 23 results)

  • Index et guides : 98-200-X2016012
    Description :

    Ce Recensement en bref porte sur la situation des enfants âgés de moins de 18 ans qui vivaient dans des ménages à faible revenu en 2015. Il met l’accent sur l’incidence d’un faible revenu chez les enfants canadiens de différents âges, et ce, selon la situation familiale et la situation dans le ménage. Cet article offre aussi de l’information sur le faible revenu des enfants à divers niveaux géographiques, y compris les provinces, les régions métropolitaines de recensement et les agglomérations de recensement.

    Date de diffusion : 2017-09-13

  • Produits techniques : 75F0002M2016002
    Description :

    Statistique Canada mesure le faible revenu au moyen de trois lignes de faible revenu : les seuils de faible revenu (SFR), les mesures de faible revenu (MFR) et la mesure du panier de consommation (MPC). La présente publication fournit une description détaillée des méthodes utilisées pour produire ces trois lignes ainsi qu’une explication de la manière dont la situation de faible revenu est déterminée et dont diverses statistiques sur le faible revenu sont produites. Des tableaux qui présentent les différents seuils et les statistiques sur le faible revenu sont accessibles dans CANSIM.

    Date de diffusion : 2016-07-08

  • Produits techniques : 75F0002M2015002
    Description :

    Afin de donner une image holographique ou complète du faible revenu, Statistique Canada utilise trois lignes complémentaires en matière de faible revenu : les Seuils de faible revenu (SFR), les Mesures de faible revenu (MFR) et la Mesure du panier de consommation (MPC). Tandis que les deux premières ont été développées par Statistique Canada, la MPC repose sur des concepts élaborés par Emploi et Développement social Canada. Quoique différentes, ces mesures donnent en général un compte rendu homogène de la situation du faible revenu dans le temps. Il n'y a pas de mesure meilleure que les autres. Chacune possède ses avantages et aborde l'étude du faible revenu selon sa propre perspective et qui, lorsque combinée, apporte une meilleure compréhension du phénomène du faible revenu dans sa globalité. Ces mesures ne sont pas des mesures de pauvreté mais exclusivement des mesures de faible revenu.

    Cette mise à jour présente les MFR révisées de 2006 à 2011 consécutives à la repondération des données de l’EDTR. Cette repondération permet de comparer les résultats de l’ECR à ceux des années précédentes.

    Date de diffusion : 2015-12-17

  • Produits techniques : 75F0002M2015001
    Description :

    Afin de donner une image holographique ou complète du faible revenu, Statistique Canada utilise trois lignes complémentaires en matière de faible revenu : les Seuils de faible revenu (SFR), les Mesures de faible revenu (MFR) et la Mesure du panier de consommation (MPC). Tandis que les deux premières ont été développées par Statistique Canada, la MPC repose sur des concepts élaborés par Emploi et Développement social Canada. Quoique différentes, ces mesures donnent en général un compte rendu homogène de la situation du faible revenu dans le temps. Il n'y a pas de mesure meilleure que les autres. Chacune possède ses avantages et aborde l'étude du faible revenu selon sa propre perspective et qui, lorsque combinée, apporte une meilleure compréhension du phénomène du faible revenu dans sa globalité. Ces mesures ne sont pas des mesures de pauvreté mais exclusivement des mesures de faible revenu.

    Date de diffusion : 2015-07-08

  • Produits techniques : 75F0002M2014002
    Description :

    Les statistiques qui décrivent les mouvements à l’extrémité inférieure de la distribution du revenu, par exemple, la proportion de personnes à faible revenu qui passent au-dessus du seuil de faible revenu d’une année à l’autre, fournissent des renseignements importants pour l’élaboration de politiques sur la pauvreté et l’inégalité du revenu. Depuis le milieu des années 1990, ces statistiques ont été produites au moyen de données de l’Enquête sur la dynamique du travail et du revenu (EDTR). La composante longitudinale de l’EDTR a été abolie en 2010. Le présent document examine les nouvelles séries chronologiques et les séries chronologiques de rechange sur la dynamique du faible revenu qui peuvent être créées à partir de la Banque de données administratives longitudinales (DAL).

    Date de diffusion : 2014-12-19

  • Produits techniques : 75F0002M2014003
    Description :

    Afin de donner une image holographique ou complète du faible revenu, Statistique Canada utilise trois lignes complémentaires en matière de faible revenu : les Seuils de faible revenu (SFR), les Mesures de faible revenu (MFR) et la Mesure du panier de consommation (MPC). Tandis que les deux premières ont été développées par Statistique Canada, la MPC repose sur des concepts élaborés par Emploi et Développement social Canada. Quoique différentes, ces mesures donnent en général un compte rendu homogène de la situation du faible revenu dans le temps. Il n'y a pas de mesure meilleure que les autres. Chacune possède ses avantages et aborde l'étude du faible revenu selon sa propre perspective et qui, lorsque combinée, apporte une meilleure compréhension du phénomène du faible revenu dans sa globalité. Ces mesures ne sont pas des mesures de pauvreté mais exclusivement des mesures de faible revenu.

    Date de diffusion : 2014-12-10

  • Produits techniques : 75F0002M2013002
    Description :

    Afin de donner une image holographique ou complète du faible revenu, Statistique Canada utilise trois lignes complémentaires en matière de faible revenu : les Seuils de faible revenu (SFR), les Mesures de faible revenu (MFR) et la Mesure du panier de consommation (MPC). Tandis que les deux premières ont été développées par Statistique Canada, la MPC repose sur des concepts élaborés par Ressources humaines et développement des compétences Canada. Quoique différentes, ces mesures donnent en général un compte rendu homogène de la situation du faible revenu dans le temps. Il n'y a pas de mesure meilleure que les autres. Chacune possède ses avantages et aborde l'étude du faible revenu selon sa propre perspective et qui, lorsque combinée, apporte une meilleure compréhension du phénomène du faible revenu dans sa globalité. Ces mesures ne sont pas des mesures de pauvreté mais exclusivement des mesures de faible revenu.

    Date de diffusion : 2013-06-27

  • Produits techniques : 75F0002M2012002
    Description :

    Afin de donner une image holographique ou complète du faible revenu, Statistique Canada utilise trois lignes complémentaires en matière de faible revenu : les Seuils de faible revenu (SFR), les Mesures de faible revenu (MFR) et la Mesure du panier de consommation (MPC). Tandis que les deux premières ont été développées par Statistique Canada, la MPC repose sur des concepts élaborés par Ressources humaines et développement des compétences Canada. Quoique différentes, ces mesures donnent en général un compte rendu homogène de la situation du faible revenu dans le temps. Il n'y a pas de mesure meilleure que les autres. Chacune possède ses avantages et aborde l'étude du faible revenu selon sa propre perspective et qui, lorsque combinée, apporte une meilleure compréhension du phénomène du faible revenu dans sa globalité. Ces mesures ne sont pas des mesures de pauvreté mais exclusivement des mesures de faible revenu.

    Date de diffusion : 2012-06-18

  • Produits techniques : 75F0002M2012001
    Description :

    Cette étude examine le faible revenu au Canada durant une période de 34 ans, de 1976 à 2009, au moyen d'une approche multi-lignes et multi-indices utilisant les données de l'Enquête sur les finances des consommateurs (1976 à 1995) et de l'Enquête sur la dynamique du travail et du revenu (1996 à 2009). Trois différentes lignes de faible revenu sont utilisées : les seuils de faible revenu (SFR), la mesure de faible revenu (MFR) et la mesure du panier de consommation (MPC). Ces trois indices sont également utilisés pour mesurer l'incidence, la profondeur et la sévérité du faible revenu dans l'étude.

    Nous commençons par observer l'évolution du faible revenu au niveau national. Nous continuons par un examen du faible revenu vécu par les enfants, les aînés, les familles monoparentales, les personnes hors-famille non-âgées, les immigrants récents, les autochtones vivants hors réserve, et les personnes ayant des limitations d'activités. Ensuite, nous comparons le faible revenu entre les dix provinces ainsi qu'entre sept régions métropolitaines de recensement (RMR). Enfin, nous étudions la mobilité du faible revenu au Canada durant la période de 1993 à 2009.

    Date de diffusion : 2012-03-07

  • Articles et rapports : 81-599-X2009004
    Description :

    Le présent feuillet d'information procure des informations sur la proportion d'enfants d'âge scolaire - définis ici comme étant des enfants et des jeunes âgés de 5 à 24 ans - qui sont en situation de faible revenu, y compris la durée des épisodes de faible revenu, au moyen des données de l'Enquête sur la dynamique du travail et du revenu (EDTR) de Statistique Canada. Le pourcentage d'enfants en situation de faible revenu est calculé à partir des seuils de faible revenu de Statistique Canada, à l'aide des données sur le revenu familial après que les prestations du gouvernement aient été touchées et que les impôts provinciaux et fédéraux aient été payés.

    Date de diffusion : 2009-12-16

  • Articles et rapports : 21-006-X2007004
    Description :

    Notre obejctif, dans le présent document, consiste à décrire, documents à l'appui, les caractéristiques des travailleurs à faible revenu ruraux et urbains, et plus particulièrement des personnes vivant dans une famille économique à faible revenu en 2003, qui n'étaient pas des étudiants à plein temps et qui ont travaillé contre rémunération pendant au moins une heure en 2003. Nous présentons ensuite certains des facteurs afférents à leur situation.

    Date de diffusion : 2008-01-14

  • Articles et rapports : 11F0019M2007295
    Description :

    Dans la présente étude, je m'appuie sur de nouvelles données canadiennes détaillées sur les aptitudes aux études, l'influence des parents, les contraintes financières et d'autres caractéristiques socioéconomiques de base des jeunes pour tâcher d'expliquer l'écart important dans la fréquentation de l'université d'un niveau de la répartition du revenu à l'autre. Je conclus que 96 % de l'écart total dans la fréquentation de l'université entre les jeunes se situant au quartile supérieur de revenu et ceux appartenant au quartile inférieur s'explique par des différences dans les caractéristiques observables. Les différences dans les facteurs à long terme comme les notes aux tests normalisés de lecture et les notes scolaires obtenues à 15 ans, l'influence des parents et la qualité de l'école secondaire expliquent 84 % de l'écart. En revanche, seulement 12 % de l'écart est relié aux contraintes financières. Les résultats sont comparables pour les différents quartiles de revenu et lorsque j'utilise des notes aux tests normalisés de mathématiques et de sciences. Toutefois, une plus grande partie de l'écart est attribuable aux notes en lecture qu'aux notes à d'autres tests.

    Date de diffusion : 2007-02-08

  • Articles et rapports : 11F0019M2001171
    Description :

    L'article examine le cadre conceptuel de la mobilité intergénérationnelle en regard de la relation entre les revenus des parents et ceux des enfants ainsi que le degré et les sources de la mobilité intergénérationnelle au Canada. La principale conclusion est la suivante : la société canadienne se caractérise par un degré relativement élevé de mobilité intergénérationnelle et, selon l'information disponible, les enfants qui grandissent dans une famille à faible revenu ne sont pas condamnés à toucher de faibles revenus à l'âge adulte. À cet égard, le Canada se compare avantageusement à bon nombre d'autres pays, la mobilité y étant en moyenne plus élevée qu'aux États-Unis et qu'au Royaume-Uni et similaire à celle observée dans certains des pays les mieux classés à ce chapitre. Les causes de ce phénomène se rapportent à l'accès à une éducation de grande qualité et aux investissements non monétaires de grande qualité dans les enfants. Cependant, aucun élément probant ne permet de lier le niveau du revenu familial et la nature de ces investissements.

    Date de diffusion : 2001-10-25

  • Articles et rapports : 91-209-X20000005748
    Description :

    Plusieurs auteurs ont analysé l'effet de l'évolution de la structure familiale et des changements démographiques sur les conditions économiques dans lesquelle vivent les enfants (Dooley, 1998, 1991; McQuillan, 1992; Picot et Myles, 1996). La présente étude a pour objectif de mettre ces travaux à jour jusqu'à 1997 mais en ciblant davantage les familles comptant de très jeunes enfants.

    Date de diffusion : 2001-06-22

  • Articles et rapports : 81-003-X19990014701
    Description :

    Dans cet article, on examine l'influence du voisinage et des caractéristiques de la famille socioéconomique sur la maturité scolaire des enfants lorsqu'ils commencent l'école. À cette fin, on utilise les données de l'Enquête longitudinale nationale sur les enfants et les jeunes (ELNEJ).

    Date de diffusion : 1999-10-12

  • Articles et rapports : 11F0019M1995082
    Description :

    La présente communication vise à expliquer un paradoxe. En effet, depuis les années 70, on a enregistré une tendance générale à la baisse dans les gains réels et relatifs des jeunes adultes âgés de moins de 35 ans. En dépit du fait que la plupart des jeunes enfants vivent au sein de ménages dirigés par des adultes de moins de 35 ans, on n'a noté aucune augmentation générale correspondante de la fréquence du faible revenu chez les enfants. Au contraire, la pauvreté enfantine a suivi les fluctuations habituelles du cycle économique.

    Nous démontrons que la stabilité relative des taux de pauvreté enfantine par rapport au recul des gains du travail résulte de deux facteurs. Premièrement, le recul dans les revenus du travail des jeunes ménages avec enfants a été compensé par l'augmentation des paiements de transfert. Depuis les années 70, les transferts sociaux ont remplacé les gains comme principe source de revenu au sein des familles à faible revenu avec des enfants.

    Deuxièmement, les changements dans le comportement procréateur et dans les caractéristiques d'activité sur le marché du travail des jeunes adultes ont nettement diminué le risque que de jeunes enfants grandissent dans des ménages à faible revenu. Les jeunes parents d'aujourd'hui possèdent une scolarité plus avancée, travaillent pendant de plus longues heures, ont moins d'enfants et retardent la naissance de ceux-ci jusqu'à ce que leurs gains soient plus intéressants. Même si de plus en plus d'enfants se retrouvent au sein de familles monoparentales, ce mouvement a été endigué par d'autres changements dans les comportements familiaux et dans ceux de la population active qui ont entraîné une réduction du risque de pauvreté enfantine.

    Par conséquent, la pression à la hausse sur le faible revenu chez les enfants originant du marché du travail a été compensée par les transferts sociaux d'un côté, et par les changements dans la formation de la famille ainsi que dans le comportement des jeunes adultes sur le marché du travail, de l'autres. Sauf en ce qui a trait aux variations cycliques, il en est résulté une stabilité relative dans la fréquence du faible revenu chez les enfants pendant les années 80, et au début des années 90. Il reste à voir si cette tendance compensatrice se maintiendra au cours de la dernière moitié des années 90.

    Date de diffusion : 1995-09-30

Données (7)

Données (7) (7 of 7 results)

Analyses (7)

Analyses (7) (7 of 7 results)

  • Articles et rapports : 81-599-X2009004
    Description :

    Le présent feuillet d'information procure des informations sur la proportion d'enfants d'âge scolaire - définis ici comme étant des enfants et des jeunes âgés de 5 à 24 ans - qui sont en situation de faible revenu, y compris la durée des épisodes de faible revenu, au moyen des données de l'Enquête sur la dynamique du travail et du revenu (EDTR) de Statistique Canada. Le pourcentage d'enfants en situation de faible revenu est calculé à partir des seuils de faible revenu de Statistique Canada, à l'aide des données sur le revenu familial après que les prestations du gouvernement aient été touchées et que les impôts provinciaux et fédéraux aient été payés.

    Date de diffusion : 2009-12-16

  • Articles et rapports : 21-006-X2007004
    Description :

    Notre obejctif, dans le présent document, consiste à décrire, documents à l'appui, les caractéristiques des travailleurs à faible revenu ruraux et urbains, et plus particulièrement des personnes vivant dans une famille économique à faible revenu en 2003, qui n'étaient pas des étudiants à plein temps et qui ont travaillé contre rémunération pendant au moins une heure en 2003. Nous présentons ensuite certains des facteurs afférents à leur situation.

    Date de diffusion : 2008-01-14

  • Articles et rapports : 11F0019M2007295
    Description :

    Dans la présente étude, je m'appuie sur de nouvelles données canadiennes détaillées sur les aptitudes aux études, l'influence des parents, les contraintes financières et d'autres caractéristiques socioéconomiques de base des jeunes pour tâcher d'expliquer l'écart important dans la fréquentation de l'université d'un niveau de la répartition du revenu à l'autre. Je conclus que 96 % de l'écart total dans la fréquentation de l'université entre les jeunes se situant au quartile supérieur de revenu et ceux appartenant au quartile inférieur s'explique par des différences dans les caractéristiques observables. Les différences dans les facteurs à long terme comme les notes aux tests normalisés de lecture et les notes scolaires obtenues à 15 ans, l'influence des parents et la qualité de l'école secondaire expliquent 84 % de l'écart. En revanche, seulement 12 % de l'écart est relié aux contraintes financières. Les résultats sont comparables pour les différents quartiles de revenu et lorsque j'utilise des notes aux tests normalisés de mathématiques et de sciences. Toutefois, une plus grande partie de l'écart est attribuable aux notes en lecture qu'aux notes à d'autres tests.

    Date de diffusion : 2007-02-08

  • Articles et rapports : 11F0019M2001171
    Description :

    L'article examine le cadre conceptuel de la mobilité intergénérationnelle en regard de la relation entre les revenus des parents et ceux des enfants ainsi que le degré et les sources de la mobilité intergénérationnelle au Canada. La principale conclusion est la suivante : la société canadienne se caractérise par un degré relativement élevé de mobilité intergénérationnelle et, selon l'information disponible, les enfants qui grandissent dans une famille à faible revenu ne sont pas condamnés à toucher de faibles revenus à l'âge adulte. À cet égard, le Canada se compare avantageusement à bon nombre d'autres pays, la mobilité y étant en moyenne plus élevée qu'aux États-Unis et qu'au Royaume-Uni et similaire à celle observée dans certains des pays les mieux classés à ce chapitre. Les causes de ce phénomène se rapportent à l'accès à une éducation de grande qualité et aux investissements non monétaires de grande qualité dans les enfants. Cependant, aucun élément probant ne permet de lier le niveau du revenu familial et la nature de ces investissements.

    Date de diffusion : 2001-10-25

  • Articles et rapports : 91-209-X20000005748
    Description :

    Plusieurs auteurs ont analysé l'effet de l'évolution de la structure familiale et des changements démographiques sur les conditions économiques dans lesquelle vivent les enfants (Dooley, 1998, 1991; McQuillan, 1992; Picot et Myles, 1996). La présente étude a pour objectif de mettre ces travaux à jour jusqu'à 1997 mais en ciblant davantage les familles comptant de très jeunes enfants.

    Date de diffusion : 2001-06-22

  • Articles et rapports : 81-003-X19990014701
    Description :

    Dans cet article, on examine l'influence du voisinage et des caractéristiques de la famille socioéconomique sur la maturité scolaire des enfants lorsqu'ils commencent l'école. À cette fin, on utilise les données de l'Enquête longitudinale nationale sur les enfants et les jeunes (ELNEJ).

    Date de diffusion : 1999-10-12

  • Articles et rapports : 11F0019M1995082
    Description :

    La présente communication vise à expliquer un paradoxe. En effet, depuis les années 70, on a enregistré une tendance générale à la baisse dans les gains réels et relatifs des jeunes adultes âgés de moins de 35 ans. En dépit du fait que la plupart des jeunes enfants vivent au sein de ménages dirigés par des adultes de moins de 35 ans, on n'a noté aucune augmentation générale correspondante de la fréquence du faible revenu chez les enfants. Au contraire, la pauvreté enfantine a suivi les fluctuations habituelles du cycle économique.

    Nous démontrons que la stabilité relative des taux de pauvreté enfantine par rapport au recul des gains du travail résulte de deux facteurs. Premièrement, le recul dans les revenus du travail des jeunes ménages avec enfants a été compensé par l'augmentation des paiements de transfert. Depuis les années 70, les transferts sociaux ont remplacé les gains comme principe source de revenu au sein des familles à faible revenu avec des enfants.

    Deuxièmement, les changements dans le comportement procréateur et dans les caractéristiques d'activité sur le marché du travail des jeunes adultes ont nettement diminué le risque que de jeunes enfants grandissent dans des ménages à faible revenu. Les jeunes parents d'aujourd'hui possèdent une scolarité plus avancée, travaillent pendant de plus longues heures, ont moins d'enfants et retardent la naissance de ceux-ci jusqu'à ce que leurs gains soient plus intéressants. Même si de plus en plus d'enfants se retrouvent au sein de familles monoparentales, ce mouvement a été endigué par d'autres changements dans les comportements familiaux et dans ceux de la population active qui ont entraîné une réduction du risque de pauvreté enfantine.

    Par conséquent, la pression à la hausse sur le faible revenu chez les enfants originant du marché du travail a été compensée par les transferts sociaux d'un côté, et par les changements dans la formation de la famille ainsi que dans le comportement des jeunes adultes sur le marché du travail, de l'autres. Sauf en ce qui a trait aux variations cycliques, il en est résulté une stabilité relative dans la fréquence du faible revenu chez les enfants pendant les années 80, et au début des années 90. Il reste à voir si cette tendance compensatrice se maintiendra au cours de la dernière moitié des années 90.

    Date de diffusion : 1995-09-30

Références (9)

Références (9) (9 of 9 results)

  • Index et guides : 98-200-X2016012
    Description :

    Ce Recensement en bref porte sur la situation des enfants âgés de moins de 18 ans qui vivaient dans des ménages à faible revenu en 2015. Il met l’accent sur l’incidence d’un faible revenu chez les enfants canadiens de différents âges, et ce, selon la situation familiale et la situation dans le ménage. Cet article offre aussi de l’information sur le faible revenu des enfants à divers niveaux géographiques, y compris les provinces, les régions métropolitaines de recensement et les agglomérations de recensement.

    Date de diffusion : 2017-09-13

  • Produits techniques : 75F0002M2016002
    Description :

    Statistique Canada mesure le faible revenu au moyen de trois lignes de faible revenu : les seuils de faible revenu (SFR), les mesures de faible revenu (MFR) et la mesure du panier de consommation (MPC). La présente publication fournit une description détaillée des méthodes utilisées pour produire ces trois lignes ainsi qu’une explication de la manière dont la situation de faible revenu est déterminée et dont diverses statistiques sur le faible revenu sont produites. Des tableaux qui présentent les différents seuils et les statistiques sur le faible revenu sont accessibles dans CANSIM.

    Date de diffusion : 2016-07-08

  • Produits techniques : 75F0002M2015002
    Description :

    Afin de donner une image holographique ou complète du faible revenu, Statistique Canada utilise trois lignes complémentaires en matière de faible revenu : les Seuils de faible revenu (SFR), les Mesures de faible revenu (MFR) et la Mesure du panier de consommation (MPC). Tandis que les deux premières ont été développées par Statistique Canada, la MPC repose sur des concepts élaborés par Emploi et Développement social Canada. Quoique différentes, ces mesures donnent en général un compte rendu homogène de la situation du faible revenu dans le temps. Il n'y a pas de mesure meilleure que les autres. Chacune possède ses avantages et aborde l'étude du faible revenu selon sa propre perspective et qui, lorsque combinée, apporte une meilleure compréhension du phénomène du faible revenu dans sa globalité. Ces mesures ne sont pas des mesures de pauvreté mais exclusivement des mesures de faible revenu.

    Cette mise à jour présente les MFR révisées de 2006 à 2011 consécutives à la repondération des données de l’EDTR. Cette repondération permet de comparer les résultats de l’ECR à ceux des années précédentes.

    Date de diffusion : 2015-12-17

  • Produits techniques : 75F0002M2015001
    Description :

    Afin de donner une image holographique ou complète du faible revenu, Statistique Canada utilise trois lignes complémentaires en matière de faible revenu : les Seuils de faible revenu (SFR), les Mesures de faible revenu (MFR) et la Mesure du panier de consommation (MPC). Tandis que les deux premières ont été développées par Statistique Canada, la MPC repose sur des concepts élaborés par Emploi et Développement social Canada. Quoique différentes, ces mesures donnent en général un compte rendu homogène de la situation du faible revenu dans le temps. Il n'y a pas de mesure meilleure que les autres. Chacune possède ses avantages et aborde l'étude du faible revenu selon sa propre perspective et qui, lorsque combinée, apporte une meilleure compréhension du phénomène du faible revenu dans sa globalité. Ces mesures ne sont pas des mesures de pauvreté mais exclusivement des mesures de faible revenu.

    Date de diffusion : 2015-07-08

  • Produits techniques : 75F0002M2014002
    Description :

    Les statistiques qui décrivent les mouvements à l’extrémité inférieure de la distribution du revenu, par exemple, la proportion de personnes à faible revenu qui passent au-dessus du seuil de faible revenu d’une année à l’autre, fournissent des renseignements importants pour l’élaboration de politiques sur la pauvreté et l’inégalité du revenu. Depuis le milieu des années 1990, ces statistiques ont été produites au moyen de données de l’Enquête sur la dynamique du travail et du revenu (EDTR). La composante longitudinale de l’EDTR a été abolie en 2010. Le présent document examine les nouvelles séries chronologiques et les séries chronologiques de rechange sur la dynamique du faible revenu qui peuvent être créées à partir de la Banque de données administratives longitudinales (DAL).

    Date de diffusion : 2014-12-19

  • Produits techniques : 75F0002M2014003
    Description :

    Afin de donner une image holographique ou complète du faible revenu, Statistique Canada utilise trois lignes complémentaires en matière de faible revenu : les Seuils de faible revenu (SFR), les Mesures de faible revenu (MFR) et la Mesure du panier de consommation (MPC). Tandis que les deux premières ont été développées par Statistique Canada, la MPC repose sur des concepts élaborés par Emploi et Développement social Canada. Quoique différentes, ces mesures donnent en général un compte rendu homogène de la situation du faible revenu dans le temps. Il n'y a pas de mesure meilleure que les autres. Chacune possède ses avantages et aborde l'étude du faible revenu selon sa propre perspective et qui, lorsque combinée, apporte une meilleure compréhension du phénomène du faible revenu dans sa globalité. Ces mesures ne sont pas des mesures de pauvreté mais exclusivement des mesures de faible revenu.

    Date de diffusion : 2014-12-10

  • Produits techniques : 75F0002M2013002
    Description :

    Afin de donner une image holographique ou complète du faible revenu, Statistique Canada utilise trois lignes complémentaires en matière de faible revenu : les Seuils de faible revenu (SFR), les Mesures de faible revenu (MFR) et la Mesure du panier de consommation (MPC). Tandis que les deux premières ont été développées par Statistique Canada, la MPC repose sur des concepts élaborés par Ressources humaines et développement des compétences Canada. Quoique différentes, ces mesures donnent en général un compte rendu homogène de la situation du faible revenu dans le temps. Il n'y a pas de mesure meilleure que les autres. Chacune possède ses avantages et aborde l'étude du faible revenu selon sa propre perspective et qui, lorsque combinée, apporte une meilleure compréhension du phénomène du faible revenu dans sa globalité. Ces mesures ne sont pas des mesures de pauvreté mais exclusivement des mesures de faible revenu.

    Date de diffusion : 2013-06-27

  • Produits techniques : 75F0002M2012002
    Description :

    Afin de donner une image holographique ou complète du faible revenu, Statistique Canada utilise trois lignes complémentaires en matière de faible revenu : les Seuils de faible revenu (SFR), les Mesures de faible revenu (MFR) et la Mesure du panier de consommation (MPC). Tandis que les deux premières ont été développées par Statistique Canada, la MPC repose sur des concepts élaborés par Ressources humaines et développement des compétences Canada. Quoique différentes, ces mesures donnent en général un compte rendu homogène de la situation du faible revenu dans le temps. Il n'y a pas de mesure meilleure que les autres. Chacune possède ses avantages et aborde l'étude du faible revenu selon sa propre perspective et qui, lorsque combinée, apporte une meilleure compréhension du phénomène du faible revenu dans sa globalité. Ces mesures ne sont pas des mesures de pauvreté mais exclusivement des mesures de faible revenu.

    Date de diffusion : 2012-06-18

  • Produits techniques : 75F0002M2012001
    Description :

    Cette étude examine le faible revenu au Canada durant une période de 34 ans, de 1976 à 2009, au moyen d'une approche multi-lignes et multi-indices utilisant les données de l'Enquête sur les finances des consommateurs (1976 à 1995) et de l'Enquête sur la dynamique du travail et du revenu (1996 à 2009). Trois différentes lignes de faible revenu sont utilisées : les seuils de faible revenu (SFR), la mesure de faible revenu (MFR) et la mesure du panier de consommation (MPC). Ces trois indices sont également utilisés pour mesurer l'incidence, la profondeur et la sévérité du faible revenu dans l'étude.

    Nous commençons par observer l'évolution du faible revenu au niveau national. Nous continuons par un examen du faible revenu vécu par les enfants, les aînés, les familles monoparentales, les personnes hors-famille non-âgées, les immigrants récents, les autochtones vivants hors réserve, et les personnes ayant des limitations d'activités. Ensuite, nous comparons le faible revenu entre les dix provinces ainsi qu'entre sept régions métropolitaines de recensement (RMR). Enfin, nous étudions la mobilité du faible revenu au Canada durant la période de 1993 à 2009.

    Date de diffusion : 2012-03-07

Explorez notre page de partenaires pour trouver la liste complète de nos partenaires et de leurs produits associés.

Date de modification :