Statistiques par sujet – Méthodes statistiques

Préciser les résultats par

Aide pour les filtres et la recherche
Filtres actuellement sélectionnés pouvant être supprimés

Mot(s)-clé(s)

Type d’information

2 facettes affichées. 0 facettes sélectionnées.

Préciser les résultats par

Aide pour les filtres et la recherche
Filtres actuellement sélectionnés pouvant être supprimés

Mot(s)-clé(s)

Type d’information

2 facettes affichées. 0 facettes sélectionnées.

Préciser les résultats par

Aide pour les filtres et la recherche
Filtres actuellement sélectionnés pouvant être supprimés

Mot(s)-clé(s)

Type d’information

2 facettes affichées. 0 facettes sélectionnées.

Autres ressources disponibles pour appuyer vos recherches.

Aide pour trier les résultats
Explorer notre base centrale des principaux concepts normalisés, définitions, sources de données et méthodes.
En cours de chargement
Chargement en cours, veuillez patienter...
Tout (12)

Tout (12) (12 of 12 results)

  • Produits techniques : 11-522-X201300014287
    Description :

    Le dispositif EpiNano vise à surveiller les travailleurs potentiellement exposés aux nanomatériaux intentionnellement produits en France. Ce dispositif est basé, d’une part, sur les données d’hygiène industrielle recueillies au sein des entreprises afin de caractériser l’exposition aux nanomatériaux des postes de travail et d’autre part celles issues d’auto-questionnaires complétés par les participants. Ces données seront ensuite appariées aux données de santé des bases médico-administratives nationales (suivi passif des évènements de santé). Des questionnaires de suivi seront soumis régulièrement aux participants. Les modalités mises en place afin d’optimiser la collecte et l’appariement des données sont décrites.

    Date de diffusion : 2014-10-31

  • Articles et rapports : 12-001-X201000211378
    Description :

    L'une des clés de la réduction ou de l'éradication de la pauvreté dans le tiers monde est l'obtention d'information fiable sur les pauvres et sur leur emplacement, afin que les interventions et l'aide soient dirigées vers les personnes les plus nécessiteuses. L'estimation sur petits domaines est une méthode statistique utilisée pour surveiller la pauvreté et décider de la répartition de l'aide de façon à réaliser les Objectifs du millénaire pour le développement. Elbers, Lanjouw et Lanjouw (ELL) (2003) ont proposé, pour produire des mesures de la pauvreté fondées sur le revenu ou sur les dépenses, une méthode d'estimation sur petits domaines qui est mise en oeuvre par la Banque mondiale dans ses projets de cartographie de la pauvreté grâce à la participation des organismes statistiques centraux de nombreux pays du tiers monde, dont le Cambodge, le Laos, les Philippines, la Thaïlande et le Vietnam, et qui est intégrée dans le logiciel PovMap de la Banque mondiale. Dans le présent article, nous présentons la méthode ELL, qui consiste à modéliser d'abord les données d'enquête, puis à appliquer le modèle obtenu à des données de recensement, en nous penchant surtout sur la première phase, c'est-à-dire l'ajustement des modèles de régression, ainsi que sur les erreurs-types estimées à la deuxième phase. Nous présentons d'autres méthodes d'ajustement de modèles de régression, telles que la régression généralisée sur données d'enquête (RGE) (décrite dans Lohr (1999), chapitre 11) et celles utilisées dans les méthodes existantes d'estimations sur petits domaines, à savoir la méthode du meilleur prédicteur linéaire sans biais pseudo-empirique (pseudo-MPLSB) (You et Rao 2002) et la méthode itérative à équations d'estimation pondérées (IEEP) (You, Rao et Kovacevic 2003), et nous les comparons à la stratégie de modélisation de ELL. La différence la plus importante entre la méthode ELL et les autres techniques tient au fondement théorique de la méthode d'ajustement du modèle proposée par ELL. Nous nous servons d'un exemple fondé sur la Family Income and Expenses Survey des Philippines pour illustrer les différences entre les estimations des paramètres et leurs erreurs-types correspondantes, ainsi qu'entre les composantes de la variance générées par les diverses méthodes et nous étendons la discussion à l'effet de ces différences sur l'exactitude estimée des estimations sur petits domaines finales. Nous mettons l'accent sur la nécessité de produire de bonnes estimations des composantes de la variance, ainsi que des coefficients de régression et de leurs erreurs-types aux fins de l'estimation sur petits domaines de la pauvreté.

    Date de diffusion : 2010-12-21

  • Produits techniques : 11-522-X200800010962
    Description :

    L'ÉLDEQ a entrepris, en mars 2008, une collecte de données spéciale avec cueillette de matériel biologique auprès de 1 973 familles sollicitées. Lors d'une visite-type, l'infirmière recueille un prélèvement de sang ou de salive auprès de l'enfant-cible et procède à une série de mesures : anthropométrie, rythme cardiaque, tension artérielle, et administration de questionnaires. Planifiée et supervisée par l'Institut de la Statistique du Québec (ISQ) et l'Université de Montréal, cette collecte est réalisée en collaboration avec deux firmes privées et plusieurs hôpitaux. Le choix des modes de collecte, le partage des rôles entre les différents acteurs, la séquence des communications et contacts auprès des répondants, le dépistage des familles non retracées ainsi que le suivi des prélèvements biologiques sont abordés dans cet article. Des résultats préliminaires de terrain sont aussi présentés.

    Date de diffusion : 2009-12-03

  • Produits techniques : 11-522-X20030017723
    Description :

    Dans ce document, on examine l'utilisation d'une enquête de suivi auprès des non répondants pour augmenter le nombre de répondants à l'enquête principale où les taux de réponse sont faibles.

    Date de diffusion : 2005-01-26

  • Produits techniques : 11-522-X20020016725
    Description :

    En 1997, le U.S. Office of Management and Budget a publié des normes révisées concernant la collecte de renseignements sur la race dans le système statistique fédéral. L'une de ces révisions consiste à permettre aux individus de choisir plus d'un groupe racial au moment de répondre à des enquêtes fédérales et à d'autres activités de collecte de données. Ce changement pose des difficultés en cas d'analyse portant sur des données recueillies en vertu de l'ancien et du nouveau système de déclaration de la race, puisque ces données ne sont pas comparables. Dans cet article, on examine les problèmes découlant de ces changements ainsi que les méthodes élaborées pour surmonter ces difficultés.

    Comme, aux termes des deux systèmes, la plupart des gens ne déclarent qu'une seule race, une solution fréquemment proposée est d'essayer d'établir un lien de transition par l'attribution d'une catégorie raciale unique à chaque personne déclarant plusieurs races en vertu du nouveau système, et de procéder aux analyses en utilisant uniquement les catégories uniraciales observées et assignées. Donc, le problème peut être considéré comme un problème de données manquantes dans lequel les valeurs pour les catégories uniraciales manquent et doivent être imputées pour les personnes qui déclarent plusieurs races.

    Le US Office of Management and Budget a proposé plusieurs méthodes simples d'établissement d'un lien pour résoudre ce problème des données manquantes. Schenker et Parker (Statistics in Medicine, à paraître) ont analysé des données provenant de la National Health Interview Survey, menée par le U.S. National Center for Health Statistics, qui permet de déclarer plusieurs races, mais demande aussi aux personnes qui le font de préciser une race principale. Ils ont constaté que l'on pourrait améliorer les méthodes d'établissement d'un lien en intégrant des covariables de niveau individuel et des covariables contextuelles dans les modèles d'établissement des liens.

    Alors que Schenker et Parker n'examinent que trois grands groupes multiraciaux, l'application décrite ici oblige à prédire les catégories uniraciales pour plusieurs petits groupes multiraciaux. Donc, des problèmes de paucité des données se posent au moment de l'ajustement des modèles d'établissement de liens. Il est possible de les résoudre en construisant des modèles combinés pour plusieurs groupes multiraciaux, c'est-à-dire en puisant de la force dans chacun d'eux. Outre ces problèmes, on étudie également d'autres questions liées à la méthodologie.

    Date de diffusion : 2004-09-13

  • Articles et rapports : 12-001-X20040016992
    Description :

    Lors du Recensement de la population et du logement des États Unis, un échantillon d'environ un sixième des ménages reçoit une version longue du questionnaire de recensement appelée questionnaire détaillé. Les autres ménages reçoivent une version courte appelée questionnaire abrégé. Nous recourons à l'ajustement itératif proportionnel, au moyen de certains totaux de contrôle provenant du questionnaire abrégé, pour créer deux ensembles de poids pour l'estimation d'après les données provenant du questionnaire détaillé, l'un pour les personnes et l'autre pour les ménages. Nous décrivons une méthode de calcul des poids fondée sur la programmation quadratique qui produit une pondération des ménages telle que la somme pondérée des caractéristiques individuelles et celle des caractéristiques des ménages concordent étroitement avec les totaux de contrôle fondés sur le questionnaire abrégé. La méthode s'applique de façon générale aux situations où la pondération doit être établie de façon à satisfaire aux bornes de taille, ainsi qu'aux contraintes de concordance des sommes avec les totaux de contrôle. Nous décrivons l'application à la situation où les totaux de contrôle sont des estimations avec une matrice des covariances estimée.

    Date de diffusion : 2004-07-14

  • Articles et rapports : 12-001-X20030026777
    Description :

    L'enquête d'évaluation de l'exactitude et de la couverture a été réalisée pour estimer la couverture du Recensement des États-Unis de 2000. Après l'achèvement des opérations sur le terrain, il a fallu prendre des mesures pour traiter plusieurs types de données manquantes en vue d'appliquer l'estimateur à système dual. Certaines unités de logement n'avaient pas été interviewées. Le cas échéant, on a conçu deux méthodes de correction pour la non-interview d'après un même ensemble d'interviews, une pour chaque point dans le temps. En outre, il a fallu déterminer la situation de résidence, d'appariement ou de recensement de certains répondants. Les méthodes appliquées par le passé ont été remplacées pour pouvoir respecter les délais plus courts pour calculer et vérifier les estimations. Le présent article décrit la portée des données manquantes dans l'enquête et les méthodes de traitement appliquées, compare ces dernières à d'autres méthodes passées et courantes, et donne un résumé analytique des procédures, y compris la comparaison des estimations démographiques selon le système dual sous d'autres méthodes de traitement des données manquantes. Comme les niveaux de données manquantes étaient faibles, il semble que l'utilisation des autres méthodes n'aurait pas affecté considérablement les résultats. Cependant, on constate certains changements dans les estimations.

    Date de diffusion : 2004-01-27

  • Articles et rapports : 12-001-X20000015176
    Description :

    À partir d'une méthode des composantes de variance et d'une structure estimative des erreurs de covariance, on a établi les variables explicatives des facteurs de correction pour le recensement décennal de 1990. On soupçonne que la variabilité de la matrice des covariances estimatives explique certaines anomalies dans l'estimation de régression et les facteurs de correction estimés. Nous avons étudié des méthodes de prédiction alternatives et proposé une façon de faire qui est moins sensible à la variabilité de la matrice des covariances estimatives. La méthode proposée est appliquée à un ensemble de données composé de 336 facteurs de correction à partir de l'enquête postsensitaire de 1990.

    Date de diffusion : 2000-08-30

  • Articles et rapports : 12-001-X199500214395
    Description :

    Lorsqu’on remanie un échantillon selon un plan stratifié à plusieurs degrés, il est parfois indiqué de maximiser le nombre d’unités primaires d’échantillonnage retenues dans le nouvel échantillon sans modifier les probabilités de sélection inconditionnelle. Il existe à cette fin une solution optimale qui s’appuie sur la théorie du transport pour une classe très générale de plans d’échantillonnage. Toutefois, à la connaissance des auteurs, cette méthode n’a jamais été utilisée pour la refonte d’une enquête. Cela s’explique en partie du fait que même pour une strate de taille modérée, le problème de transport résultant pourrait être trop grand pour se prêter à une solution pratique. Dans le présent article, nous proposons un algorithme de transport modifié à taille réduite permettant de maximiser le chevauchement, ce qui réduit sensiblement les dimensions du problème. Cette méthode a été utilisée lors du remaniement récent de l’Enquête sur le revenu et la participation aux programmes (Survey of Income and Program Participation, ou SIPP). Nous décrivons brièvement le rendement de l’algorithme à taille réduite, d’une part pour le chevauchement du SIPP en conditions réelles, et d’autre part pour des simulations artificielles antérieures du chevauchement du SIPP. Même si cette méthode n’est pas optimale et ne risque de produire, en théorie, que des améliorations négligeables du chevauchement attendu comparativement à la sélection indépendante, elle ouvre en pratique la voie à des améliorations importantes du chevauchement par rapport à la sélection indépendante dans le cas du SIPP et produit généralement un chevauchement presque optimal.

    Date de diffusion : 1995-12-15

  • Articles et rapports : 12-001-X199500114406
    Description :

    Dans le présent article, on traite de la conception d’enquêtes auprès des visiteurs. Pour illustrer le sujet, on décrit deux enquêtes récentes. La première est une enquête auprès des visiteurs des zones administrées par le National Park Service à l’échelle des États-Unis pendant toute une année (1992). La deuxième est une enquête menée auprès des personnes qui ont utilisé des installations de loisirs du bassin des trois rivières autour de Pittsburgh, en Pennsylvanie, pendant une période de douze mois. Les deux enquêtes comportaient un échantillonnage dans le temps avec stratification temporelle et stratification dans l’espace. Les unités d’échantillonnage avaient la forme de paires site-période à l’avant dernier degré d’échantillonnage soit celui précédant de l’échantillonnage des visiteurs. L’attribution aléatoire des sites de l’échantillon à des périodes permet d’obtenir des estimations non biaisées pour les strates temporelles (p. ex., des estimations mensuelles et saisonnières) ainsi que des estimations pour les strates définies selon la région et le genre d’utilisation.

    Date de diffusion : 1995-06-15

  • Articles et rapports : 12-001-X199200114497
    Description :

    Le présent article analyse une approche basée sur un modèle pour le redressement des données de la répétition générale du recensement de 1990, effectuée en 1988. Ces données ont été recueillies dans des régions d’essai au Missouri. L’objectif premier est d’élaborer des méthodes qui peuvent être utilisées pour modéliser les données de l’Enquête post-censitaire d’avril 1991, qui a fait suite au recensement de 1990, et pour lisser les estimations des facteurs de redressement tirés de l’enquête. Nous proposons dans le présent article une méthode hiérarchique de Bayes (HB) et une méthode empirique de Bayes (EB) qui satisfont à cet objectif. Les estimateurs qui résultent de ces deux méthodes semblent permettre d’améliorer de façon constante les estimations basées sur un système de double collecte et les estimateurs de régression lissés.

    Date de diffusion : 1992-06-15

  • Articles et rapports : 12-001-X198700114465
    Description :

    Le plan de sondage d’enquêtes téléphoniques à deux degrés avec règles de rejet élaboré par Waksberg en 1978 a été modifié pour améliorer l’efficacité des enquêtes téléphoniques auprès de la population noire aux États-Unis. L’application expérimentale d’autres plans de sondage a montré que : a) l’utilisation d’une stratification approximative fondée sur les noms des circonscriptions téléphoniques et des États; b) l’utilisation au premier degré de définitions de séries de 200 et 400 numéros consécutifs déterminant des grappes de grande taille; etc) l’application de règles de rejet fondées sur la race des ménages sont trois éléments dont la réunion améliore la précision relative d’un échantillon, étant donné des ressources fixes. Des modèles de coûts et des modèles d’erreur ont aussi été examinés pour simuler l’application d’autres plans de sondage.

    Date de diffusion : 1987-06-15

Données (0)

Données (0) (Aucun résultat)

Votre recherche pour «» n’a donné aucun résultat dans la présente section du site.

Vous pouvez essayer :

Analyses (8)

Analyses (8) (8 of 8 results)

  • Articles et rapports : 12-001-X201000211378
    Description :

    L'une des clés de la réduction ou de l'éradication de la pauvreté dans le tiers monde est l'obtention d'information fiable sur les pauvres et sur leur emplacement, afin que les interventions et l'aide soient dirigées vers les personnes les plus nécessiteuses. L'estimation sur petits domaines est une méthode statistique utilisée pour surveiller la pauvreté et décider de la répartition de l'aide de façon à réaliser les Objectifs du millénaire pour le développement. Elbers, Lanjouw et Lanjouw (ELL) (2003) ont proposé, pour produire des mesures de la pauvreté fondées sur le revenu ou sur les dépenses, une méthode d'estimation sur petits domaines qui est mise en oeuvre par la Banque mondiale dans ses projets de cartographie de la pauvreté grâce à la participation des organismes statistiques centraux de nombreux pays du tiers monde, dont le Cambodge, le Laos, les Philippines, la Thaïlande et le Vietnam, et qui est intégrée dans le logiciel PovMap de la Banque mondiale. Dans le présent article, nous présentons la méthode ELL, qui consiste à modéliser d'abord les données d'enquête, puis à appliquer le modèle obtenu à des données de recensement, en nous penchant surtout sur la première phase, c'est-à-dire l'ajustement des modèles de régression, ainsi que sur les erreurs-types estimées à la deuxième phase. Nous présentons d'autres méthodes d'ajustement de modèles de régression, telles que la régression généralisée sur données d'enquête (RGE) (décrite dans Lohr (1999), chapitre 11) et celles utilisées dans les méthodes existantes d'estimations sur petits domaines, à savoir la méthode du meilleur prédicteur linéaire sans biais pseudo-empirique (pseudo-MPLSB) (You et Rao 2002) et la méthode itérative à équations d'estimation pondérées (IEEP) (You, Rao et Kovacevic 2003), et nous les comparons à la stratégie de modélisation de ELL. La différence la plus importante entre la méthode ELL et les autres techniques tient au fondement théorique de la méthode d'ajustement du modèle proposée par ELL. Nous nous servons d'un exemple fondé sur la Family Income and Expenses Survey des Philippines pour illustrer les différences entre les estimations des paramètres et leurs erreurs-types correspondantes, ainsi qu'entre les composantes de la variance générées par les diverses méthodes et nous étendons la discussion à l'effet de ces différences sur l'exactitude estimée des estimations sur petits domaines finales. Nous mettons l'accent sur la nécessité de produire de bonnes estimations des composantes de la variance, ainsi que des coefficients de régression et de leurs erreurs-types aux fins de l'estimation sur petits domaines de la pauvreté.

    Date de diffusion : 2010-12-21

  • Articles et rapports : 12-001-X20040016992
    Description :

    Lors du Recensement de la population et du logement des États Unis, un échantillon d'environ un sixième des ménages reçoit une version longue du questionnaire de recensement appelée questionnaire détaillé. Les autres ménages reçoivent une version courte appelée questionnaire abrégé. Nous recourons à l'ajustement itératif proportionnel, au moyen de certains totaux de contrôle provenant du questionnaire abrégé, pour créer deux ensembles de poids pour l'estimation d'après les données provenant du questionnaire détaillé, l'un pour les personnes et l'autre pour les ménages. Nous décrivons une méthode de calcul des poids fondée sur la programmation quadratique qui produit une pondération des ménages telle que la somme pondérée des caractéristiques individuelles et celle des caractéristiques des ménages concordent étroitement avec les totaux de contrôle fondés sur le questionnaire abrégé. La méthode s'applique de façon générale aux situations où la pondération doit être établie de façon à satisfaire aux bornes de taille, ainsi qu'aux contraintes de concordance des sommes avec les totaux de contrôle. Nous décrivons l'application à la situation où les totaux de contrôle sont des estimations avec une matrice des covariances estimée.

    Date de diffusion : 2004-07-14

  • Articles et rapports : 12-001-X20030026777
    Description :

    L'enquête d'évaluation de l'exactitude et de la couverture a été réalisée pour estimer la couverture du Recensement des États-Unis de 2000. Après l'achèvement des opérations sur le terrain, il a fallu prendre des mesures pour traiter plusieurs types de données manquantes en vue d'appliquer l'estimateur à système dual. Certaines unités de logement n'avaient pas été interviewées. Le cas échéant, on a conçu deux méthodes de correction pour la non-interview d'après un même ensemble d'interviews, une pour chaque point dans le temps. En outre, il a fallu déterminer la situation de résidence, d'appariement ou de recensement de certains répondants. Les méthodes appliquées par le passé ont été remplacées pour pouvoir respecter les délais plus courts pour calculer et vérifier les estimations. Le présent article décrit la portée des données manquantes dans l'enquête et les méthodes de traitement appliquées, compare ces dernières à d'autres méthodes passées et courantes, et donne un résumé analytique des procédures, y compris la comparaison des estimations démographiques selon le système dual sous d'autres méthodes de traitement des données manquantes. Comme les niveaux de données manquantes étaient faibles, il semble que l'utilisation des autres méthodes n'aurait pas affecté considérablement les résultats. Cependant, on constate certains changements dans les estimations.

    Date de diffusion : 2004-01-27

  • Articles et rapports : 12-001-X20000015176
    Description :

    À partir d'une méthode des composantes de variance et d'une structure estimative des erreurs de covariance, on a établi les variables explicatives des facteurs de correction pour le recensement décennal de 1990. On soupçonne que la variabilité de la matrice des covariances estimatives explique certaines anomalies dans l'estimation de régression et les facteurs de correction estimés. Nous avons étudié des méthodes de prédiction alternatives et proposé une façon de faire qui est moins sensible à la variabilité de la matrice des covariances estimatives. La méthode proposée est appliquée à un ensemble de données composé de 336 facteurs de correction à partir de l'enquête postsensitaire de 1990.

    Date de diffusion : 2000-08-30

  • Articles et rapports : 12-001-X199500214395
    Description :

    Lorsqu’on remanie un échantillon selon un plan stratifié à plusieurs degrés, il est parfois indiqué de maximiser le nombre d’unités primaires d’échantillonnage retenues dans le nouvel échantillon sans modifier les probabilités de sélection inconditionnelle. Il existe à cette fin une solution optimale qui s’appuie sur la théorie du transport pour une classe très générale de plans d’échantillonnage. Toutefois, à la connaissance des auteurs, cette méthode n’a jamais été utilisée pour la refonte d’une enquête. Cela s’explique en partie du fait que même pour une strate de taille modérée, le problème de transport résultant pourrait être trop grand pour se prêter à une solution pratique. Dans le présent article, nous proposons un algorithme de transport modifié à taille réduite permettant de maximiser le chevauchement, ce qui réduit sensiblement les dimensions du problème. Cette méthode a été utilisée lors du remaniement récent de l’Enquête sur le revenu et la participation aux programmes (Survey of Income and Program Participation, ou SIPP). Nous décrivons brièvement le rendement de l’algorithme à taille réduite, d’une part pour le chevauchement du SIPP en conditions réelles, et d’autre part pour des simulations artificielles antérieures du chevauchement du SIPP. Même si cette méthode n’est pas optimale et ne risque de produire, en théorie, que des améliorations négligeables du chevauchement attendu comparativement à la sélection indépendante, elle ouvre en pratique la voie à des améliorations importantes du chevauchement par rapport à la sélection indépendante dans le cas du SIPP et produit généralement un chevauchement presque optimal.

    Date de diffusion : 1995-12-15

  • Articles et rapports : 12-001-X199500114406
    Description :

    Dans le présent article, on traite de la conception d’enquêtes auprès des visiteurs. Pour illustrer le sujet, on décrit deux enquêtes récentes. La première est une enquête auprès des visiteurs des zones administrées par le National Park Service à l’échelle des États-Unis pendant toute une année (1992). La deuxième est une enquête menée auprès des personnes qui ont utilisé des installations de loisirs du bassin des trois rivières autour de Pittsburgh, en Pennsylvanie, pendant une période de douze mois. Les deux enquêtes comportaient un échantillonnage dans le temps avec stratification temporelle et stratification dans l’espace. Les unités d’échantillonnage avaient la forme de paires site-période à l’avant dernier degré d’échantillonnage soit celui précédant de l’échantillonnage des visiteurs. L’attribution aléatoire des sites de l’échantillon à des périodes permet d’obtenir des estimations non biaisées pour les strates temporelles (p. ex., des estimations mensuelles et saisonnières) ainsi que des estimations pour les strates définies selon la région et le genre d’utilisation.

    Date de diffusion : 1995-06-15

  • Articles et rapports : 12-001-X199200114497
    Description :

    Le présent article analyse une approche basée sur un modèle pour le redressement des données de la répétition générale du recensement de 1990, effectuée en 1988. Ces données ont été recueillies dans des régions d’essai au Missouri. L’objectif premier est d’élaborer des méthodes qui peuvent être utilisées pour modéliser les données de l’Enquête post-censitaire d’avril 1991, qui a fait suite au recensement de 1990, et pour lisser les estimations des facteurs de redressement tirés de l’enquête. Nous proposons dans le présent article une méthode hiérarchique de Bayes (HB) et une méthode empirique de Bayes (EB) qui satisfont à cet objectif. Les estimateurs qui résultent de ces deux méthodes semblent permettre d’améliorer de façon constante les estimations basées sur un système de double collecte et les estimateurs de régression lissés.

    Date de diffusion : 1992-06-15

  • Articles et rapports : 12-001-X198700114465
    Description :

    Le plan de sondage d’enquêtes téléphoniques à deux degrés avec règles de rejet élaboré par Waksberg en 1978 a été modifié pour améliorer l’efficacité des enquêtes téléphoniques auprès de la population noire aux États-Unis. L’application expérimentale d’autres plans de sondage a montré que : a) l’utilisation d’une stratification approximative fondée sur les noms des circonscriptions téléphoniques et des États; b) l’utilisation au premier degré de définitions de séries de 200 et 400 numéros consécutifs déterminant des grappes de grande taille; etc) l’application de règles de rejet fondées sur la race des ménages sont trois éléments dont la réunion améliore la précision relative d’un échantillon, étant donné des ressources fixes. Des modèles de coûts et des modèles d’erreur ont aussi été examinés pour simuler l’application d’autres plans de sondage.

    Date de diffusion : 1987-06-15

Références (4)

Références (4) (4 of 4 results)

  • Produits techniques : 11-522-X201300014287
    Description :

    Le dispositif EpiNano vise à surveiller les travailleurs potentiellement exposés aux nanomatériaux intentionnellement produits en France. Ce dispositif est basé, d’une part, sur les données d’hygiène industrielle recueillies au sein des entreprises afin de caractériser l’exposition aux nanomatériaux des postes de travail et d’autre part celles issues d’auto-questionnaires complétés par les participants. Ces données seront ensuite appariées aux données de santé des bases médico-administratives nationales (suivi passif des évènements de santé). Des questionnaires de suivi seront soumis régulièrement aux participants. Les modalités mises en place afin d’optimiser la collecte et l’appariement des données sont décrites.

    Date de diffusion : 2014-10-31

  • Produits techniques : 11-522-X200800010962
    Description :

    L'ÉLDEQ a entrepris, en mars 2008, une collecte de données spéciale avec cueillette de matériel biologique auprès de 1 973 familles sollicitées. Lors d'une visite-type, l'infirmière recueille un prélèvement de sang ou de salive auprès de l'enfant-cible et procède à une série de mesures : anthropométrie, rythme cardiaque, tension artérielle, et administration de questionnaires. Planifiée et supervisée par l'Institut de la Statistique du Québec (ISQ) et l'Université de Montréal, cette collecte est réalisée en collaboration avec deux firmes privées et plusieurs hôpitaux. Le choix des modes de collecte, le partage des rôles entre les différents acteurs, la séquence des communications et contacts auprès des répondants, le dépistage des familles non retracées ainsi que le suivi des prélèvements biologiques sont abordés dans cet article. Des résultats préliminaires de terrain sont aussi présentés.

    Date de diffusion : 2009-12-03

  • Produits techniques : 11-522-X20030017723
    Description :

    Dans ce document, on examine l'utilisation d'une enquête de suivi auprès des non répondants pour augmenter le nombre de répondants à l'enquête principale où les taux de réponse sont faibles.

    Date de diffusion : 2005-01-26

  • Produits techniques : 11-522-X20020016725
    Description :

    En 1997, le U.S. Office of Management and Budget a publié des normes révisées concernant la collecte de renseignements sur la race dans le système statistique fédéral. L'une de ces révisions consiste à permettre aux individus de choisir plus d'un groupe racial au moment de répondre à des enquêtes fédérales et à d'autres activités de collecte de données. Ce changement pose des difficultés en cas d'analyse portant sur des données recueillies en vertu de l'ancien et du nouveau système de déclaration de la race, puisque ces données ne sont pas comparables. Dans cet article, on examine les problèmes découlant de ces changements ainsi que les méthodes élaborées pour surmonter ces difficultés.

    Comme, aux termes des deux systèmes, la plupart des gens ne déclarent qu'une seule race, une solution fréquemment proposée est d'essayer d'établir un lien de transition par l'attribution d'une catégorie raciale unique à chaque personne déclarant plusieurs races en vertu du nouveau système, et de procéder aux analyses en utilisant uniquement les catégories uniraciales observées et assignées. Donc, le problème peut être considéré comme un problème de données manquantes dans lequel les valeurs pour les catégories uniraciales manquent et doivent être imputées pour les personnes qui déclarent plusieurs races.

    Le US Office of Management and Budget a proposé plusieurs méthodes simples d'établissement d'un lien pour résoudre ce problème des données manquantes. Schenker et Parker (Statistics in Medicine, à paraître) ont analysé des données provenant de la National Health Interview Survey, menée par le U.S. National Center for Health Statistics, qui permet de déclarer plusieurs races, mais demande aussi aux personnes qui le font de préciser une race principale. Ils ont constaté que l'on pourrait améliorer les méthodes d'établissement d'un lien en intégrant des covariables de niveau individuel et des covariables contextuelles dans les modèles d'établissement des liens.

    Alors que Schenker et Parker n'examinent que trois grands groupes multiraciaux, l'application décrite ici oblige à prédire les catégories uniraciales pour plusieurs petits groupes multiraciaux. Donc, des problèmes de paucité des données se posent au moment de l'ajustement des modèles d'établissement de liens. Il est possible de les résoudre en construisant des modèles combinés pour plusieurs groupes multiraciaux, c'est-à-dire en puisant de la force dans chacun d'eux. Outre ces problèmes, on étudie également d'autres questions liées à la méthodologie.

    Date de diffusion : 2004-09-13

Date de modification :