Statistiques par sujet – Population et démographie

Préciser les résultats par

Aide pour les filtres et la recherche
Filtres actuellement sélectionnés pouvant être supprimés

Mot(s)-clé(s)

Année de publication

1 facettes affichées. 1 facettes sélectionnées.

Auteur(s)

2 facettes affichées. 0 facettes sélectionnées.

Préciser les résultats par

Aide pour les filtres et la recherche
Filtres actuellement sélectionnés pouvant être supprimés

Mot(s)-clé(s)

Année de publication

1 facettes affichées. 1 facettes sélectionnées.

Auteur(s)

2 facettes affichées. 0 facettes sélectionnées.

Préciser les résultats par

Aide pour les filtres et la recherche
Filtres actuellement sélectionnés pouvant être supprimés

Mot(s)-clé(s)

Année de publication

1 facettes affichées. 1 facettes sélectionnées.

Auteur(s)

2 facettes affichées. 0 facettes sélectionnées.

Préciser les résultats par

Aide pour les filtres et la recherche
Filtres actuellement sélectionnés pouvant être supprimés

Mot(s)-clé(s)

Année de publication

1 facettes affichées. 1 facettes sélectionnées.

Auteur(s)

2 facettes affichées. 0 facettes sélectionnées.

Autres ressources disponibles pour appuyer vos recherches.

Aide pour trier les résultats
Explorer notre base centrale des principaux concepts normalisés, définitions, sources de données et méthodes.
En cours de chargement
Chargement en cours, veuillez patienter...
Tout (11)

Tout (11) (11 of 11 results)

  • Articles et rapports : 11-008-X20000025164
    Description :

    Cet article donne un aperçu des changements liés à l'immigration au cours du XXe siècle.

    Date de diffusion : 2000-09-12

  • Tableau : 84-546-X
    Description :

    Ce CD-ROM est la première publication canadienne réunissant des données sur les risques de mortalité par profession à l'échelle du pays. Une publication antérieure pour la Colombie-Britannique (Mortalité par profession en Colombie-Britannique, 1950-1978) est parue en 1986 sous le numéro de catalogue 84-544 (ISBN 0-660-52872-X) au catalogue de Statistique Canada.

    La nouvelle publication aide à déterminer les groupes professionnels du Canada pour lesquels il y a surmortalité attribuable à des causes précises. Elle permet également d'instaurer un système canadien de suivi pour découvrir des associations auparavant insoupçonnées entre, par exemple, un type de cancer et une profession. Elle est enfin une source précieuse pour émettre des hypothèses et les tester.

    La publication comprend les résultats d'un suivi longitudinal de la cohorte professionnelle canadienne au 1/10, qui correspond à un échantillon de 700 000 hommes et femmes canadiens actifs sur le marché du travail entre 1965 et 1971. Les caractéristiques de cette cohorte ont été couplées aux données de la Base canadienne de données sur la mortalité (BCDM) pour les années 1965 à 1991.

    Cette publication intéressera sans doute les médecins et les chercheurs, les commissions des accidents et sécurité au travail, les ministères de la santé et de la main-d'oeuvre, les organismes de réglementation et le grand public.

    Date de diffusion : 2000-09-07

  • Articles et rapports : 11F0019M2000142
    Description :

    Le présent article aborde le sujet de la migration interprovinciale en fonction de la question fondamentale suivante : « Qui sont les migrants? » Des modèles logits par panel de la probabilité de migrer d'une année à l'autre sont estimés au moyen d'échantillons tirés de la Banque de données administratives longitudinales, couvrant la période 1982-1995. Parmi les variables explicatives, notons les facteurs « environnementaux », les caractéristiques personnelles, les attributs du marché du travail et une série de variables relatives à l'année. Des modèles distincts ont été estimés pour huit groupes d'âge-sexe.

    Les principaux résultats sont les suivants : i) les taux de migration sont inversement associés à la taille de la province, ce qui traduit vraisemblablement la conjoncture économique, les effets d'échelle du marché du travail et la simple distance géographique; la langue tient également un rôle important à cet égard; ii) les personnes vivant dans les petits centres urbains, les petites villes et, plus particulièrement, dans les régions rurales sont moins susceptibles de migrer que les résidents de grands centres urbains; iii) l'âge, le fait d'être marié et la présence d'enfants sont négativement associés à la mobilité, tant pour les hommes que pour les femmes; iv) la migration est positivement liée au taux de chômage provincial, à la perception de prestations d'assurance-emploi (sauf dans le cas des hommes à l'âge d'entrée), à des revenus d'emploi nuls (sauf dans le cas des hommes et des femmes à l'âge d'entrée) et à la perception de prestations d'aide sociale (notamment chez les hommes); v) abstraction faite des revenus nuls, la migration est positivement liée aux niveaux de revenu pour les hommes d'âge moyen et mûr, mais non pour les autres, et ces effets sont généralement peu prononcés (les autres facteurs étant neutralisés); vi) on n'observe pas de variations très marquées des taux de migration au fil des ans; néanmoins, les taux de migration des hommes ont légèrement fléchi au cours des années 1990, tandis que, chez les femmes (exception faite des femmes à l'âge d'entrée), ces taux sont généralement restés stables ou ont augmenté légèrement, ce qui indique une divergence des tendances selon le sexe.

    Date de diffusion : 2000-09-05

  • Articles et rapports : 11F0019M2000152
    Description :

    La déperdition des jeunes des collectivités rurales cause depuis un bon moment déjà bien des inquiétudes. On pense généralement que la plupart des collectivités rurales offrent peu de possibilités à leurs jeunes, ce qui les oblige à partir vers les villes, vraisemblablement pour toujours. Même s'il existe un corpus de recherche considérable sur la migration interprovinciale, on sait assez peu de choses des modèles de migration entre les régions rurales et urbaines du Canada.

    D'après notre analyse, les jeunes de 15 à 19 ans de presque toutes les provinces quittent en plus grand nombre les régions rurales que les régions urbaines, en partie pour poursuivre des études post-secondaires. Les modèles de migration sont plus complexes pour le groupe des 20 à 29 ans, mais toute la migration a pour résultat net que les provinces de l'Atlantique, tout comme le Manitoba et la Saskatchewan, enregistrent des pertes nettes de leur population rurale de 15 à 29 ans. Le problème est particulièrement aigu à Terre-Neuve. Les régions rurales des provinces de l'Atlantique qui obtiennent des résultats inférieurs à la moyenne nationale, en termes de gains nets de la population de jeunes, enregistrent ces pertes non pas parce qu'elles perdent une proportion de jeunes plus élevée que la moyenne nationale, mais parce qu'elles ne parviennent pas à attirer assez de jeunes personnes à venir vivre chez elles.

    Tout au plus 25 % des personnes qui quittent leur collectivité rurale y reviennent dix ans plus tard. L'effet de ce résultat est clair : on ne peut pas compter sur la migration de retour pour préserver la taille de la population d'une cohorte donnée. Les régions rurales doivent plutôt compter sur les arrivants d'autres régions (urbaines) pour atteindre cet objectif. Certaines collectivités rurales y parviennent, c'est-à-dire qu'elles enregistrent une migration d'entrée nette positive des individus de 25 à 29 ans ou plus, même si elles enregistrent une perte nette pour les plus jeunes.

    Ceux qui quittent les régions rurales connaissent généralement une croissance de leurs revenus supérieure à celle de ceux qui restent. La question suivante sur le sens dans lequel joue le rapport de causalité reste cependant sans réponse : le processus de migration lui-même entraîne-t-il une croissance des gains supérieure ou reflète-t-il la possibilité que ceux dont le potentiel de croissance des gains est supérieur ont plus tendance à partir?

    Date de diffusion : 2000-09-05

  • Index et guides : 98-187-X
    Description :

    Recensements du Canada, 1665-1871, Statistiques du Canada, Quatrième Volume a été imprimé à Ottawa, en 1876. Ce volume contient environ 343 tableaux statistiques qui décrivent les conditions sociales et économiques au Canada; ils sont tirés de 98 recensements, des premiers établissements à la Confédération en 1867 et jusqu'en 1871. Les recensements sont en ordre chronologique, avec quelques notes explicatives générales dans certains cas. Dans la plupart des cas, la description des séries individuelles est suffisante pour permettre aux lecteurs de les utiliser sans avoir à consulter les nombreuses sources dont il est fait état dans la publication.

    La version électronique de cette publication historique est maintenant accessible sur le site Internet de Statistique Canada: l'Introduction peut être téléchargée sans frais sous forme de pages de texte en HTML pour les voir en ligne et de fichiers PDF pour les imprimer; et les tableaux sont disponibles sur E-STAT* (qui permet la vue en ligne et le téléchargement).

    Date de diffusion : 2000-05-26

  • Articles et rapports : 11-008-X19990044912
    Description :

    Dans cet article, on décrit la situation d'un groupe de diplômés canadiens d'études postsecondaires qui ont déménagé aux États-Unis.

    Date de diffusion : 2000-03-16

  • Produits techniques : 21-601-M1998036
    Description :

    Dans ce document, on examine la croissance démographique dans les régions rurales et les petites villes du Canada.

    Date de diffusion : 2000-01-14

Données (5)

Données (5) (5 of 5 results)

Analyses (4)

Analyses (4) (4 of 4 results)

  • Articles et rapports : 11-008-X20000025164
    Description :

    Cet article donne un aperçu des changements liés à l'immigration au cours du XXe siècle.

    Date de diffusion : 2000-09-12

  • Articles et rapports : 11F0019M2000142
    Description :

    Le présent article aborde le sujet de la migration interprovinciale en fonction de la question fondamentale suivante : « Qui sont les migrants? » Des modèles logits par panel de la probabilité de migrer d'une année à l'autre sont estimés au moyen d'échantillons tirés de la Banque de données administratives longitudinales, couvrant la période 1982-1995. Parmi les variables explicatives, notons les facteurs « environnementaux », les caractéristiques personnelles, les attributs du marché du travail et une série de variables relatives à l'année. Des modèles distincts ont été estimés pour huit groupes d'âge-sexe.

    Les principaux résultats sont les suivants : i) les taux de migration sont inversement associés à la taille de la province, ce qui traduit vraisemblablement la conjoncture économique, les effets d'échelle du marché du travail et la simple distance géographique; la langue tient également un rôle important à cet égard; ii) les personnes vivant dans les petits centres urbains, les petites villes et, plus particulièrement, dans les régions rurales sont moins susceptibles de migrer que les résidents de grands centres urbains; iii) l'âge, le fait d'être marié et la présence d'enfants sont négativement associés à la mobilité, tant pour les hommes que pour les femmes; iv) la migration est positivement liée au taux de chômage provincial, à la perception de prestations d'assurance-emploi (sauf dans le cas des hommes à l'âge d'entrée), à des revenus d'emploi nuls (sauf dans le cas des hommes et des femmes à l'âge d'entrée) et à la perception de prestations d'aide sociale (notamment chez les hommes); v) abstraction faite des revenus nuls, la migration est positivement liée aux niveaux de revenu pour les hommes d'âge moyen et mûr, mais non pour les autres, et ces effets sont généralement peu prononcés (les autres facteurs étant neutralisés); vi) on n'observe pas de variations très marquées des taux de migration au fil des ans; néanmoins, les taux de migration des hommes ont légèrement fléchi au cours des années 1990, tandis que, chez les femmes (exception faite des femmes à l'âge d'entrée), ces taux sont généralement restés stables ou ont augmenté légèrement, ce qui indique une divergence des tendances selon le sexe.

    Date de diffusion : 2000-09-05

  • Articles et rapports : 11F0019M2000152
    Description :

    La déperdition des jeunes des collectivités rurales cause depuis un bon moment déjà bien des inquiétudes. On pense généralement que la plupart des collectivités rurales offrent peu de possibilités à leurs jeunes, ce qui les oblige à partir vers les villes, vraisemblablement pour toujours. Même s'il existe un corpus de recherche considérable sur la migration interprovinciale, on sait assez peu de choses des modèles de migration entre les régions rurales et urbaines du Canada.

    D'après notre analyse, les jeunes de 15 à 19 ans de presque toutes les provinces quittent en plus grand nombre les régions rurales que les régions urbaines, en partie pour poursuivre des études post-secondaires. Les modèles de migration sont plus complexes pour le groupe des 20 à 29 ans, mais toute la migration a pour résultat net que les provinces de l'Atlantique, tout comme le Manitoba et la Saskatchewan, enregistrent des pertes nettes de leur population rurale de 15 à 29 ans. Le problème est particulièrement aigu à Terre-Neuve. Les régions rurales des provinces de l'Atlantique qui obtiennent des résultats inférieurs à la moyenne nationale, en termes de gains nets de la population de jeunes, enregistrent ces pertes non pas parce qu'elles perdent une proportion de jeunes plus élevée que la moyenne nationale, mais parce qu'elles ne parviennent pas à attirer assez de jeunes personnes à venir vivre chez elles.

    Tout au plus 25 % des personnes qui quittent leur collectivité rurale y reviennent dix ans plus tard. L'effet de ce résultat est clair : on ne peut pas compter sur la migration de retour pour préserver la taille de la population d'une cohorte donnée. Les régions rurales doivent plutôt compter sur les arrivants d'autres régions (urbaines) pour atteindre cet objectif. Certaines collectivités rurales y parviennent, c'est-à-dire qu'elles enregistrent une migration d'entrée nette positive des individus de 25 à 29 ans ou plus, même si elles enregistrent une perte nette pour les plus jeunes.

    Ceux qui quittent les régions rurales connaissent généralement une croissance de leurs revenus supérieure à celle de ceux qui restent. La question suivante sur le sens dans lequel joue le rapport de causalité reste cependant sans réponse : le processus de migration lui-même entraîne-t-il une croissance des gains supérieure ou reflète-t-il la possibilité que ceux dont le potentiel de croissance des gains est supérieur ont plus tendance à partir?

    Date de diffusion : 2000-09-05

  • Articles et rapports : 11-008-X19990044912
    Description :

    Dans cet article, on décrit la situation d'un groupe de diplômés canadiens d'études postsecondaires qui ont déménagé aux États-Unis.

    Date de diffusion : 2000-03-16

Références (2)

Références (2) (2 results)

  • Index et guides : 98-187-X
    Description :

    Recensements du Canada, 1665-1871, Statistiques du Canada, Quatrième Volume a été imprimé à Ottawa, en 1876. Ce volume contient environ 343 tableaux statistiques qui décrivent les conditions sociales et économiques au Canada; ils sont tirés de 98 recensements, des premiers établissements à la Confédération en 1867 et jusqu'en 1871. Les recensements sont en ordre chronologique, avec quelques notes explicatives générales dans certains cas. Dans la plupart des cas, la description des séries individuelles est suffisante pour permettre aux lecteurs de les utiliser sans avoir à consulter les nombreuses sources dont il est fait état dans la publication.

    La version électronique de cette publication historique est maintenant accessible sur le site Internet de Statistique Canada: l'Introduction peut être téléchargée sans frais sous forme de pages de texte en HTML pour les voir en ligne et de fichiers PDF pour les imprimer; et les tableaux sont disponibles sur E-STAT* (qui permet la vue en ligne et le téléchargement).

    Date de diffusion : 2000-05-26

  • Produits techniques : 21-601-M1998036
    Description :

    Dans ce document, on examine la croissance démographique dans les régions rurales et les petites villes du Canada.

    Date de diffusion : 2000-01-14

Explorez notre page de partenaires pour trouver la liste complète de nos partenaires et de leurs produits associés.

Date de modification :