Commerce international

Le commerce international de marchandises du Canada — exportations et importations combinées — a augmenté pour une deuxième année consécutive en 2011, après une forte baisse en 2009. Les échanges commerciaux canadiens se sont situés à moins de 2,0 % des niveaux records affichés en 2008, avant la récession.

Sur la base de la balance des paiements, les exportations canadiennes ont atteint 458,2 milliards de dollars en 2011, soit 13,2 % de plus qu'en 2010. La croissance s'est concentrée au deuxième semestre. Les prix ont augmenté de 8,7 % et les volumes, de 4,1 %. Les importations de marchandises ont crû de 10,2 % pour se chiffrer à 455,9 milliards de dollars, surtout grâce à des volumes élevés.

Croissance des exportations

Les hausses observées dans six des sept secteurs ont ramené les exportations à des niveaux proches de ceux enregistrés avant 2009. Les exportations de produits énergétiques et de biens industriels, qui représentent presque la moitié des exportations canadiennes, expliquent plus des trois quarts de la croissance en 2011.

Les exportations de produits énergétiques ont atteint 112,1 milliards de dollars, en hausse de 23,4 % par rapport à 2010. La croissance était surtout attribuable aux exportations de pétrole brut, totalisant 68,3 milliards de dollars, en hausse de 36,3 % par rapport à 2010. Une augmentation des prix de 20,3 % a grandement contribué à cette croissance.

Les exportations de gaz naturel ont diminué pour une troisième année consécutive, les niveaux de 2011 restant inférieurs à la moitié des niveaux de 2008.

Les exportations de biens industriels ont grimpé de 21,2 % pour atteindre 116,9 milliards de dollars en 2011. Les prix ont crû de 14,3 %, surpassant la hausse des volumes. La croissance généralisée du secteur s'est d'abord appuyée sur les exportations de métaux précieux et d'alliages, qui ont augmenté de 6,3 milliards de dollars pour atteindre 20,3 milliards de dollars en 2011. Ces exportations ont plus que doublé depuis 2009, animées par la hausse des prix et la forte demande d'or et d'argent.

En 2011, les exportations de machines et d'équipement ont progressé pour la première fois en quatre ans : elles ont crû de 5,9 % pour s'établir à 80,6 milliards de dollars. Les hausses s'expliquent surtout par l'augmentation des volumes. En matière de valeur, les exportations de machines industrielles et agricoles représentaient près de la moitié de la croissance sectorielle.

Les exportations de produits de l'agriculture et de la pêche ont atteint 41,0 milliards de dollars en 2011. Les exportations de canola, qui ont crû de 35,2 %, ont connu une année record sous l'effet d'une augmentation des prix de presque 25 %.

Les exportations de produits automobiles ont crû de 4,4 %, passant de 56,8 milliards à 59,3 milliards de dollars de 2010 à 2011. Pour la première fois depuis 2005, les exportations de camions et d'autres véhicules automobiles ont augmenté, signalant une hausse de la demande de véhicules à usage commercial.

Les exportations de produits forestiers ont atteint 22,4 milliards de dollars en 2011 (hausse de 2,4 %). Seul le sous-secteur du papier journal, des autres types de papier et du carton a reculé.

Augmentation des importations dans six des sept secteurs

Les volumes des importations ont augmenté de 8,3 %, et les prix, de 4,4 %. La croissance sectorielle s'explique largement par les importations de produits énergétiques, qui ont crû de 28,3 % pour atteindre 52,0 milliards de dollars en 2011, surtout en raison d'une hausse des prix (19,5 %). Le pétrole brut a crû de 16,6 % pour atteindre 27,8 milliards de dollars, sous l'effet de la hausse des prix (29,9 %). La croissance s'est surtout appuyée sur les produits du pétrole et du charbon — mazout, essence et diluants de pipeline.

Les importations de biens industriels ont atteint un sommet de 98,0 milliards de dollars en 2011 (12,8 % de plus qu'en 2010). Les prix et les volumes ont crû. Comme pour les exportations, la hausse des prix de l'or et de l'argent a influé sur les importations.

Les machines et l'équipement, principal secteur à l'importation, représentaient 27 % de toutes les importations en 2011. Les importations y ont crû de 9,5 % pour atteindre 124,7 milliards de dollars, en raison d'une hausse des volumes (14,5 %). La hausse était due aux machines industrielles et agricoles et aux autres machines et équipements.

Les produits de l'agriculture et de la pêche ont culminé à 32,6 milliards de dollars en 2011 (10,3 % de plus qu'en 2010). Une hausse des volumes de 7,9 % a alimenté la croissance.

L'augmentation des volumes de camions et d'autres véhicules automobiles a haussé le niveau des importations de produits automobiles de 3,7 %, le portant à 71,3 milliards de dollars. Le tremblement de terre et le tsunami ayant frappé le Japon en 2011 ont entravé les importations de tels produits, notamment d'automobiles.

Les importations d'autres biens de consommation ont crû de 3,2 %, totalisant 59,6 milliards de dollars en 2011. Seul le secteur des produits forestiers s'est replié, la valeur des importations chutant de 4,9 % pour atteindre 2,5 milliards de dollars.

graphique 4.1 Exportations et importations de marchandises, 2011
Voir la source des données du graphique 4.1

Date de modification :