Aperçus économiques
Développements récents de l’économie canadienne : printemps 2017

par Guy Gellatly et Elizabeth Richards
Direction des études analytiques

Date de diffusion : le 20 avril 2017

Passer au contenu principal

Text begins

Début de l'encadré

Le présent article de la série Aperçus économiques offre aux utilisateurs un aperçu intégré des changements récents qui ont touché la production, l’emploi, la demande des ménages, le commerce international et les prix. Structuré sous forme de sommaire statistique des principaux indicateurs économiques, il a pour but de fournir des renseignements sur les développements récents au sein de l’économie canadienne, en mettant l’accent sur les principaux changements dans les données économiques observés au cours du deuxième semestre de 2016 et au début de 2017. Cet article est accompagné d’une présentation qui souligne les tendances liées à la croissance économique et aux conditions du marché du travail depuis que les prix du pétrole ont commencé à diminuer au milieu de 2014. Sauf indication contraire, les totalisations présentées dans ce rapport sont fondées sur des données désaisonnalisées qui peuvent être consultées dans CANSIM à compter du 7 avril 2017.

Aperçu

L’activité économique s’est raffermie au deuxième semestre de 2016, les dépenses des ménages et les exportations ayant soutenu la croissance. Toutefois, les investissements des entreprises ont continué de ralentir la croissance, alors que les dépenses en machines et matériel, en ouvrages non résidentiels et en propriété intellectuelle affichaient une tendance à la baisse. La production de biens, soutenue par l’extraction de pétrole par des méthodes non classiques, la fabrication et la construction, s’est accrue, tandis que les services ont affiché une croissance constante, sous l’effet de hausses observées dans la finance, le transport et l’entreposage ainsi que l’immobilier.

La hausse des prix de l’énergie a stimulé les exportations à la fin de 2016, ce qui a permis au Canada d’afficher un excédent au chapitre du commerce de marchandises en novembre et en décembre. Les exportations de produits énergétiques se sont chiffrées à 40,8 milliards de dollars au deuxième semestre de 2016, en hausse par rapport à la valeur de 30,8 milliards de dollars des exportations pour les six premiers mois de l’année. Les exportations totales de produits non énergétiques ont légèrement augmenté pendant le deuxième semestre de l’année. Ainsi, le Canada a affiché un troisième excédent consécutif dans le domaine du commerce de marchandises en janvier 2017.

L’emploi a affiché une croissance marquée au deuxième semestre de 2016, principalement sous l’effet des hausses observées dans le secteur privé. L’emploi chez les travailleurs du groupe d’âge principal a crû pendant le quatrième trimestre, alors que l’emploi à temps plein s’est accru à la fin de 2016 et au début de 2017. La croissance de l’emploi s’est concentrée au Québec, en Ontario et en Colombie‑Britannique.

Dans l’ensemble, la croissance de la production et de l’emploi s’est accélérée au cours du deuxième semestre de 2016. D’une année à l’autre, la croissance du produit intérieur brut (PIB) réel s’est établie à 2,1 % en décembre, alors que la croissance de l’emploi a crû pour atteindre 1,3 %, ce qui constitue l’augmentation d’une année à l’autre la plus prononcée depuis le mois d’août 2013. Globalement, la production et l’emploi ont continué de se raffermir au début de 2017 (graphique 1).

Graphique 1 Production et emploi

Tableau de données du graphique 1
Tableau de données du graphique 1
Sommaire du tableau
Le tableau montre les résultats de Tableau de données du graphique 1 Produit intérieur brut et Emploi, calculées selon variation d'une année à l'autre (pourcentage) unités de mesure (figurant comme en-tête de colonne).
Produit intérieur brut Emploi
variation d'une année à l'autre (pourcentage)
2007 janvier 1,4 2,5
février 1,7 2,4
mars 1,8 2,3
avril 1,9 2,1
mai 2,3 1,7
juin 2,8 2,0
juillet 2,6 2,3
août 2,8 2,3
septembre 2,7 2,4
octobre 2,6 2,6
novembre 2,5 2,5
décembre 1,4 2,2
2008 janvier 2,0 2,0
février 1,3 2,1
mars 1,2 1,8
avril 1,2 2,0
mai 0,8 1,8
juin 0,7 1,5
juillet 1,1 1,1
août 0,7 1,2
septembre 0,9 1,3
octobre 0,7 1,1
novembre -0,4 0,3
décembre -1,4 0,1
2009 janvier -2,2 -0,8
février -2,6 -1,3
mars -3,5 -1,4
avril -4,0 -1,7
mai -4,1 -1,9
juin -4,2 -1,9
juillet -4,4 -1,9
août -4,4 -1,9
septembre -3,7 -2,1
octobre -3,5 -2,2
novembre -1,9 -1,1
décembre -0,3 -1,0
2010 janvier 0,8 0,0
février 1,9 0,4
mars 3,2 0,6
avril 3,4 1,3
mai 4,0 1,6
juin 4,1 2,1
juillet 4,1 2,0
août 4,5 2,1
septembre 3,7 1,7
octobre 4,1 1,8
novembre 3,9 1,5
décembre 4,4 1,8
2011 janvier 4,0 1,9
février 3,3 1,8
mars 3,1 1,8
avril 3,3 1,6
mai 2,6 1,4
juin 2,8 1,2
juillet 3,4 1,4
août 3,6 1,5
septembre 3,9 1,7
octobre 3,4 1,4
novembre 3,1 1,2
décembre 2,9 1,2
2012 janvier 2,6 0,7
février 2,5 0,7
mars 2,4 1,1
avril 2,7 1,5
mai 2,9 1,4
juin 2,5 1,3
juillet 2,1 1,0
août 1,3 1,2
septembre 1,0 1,3
octobre 1,0 1,5
novembre 1,2 1,7
décembre 0,7 1,8
2013 janvier 1,3 2,0
février 2,0 2,2
mars 2,2 1,5
avril 2,1 1,1
mai 2,4 1,5
juin 1,9 1,4
juillet 2,2 1,5
août 2,8 1,4
septembre 3,2 1,2
octobre 3,8 1,2
novembre 3,5 1,0
décembre 3,0 0,7
2014 janvier 2,5 0,7
février 2,6 0,6
mars 2,4 0,9
avril 2,6 0,7
mai 2,8 0,4
juin 3,5 0,5
juillet 2,9 0,7
août 2,3 0,4
septembre 2,4 0,5
octobre 2,3 0,8
novembre 2,1 0,7
décembre 2,9 0,6
2015 janvier 2,5 0,7
février 1,9 0,8
mars 1,7 0,7
avril 1,1 0,7
mai 0,5 1,1
juin 0,6 1,0
juillet 0,9 0,9
août 1,2 1,1
septembre 0,2 0,9
octobre -0,1 0,8
novembre 0,3 0,7
décembre 0,2 0,9
2016 janvier 1,0 0,7
février 0,9 0,6
mars 0,8 0,7
avril 1,0 0,8
mai 0,5 0,6
juin 0,8 0,6
juillet 1,0 0,4
août 1,1 0,5
septembre 2,1 0,9
octobre 1,9 0,9
novembre 2,0 1,1
décembre 2,1 1,3
2017 janvier 2,3 1,5
février 1,6
mars 1,5

Les ménages ont soutenu la croissance à la fin de 2016, alors que les exportations ont ralenti

La production s’est raffermie au deuxième semestre de 2016, alors que l’économie a connu une reprise après avoir subi les conséquences des feux de forêt qui ont sévi dans le nord de l’Alberta plus tôt au cours de l’année et après que l’effet du recul des prix mondiaux du pétrole s’est estompé. Le PIB réel a augmenté de 0,6 % (d’un trimestre à l’autre) au quatrième trimestre, après avoir progressé de 0,9 % au troisième trimestre. Précédemment, la production avait crû de 0,7 % au cours du premier trimestre de 2016 avant de se contracter de 0,3 % au deuxième trimestre. Aux États‑Unis, la croissance du PIB réel a ralenti pour s’établir à 2,1 % (taux annualisé) au quatrième trimestre, en baisse de 3,5 % par rapport au troisième trimestre.

Les dépenses de consommation au Canada ont continué de soutenir la croissance au deuxième semestre de 2016. Les dépenses finales des ménages ont augmenté de 0,6 % au quatrième trimestre, après avoir progressé de 0,7 % au troisième trimestre (graphique 2). Les dépenses en biens durables se sont accrues à la fin de 2016, les achats de véhicules automobiles ayant augmenté au quatrième trimestre après deux trimestres consécutifs de baisse. Les dépenses en meubles et accessoires d’ameublement se sont également accrues à la fin de 2016. Par ailleurs, les dépenses en services ont connu un ralentissement au quatrième trimestre.

Pour l’ensemble de l’année 2016, les dépenses de consommation finale des ménages ont progressé de 2,2 %, en hausse par rapport à 1,9 % en 2015. Sous l’effet de l’accroissement des ventes d’automobiles, les dépenses en biens durables ont enregistré une hausse de 3,6 % en 2016, contre 2,8 % en 2015.

Graphique 2 Produit intérieur brut réel, certains agrégats

Tableau de données du graphique 2
Tableau de données du graphique 2
Sommaire du tableau
Le tableau montre les résultats de Tableau de données du graphique 2 Dépenses des ménages, Dépenses publiques courantes, Investissements des entreprises en bâtiments non résidentiels, Exportations de biens et Logement, calculées selon indice (T1 2007=100) unités de mesure (figurant comme en-tête de colonne).
Dépenses des ménages Dépenses publiques courantes Investissements des entreprises en bâtiments non résidentiels Exportations de biens Logement
indice (T1 2007=100)
2007 trimestre 1 100,0 100,0 100,0 100,0 100,0
trimestre 2 101,5 100,5 100,5 101,6 100,6
trimestre 3 102,4 101,9 100,9 99,7 100,3
trimestre 4 104,3 101,9 102,7 96,9 100,7
2008 trimestre 1 105,1 102,8 106,4 95,5 99,5
trimestre 2 105,2 105,1 106,6 96,3 97,2
trimestre 3 105,3 105,0 106,6 95,2 95,0
trimestre 4 104,0 106,5 101,3 89,9 89,5
2009 trimestre 1 103,7 106,6 85,7 81,4 83,7
trimestre 2 104,5 107,4 82,1 77,3 86,7
trimestre 3 105,7 108,0 82,8 80,1 90,2
trimestre 4 106,4 108,8 85,2 82,1 95,8
2010 trimestre 1 107,6 109,8 89,8 84,0 98,5
trimestre 2 108,5 109,7 94,1 87,3 97,3
trimestre 3 109,4 110,1 97,6 87,1 95,5
trimestre 4 110,4 110,8 102,5 89,5 94,8
2011 trimestre 1 110,6 110,9 105,4 89,8 96,8
trimestre 2 111,1 111,4 108,0 87,7 96,6
trimestre 3 111,5 111,8 108,4 93,3 99,1
trimestre 4 112,2 112,1 111,5 94,5 100,1
2012 trimestre 1 112,9 112,2 114,2 94,1 104,4
trimestre 2 113,0 111,9 117,8 93,9 103,9
trimestre 3 113,7 112,7 118,1 93,2 103,1
trimestre 4 114,3 112,6 120,6 93,1 103,0
2013 trimestre 1 115,0 111,5 122,5 95,2 102,3
trimestre 2 116,0 111,0 123,7 96,8 104,0
trimestre 3 116,9 111,5 124,5 95,9 103,4
trimestre 4 117,7 112,2 126,4 97,4 103,3
2014 trimestre 1 118,2 112,2 126,2 96,5 102,6
trimestre 2 119,4 112,6 128,1 102,7 105,3
trimestre 3 120,1 112,5 130,3 104,2 107,8
trimestre 4 120,9 112,3 128,4 104,0 108,3
2015 trimestre 1 120,9 113,7 119,4 103,7 109,3
trimestre 2 121,5 113,9 114,6 105,3 109,7
trimestre 3 122,4 114,3 111,9 107,0 110,3
trimestre 4 122,9 114,4 107,8 106,3 110,8
2016 trimestre 1 123,6 115,3 105,4 108,6 113,6
trimestre 2 124,2 116,9 104,5 103,5 113,5
trimestre 3 125,0 116,4 105,2 105,9 112,2
trimestre 4 125,9 117,0 100,3 106,2 113,5

La croissance des volumes des exportations a ralenti à la fin de 2016. Les exportations ont augmenté légèrement (+0,3 %) au quatrième trimestre, après une hausse de 2,3 % au troisième trimestre. Les volumes des exportations de produits énergétiques se sont accrus de 3,5 % au quatrième trimestre, la hausse des exportations de pétrole brut et de pétrole brut bitumineux ayant été partiellement contrebalancée par la baisse des exportations de produits pétroliers raffinés pour combustibles. Les volumes des exportations de véhicules et de pièces automobiles ont fléchi de 4,3 % à la fin de 2016 en raison d’une baisse des exportations de voitures particulières et de camions légers. Les exportations de voitures et de camions légers ont reculé pendant trois trimestres consécutifs, après avoir affiché des hausses notables à la fin de 2015 et au début de 2016. Les exportations de métal et de produits minéraux non métalliques ont augmenté pendant le deuxième semestre de l’année, alors que les exportations de produits forestiers ont connu un ralentissement à la fin de 2016 sous l’effet d’une baisse des exportations de pâtes et papiers.

Pour l’ensemble de l’année 2016, les volumes des exportations se sont accrus de 1,1 %, à la suite d’une augmentation de 3,4 % en 2015. Les exportations de services ont progressé de 4,0 % en 2016, tandis que les exportations de biens ont connu une légère croissance de 0,5 %.

Les volumes des importations se sont affaiblis vers la fin de 2016. Après une hausse de 1,2 % au troisième trimestre, les importations de biens ont fléchi de 4,1 % au quatrième trimestre sous l’effet de reculs importants observés au chapitre des produits énergétiques et des machines et du matériel industriels. La baisse des importations de produits énergétiques à la fin de 2016 s’explique en partie par les activités d’entretien prévues dans les raffineries de l’Est canadien. Par ailleurs, la baisse des importations de machines et de matériel industriels à la fin de 2016 est venue contrebalancer la croissance prononcée enregistrée au troisième trimestre sous l’effet de l’importation d’un important module destiné au projet Hebron.

Pour l’ensemble de l’année 2016, les volumes des importations ont reculé de 1,0 %, la hausse des importations de services (+0,2 %) ayant atténué la baisse des importations de biens (‑1,3 %). Les volumes des importations ont augmenté de 0,3 % en 2015.

Les investissements des entreprises ont continué de se contracter à la fin de 2016

Les investissements des entreprises en construction non résidentielle ont continué de diminuer au deuxième semestre de 2016. Ensemble, les dépenses en ouvrages non résidentiels et en machines et matériel ont fléchi de 4,7 % au quatrième trimestre, ce qui constitue le recul le plus prononcé depuis la baisse de 7,0 % enregistrée au premier trimestre de 2015 et la huitième diminution au cours des neuf derniers trimestres.

 Après avoir connu une hausse de 3,5 % au troisième trimestre, les dépenses en ouvrages non résidentiels ont affiché à elles seules une baisse de 5,9 % au quatrième trimestre sous l’effet d’un recul des investissements en ouvrages de génie et en bâtiments non résidentiels (graphique 3). Les ouvrages non résidentiels ont contribué en grande partie à la croissance économique de 2010 à 2014, ce qui s’explique par une hausse des dépenses en installations d’extraction de pétrole et de gaz. Après avoir récemment atteint un sommet au troisième trimestre de 2014, les ouvrages non résidentiels ont connu un recul de 27,9 % au total, ce qui constitue une baisse plus marquée et plus prolongée que celle qui a été observée pendant la récession de 2008‑2009, période au cours de laquelle les ouvrages non résidentiels ont connu une diminution de 21,6 % du troisième trimestre de 2008 au deuxième trimestre de 2009.

Graphique 3: Formation brute de capital fixe des entreprises

Tableau de données du graphique 3
Tableau de données du graphique 3
Sommaire du tableau
Le tableau montre les résultats de Tableau de données du graphique 3 Formation brute totale de capital fixe des entreprises, Bâtiments résidentiels, Ouvrages non résidentiels, Machines et matériel et Produits de propriété intellectuelle, calculées selon indice (T1 2007=100) unités de mesure (figurant comme en-tête de colonne).
Formation brute totale de capital fixe des entreprises Bâtiments résidentiels Ouvrages non résidentiels Machines et matériel Produits de propriété intellectuelle
indice (T1 2007=100)
2007 trimestre 1 100,0 100,0 100,0 100,0 100,0
trimestre 2 100,6 100,6 99,8 101,3 100,7
trimestre 3 100,8 100,3 100,2 101,6 102,1
trimestre 4 102,1 100,7 100,5 105,0 104,5
2008 trimestre 1 104,0 99,5 107,2 105,4 107,6
trimestre 2 103,3 97,2 108,7 104,1 107,6
trimestre 3 102,2 95,0 109,3 103,3 105,8
trimestre 4 96,8 89,5 106,6 95,3 100,1
2009 trimestre 1 85,1 83,7 91,8 79,1 88,0
trimestre 2 83,9 86,7 85,7 77,9 85,4
trimestre 3 85,5 90,2 84,9 80,3 85,6
trimestre 4 89,0 95,8 85,7 84,3 87,7
2010 trimestre 1 92,9 98,5 93,9 84,9 91,8
trimestre 2 95,1 97,3 98,6 88,8 95,6
trimestre 3 96,5 95,5 104,7 89,2 97,6
trimestre 4 98,8 94,8 111,2 92,1 97,7
2011 trimestre 1 100,7 96,8 115,5 93,3 95,6
trimestre 2 102,6 96,6 114,6 100,2 101,0
trimestre 3 104,1 99,1 119,5 95,0 104,0
trimestre 4 106,1 100,1 124,0 96,5 104,1
2012 trimestre 1 109,1 104,4 127,3 98,3 104,7
trimestre 2 110,3 103,9 133,1 99,1 99,8
trimestre 3 110,2 103,1 133,7 99,0 100,7
trimestre 4 111,4 103,0 138,1 99,1 99,7
2013 trimestre 1 112,2 102,3 141,0 99,7 100,3
trimestre 2 113,1 104,0 143,0 99,8 97,7
trimestre 3 113,4 103,4 146,1 97,8 98,9
trimestre 4 114,4 103,3 147,4 100,4 99,1
2014 trimestre 1 113,3 102,6 149,3 97,4 93,0
trimestre 2 115,0 105,3 150,8 99,9 90,4
trimestre 3 116,9 107,8 151,6 103,9 88,4
trimestre 4 116,4 108,3 150,3 101,2 91,5
2015 trimestre 1 111,3 109,3 135,3 99,8 84,1
trimestre 2 108,8 109,7 128,9 97,0 82,9
trimestre 3 107,5 110,3 123,5 97,5 81,9
trimestre 4 105,6 110,8 118,2 95,0 81,7
2016 trimestre 1 105,2 113,6 114,3 94,4 80,9
trimestre 2 104,6 113,5 112,2 94,7 80,2
trimestre 3 104,1 112,2 116,2 91,6 76,6
trimestre 4 101,9 113,5 109,3 89,2 75,2

Les investissements des entreprises en machines et matériel se sont également contractés au deuxième semestre de 2016. Les dépenses en capital en machines et matériel ont fléchi de 2,7 % au quatrième trimestre, après avoir diminué de 3,3 % au troisième trimestre, poursuivant ainsi la tendance à la baisse amorcée à la fin de 2014. Les baisses observées pendant ces deux trimestres sont en partie attribuables à une diminution des dépenses en machines et en matériel industriels.

Les investissements en propriété intellectuelle ont aussi affiché une tendance à la baisse pendant le deuxième semestre de 2016, les dépenses d’exploration et d’évaluation minérales ayant diminué. En effet, les investissements en exploration et en évaluation minérales enregistrés au quatrième trimestre de 2016 étaient inférieurs de 70 % aux niveaux observés à la fin de 2014.

Les dépenses en capital allouées aux bâtiments résidentiels (incluses dans la formation brute totale de capital fixe des entreprises) ont atténué les baisses des investissements des entreprises observées à la fin de 2016. Les dépenses du secteur de l’habitation ont crû de 1,2 % au quatrième trimestre, ce qui a fait contrepoids à la baisse enregistrée au troisième trimestre. La construction de logements neufs et les rénovations ont soutenu la croissance à la fin de 2016, tandis que la diminution de l’activité de revente a modéré les investissements en bâtiments résidentiels.

Pour l’ensemble de 2016, les investissements des entreprises en construction non résidentielle ont diminué de 8,4 % après avoir connu une baisse de 11,5 % en 2015. Les investissements dans le secteur de l’habitation se sont accrus de 2,9 % en 2016, ce qui constitue toutefois un ralentissement par rapport à la hausse de 3,8 % observée en 2015.

La productivité du travail dans le secteur des entreprises s’est améliorée au deuxième semestre de 2016, après avoir connu une baisse de la productivité attribuable aux feux de forêt dans le nord de l’Alberta au printemps. La productivité du travail a augmenté de 0,4 % au quatrième trimestre, après une hausse de 1,2 % au troisième trimestre. La productivité s’est accrue dans les secteurs de l’extraction minière et de l’extraction de pétrole et de gaz au cours des deux trimestres, la production s’étant intensifiée. Après avoir augmenté au troisième trimestre, la productivité dans le secteur de la fabrication a fléchi à la fin de l’année sous l’effet d’un ralentissement de la production.

Une amélioration des termes de l’échange a contribué à l’augmentation du revenu intérieur brut réel au cours du deuxième semestre de 2016. Le PIB nominal a augmenté de 1,7 % au quatrième trimestre, après avoir progressé de 1,5 % au troisième trimestre.

Pour l’ensemble de l’année 2016, le PIB réel du Canada a augmenté de 1,4 %, ce qui fait suite à une croissance économique de 0,9 % en 2015. Les dépenses des ménages ont constitué le principal facteur à l’origine de la croissance du PIB en 2016. En 2016, la contribution positive à la hausse de la croissance des exportations et la contribution négative à la baisse de la diminution des investissements des entreprises en construction non résidentielle se sont toutes deux atténuées (graphique 4).

Aux États‑Unis, le PIB réel a progressé de 1,6 % en 2016, comparativement à 2,6 % en 2015.

Graphique 4 Contributions à la croissance du PIB réel, certaines composantes

Tableau de données du graphique 4
Tableau de données du graphique 4
Sommaire du tableau
Le tableau montre les résultats de Tableau de données du graphique 4 2015 et 2016, calculées selon Contributions en points de pourcentage unités de mesure (figurant comme en-tête de colonne).
2015 2016
Contributions en points de pourcentage
Produit intérieur brut aux prix du marché 0,942 1,433
Dépenses de consommation finale des ménages 1,056 1,296
Formation brute de capital fixe des entreprises
— bâtiments résidentiels
0,264 0,216
Formation brute de capital fixe des entreprises
— bâtiments non résidentiels
-1,242 -0,695
Formation brute de capital fixe des entreprises
— machines et matériel
-0,136 -0,207
General governments gross fixed capital formation 0,173 0,040
Investment in inventories -0,296 -0,305
Exportations — biens 0,988 0,164
Exportations — services 0,096 0,210
Importations — biens -0,075 0,306
Importations — services -0,039 -0,017

L’extraction des ressources et la construction ont soutenu la croissance de la production à la fin de 2016

La production des industries productrices de biens s’est raffermie au deuxième semestre de 2016, en hausse pendant cinq des six derniers mois de l’année. La croissance observée au troisième trimestre est partiellement attribuable aux secteurs de l’extraction de pétrole par des méthodes non classiques et de la fabrication, tandis que celle qui a été enregistrée au quatrième trimestre a été soutenue par le secteur de l’extraction par des méthodes non classiques, des activités de soutien à l’extraction minière et à l’extraction de pétrole et de gaz et le secteur de la construction. La production dans le secteur de la fabrication a progressé pendant cinq des six derniers mois de 2016 (graphique 5).

Par ailleurs, la production dans le secteur de la construction s’est accrue pendant trois des quatre derniers mois de l’année. La production des industries de la construction a affiché une tendance à la baisse depuis le milieu de 2014, lorsque les prix du pétrole ont commencé à diminuer, sous l’effet des reculs dans la construction non résidentielle et les travaux de génie. Après 24 mois consécutifs de baisse, la production des travaux de génie et autres activités de construction est demeurée stable en novembre et a progressé en décembre. L’augmentation de la production des industries de la construction et des travaux de réparation résidentiels a soutenu la croissance observée à la fin de 2016, tandis que la production des industries de la construction non résidentielle a continué de diminuer.

Graphique 5 Produit intérieur brut réel, selon certaines industries

Tableau de données du graphique 5
Tableau de données du graphique 5
Sommaire du tableau
Le tableau montre les résultats de Tableau de données du graphique 5 Extraction minière, exploitation en carrière, et extraction de pétrole et de gaz, Construction, Fabrication, Commerce de détail et Finance and insurance , calculées selon indice (janvier 2007=100) unités de mesure (figurant comme en-tête de colonne).
Extraction minière, exploitation en carrière, et extraction de pétrole et de gaz Construction Fabrication Commerce de détail Finance and insurance
indice (janvier 2007=100)
2007 janvier 100,0 100,0 100,0 100,0 100,0
février 101,2 100,2 100,5 100,1 100,4
mars 101,8 100,7 100,5 100,4 100,2
avril 99,4 101,1 100,8 102,0 100,4
mai 101,2 102,1 100,0 102,6 101,2
juin 101,7 102,3 100,2 102,4 101,8
juillet 100,2 102,4 99,3 102,5 102,8
août 102,4 102,8 99,0 103,9 103,0
septembre 101,5 102,8 98,7 102,9 102,3
octobre 99,3 102,0 98,7 103,3 102,8
novembre 98,4 102,2 98,5 104,7 102,5
décembre 97,4 103,4 95,9 106,4 101,6
2008 janvier 98,7 104,8 95,6 107,0 101,7
février 97,4 105,1 95,9 106,1 100,5
mars 99,0 104,8 94,3 106,2 101,2
avril 98,6 103,7 95,6 106,6 101,2
mai 96,7 105,1 96,1 106,5 99,9
juin 98,3 104,7 95,5 106,9 99,6
juillet 101,0 104,7 95,9 106,4 99,5
août 100,2 104,5 94,2 106,6 99,0
septembre 98,4 105,1 94,2 107,4 99,7
octobre 99,2 105,8 92,8 106,3 101,0
novembre 97,5 104,3 91,2 104,0 98,7
décembre 94,2 102,1 87,2 101,3 98,8
2009 janvier 97,0 98,8 84,1 103,1 98,6
février 93,5 97,5 83,2 102,9 98,6
mars 88,2 96,3 82,0 102,7 99,0
avril 85,4 95,7 80,7 102,6 99,3
mai 85,8 96,4 79,7 103,1 98,9
juin 86,6 96,5 79,0 103,3 99,0
juillet 85,5 96,8 79,6 103,4 99,1
août 83,9 97,5 80,0 103,5 98,4
septembre 87,0 98,6 80,9 104,1 99,5
octobre 87,0 99,6 80,5 104,0 99,1
novembre 88,2 101,5 81,8 102,3 99,9
décembre 87,2 102,5 81,4 104,0 99,5
2010 janvier 90,0 104,3 82,3 105,6 99,2
février 92,8 104,8 83,4 105,6 98,7
mars 94,0 105,2 84,7 107,8 99,7
avril 93,6 105,6 84,6 105,4 100,1
mai 98,3 105,4 85,0 105,0 101,1
juin 97,7 105,9 86,1 105,7 100,3
juillet 97,5 106,1 86,1 106,0 101,0
août 97,1 106,8 86,0 106,4 101,9
septembre 95,5 107,1 85,4 106,4 102,2
octobre 98,9 107,5 85,3 106,0 102,8
novembre 100,1 107,8 84,8 107,7 103,7
décembre 102,4 108,0 86,2 107,1 104,1
2011 janvier 100,0 109,0 87,0 106,8 104,4
février 99,5 109,4 86,3 106,8 104,5
mars 101,8 108,8 86,9 105,3 104,4
avril 102,5 108,6 86,9 106,5 103,9
mai 98,8 108,4 86,4 106,5 104,0
juin 100,5 109,5 86,8 107,9 104,9
juillet 103,6 110,3 88,1 106,9 104,1
août 107,3 111,1 87,9 106,8 106,3
septembre 107,6 111,6 88,9 107,1 105,4
octobre 105,9 111,8 89,1 107,8 105,2
novembre 105,2 112,3 89,6 107,8 104,8
décembre 105,6 113,5 91,1 109,5 104,2
2012 janvier 106,2 114,7 90,8 108,4 105,2
février 102,9 115,6 89,2 107,3 105,6
mars 102,6 117,3 89,6 107,8 105,6
avril 103,0 118,7 90,3 106,7 104,6
mai 102,2 118,5 89,9 107,0 106,4
juin 100,4 119,2 89,9 107,1 106,7
juillet 99,4 119,4 89,9 108,2 107,3
août 97,3 119,7 89,5 107,3 107,4
septembre 97,8 120,4 88,4 107,7 107,8
octobre 99,4 121,4 87,4 107,5 107,3
novembre 101,6 121,9 88,3 108,2 106,7
décembre 102,0 122,5 87,2 108,1 107,9
2013 janvier 102,6 122,4 88,3 110,8 107,6
février 105,2 122,9 88,7 110,3 108,1
mars 106,3 123,8 89,0 110,9 108,8
avril 105,9 124,4 88,4 112,0 110,3
mai 105,2 124,9 88,5 114,0 110,9
juin 103,9 122,3 88,4 112,7 111,2
juillet 106,1 124,8 88,1 113,9 111,8
août 107,6 125,1 88,5 115,1 111,0
septembre 108,3 125,0 89,7 115,1 110,7
octobre 109,3 125,4 90,6 116,3 111,1
novembre 108,8 125,7 90,3 116,5 112,2
décembre 109,0 124,6 88,4 115,8 111,8
2014 janvier 109,9 125,1 89,0 115,7 111,9
février 111,5 125,7 90,7 115,9 111,4
mars 113,5 125,3 90,0 116,3 111,4
avril 116,7 125,3 90,3 116,9 112,2
mai 116,9 127,0 91,8 117,0 112,3
juin 117,4 127,9 92,5 118,1 112,9
juillet 114,3 128,7 92,8 118,5 113,4
août 109,9 127,9 91,6 118,2 114,4
septembre 113,6 128,0 92,3 118,4 115,6
octobre 115,4 128,7 92,5 118,5 116,9
novembre 116,1 128,5 91,7 119,2 116,6
décembre 114,4 127,5 93,5 119,2 118,6
2015 janvier 113,6 125,5 92,3 116,9 118,9
février 112,1 123,6 91,3 118,7 119,3
mars 109,5 122,6 92,1 120,0 119,5
avril 108,2 121,6 91,6 118,9 118,7
mai 108,0 122,0 91,3 119,1 118,2
juin 111,2 121,1 90,8 120,2 119,2
juillet 113,3 120,4 91,5 120,5 120,3
août 113,6 120,7 92,5 120,2 120,3
septembre 107,2 119,9 91,5 121,2 120,3
octobre 107,3 119,1 91,1 120,7 120,6
novembre 109,0 118,7 91,9 122,4 120,5
décembre 109,1 118,4 92,4 120,9 121,3
2016 janvier 109,9 118,7 92,9 121,6 122,6
février 108,9 118,5 92,2 123,5 122,4
mars 107,2 117,9 91,9 122,6 123,3
avril 104,0 118,1 92,0 122,9 124,1
mai 98,3 116,9 90,6 122,9 124,0
juin 101,9 116,5 92,0 121,9 125,2
juillet 106,9 116,4 92,3 122,0 126,1
août 109,4 115,7 92,4 122,1 125,9
septembre 112,2 116,5 92,9 122,5 126,0
octobre 111,9 115,6 91,3 123,5 125,3
novembre 114,3 117,0 93,0 124,4 127,0
décembre 113,7 117,9 93,4 123,5 127,5
2017 janvier 115,9 118,4 95,2 125,3 127,5

La production des industries de services a augmenté d’une manière continue au deuxième semestre de 2016, sous l’effet de la croissance des secteurs de la finance et des assurances, du transport et de l’entreposage, de l’immobilier et du commerce de détail.

Après avoir affiché des baisses marquées au printemps en raison des fermetures à des fins d’entretien dans les installations de valorisation et des évacuations dues aux feux de forêt dans le nord de l’Alberta, la production des industries de l’extraction de pétrole par des méthodes non classiques a crû de juin à novembre avant de se contracter en décembre (graphique 6). Ainsi, à la fin de l’année, la production par des méthodes non classiques dépassait de 6,0 % les niveaux observés à la fin de 2015. La production des entreprises qui fournissent des services de soutien à l’extraction minière, pétrolière et gazière, y compris des services de forage, s’est accrue d’août à décembre pour afficher une hausse de 19 % d’un mois à l’autre à la fin de l’année. Toutefois, la production de ce secteur s’est contractée de façon marquée depuis que les prix du pétrole ont commencé à diminuer au milieu de 2014, la production enregistrée à la fin de l’année se situant 40 % en deçà des niveaux observés à la fin de 2014.

Récemment, le PIB réel a crû de 0,6% en janvier 2017, ce qui reflète des augmentations dans la fabrication, l’extraction minière, pétrolière et gazière, le commerce de gros et le commerce de détail.

Graphique 6 Produit intérieur brut réel, certaines industries

Tableau de données du graphique 6
Tableau de données du graphique 6
Sommaire du tableau
Le tableau montre les résultats de Tableau de données du graphique 6 Extraction de pétrole et de gaz par des méthodes classiques, Extraction de pétrole par des méthodes non classiques, Activités de soutien à l'extraction minière et à l'extraction de pétrole et de gaz, Transport du pétrole brut et autres services de transport par pipeline et Raffineries de pétrole, calculées selon indice (janvier 2007=100) unités de mesure (figurant comme en-tête de colonne).
Extraction de pétrole et de gaz par des méthodes classiques Extraction de pétrole par des méthodes non classiques Activités de soutien à l'extraction minière et à l'extraction de pétrole et de gaz Transport du pétrole brut et autres services de transport par pipeline Raffineries de pétrole
indice (janvier 2007=100)
2007 janvier 100,0 100,0 100,0 100,0 100,0
février 100,2 108,1 98,8 97,7 99,8
mars 100,3 112,5 95,5 96,6 100,7
avril 103,4 102,3 80,3 96,8 102,7
mai 103,7 100,0 88,1 96,1 100,6
juin 105,5 94,4 95,1 93,2 101,5
juillet 99,5 101,6 100,9 96,6 104,6
août 100,8 110,6 94,9 95,3 102,1
septembre 101,0 106,4 94,1 94,8 101,6
octobre 99,4 105,1 90,8 94,0 101,4
novembre 98,3 101,8 93,4 93,6 98,9
décembre 97,9 93,2 91,6 91,7 100,3
2008 janvier 95,7 104,9 94,3 92,3 99,8
février 94,7 102,5 92,2 91,7 97,4
mars 95,9 105,7 93,3 90,6 91,6
avril 97,5 101,6 89,4 89,4 97,6
mai 95,4 97,9 90,3 91,7 98,3
juin 93,5 105,2 106,8 89,4 97,9
juillet 97,2 107,9 111,6 86,8 96,4
août 94,5 110,9 111,6 87,6 94,0
septembre 94,4 106,3 108,2 86,1 93,9
octobre 95,9 107,3 112,2 89,8 96,1
novembre 93,6 109,4 110,0 88,1 97,9
décembre 91,1 112,9 89,7 90,7 98,2
2009 janvier 92,1 115,1 91,7 88,3 100,2
février 91,4 121,6 86,4 85,2 102,4
mars 88,5 118,2 64,7 84,3 103,0
avril 85,9 111,9 69,9 83,2 98,2
mai 82,4 124,7 68,1 80,7 103,6
juin 85,8 127,2 67,2 84,3 101,2
juillet 86,3 128,8 62,4 83,4 100,7
août 81,7 122,8 68,7 82,8 100,4
septembre 82,1 127,7 72,7 86,4 95,1
octobre 81,3 130,1 70,2 87,3 94,6
novembre 82,9 130,4 80,3 87,8 98,4
décembre 81,2 120,8 92,0 85,7 99,6
2010 janvier 83,6 113,8 90,3 82,0 100,9
février 82,4 127,1 98,0 81,4 94,6
mars 83,6 131,8 89,6 87,6 94,5
avril 83,8 135,1 87,2 85,8 91,4
mai 85,4 144,8 97,8 87,9 94,4
juin 85,3 145,7 94,3 87,8 98,3
juillet 86,1 140,3 94,2 89,8 95,2
août 88,4 136,5 88,7 90,0 93,7
septembre 87,3 131,9 81,0 80,1 96,9
octobre 86,6 139,0 92,8 82,6 84,0
novembre 86,7 148,9 92,9 87,7 89,1
décembre 88,4 153,5 97,6 87,6 92,0
2011 janvier 88,4 146,5 89,1 97,8 88,0
février 86,3 148,5 88,9 102,6 87,6
mars 87,6 146,8 104,3 99,2 88,6
avril 88,1 151,6 101,8 95,2 89,9
mai 86,9 135,6 102,8 94,5 78,8
juin 85,4 145,7 103,2 96,5 83,3
juillet 87,7 151,0 105,1 100,9 84,0
août 89,5 154,0 123,7 106,1 86,7
septembre 89,9 155,4 123,9 106,2 95,1
octobre 89,1 151,4 124,1 106,2 91,1
novembre 87,9 151,7 123,7 104,0 89,3
décembre 88,0 153,1 120,6 105,7 88,4
2012 janvier 87,8 160,8 121,7 110,9 87,4
février 86,0 154,8 124,0 109,0 89,7
mars 85,6 145,8 127,2 109,9 86,6
avril 84,8 157,4 117,8 113,5 90,8
mai 82,4 162,9 108,7 117,1 88,5
juin 79,7 158,8 108,6 117,2 86,8
juillet 78,4 162,0 104,5 115,3 91,4
août 76,6 159,1 102,8 113,4 89,6
septembre 76,5 156,9 107,2 111,0 87,8
octobre 81,0 160,4 102,4 104,8 94,3
novembre 83,1 156,9 105,2 109,4 93,5
décembre 81,6 162,6 107,7 114,9 93,1
2013 janvier 82,1 161,1 112,2 115,9 94,3
février 83,0 163,0 118,5 116,2 90,4
mars 83,7 168,9 114,1 119,0 91,3
avril 83,6 167,0 115,0 117,2 91,2
mai 85,1 162,5 109,9 114,8 82,2
juin 85,5 161,9 104,7 115,7 95,4
juillet 86,9 163,9 110,7 114,7 89,1
août 87,0 170,8 115,7 118,1 91,2
septembre 87,2 171,8 116,7 119,4 94,7
octobre 85,9 173,4 119,3 124,5 88,8
novembre 85,7 178,9 111,1 123,9 92,9
décembre 86,8 180,1 108,2 117,6 87,7
2014 janvier 87,0 177,6 119,7 120,5 87,8
février 88,0 175,6 124,5 122,6 92,8
mars 87,9 181,0 132,5 124,2 82,0
avril 87,5 188,9 143,6 124,6 84,2
mai 88,6 194,3 137,4 132,4 88,8
juin 90,2 193,9 131,6 134,0 98,6
juillet 89,4 183,8 126,4 131,7 93,1
août 86,0 176,9 117,0 129,5 90,2
septembre 88,2 189,4 117,3 132,0 83,9
octobre 89,7 193,1 120,3 132,4 87,6
novembre 90,6 189,2 127,0 133,1 91,9
décembre 87,6 187,6 127,0 133,9 93,1
2015 janvier 88,9 199,4 101,8 132,1 90,9
février 88,2 205,4 84,9 132,4 89,6
mars 86,4 203,0 71,9 131,2 94,3
avril 85,9 192,8 82,2 140,5 92,8
mai 83,9 195,1 89,4 136,9 96,6
juin 84,3 206,0 90,9 138,2 87,3
juillet 84,0 218,7 86,9 145,0 87,9
août 84,5 216,0 87,6 148,2 92,9
septembre 84,8 189,4 75,8 146,9 90,9
octobre 83,3 197,9 74,1 142,9 90,1
novembre 84,5 210,5 71,4 146,5 86,4
décembre 84,6 208,5 69,8 149,8 89,9
2016 janvier 85,6 209,4 70,0 155,9 90,6
février 84,7 206,1 67,5 152,7 89,9
mars 85,0 208,2 58,8 150,0 91,3
avril 86,0 191,7 55,1 144,8 94,4
mai 87,6 153,0 52,9 140,1 83,7
juin 87,0 173,3 53,0 139,6 90,3
juillet 87,9 205,9 52,4 146,1 96,9
août 89,3 210,5 55,5 151,2 91,2
septembre 90,6 223,1 57,9 154,0 89,7
octobre 87,7 223,8 60,4 153,6 84,3
novembre 88,1 232,4 63,9 157,0 86,8
décembre 85,9 221,1 76,3 153,2 86,8
2017 janvier 87,7 225,1 78,3 155,7 89,8

Les perspectives de dépenses en immobilisations dans le secteur privé diminuent légèrement en 2017

Les entreprises du secteur privé prévoient réduire leurs dépenses en immobilisations de 1,6 % en 2017, après avoir affiché des réductions appréciables en 2015 et en 2016Note 1. On s’attend à ce que les dépenses en capital du secteur privé augmentent en Ontario et en Saskatchewan et à ce qu’elles diminuent à Terre‑Neuve‑et‑Labrador, en Alberta, au Québec et au Nouveau‑Brunswick.

Les industries de l’extraction de pétrole et de gaz prévoient accroître leurs dépenses en immobilisations de 2,3 % en 2017, l’accroissement des dépenses prévues dans le secteur de l’extraction de pétrole et de gaz par des méthodes classiques venant contrebalancer l’affaiblissement des perspectives dans le secteur de l’extraction de pétrole par des méthodes non classiques (‑27,4 %) (graphique 7). Les producteurs de pétrole par des méthodes non classiques s’attendent à dépenser 12,0 milliards de dollars en immobilisations en 2017, ce qui correspond à une baisse d’environ deux tiers par rapport aux niveaux observés en 2014, année où un sommet a été atteint à la suite d’investissements importants effectués au cours de la période postérieure à la récession de 2008‑2009. Les entreprises qui fournissent des services de soutien à l’extraction minière, pétrolière et gazière prévoient engager des dépenses en capital de 1,3 milliard de dollars en 2017, ce qui constitue une baisse d’environ 60 % par rapport aux niveaux observés en 2014.

Dans le secteur de la fabrication, on s’attend à ce que les dépenses en capital diminuent de 4,4 % en 2017, après avoir connu un recul de 14,9 % en 2016. Les fabricants de l’Alberta, du Québec et de la Colombie‑Britannique prévoient réduire leurs dépenses, alors que ceux de l’Ontario prévoient les accroître.

Graphique 7 Dépenses en immobilisations non résidentielles : certaines industries

Tableau de données du graphique 7
Tableau de données du graphique 7
Sommaire du tableau
Le tableau montre les résultats de Tableau de données du graphique 7 Ensemble des industries, Extraction de pétrole et de gaz par des méthodes classiques, Extraction de pétrole par des méthodes non classiques et Fabrication , calculées selon index (2007=100) unités de mesure (figurant comme en-tête de colonne).
Ensemble des industries Extraction de pétrole et de gaz par des méthodes classiques Extraction de pétrole par des méthodes non classiques Fabrication
index (2007=100)
2007 100,0 100,0 100,0 100,0
2008 106,4 99,0 122,9 97,4
2009 91,6 68,1 61,1 68,1
2010 103,9 105,6 102,0 75,8
2011 112,0 122,5 132,2 86,9
2012 118,7 132,8 156,5 86,1
2013 121,9 147,2 173,1 89,5
2014 129,6 164,8 212,9 101,7
2015 119,7 112,9 139,6 106,0
2016 113,7 77,6 99,0 90,2
2017 114,6 99,5 71,8 86,2

Les organisations du secteur public, y compris les sociétés d’États et les entreprises publiques, prévoient accroître leurs dépenses en immobilisations de 4,9 % en 2017, après les avoir fait croître en 2016 et en 2015. Ainsi, on s’attend à ce que les dépenses du secteur public augmentent au Québec, en Ontario et en Colombie‑Britannique et à ce qu’elles diminuent au Manitoba, à Terre‑Neuve‑et‑Labrador et en Alberta.

L’emploi s’est raffermi au deuxième semestre de 2016

Le nombre d’emplois total a affiché une croissance de 165 000 (+0,9 %) au cours des six derniers mois de 2016, laquelle a été soutenue par des hausses du nombre de travailleurs du secteur privé, dans les emplois à temps partiel et chez les travailleurs âgés de 55 ans et plus (graphique 8). Le nombre d’emplois dans les services a augmenté de 146 000 au deuxième semestre de l’année, sous l’effet des hausses observées dans les autres services, les administrations publiques, les soins de santé et les services sociaux et la finance et l’immobilier (graphique 9). Après avoir diminué de façon notable au premier semestre de 2016, l’emploi dans le secteur de la production de biens a peu varié au deuxième semestre, les niveaux d’emploi dans l’extraction des ressources et la fabrication s’étant stabilisés. Environ la moitié de l’augmentation nette de l’emploi enregistrée au cours des six derniers mois de l’année est attribuable à une augmentation généralisée dans le secteur des services au Québec, soutenue par des hausses de l’emploi à temps plein et à temps partiel.

Graphique 8 Emploi selon la catégorie de travailleur

Tableau de données du graphique 8
Tableau de données du graphique 8
Sommaire du tableau
Le tableau montre les résultats de Tableau de données du graphique 8 Employés du secteur privé, Employés du secteur public et Travailleurs autonomes, calculées selon variation d'une année à l'autre (milliers de personnes) unités de mesure (figurant comme en-tête de colonne).
Employés du secteur privé Employés du secteur public Travailleurs autonomes
variation d'une année à l'autre (milliers de personnes)
2007 janvier 388,8 6,6 5,3
février 341,8 14,3 26,7
mars 287,9 45,1 47,5
avril 226,9 59,3 49,7
mai 95,9 46,7 139,5
juin 95,5 75,0 165,2
juillet 163,3 63,1 149,8
août 146,7 104,3 127,1
septembre 156,2 144,5 97,7
octobre 116,2 174,7 140,6
novembre 117,5 204,0 98,9
décembre 52,3 219,9 87,2
2008 janvier 83,7 179,3 68,2
février 117,4 180,9 57,4
mars 92,2 148,1 51,9
avril 118,3 159,1 49,4
mai 186,6 126,1 -4,1
juin 138,9 110,8 -5,1
juillet 48,5 125,8 19,0
août 53,1 100,0 51,2
septembre 78,7 42,8 99,0
octobre 60,9 60,5 72,1
novembre -14,6 -10,1 80,4
décembre -2,7 -3,3 27,3
2009 janvier -186,7 -4,2 61,6
février -238,3 -23,0 33,7
mars -254,9 -19,3 43,8
avril -314,5 -18,6 40,0
mai -359,5 8,4 27,3
juin -416,0 4,2 85,2
juillet -389,4 4,4 67,6
août -327,8 -26,2 26,2
septembre -401,7 37,6 2,7
octobre -382,1 -27,2 27,1
novembre -286,0 61,8 44,0
décembre -277,3 29,3 83,5
2010 janvier -77,2 55,7 26,4
février -56,8 89,4 42,1
mars -6,9 75,1 37,2
avril 146,6 48,3 30,3
mai 215,2 31,6 19,2
juin 333,7 50,2 -38,3
juillet 315,7 35,4 -14,7
août 248,4 89,5 4,3
septembre 276,8 46,3 -43,9
octobre 317,8 57,0 -68,0
novembre 282,4 21,5 -46,5
décembre 340,9 49,0 -82,0
2011 janvier 296,5 67,8 -48,9
février 287,5 52,7 -45,2
mars 291,8 54,9 -41,4
avril 242,3 68,8 -46,1
mai 196,8 59,4 -23,3
juin 177,7 65,0 -32,4
juillet 242,2 33,8 -37,4
août 255,7 25,3 -29,9
septembre 238,5 41,5 14,6
octobre 179,5 37,2 22,6
novembre 176,4 48,8 -22,6
décembre 153,4 5,7 41,8
2012 janvier 103,7 4,2 14,0
février 152,4 -22,4 -7,1
mars 188,4 4,5 1,2
avril 255,2 3,3 -7,7
mai 216,8 -3,1 33,0
juin 126,0 22,7 73,8
juillet 118,1 60,6 0,6
août 164,7 52,2 -16,3
septembre 180,3 24,9 21,9
octobre 165,7 60,3 40,7
novembre 173,5 65,2 62,7
décembre 237,0 90,2 -15,2
2013 janvier 248,8 69,5 33,1
février 222,2 93,8 61,6
mars 102,5 77,3 73,2
avril 7,5 97,0 88,3
mai 73,5 117,7 62,4
juin 169,4 46,6 20,2
juillet 175,1 -17,5 97,9
août 163,1 -28,4 112,6
septembre 147,8 17,8 51,3
octobre 175,1 30,8 0,7
novembre 213,5 -17,7 -12,3
décembre 99,1 1,9 29,9
2014 janvier 149,7 -9,0 -11,3
février 135,0 -12,2 -8,8
mars 195,5 -15,0 -19,8
avril 173,3 -50,6 -3,3
mai 155,2 -57,3 -31,0
juin 110,5 -28,2 3,9
juillet 75,9 88,3 -41,1
août 21,8 57,4 -11,9
septembre 75,0 51,7 -34,3
octobre 142,1 -34,8 31,2
novembre 46,3 23,1 46,2
décembre 81,8 10,2 16,2
2015 janvier 52,8 14,9 62,6
février 35,8 45,4 53,4
mars 24,2 70,7 36,7
avril 65,1 64,9 2,7
mai 119,9 40,8 35,2
juin 103,5 82,3 -9,8
juillet 65,9 36,9 58,6
août 122,0 70,8 1,2
septembre 77,6 19,5 63,4
octobre 33,5 100,5 6,0
novembre 40,2 54,4 27,7
décembre 29,5 38,1 84,7
2016 janvier 26,9 59,5 34,1
février 62,0 12,7 36,3
mars 116,4 -14,2 26,8
avril 108,2 14,3 17,6
mai 45,3 63,6 -5,5
juin 64,6 -0,5 45,2
juillet 105,1 -46,5 6,9
août 97,0 0,0 -12,5
septembre 113,1 25,2 14,8
octobre 119,4 12,1 33,5
novembre 179,8 38,9 -21,6
décembre 229,0 75,0 -74,8
2017 janvier 256,5 67,7 -48,0
février 253,0 77,9 -42,8
mars 220,1 67,1 -10,8

Graphique 9 Emploi, par secteur

Tableau de données du graphique 9
Tableau de données du graphique 9
Sommaire du tableau
Le tableau montre les résultats de Tableau de données du graphique 9 Emploi total, toutes les industries, Secteur de la production de biens et Secteur des services, calculées selon variation d'une année à l'autre (milliers de personnes) unités de mesure (figurant comme en-tête de colonne).
Emploi total, toutes les industries Secteur de la production de biens Secteur des services
variation d'une année à l'autre (milliers de personnes)
2007 janvier 400,7 81,5 319,2
février 382,8 23,4 359,3
mars 380,5 1,6 378,8
avril 335,9 -34,2 370,0
mai 282,2 -16,4 298,6
juin 335,6 -17,9 353,6
juillet 376,2 12,3 363,9
août 378,2 45,2 333,0
septembre 398,4 8,8 389,6
octobre 431,5 -9,0 440,5
novembre 420,3 -35,6 456,0
décembre 359,4 -62,7 422,0
2008 janvier 331,3 -47,5 378,8
février 355,6 -10,9 366,5
mars 292,1 4,7 287,4
avril 326,7 26,2 300,6
mai 308,6 22,9 285,7
juin 244,6 28,7 215,9
juillet 193,1 5,3 187,8
août 204,2 -7,8 212,0
septembre 220,5 16,9 203,6
octobre 193,5 5,3 188,2
novembre 55,7 -26,1 81,8
décembre 21,3 -28,6 49,9
2009 janvier -129,4 -149,5 20,1
février -227,4 -212,3 -15,1
mars -230,3 -221,5 -8,8
avril -292,9 -269,1 -23,8
mai -323,9 -315,5 -8,4
juin -326,6 -308,0 -18,6
juillet -317,3 -301,2 -16,2
août -327,8 -303,2 -24,6
septembre -361,3 -280,4 -80,9
octobre -382,2 -267,6 -114,7
novembre -180,2 -225,1 44,9
décembre -164,5 -216,8 52,3
2010 janvier 4,9 -118,8 123,7
février 74,7 -65,9 140,5
mars 105,4 -55,1 160,6
avril 225,1 -5,3 230,4
mai 266,0 51,7 214,3
juin 345,6 66,7 278,9
juillet 336,3 50,0 286,4
août 342,3 47,3 295,0
septembre 279,1 0,9 278,2
octobre 306,8 18,1 288,8
novembre 257,4 35,1 222,3
décembre 307,9 55,0 252,8
2011 janvier 315,4 78,2 237,2
février 294,9 86,1 208,9
mars 305,4 104,8 200,5
avril 265,0 91,1 173,9
mai 232,9 76,1 156,9
juin 210,2 67,4 142,9
juillet 238,8 73,1 165,7
août 250,9 72,9 178,0
septembre 294,6 84,3 210,2
octobre 239,3 63,7 175,6
novembre 202,6 70,7 131,9
décembre 200,8 59,9 141,0
2012 janvier 121,9 22,0 99,8
février 122,9 31,7 91,2
mars 194,0 36,0 158,0
avril 250,7 81,5 169,2
mai 246,7 73,1 173,5
juin 222,7 84,0 138,6
juillet 179,2 91,0 88,1
août 200,6 92,5 108,1
septembre 227,2 110,8 116,5
octobre 266,7 107,6 159,0
novembre 301,4 96,2 205,2
décembre 312,1 103,6 208,5
2013 janvier 351,4 92,5 259,0
février 377,6 75,6 302,0
mars 253,0 58,6 194,4
avril 192,9 28,3 164,5
mai 253,6 32,4 221,2
juin 236,0 21,7 214,3
juillet 255,5 14,0 241,6
août 247,4 16,2 231,2
septembre 216,8 -0,9 217,7
octobre 206,6 18,2 188,5
novembre 183,5 -10,6 194,1
décembre 130,9 -50,1 181,0
2014 janvier 129,4 2,7 126,8
février 114,0 -7,4 121,3
mars 160,7 17,9 142,8
avril 119,4 -27,3 146,8
mai 66,8 -45,8 112,6
juin 86,2 -19,9 106,2
juillet 123,1 -20,9 144,0
août 67,3 -43,8 111,0
septembre 92,4 -24,4 116,8
octobre 138,5 -12,5 151,0
novembre 115,5 -9,2 124,8
décembre 108,2 25,2 83,0
2015 janvier 130,3 0,9 129,2
février 134,7 -32,4 167,2
mars 131,6 -57,2 188,9
avril 132,7 -29,3 162,0
mai 196,1 6,8 189,3
juin 176,1 -10,3 186,3
juillet 161,5 -26,7 188,2
août 194,1 -10,3 204,5
septembre 160,5 -25,5 186,0
octobre 140,0 -58,4 198,4
novembre 122,4 -6,7 129,0
décembre 152,4 -18,8 171,2
2016 janvier 120,5 -46,8 167,4
février 110,9 26,9 84,0
mars 129,0 1,6 127,3
avril 140,2 -31,0 171,2
mai 103,3 -32,3 135,6
juin 109,3 -71,2 180,5
juillet 65,3 -61,3 126,6
août 84,3 -47,8 132,1
septembre 153,1 -35,3 188,3
octobre 165,0 1,0 164,0
novembre 197,1 -57,7 254,8
décembre 229,0 -53,5 282,6
2017 janvier 276,1 -22,1 298,2
février 288,1 -77,2 365,3
mars 276,4 -24,2 300,6

Le taux de chômage à l’échelon national a affiché un léger recul pour se situer à 6,9 % à la fin de 2016, après être demeuré stable à 7 % de juillet à octobre. Au Québec, le taux de chômage s’est établi à 6,5 % à la fin de l’année, ce qui constitue une diminution de 1,3 point de pourcentage par rapport à décembre 2015. En Alberta, le taux de chômage a continué d’augmenter pendant le deuxième semestre de l’année pour atteindre 9 % en novembre, le taux le plus élevé dans la province depuis le milieu de 1994, pour ensuite fléchir légèrement à la fin de l’année. Les taux de chômage de l’Ontario et de la Colombie‑Britannique se sont chiffrés respectivement à 6,4 % et à 5,8 % à la fin de 2016.

Pour l’ensemble de 2016, le nombre total d’emplois a crû de 229 000, ce qui représente la hausse annuelle la plus prononcée de décembre à décembre depuis 2012. Chez les travailleurs du principal groupe d’âge actif, le nombre d’emplois a progressé de 105 000 en 2016, après avoir légèrement diminué en 2015. La totalité de l’augmentation nette enregistrée en 2016 est survenue dans le secteur des services (+283 000 emplois), et les hausses étaient réparties équitablement entre le Québec, l’Ontario et la Colombie‑Britannique. Le nombre d’employés travaillant dans les secteurs privé et public a crû de 304 000 en 2016, après avoir augmenté d’au plus 100 000 durant chacune des trois années précédentes.

Le nombre d’emplois à temps plein s’est accru à la fin de 2016 et au début de 2017

Après avoir affiché une faible augmentation nette pendant la majeure partie de 2016, l’emploi à temps plein s’est raffermi à la fin de l’année et au début de 2017 (graphique 10). À la suite d’une augmentation de 71 000 en décembre et d’une légère hausse en janvier, le nombre d’emplois à temps plein a crû d’un peu plus de 100 000 en février, ce qui a contrebalancé les pertes dans le travail à temps partiel. Cette croissance de l’emploi à temps plein observée au cours des derniers mois est principalement attribuable aux hausses enregistrées en Ontario et en Colombie‑Britannique. Le taux de chômage national a légèrement diminué pour se situer à 6,6 % en février, le niveau le plus bas observé depuis janvier 2015.

L’emploi total a peu varié en mars (+19 000 emplois) et le taux de chômage a diminué légèrement pour atteindre 6,7 %. Le nombre total d’emplois en mars a augmenté de 276 000 d’une année à l’autre, principalement en raison des hausses dans l’emploi à temps plein.

Graphique 10 Emploi par classe

Tableau de données du graphique 10
Tableau de données du graphique 10
Sommaire du tableau
Le tableau montre les résultats de Tableau de données du graphique 10 Temps plein et Temps partiel, calculées selon variation d'une année à l'autre (milliers de personnes) unités de mesure (figurant comme en-tête de colonne).
Temps plein Temps partiel
variation d'une année à l'autre (milliers de personnes)
2007 janvier 287,7 113,0
février 324,8 58,0
mars 308,7 71,8
avril 247,1 88,8
mai 160,5 121,6
juin 332,8 2,8
juillet 314,7 61,6
août 267,5 110,7
septembre 299,5 98,9
octobre 270,1 161,4
novembre 296,1 124,3
décembre 265,0 94,4
2008 janvier 279,7 51,6
février 311,5 44,1
mars 249,1 43,0
avril 289,7 37,1
mai 204,1 104,5
juin 83,2 161,4
juillet 86,0 107,2
août 139,9 64,3
septembre 114,5 106,1
octobre 124,7 68,9
novembre 23,2 32,5
décembre -50,2 71,5
2009 janvier -185,2 55,8
février -365,5 138,1
mars -369,0 138,7
avril -391,4 98,5
mai -416,0 92,2
juin -436,9 110,3
juillet -402,7 85,2
août -482,6 154,8
septembre -372,1 10,8
octobre -364,1 -18,3
novembre -221,0 40,8
décembre -166,0 1,5
2010 janvier -67,4 72,3
février 118,4 -43,7
mars 89,3 16,1
avril 138,3 86,7
mai 230,7 35,2
juin 303,0 42,6
juillet 118,4 218,0
août 206,9 135,4
septembre 134,8 144,3
octobre 159,5 147,3
novembre 113,6 143,9
décembre 180,3 127,5
2011 janvier 209,7 105,6
février 96,4 198,5
mars 260,8 44,5
avril 236,1 28,9
mai 193,8 39,2
juin 186,6 23,6
juillet 382,9 -144,1
août 353,2 -102,2
septembre 360,4 -65,8
octobre 232,8 6,5
novembre 269,2 -66,7
décembre 231,2 -30,2
2012 janvier 190,4 -68,5
février 229,0 -106,1
mars 212,3 -18,2
avril 250,8 -0,1
mai 225,5 21,2
juin 237,4 -14,8
juillet 213,0 -33,9
août 203,5 -2,9
septembre 188,4 38,8
octobre 288,2 -21,4
novembre 253,4 48,0
décembre 273,2 38,8
2013 janvier 289,5 62,1
février 327,2 50,4
mars 195,4 57,6
avril 183,2 9,7
mai 275,1 -21,6
juin 199,9 36,3
juillet 159,2 96,4
août 153,5 93,8
septembre 167,6 49,2
octobre 172,5 34,1
novembre 136,4 47,2
décembre 52,4 78,5
2014 janvier 64,7 64,7
février 72,0 42,0
mars 105,6 55,2
avril 52,2 67,2
mai -70,5 137,4
juin 27,5 58,6
juillet 22,3 100,8
août -6,2 73,4
septembre 24,1 68,3
octobre 28,1 110,4
novembre 67,1 48,3
décembre 145,5 -37,4
2015 janvier 108,3 21,9
février 136,4 -1,7
mars 122,9 8,6
avril 168,1 -35,3
mai 238,4 -42,3
juin 242,9 -66,8
juillet 262,1 -100,7
août 317,7 -123,5
septembre 200,4 -39,9
octobre 183,5 -43,5
novembre 202,6 -80,2
décembre 144,7 7,8
2016 janvier 167,6 -47,1
février 59,4 51,5
mars 118,2 10,8
avril 82,7 57,3
mai 112,5 -9,2
juin 27,2 82,2
juillet -43,1 108,5
août -35,2 119,6
septembre 54,6 98,5
octobre 23,6 141,4
novembre -25,5 222,6
décembre 73,5 155,6
2017 janvier 86,2 189,9
février 235,4 52,7
mars 223,1 53,3

Le pays a enregistré un excédent lié au commerce de marchandises à la fin de 2016

Le Canada a affiché un excédent de 1,1 milliard de dollars du commerce de marchandises en novembre 2016, ce qui reflète une augmentation de l’excédent au chapitre des produits énergétiques et une réduction du déficit au chapitre des produits non énergétiques. Il s’agit du premier excédent commercial mensuel depuis septembre 2014. La hausse de l’excédent lié aux produits énergétiques, qui a été soutenue par une augmentation des prix, a aussi contribué à l’excédent lié au commerce de marchandises observé à la fin de l’année et en janvier 2017 (graphique 11).

Toutefois, pour l’ensemble de 2016, le déficit commercial du Canada s’est creusé pour se situer à 26,1 milliards de dollars, en hausse par rapport au déficit de 23,0 milliards de dollars enregistré en 2015. Ce recul s’explique par la diminution de la valeur des exportations de produits énergétiques.

Plus récemment, le Canada a affiché un déficit de 972 millions de dollars en février, ce qui reflète des baisses généralisées des exportations.

Graphique 11 Balance commerciale des marchandises, produits énergétiques et non énergétiques

Tableau de données du graphique 11
Tableau de données du graphique 11
Sommaire du tableau
Le tableau montre les résultats de Tableau de données du graphique 11 Total, Énergie et Hors-énergie, calculées selon millions de dollars unités de mesure (figurant comme en-tête de colonne).
Total Énergie Hors-énergie
millions de dollars
2007 janvier 4647,9 3661,8 986,1
février 4037,6 4812,4 -774,8
mars 4441,1 4193,0 248,1
avril 5570,9 4438,5 1132,4
mai 5337,1 4136,4 1200,7
juin 3770,9 3548,1 222,8
juillet 2559,8 3207,4 -647,6
août 3788,6 3916,3 -127,7
septembre 2612,9 3965,4 -1352,5
octobre 3092,5 4618,3 -1525,8
novembre 3773,7 4567,6 -793,9
décembre 1961,5 4089,5 -2128,0
2008 janvier 2484,8 4284,3 -1799,5
février 3784,1 5327,5 -1543,4
mars 5727,2 6351,2 -624,0
avril 4976,0 6000,4 -1024,4
mai 5623,7 6998,3 -1374,6
juin 5060,8 6496,8 -1436,0
juillet 5592,2 6548,1 -955,9
août 5679,9 6605,1 -925,2
septembre 3447,8 5803,9 -2356,1
octobre 2610,1 4741,2 -2131,1
novembre 386,6 4169,8 -3783,2
décembre -1703,6 2902,7 -4606,3
2009 janvier -1767,1 3093,6 -4860,7
février -44,7 3250,4 -3295,1
mars 1079,3 3801,7 -2722,4
avril -676,2 2969,5 -3645,7
mai -1543,6 2700,0 -4243,6
juin 97,3 3649,4 -3552,1
juillet -782,4 3160,4 -3942,8
août -1561,3 3269,5 -4830,8
septembre -821,4 3775,6 -4597,0
octobre 360,0 4086,1 -3726,1
novembre -334,5 4354,9 -4689,4
décembre -778,8 4014,9 -4793,7
2010 janvier 394,0 4346,7 -3952,7
février 61,2 4467,2 -4406,0
mars -1255,8 3732,8 -4988,6
avril 109,6 3842,6 -3733,0
mai -860,2 3779,8 -4640,0
juin -1396,2 3765,0 -5161,2
juillet -2071,0 3452,0 -5523,0
août -1771,5 2890,1 -4661,6
septembre -2333,8 3439,4 -5773,2
octobre -1182,5 3685,1 -4867,6
novembre -512,8 3775,6 -4288,4
décembre 1115,7 4789,2 -3673,5
2011 janvier 744,1 4842,6 -4098,5
février -48,5 4431,9 -4480,4
mars -999,5 3881,3 -4880,8
avril -239,7 4494,0 -4733,7
mai -1086,0 4053,7 -5139,7
juin -1114,5 4526,6 -5641,1
juillet 148,8 4678,2 -4529,4
août 208,8 4744,0 -4535,2
septembre 1097,8 5199,1 -4101,3
octobre -840,1 4877,8 -5717,9
novembre 575,3 5305,7 -4730,4
décembre 2121,1 6015,9 -3894,8
2012 janvier -34,7 5887,1 -5921,8
février -1,0 5450,7 -5451,7
mars -1162,1 5013,9 -6176,0
avril -740,9 5081,4 -5822,3
mai -1386,6 4092,9 -5479,5
juin -2337,8 4804,3 -7142,1
juillet -3042,0 3771,5 -6813,5
août -1076,3 4301,2 -5377,5
septembre -1051,1 4810,8 -5861,9
octobre -379,3 4837,1 -5216,4
novembre -1673,3 4729,1 -6402,4
décembre -404,0 4718,1 -5122,1
2013 janvier -882,6 4880,9 -5763,5
février -690,4 5275,8 -5966,2
mars -183,1 5617,8 -5800,9
avril -153,1 5437,0 -5590,1
mai -820,4 5240,3 -6060,7
juin -444,0 5383,7 -5827,7
juillet -1656,5 5890,5 -7547,0
août -797,6 6641,7 -7439,3
septembre -35,1 6693,6 -6728,7
octobre -371,7 6469,5 -6841,2
novembre -1267,6 5840,2 -7107,8
décembre -843,3 6154,7 -6998,0
2014 janvier -514,9 7299,1 -7814,0
février 784,7 8278,6 -7493,9
mars 1594,1 8556,4 -6962,3
avril 287,1 7318,5 -7031,4
mai 492,1 7457,4 -6965,3
juin 1231,0 7377,6 -6146,6
juillet 1159,0 6905,9 -5746,9
août 667,4 7077,2 -6409,8
septembre 125,9 6707,6 -6581,7
octobre -489,0 6759,0 -7248,0
novembre -457,6 6062,5 -6520,1
décembre -1029,9 5339,2 -6369,1
2015 janvier -1901,9 5020,9 -6922,8
février -1624,2 5230,9 -6855,1
mars -3143,5 4499,6 -7643,1
avril -2458,2 4609,8 -7068,0
mai -2745,9 4562,1 -7308,0
juin -558,0 4817,9 -5375,9
juillet -962,2 4455,3 -5417,5
août -2285,3 4085,9 -6371,2
septembre -2056,0 3998,1 -6054,1
octobre -2266,9 4272,7 -6539,6
novembre -2081,1 3585,4 -5666,5
décembre -918,4 3849,5 -4767,9
2016 janvier -1269,2 3485,4 -4754,6
février -2258,6 3015,1 -5273,7
mars -3188,1 2821,3 -6009,4
avril -3199,8 3191,2 -6391,0
mai -3856,9 2781,7 -6638,6
juin -4005,1 2817,9 -6823,0
juillet -2203,6 2895,0 -5098,6
août -1951,6 3621,0 -5572,6
septembre -4243,6 3903,5 -8147,1
octobre -1355,8 4380,8 -5736,6
novembre 1088,0 4983,8 -3895,8
décembre 374,9 6239,9 -5865,0
2017 janvier 421,4 5996,7 -5575,3
février -972,1 5739,2 -6711,3

Au deuxième semestre de 2016, les exportations totales se sont accrues de 4,7 % par rapport aux six premiers mois de l’année, la hausse des exportations de produits énergétiques ayant contribué aux trois quarts de la croissance. Les exportations de produits en métal et de produits minéraux non métalliques ont également contribué à cette croissance, en hausse de 7,3 % au deuxième semestre sous l’effet d’une augmentation des prix des métaux précieux et alliages en métaux précieux sous forme brute, notamment l’or et l’argent. Les exportations de véhicules et de pièces automobiles, en baisse de 3,2 % au deuxième semestre, sont venues atténuer la croissance des exportations. Les exportations d’automobiles ont ainsi diminué par rapport au récent sommet observé au début de 2016. Les fabricants de véhicules automobiles ont modernisé leurs usines au début de 2015 (Richards, 2017), ce qui a contribué à la hausse des exportations observée à la fin de 2015 et au début de 2016 (graphique 12).

Graphique 12 Croissance des exportations de marchandises par groupes de produits

Tableau de données du graphique 12
Tableau de données du graphique 12
Sommaire du tableau
Le tableau montre les résultats de Tableau de données du graphique 12 Total, Énergie , Minerais et minéraux non métalliques et Véhicules automobiles et pièces pour vehicule automobile, calculées selon indice (janvier 2007=100) unités de mesure (figurant comme en-tête de colonne).
Total Énergie Minerais et minéraux non métalliques Véhicules automobiles et pièces pour vehicule automobile
indice (janvier 2007=100)
2007 janvier 100,0 100,0 100,0 100,0
février 98,3 109,9 107,1 96,6
mars 102,1 110,4 104,9 103,2
avril 102,6 111,0 116,0 99,8
mai 100,6 110,0 128,4 93,6
juin 97,3 104,4 93,9 87,8
juillet 95,9 98,3 133,6 90,6
août 96,1 106,0 106,8 85,5
septembre 93,7 109,3 93,4 86,4
octobre 92,5 111,1 103,8 84,3
novembre 95,1 115,9 127,8 84,8
décembre 91,0 117,4 78,8 76,8
2008 janvier 95,0 128,2 132,4 70,0
février 98,5 138,8 119,2 80,7
mars 101,4 150,2 118,3 76,9
avril 103,2 159,9 123,1 73,7
mai 108,7 170,9 189,2 70,5
juin 110,3 184,0 177,4 75,6
juillet 112,5 185,3 177,5 74,3
août 108,4 168,2 203,9 72,9
septembre 105,5 158,8 174,4 70,4
octobre 105,2 147,6 196,3 66,0
novembre 96,7 120,3 185,4 68,1
décembre 85,3 93,5 139,3 61,9
2009 janvier 77,2 88,9 112,3 38,2
février 81,7 89,9 104,4 49,3
mars 81,0 91,3 119,0 48,5
avril 76,6 83,6 94,1 51,4
mai 70,3 79,0 93,4 40,4
juin 74,1 94,4 91,8 41,3
juillet 77,6 95,2 117,9 52,4
août 74,0 94,7 97,6 53,3
septembre 75,9 96,2 96,5 60,3
octobre 78,4 103,5 117,1 60,5
novembre 79,6 108,5 112,9 60,0
décembre 81,1 113,0 120,9 65,5
2010 janvier 81,7 113,1 131,1 59,4
février 83,6 112,3 144,3 64,9
mars 82,6 108,2 136,4 65,8
avril 83,1 105,0 131,3 65,8
mai 85,2 107,4 132,4 71,7
juin 84,3 100,2 134,3 73,4
juillet 83,5 101,6 133,3 69,6
août 85,7 100,8 141,8 72,7
septembre 84,0 99,1 132,7 69,1
octobre 86,4 100,5 155,8 67,5
novembre 87,7 106,6 172,1 62,6
décembre 92,3 124,2 164,7 63,1
2011 janvier 94,8 129,6 164,5 77,0
février 90,1 119,3 172,0 67,0
mars 91,8 125,1 172,5 68,9
avril 93,0 130,5 155,1 68,0
mai 92,6 128,7 172,0 68,0
juin 91,7 126,4 169,1 62,5
juillet 95,1 126,1 173,2 68,3
août 97,8 127,6 183,4 65,2
septembre 100,7 138,8 188,6 69,5
octobre 98,7 138,1 169,7 72,2
novembre 101,4 147,7 192,0 71,7
décembre 105,6 149,3 187,5 78,6
2012 janvier 100,2 149,0 148,9 85,4
février 100,0 146,3 165,7 78,6
mars 96,8 134,7 163,0 75,2
avril 97,4 131,9 166,3 79,4
mai 97,3 126,1 160,4 79,1
juin 96,4 125,4 158,2 83,9
juillet 94,7 118,8 178,5 81,5
août 95,9 125,7 142,7 82,3
septembre 95,6 127,7 165,5 78,2
octobre 96,7 133,5 130,7 79,2
novembre 97,2 136,3 145,6 81,8
décembre 97,2 132,3 160,6 77,1
2013 janvier 97,5 136,7 152,2 69,9
février 99,7 139,5 153,6 78,7
mars 101,1 142,4 154,1 82,7
avril 102,4 140,4 155,5 81,7
mai 100,1 138,1 161,1 78,5
juin 99,8 138,0 152,8 83,0
juillet 97,6 141,7 135,9 77,7
août 102,7 160,1 151,0 80,9
septembre 103,7 160,2 147,5 81,6
octobre 101,8 152,8 152,5 77,7
novembre 101,4 141,7 149,8 83,5
décembre 102,3 152,0 152,5 81,8
2014 janvier 102,6 166,0 152,3 69,6
février 109,0 185,1 154,5 81,8
mars 112,0 190,3 141,1 83,6
avril 110,2 165,0 163,9 86,5
mai 114,4 173,1 165,3 95,0
juin 113,2 169,8 160,9 89,4
juillet 113,8 169,6 159,8 93,4
août 113,1 163,8 160,2 84,4
septembre 112,7 158,8 158,4 91,0
octobre 112,6 151,1 167,5 90,6
novembre 110,6 147,2 148,3 89,9
décembre 110,1 129,6 162,4 92,2
2015 janvier 107,9 115,4 164,8 90,9
février 107,8 119,6 154,5 83,2
mars 109,2 109,7 171,9 95,9
avril 108,5 114,1 164,5 97,2
mai 108,2 114,4 150,4 100,8
juin 113,9 116,7 164,2 100,3
juillet 114,9 112,1 144,1 106,6
août 112,4 103,8 171,5 109,7
septembre 111,2 98,2 165,6 106,4
octobre 108,7 97,8 147,0 105,8
novembre 109,5 90,1 184,5 112,4
décembre 113,5 90,1 148,2 117,3
2016 janvier 114,5 85,3 151,5 121,2
février 109,7 70,4 154,4 120,0
mars 105,0 73,7 128,5 112,7
avril 105,1 77,7 124,3 110,4
mai 104,4 81,0 123,5 109,6
juin 104,5 83,8 124,4 108,8
juillet 109,1 87,4 127,6 116,6
août 110,4 94,9 147,3 109,6
septembre 109,7 94,5 127,6 109,9
octobre 110,8 104,5 134,2 112,3
novembre 116,6 113,6 166,0 109,8
décembre 116,7 129,3 147,3 102,5
2017 janvier 117,3 130,6 157,8 110,3
février 114,5 127,2 144,3 111,1

Pour l’ensemble de 2016, les exportations ont diminué de 0,7 % en raison d’une baisse des prix des produits énergétiques. Ainsi, en 2016, les exportations totales de produits énergétiques ont fléchi de 14,5 %. Malgré une reprise des prix de l’énergie au deuxième semestre de l’année, la valeur des exportations de produits énergétiques à la fin de 2016 est demeurée bien en deçà des niveaux enregistrés en 2014. Les exportations totales de minerais et de minéraux non métalliques ont diminué de 14,2 % en 2016 sous l’effet d’une diminution des exportations de potasse, la baisse de la demande de l’Asie ayant donné lieu à une diminution des prix de la potasse au cours de l’année. Ces reculs observés au chapitre des ressources ont été partiellement contrebalancés par une augmentation des exportations annuelles de véhicules et de pièces automobiles, en hausse de 9,5 % en 2016, augmentation soutenue par le récent sommet atteint au début de l’année.

La hausse des prix du pétrole a stimulé les ventes dans le secteur de la fabrication

Après avoir diminué durant le premier semestre de 2016, les ventes totales du secteur de la fabrication ont augmenté de 2,2 % au deuxième semestre de l’année, sous l’effet de la hausse des prix des produits pétroliers raffinés (graphique 13). La hausse des ventes des fabricants de produits du pétrole et du charbon a contribué à environ la moitié de la croissance des ventes totales du secteur de la fabrication au cours des six derniers mois de l’année. L’augmentation des ventes de produits alimentaires, de produits chimiques et de la première transformation des métaux a également contribué à la croissance globale, tandis que la diminution des ventes de véhicules automobiles est venue atténuer la croissance. Les ventes des fabricants de véhicules automobiles sont demeurées en deçà du récent sommet atteint au premier trimestre de 2016 et ont diminué de 4,2 % au deuxième semestre de 2016.

Chart 13 Manufacturing sales, selected industries

Tableau de données du graphique 13
Tableau de données du graphique 13
Sommaire du tableau
Le tableau montre les résultats de Tableau de données du graphique 13 Fabrication, Produits d'aliments , Produits du pétrole et du charbon et Véhicules automobiles, calculées selon indice (janvier 2007=100) unités de mesure (figurant comme en-tête de colonne).
Fabrication Produits d'aliments Produits du pétrole et du charbon Véhicules automobiles
indice (janvier 2007=100)
2007 janvier 100,0 100,0 100,0 100,0
février 99,8 100,0 107,5 99,5
mars 102,1 98,5 112,0 106,4
avril 102,3 100,5 115,1 98,7
mai 100,4 101,3 114,6 93,6
juin 98,9 100,9 112,1 84,4
juillet 98,7 100,3 114,7 93,0
août 98,0 102,5 113,0 85,3
septembre 97,6 99,1 114,1 95,2
octobre 97,2 99,3 115,9 94,5
novembre 98,2 98,0 127,6 96,3
décembre 94,9 100,6 132,6 65,7
2008 janvier 95,0 102,3 132,7 65,9
février 97,9 102,9 137,2 76,3
mars 96,5 103,0 138,9 67,8
avril 98,1 105,1 148,4 68,8
mai 101,1 107,0 161,9 68,8
juin 103,3 107,8 171,1 73,9
juillet 105,5 108,4 173,0 77,5
août 101,7 107,1 154,4 72,9
septembre 100,8 108,5 152,2 69,8
octobre 99,2 111,5 136,5 62,2
novembre 93,2 110,7 107,5 69,4
décembre 84,6 109,9 87,6 53,9
2009 janvier 80,3 112,2 93,9 30,5
février 82,3 112,2 94,2 39,4
mars 79,6 112,2 95,0 45,2
avril 80,3 111,8 86,7 52,6
mai 76,2 111,0 95,9 41,7
juin 78,3 112,2 106,7 40,9
juillet 82,1 112,1 104,0 60,5
août 80,9 114,4 107,5 55,0
septembre 82,1 115,0 104,6 62,6
octobre 81,9 112,0 107,2 63,2
novembre 83,2 114,5 111,0 60,5
décembre 84,3 113,4 114,4 66,1
2010 janvier 85,0 110,8 116,8 65,0
février 85,5 114,8 111,6 66,2
mars 86,2 118,6 110,7 67,0
avril 87,5 113,0 115,8 68,5
mai 88,5 118,8 116,2 70,1
juin 88,4 114,8 116,0 71,1
juillet 87,3 115,8 114,8 64,0
août 88,1 112,0 113,3 73,5
septembre 88,2 115,3 118,2 65,8
octobre 89,3 115,7 119,8 67,0
novembre 88,0 116,1 120,2 57,2
décembre 90,1 115,4 127,4 64,9
2011 janvier 93,3 115,6 129,4 79,1
février 91,5 116,0 132,0 69,4
mars 92,6 116,1 134,1 73,3
avril 92,1 119,2 136,1 62,0
mai 91,0 115,4 131,6 60,9
juin 90,5 117,1 124,2 62,3
juillet 93,5 116,2 132,2 65,1
août 94,7 120,5 135,9 66,6
septembre 96,5 118,9 148,6 69,6
octobre 96,9 119,4 142,3 73,7
novembre 97,6 118,9 146,4 74,9
décembre 99,5 120,8 140,1 82,7
2012 janvier 98,2 119,1 144,3 93,1
février 96,1 115,2 145,8 76,8
mars 97,7 116,0 156,0 80,4
avril 98,4 118,4 150,7 84,6
mai 98,6 119,1 147,5 85,2
juin 97,4 119,1 128,8 85,3
juillet 96,2 119,6 138,5 81,3
août 96,6 119,1 143,7 86,2
septembre 96,3 117,7 147,6 82,9
octobre 95,5 116,6 150,2 79,7
novembre 97,0 116,9 152,5 81,1
décembre 95,6 119,9 150,0 71,2
2013 janvier 95,9 119,7 148,6 74,9
février 98,1 123,5 149,3 79,9
mars 97,4 122,8 143,6 79,7
avril 96,7 121,1 133,7 84,3
mai 96,8 120,9 127,1 81,4
juin 95,9 118,9 134,5 83,2
juillet 96,0 118,5 140,3 79,2
août 97,3 117,0 146,6 80,6
septembre 97,4 118,5 146,5 85,4
octobre 98,8 124,6 143,6 83,8
novembre 99,6 123,9 143,2 87,1
décembre 98,2 122,4 150,2 82,1
2014 janvier 98,5 125,1 151,7 74,4
février 101,7 125,7 158,2 82,1
mars 101,6 128,2 154,7 83,7
avril 101,4 130,4 141,9 83,2
mai 103,2 128,6 149,2 94,1
juin 103,2 132,6 151,2 85,5
juillet 105,1 130,9 148,4 93,4
août 102,0 131,3 143,0 81,5
septembre 104,1 132,4 135,2 90,5
octobre 103,7 133,2 134,2 91,7
novembre 101,8 130,6 133,4 87,2
décembre 103,4 132,7 115,0 97,3
2015 janvier 99,3 131,4 101,0 89,0
février 98,5 131,3 109,6 77,9
mars 101,6 136,3 111,8 90,4
avril 99,2 130,3 103,9 86,4
mai 100,3 128,1 112,4 90,3
juin 101,4 132,6 111,0 93,8
juillet 103,3 136,0 109,4 100,1
août 102,4 136,7 101,9 105,4
septembre 100,9 136,5 95,5 95,9
octobre 99,5 135,9 90,6 98,4
novembre 100,8 136,7 88,9 103,3
décembre 102,1 136,3 86,7 107,8
2016 janvier 104,2 138,7 82,0 124,0
février 99,8 138,7 70,8 108,4
mars 99,0 137,6 80,5 104,1
avril 100,5 137,9 88,7 109,3
mai 99,9 140,4 87,0 101,9
juin 100,9 139,9 86,9 103,5
juillet 100,9 141,9 88,3 104,7
août 102,0 144,1 91,4 102,1
septembre 102,3 143,8 90,9 103,6
octobre 101,9 143,1 91,0 103,5
novembre 104,1 143,7 95,9 103,2
décembre 106,3 143,3 105,3 106,5
2017 janvier 107,0 144,3 112,7 110,7

Pour l’ensemble de 2016, les ventes du secteur de la fabrication se sont accrues de 1,0 %, la hausse des ventes de véhicules automobiles et de produits alimentaires ayant contrebalancé les baisses liées aux prix dans la fabrication de produits du pétrole et du charbon. Les ventes des fabricants de véhicules automobiles ont augmenté de 11,9 % en 2016, à la suite d’une croissance de 9,0 % en 2015. Comme il est indiqué précédemment, les fabricants d’automobiles canadiens ont investi dans la modernisation de leurs usines au début de 2015, ce qui a contribué à des hausses importantes à la fin de 2015 et au début de 2016. Toutefois, malgré les hausses observées en 2016, les ventes annuelles du secteur de la fabrication sont demeurées en deçà des niveaux de 2014.

Tout récemment, en janvier, les ventes du secteur de la fabrication ont progressé de 0,6 %, ce qui représente une troisième hausse consécutive attribuable aux ventes de produits du pétrole et du charbon ainsi qu’aux ventes de produits chimiques.

La hausse des prix de l’essence a soutenu les ventes au détail à la fin de 2016

Les ventes au détail totales ont augmenté de 1,3 % au deuxième semestre de 2016 par rapport aux six premiers mois de l’année, sous l’effet d’une hausse des ventes des stations‑service liée aux prix de l’essence et de la vigueur soutenue des ventes des concessionnaires de véhicules et de pièces automobiles. Si l’on exclut les ventes des stations‑service, l’augmentation des ventes au détail totales se chiffre à 0,6 % au deuxième semestre de l’année. L’augmentation des ventes en Ontario, en Colombie‑Britannique et au Québec et explique la majeure partie de la croissance observée au deuxième semestre de 2016.

Pour l’ensemble de 2016, les ventes au détail se sont accrues de 3,7 %, sous l’effet d’une hausse des ventes des concessionnaires de véhicules et de pièces automobiles. La plupart des sous‑secteurs ont affiché une augmentation des ventes en 2016. Les ventes de véhicules automobiles neufs ont continué de se situer à des niveaux sans précédent en 2016, sous l’effet des hausses soutenues de la demande de véhicules utilitaires sport et de camionnettes. L’Ontario, le Québec et la Colombie‑Britannique étaient les principales provinces à l’origine de la croissance en 2016, alors que l’Alberta a été la seule province à afficher une diminution des ventes annuelles, en baisse de 1,6 %.

Au début de 2017, les ventes au détail ont progressé sous l’effet de hausses généralisées, y compris de la vigueur soutenue des ventes de véhicules automobiles. Les ventes du secteur ont augmenté de 2,2 % en janvier.

Les prix des maisons ont légèrement diminué à Vancouver et ont augmenté à Toronto

L’augmentation des prix des maisons s’est poursuivie pendant le deuxième semestre de 2016, mais le rythme de l’augmentation a ralenti par rapport au premier semestre de l’année. Selon les estimations de l’Indice des prix des propriétés MLS composite agrégé, les prix des maisons ont affiché une hausse de 14,8 % d’une année à l’autre en décembre 2016 et ont continué d’augmenter au début de 2017 pour afficher une hausse de 16,0 % en février (graphique 14)Note 2.

Après avoir affiché des hausses notables au premier semestre de l’année, les prix des maisons dans la région du Grand Vancouver ont légèrement diminué au cours du deuxième semestre de 2016. Cette diminution a coïncidé avec l’entrée en vigueur en août 2016 de nouvelles dispositions législatives provinciales imposant une taxe foncière supplémentaire de 15 % sur le transfert de propriété aux étrangers achetant des biens immobiliers résidentiels dans la région du Grand Vancouver. D’une année à l’autre, la croissance des prix des maisons à Vancouver a ralenti pour se situer à 17,8 % en décembre, en baisse par rapport à 32,1 % en juin 2016.

Dans la région du Grand Toronto, l’augmentation des prix des maisons a continué de s’accélérer pendant le deuxième semestre de 2016, passant d’une croissance d’une année à l’autre de 16,0 % en juin à 21,2 % en décembre. À Toronto, les prix ont continué leur remontée au début de 2017. Par contre, à Calgary, les prix des maisons ont poursuivi leur tendance à la baisse au cours des derniers mois pour atteindre leur niveau le plus bas depuis 2014.

Graphique 14 Indice des prix des propriétés MLS, certaines villes

Tableau de données du graphique 14
Tableau de données du graphique 14
Sommaire du tableau
Le tableau montre les résultats de Tableau de données du graphique 14 Agrégats, Grand Vancouver, Calgary et Grand Toronto, calculées selon indice (janvier 2005=100) unités de mesure (figurant comme en-tête de colonne).
Agrégats Grand Vancouver Calgary Grand Toronto
indice (janvier 2005=100)
2005 janvier 100,0 100,0 100,0 100,0
février 100,9 100,6 100,9 100,9
mars 101,9 101,1 102,3 101,8
avril 102,8 101,6 103,6 102,7
mai 103,8 103,1 105,0 103,4
juin 104,8 104,7 106,2 103,9
juillet 105,4 106,1 107,0 104,0
août 106,1 107,5 108,1 104,3
septembre 107,0 109,3 109,4 104,6
octobre 107,6 110,0 111,0 104,9
novembre 108,1 110,8 112,2 105,1
décembre 108,6 111,7 114,0 105,2
2006 janvier 110,0 113,8 117,1 105,8
février 111,9 116,2 122,9 106,6
mars 114,0 118,3 130,8 107,7
avril 116,1 120,8 139,1 108,6
mai 118,3 123,2 149,3 109,2
juin 120,2 125,2 158,8 109,2
juillet 121,4 126,2 165,4 109,1
août 122,3 127,4 170,3 109,0
septembre 123,1 128,3 172,9 109,2
octobre 123,4 128,3 174,2 109,2
novembre 123,5 128,3 174,1 109,0
décembre 123,2 128,0 172,5 108,7
2007 janvier 124,3 129,8 173,9 109,1
février 126,0 131,2 177,0 110,7
mars 127,9 132,5 181,7 111,9
avril 129,9 134,5 186,3 113,0
mai 131,8 136,4 190,6 114,2
juin 133,4 138,2 193,0 115,2
juillet 134,4 139,4 194,3 115,7
août 135,1 140,8 194,5 116,1
septembre 135,5 141,9 194,0 116,6
octobre 135,8 142,6 192,6 117,3
novembre 135,9 143,3 190,2 117,6
décembre 135,8 143,9 187,7 117,6
2008 janvier 136,5 145,1 186,1 118,0
février 137,9 146,7 186,3 119,1
mars 139,1 148,0 187,0 119,8
avril 139,7 148,5 187,1 120,3
mai 139,8 148,8 185,4 120,5
juin 139,6 149,2 183,7 120,2
juillet 138,6 146,6 181,5 119,7
août 137,7 144,8 180,0 119,2
septembre 136,6 142,9 178,0 118,5
octobre 135,0 139,0 176,0 117,8
novembre 133,1 135,1 173,5 116,4
décembre 131,0 131,3 170,3 114,9
2009 janvier 129,5 130,4 166,3 112,9
février 128,7 129,3 164,0 112,3
mars 128,7 128,4 162,6 113,1
avril 129,5 130,2 161,8 114,4
mai 130,6 132,1 162,4 115,9
juin 131,9 134,1 163,6 117,8
juillet 133,4 136,3 165,0 119,7
août 134,9 138,5 166,5 121,5
septembre 136,4 141,0 167,8 123,3
octobre 137,6 142,2 169,0 125,0
novembre 138,8 144,0 170,0 126,5
décembre 139,6 145,5 171,2 127,3
2010 janvier 141,0 147,1 172,2 128,7
février 142,9 148,8 174,7 130,6
mars 144,5 150,6 177,5 132,1
avril 145,4 151,6 178,8 132,9
mai 145,6 151,4 180,4 132,8
juin 145,4 150,6 181,3 132,0
juillet 144,5 149,2 179,8 131,0
août 143,8 148,5 177,1 130,5
septembre 143,5 148,0 175,2 130,8
octobre 143,4 147,6 173,6 131,1
novembre 143,4 148,0 172,1 131,5
décembre 143,6 148,0 171,6 132,5
2011 janvier 144,3 149,3 170,7 133,4
février 145,9 150,7 171,3 135,7
mars 147,5 153,4 172,2 137,2
avril 149,0 156,8 173,3 138,7
mai 150,0 158,4 173,9 140,0
juin 150,5 159,6 174,9 140,4
juillet 150,8 160,2 174,6 141,1
août 151,0 160,3 174,1 141,7
septembre 151,0 159,9 173,1 142,0
octobre 151,1 159,2 172,6 142,7
novembre 150,9 158,8 171,8 142,9
décembre 150,6 158,1 170,3 143,6
2012 janvier 150,9 158,2 169,9 143,7
février 152,3 159,6 171,3 145,6
mars 154,3 161,3 172,8 147,9
avril 155,6 162,4 174,2 149,6
mai 156,6 163,4 175,9 151,0
juin 156,8 162,1 177,1 151,2
juillet 156,5 160,9 177,7 150,6
août 156,1 159,2 178,0 150,1
septembre 155,8 158,3 177,9 150,0
octobre 155,5 157,6 177,5 149,9
novembre 155,0 156,4 177,2 149,4
décembre 154,6 154,8 177,1 149,0
2013 janvier 154,5 154,2 177,9 148,8
février 155,6 154,8 179,6 149,8
mars 157,1 155,5 181,3 151,9
avril 158,5 156,7 183,8 153,8
mai 159,7 156,9 185,6 155,0
juin 160,2 157,8 186,8 155,8
juillet 160,3 157,8 187,7 155,7
août 160,4 157,7 188,6 155,9
septembre 160,6 157,8 189,2 156,1
octobre 161,1 157,6 191,2 156,6
novembre 161,5 158,1 192,2 157,9
décembre 161,4 158,2 192,8 158,4
2014 janvier 162,1 159,1 194,0 159,4
février 163,5 159,8 196,3 160,8
mars 165,3 161,3 199,1 163,0
avril 166,7 162,3 202,0 164,7
mai 167,9 163,7 205,0 166,1
juin 168,9 164,7 207,1 167,8
juillet 169,1 164,8 208,0 168,1
août 169,1 165,6 208,5 168,0
septembre 169,3 166,1 209,1 168,2
octobre 169,9 167,0 209,5 169,3
novembre 169,9 167,1 209,3 169,9
décembre 170,1 167,4 209,2 170,4
2015 janvier 170,4 168,2 209,5 171,1
février 171,7 170,3 208,9 173,3
mars 173,5 173,2 208,4 175,8
avril 175,3 176,3 207,4 178,7
mai 176,9 179,4 207,8 181,0
juin 178,1 181,9 208,5 182,7
juillet 179,0 183,6 208,4 183,9
août 179,5 185,7 208,2 184,9
septembre 180,5 189,2 208,4 185,9
octobre 181,2 192,7 207,2 186,7
novembre 182,2 197,1 206,0 187,4
décembre 182,6 199,4 205,0 187,9
2016 janvier 183,6 202,9 203,0 188,4
février 186,4 208,1 201,5 192,2
mars 189,7 213,4 200,6 196,6
avril 193,8 221,1 200,1 201,6
mai 199,4 232,7 199,7 208,4
juin 202,8 240,2 200,0 211,9
juillet 204,9 243,5 199,7 214,5
août 206,2 244,2 199,6 216,7
septembre 207,2 242,5 199,7 219,4
octobre 208,5 240,6 198,9 223,6
novembre 209,0 237,7 197,9 225,5
décembre 209,7 234,9 197,5 227,7
2017 janvier 211,2 234,5 197,2 231,0
février 216,2 237,3 197,7 238,0

Le nombre mensuel moyen de mises en chantier d’habitations s’est établi à 198 000 (données désaisonnalisées aux taux annuels) au deuxième semestre de 2016, affichant ainsi peu de variation par rapport au premier semestre de l’année. Par ailleurs, le nombre mensuel moyen de mises en chantier au deuxième semestre a diminué en Colombie‑Britannique et a légèrement augmenté en Alberta et au Québec. L’activité de mises en chantier de logements neufs a repris au début de 2017, en raison de l’augmentation des mises en chantier de logements multifamiliaux en Ontario. En effet, le nombre mensuel moyen de mises en chantier d’habitations en Ontario (données désaisonnalisées aux taux annuels) a augmenté, passant d’environ 80 000 habitations à la fin de l’année à 100 000 habitations en janvier. Cette croissance est attribuable à une augmentation du nombre de mises en chantier à Toronto et à Ottawa.

Les investissements dans la construction de nouveaux logements, mesurés d’une année à l’autre, se sont maintenus à un rythme soutenu à la fin de 2016. La croissance des dépenses relatives aux maisons individuelles, qui s’est accélérée pour atteindre 14,9 % d’une année à l’autre en décembre, a soutenu la hausse des investissements. Les dépenses d’investissement en immeubles d’appartements ont ralenti vers la fin de 2016.

Le taux d’inflation global a affiché une légère hausse au début de 2017

L’inflation des prix à la consommation, mesurée d’une année à l’autre, s’est située en moyenne à 1,3 % au cours des six derniers mois de 2016. Au cours de cette période, le fléchissement des prix des aliments a été contrebalancé par des variations des prix des transports et du logement.

À la fin de 2016, les prix des aliments ont affiché une diminution d’une année à l’autre, tandis que les prix de l’énergie ont augmenté (graphique 15). Le recul des prix des aliments d’une année à l’autre observé en octobre, attribuable à une diminution des prix des fruits frais, de la viande et des produits laitiers, marque la première diminution d’une année à l’autre de l’indice des prix des aliments depuis janvier 2000. Les prix des aliments ont continué d’afficher une baisse d’une année à l’autre pour la période de novembre 2016 à février 2017. Les prix de l’énergie se sont accrus au cours de la période de 12 mois s’étant terminée en octobre, ce qui a marqué la première hausse d’une année à l’autre de l’indice des prix de l’énergie en deux ans; ils ont continué d’augmenter de novembre à février.

À l’exception des aliments et de l’énergie, l’inflation des prix à la consommation s’est située en moyenne à 1,9 % au deuxième semestre de 2016, ce qui équivaut à l’augmentation moyenne observée au premier semestre.

Graphique 15 Indice des prix à la consommation

Tableau de données du graphique 15
Tableau de données du graphique 15
Sommaire du tableau
Le tableau montre les résultats de Tableau de données du graphique 15 Aliments, Énergie et Ensemble excluant les aliments et l'énergie, calculées selon variation d'une année à l'autre (pourcentage) unités de mesure (figurant comme en-tête de colonne).
Aliments Énergie Ensemble excluant les aliments et l'énergie
variation d'une année à l'autre (pourcentage)
2007 janvier 2,3 -5,7 1,7
février 4,1 0,0 1,8
mars 3,7 4,5 1,8
avril 3,8 0,1 2,0
mai 3,5 1,6 1,9
juin 3,1 1,2 2,2
juillet 2,8 -1,7 2,4
août 2,4 -3,7 2,2
septembre 1,9 6,1 2,1
octobre 1,4 8,6 2,0
novembre 1,1 10,3 1,8
décembre 1,6 8,7 1,7
2008 janvier 1,4 11,0 1,3
février 0,2 9,7 1,3
mars 0,4 5,4 1,0
avril 1,2 8,0 1,1
mai 1,9 11,5 1,2
juin 2,8 18,0 1,2
juillet 3,7 21,1 1,2
août 4,5 20,2 1,2
septembre 5,6 18,2 1,0
octobre 6,1 9,7 0,9
novembre 7,4 -4,2 1,6
décembre 7,3 -11,0 1,5
2009 janvier 7,3 -10,9 1,2
février 7,4 -8,8 1,3
mars 7,9 -11,2 1,4
avril 7,1 -17,5 1,2
mai 6,4 -18,3 1,3
juin 5,5 -19,0 1,3
juillet 5,0 -23,4 1,0
août 4,0 -19,1 0,9
septembre 2,8 -18,7 0,9
octobre 2,3 -12,7 1,3
novembre 1,7 1,3 0,8
décembre 1,7 5,9 0,6
2010 janvier 1,4 8,2 1,2
février 1,2 4,0 1,4
mars 1,3 5,8 0,9
avril 1,0 9,8 1,2
mai 0,8 6,2 1,0
juin 0,7 1,3 0,9
juillet 1,1 7,9 1,3
août 1,6 5,0 1,3
septembre 2,1 5,6 1,4
octobre 2,2 9,1 1,7
novembre 1,5 6,7 1,5
décembre 1,7 10,5 1,6
2011 janvier 2,1 9,0 1,6
février 2,1 10,6 1,2
mars 3,3 12,8 2,1
avril 3,3 17,1 1,7
mai 3,9 16,6 2,0
juin 4,3 15,7 1,4
juillet 4,3 12,9 1,2
août 4,4 13,4 1,5
septembre 4,3 12,5 1,9
octobre 4,3 11,7 1,5
novembre 4,8 9,1 1,6
décembre 4,4 6,0 1,3
2012 janvier 4,2 6,5 1,6
février 4,1 7,2 1,7
mars 2,2 5,1 1,5
avril 2,5 1,1 1,9
mai 2,5 -1,6 1,5
juin 2,0 -0,8 1,7
juillet 2,1 -1,2 1,3
août 2,2 0,8 1,1
septembre 1,6 2,9 0,8
octobre 2,0 1,7 1,0
novembre 1,7 -0,2 0,9
décembre 1,5 -0,5 0,9
2013 janvier 1,1 -1,7 0,6
février 1,9 2,0 1,1
mars 1,8 0,3 0,9
avril 1,5 -1,9 0,5
mai 1,3 1,0 0,5
juin 1,2 4,1 0,9
juillet 0,8 5,3 1,1
août 1,0 2,4 0,9
septembre 1,2 1,5 0,9
octobre 0,9 -1,6 0,9
novembre 1,1 2,3 0,7
décembre 1,0 4,6 0,9
2014 janvier 1,1 4,8 1,2
février 1,1 1,6 1,1
mars 1,5 4,6 1,2
avril 1,9 8,4 1,4
mai 2,3 8,4 1,5
juin 2,9 6,7 1,6
juillet 2,9 4,7 1,5
août 2,2 3,3 2,0
septembre 2,7 2,7 1,9
octobre 2,8 4,2 2,0
novembre 3,1 -0,6 2,0
décembre 3,7 -6,4 1,9
2015 janvier 4,6 -12,9 1,9
février 3,9 -10,8 1,8
mars 3,8 -10,4 2,0
avril 3,6 -13,5 1,9
mai 3,8 -11,8 1,8
juin 3,4 -9,0 1,8
juillet 3,2 -7,4 2,0
août 3,6 -7,2 1,8
septembre 3,5 -10,8 1,8
octobre 4,1 -10,4 1,7
novembre 3,4 -6,4 1,8
décembre 3,7 -3,6 1,7
2016 janvier 4,0 -0,4 1,8
février 3,9 -7,2 1,7
mars 3,6 -7,8 1,7
avril 3,2 -3,2 1,9
mai 1,8 -3,6 2,1
juin 1,3 -4,4 2,1
juillet 1,6 -7,4 2,1
août 1,1 -5,8 1,9
septembre 0,1 -1,3 2,0
octobre -0,7 2,5 1,9
novembre -0,7 0,2 1,7
décembre -1,3 4,0 1,8
2017 janvier -2,1 12,1 2,2
février -2,3 12,3 2,0

La croissance de l’Indice des prix à la consommation est en partie attribuable à une augmentation des prix des logements en propriété au cours du deuxième semestre de 2016. L’indice du coût de remplacement par le propriétaire, qui indique les variations des prix des logements neufs, a légèrement augmenté pour afficher une variation d’une année à l’autre se situant au‑delà de 4 % au cours des trois derniers mois de l’année.

Après s’être accéléré au printemps, la variation pour l’indice des biens durables, qui inclut les prix des voitures particulières, a ralenti à la fin de 2016, pour afficher une variation d’une année à l’autre de 2,2 % en novembre et en décembre. Les prix des biens non durables ont connu une diminution d’une année à l’autre pendant quatre des six derniers mois de 2016.

Les taux de variation des mesures privilégiées de l’inflation fondamentale de la Banque du Canada, l’IPC‑tronquée, l’IPC-médiane et l’IPC‑commune, se sont situés en deçà de 2 % à la fin de 2016Note 3.

Pour l’ensemble de l’année 2016, la croissance moyenne annuelle de l’Indice des prix à la consommation s’est établie à 1,4 %.

Plus récemment, le taux d’inflation global a affiché une légère hausse de 2,1 % en janvier 2017, alors que l’augmentation d’une année à l’autre des prix de l’énergie s’est accélérée pour atteindre 12,1 %, en partie en raison de la diminution des prix du pétrole brut au début de 2016. Le taux d’inflation global s’est situé à 2,0% en février 2017.

Le cours des actions s’est redressé au deuxième semestre de 2016 sous l’effet des indices de l’énergie et de la finance

Le cours des actions à Toronto (indice composé Standard and Poor’s/Bourse de Toronto [S&P/TSX]) a continué de se raffermir au deuxième semestre de 2016, après avoir repris à la suite des creux enregistrés au début de l’année. L’indice composé a augmenté pour clôturer l’année à 15 288, en hausse de 8,7 % par rapport à juin et de 17,5 % par rapport à la fin de 2015. Les indices de l’énergie, de la finance et de l’industrie ont affiché des hausses notables au cours du deuxième semestre de l’année, tandis que l’indice de l’or a reculé après avoir enregistré des hausses au premier semestre.

Plus récemment, au début de 2017, le cours des actions a continué de se raffermir. Après avoir légèrement augmenté en janvier, l’indice composé S&P/TSX a atteint un sommet le 21 février, avant de diminuer légèrement pour s’établir à 15 399 à la fin du mois. L’indice composé s’est clôturé à 15 548 à la fin de mars.

Les rendements des obligations de référence du gouvernement du Canada se sont accrus à la fin de 2016 et au début de 2017. Les rendements des obligations à 5 ans se situaient à 1,16 % à la fin de 2016, en hausse de 0,74 % par rapport à l’année précédente. Les rendements des obligations à 10 ans se situaient à 1,73 % en décembre, en hausse de 33 points de base par rapport à décembre 2015.

Plus récemment, les rendements des obligations à 10 ans ont augmenté pour se situer à 1,82 % en janvier 2017, avant de diminuer en février et en mars.

Graphique 16 Indice composé Standard and Poor's/Bourse de Toronto, certaines indices

Tableau de données du graphique 16
Tableau de données du graphique 16
Sommaire du tableau
Le tableau montre les résultats de Tableau de données du graphique 16 Indice composé Standard and Poor's/Bourse de Toronto, Indice canadien de l'énergie Standard and Poor's/Bourse de Toronto et Indice canadien des métaux et minerais diversifiés Standard and Poor's/Bourse de Toronto, calculées selon indice (janvier 2007=100) unités de mesure (figurant comme en-tête de colonne).
Indice composé Standard and Poor's/Bourse de Toronto Indice canadien de l'énergie Standard and Poor's/Bourse de Toronto Indice canadien des métaux et minerais diversifiés Standard and Poor's/Bourse de Toronto
indice (janvier 2007=100)
2007 janvier 100,0 100,0 100,0
février 100,1 98,1 100,4
mars 101,0 101,2 102,2
avril 102,9 103,7 102,4
mai 107,8 111,1 104,3
juin 106,7 110,7 101,7
juillet 106,4 109,8 98,5
août 104,8 104,0 100,6
septembre 108,2 107,4 102,5
octobre 112,2 111,6 104,5
novembre 105,0 101,5 101,4
décembre 106,1 108,7 96,2
2008 janvier 100,9 101,1 92,1
février 104,2 111,0 89,1
mars 102,4 110,9 87,5
avril 106,9 122,4 90,6
mai 112,9 135,5 91,4
juin 111,0 137,7 82,9
juillet 104,3 118,1 85,4
août 105,7 124,6 86,2
septembre 90,2 97,9 85,3
octobre 74,9 78,5 71,8
novembre 71,1 75,6 65,9
décembre 69,0 67,2 59,4
2009 janvier 66,7 63,7 54,9
février 62,3 61,0 48,8
mars 66,9 67,2 54,9
avril 71,5 72,9 63,5
mai 79,6 85,0 69,5
juin 79,6 82,2 73,5
juillet 82,8 81,7 81,4
août 83,4 81,1 81,9
septembre 87,4 89,7 84,0
octobre 83,7 87,9 77,5
novembre 87,8 88,7 80,7
décembre 90,1 92,3 82,2
2010 janvier 85,1 86,4 78,0
février 89,2 87,9 82,3
mars 92,4 89,7 88,1
avril 93,7 93,1 87,7
mai 90,2 88,8 82,8
juin 86,7 84,4 78,1
juillet 89,9 87,6 82,7
août 91,4 84,5 79,0
septembre 94,9 88,4 82,6
octobre 97,3 89,4 83,8
novembre 99,4 92,6 84,3
décembre 103,1 100,3 85,9
2011 janvier 104,0 105,6 86,4
février 108,5 112,6 91,8
mars 108,3 110,8 93,2
avril 107,0 107,9 91,6
mai 105,9 104,3 91,4
juin 102,0 98,1 89,4
juillet 99,3 96,4 84,0
août 98,0 88,4 83,0
septembre 89,2 75,0 79,5
octobre 94,0 84,9 80,9
novembre 93,6 85,0 77,5
décembre 91,7 83,4 79,4
2012 janvier 95,5 87,5 81,3
février 97,0 89,5 84,2
mars 95,1 81,9 87,5
avril 94,3 82,0 86,8
mai 88,3 73,1 80,4
juin 89,0 73,1 81,0
juillet 89,5 76,6 80,5
août 91,7 78,4 82,6
septembre 94,5 80,6 84,4
octobre 95,3 80,4 85,4
novembre 93,9 77,4 87,6
décembre 95,4 77,2 89,2
2013 janvier 97,3 79,0 92,0
février 98,4 78,9 94,6
mars 97,8 78,6 92,3
avril 95,6 76,4 91,7
mai 97,1 78,4 93,3
juin 93,1 75,6 92,2
juillet 95,8 78,9 96,0
août 97,1 80,2 97,4
septembre 98,1 81,9 99,1
octobre 102,5 84,0 105,2
novembre 102,8 83,1 107,8
décembre 104,5 84,7 108,9
2014 janvier 105,1 83,9 104,3
février 109,0 87,6 108,6
mars 110,0 92,1 110,4
avril 112,4 98,3 111,7
mai 112,0 97,3 112,7
juin 116,2 103,6 115,7
juillet 117,6 98,6 120,7
août 119,9 101,0 120,8
septembre 114,8 90,8 118,0
octobre 112,1 80,9 117,9
novembre 113,1 71,5 122,5
décembre 112,3 68,6 118,3
2015 janvier 112,6 67,1 108,4
février 116,9 68,9 116,6
mars 114,3 67,5 114,7
avril 116,8 73,5 118,3
mai 115,2 68,3 116,3
juin 111,7 63,8 114,5
juillet 111,0 58,1 114,1
août 106,3 56,8 110,4
septembre 102,1 51,7 109,7
octobre 103,8 55,6 113,2
novembre 103,3 55,0 114,4
décembre 99,8 50,3 110,3
2016 janvier 98,4 49,3 108,5
février 98,7 47,7 105,3
mars 103,5 53,0 113,0
avril 107,0 58,1 115,6
mai 107,9 59,0 116,6
juin 107,9 58,8 112,8
juillet 111,9 58,5 116,0
août 112,0 60,8 118,6
septembre 113,0 62,0 119,1
octobre 113,5 63,3 121,7
novembre 115,7 68,4 127,6
décembre 117,3 68,6 131,7
2017 janvier 118,0 62,7 134,2
février 118,1 61,2 135,6
mars 119,3 62,0 135,1

Le dollar canadien s’est légèrement déprécié par rapport au dollar américain au cours du deuxième semestre de 2016, pour clôturer l’année à 75,0 cents américainsNote 4, à la suite de fluctuations importantes du taux de change au cours du premier semestre de l’année 2016. Le dollar s’était alors déprécié pour atteindre une valeur de négociation de 68,69 cents américains au début de 2016, avant de s’apprécier pour se négocier à plus de 79 cents américains à la fin d’avrilNote 5.

Graphique 17 Taux de change

Tableau de données du graphique 17
Tableau de données du graphique 17
Sommaire du tableau
Le tableau montre les résultats de Tableau de données du graphique 17 Taux de change et TCEC excluant $US (échelle de droite), calculées selon $CAN/$US unités de mesure (figurant comme en-tête de colonne).
Taux de change TCEC excluant $US (échelle de droite)
$CAN/$US
2007 janvier 0,850 109,68
février 0,854 109,32
mars 0,856 110,11
avril 0,882 113,74
mai 0,913 118,59
juin 0,939 119,26
juillet 0,952 117,35
août 0,945 118,12
septembre 0,975 122,63
octobre 1,025 127,11
novembre 1,034 119,20
décembre 0,997 121,49
2008 janvier 0,989 117,37
février 1,001 118,06
mars 0,998 109,43
avril 0,986 112,99
mai 1,001 114,64
juin 0,984 111,23
juillet 0,987 110,94
août 0,948 111,27
septembre 0,945 114,01
octobre 0,844 104,92
novembre 0,821 103,79
décembre 0,810 101,03
2009 janvier 0,815 103,86
février 0,803 104,25
mars 0,791 102,69
avril 0,817 107,46
mai 0,869 111,51
juin 0,888 105,43
juillet 0,891 112,14
août 0,919 110,11
septembre 0,924 111,28
octobre 0,948 109,93
novembre 0,944 109,85
décembre 0,948 115,30
2010 janvier 0,959 114,11
février 0,946 116,02
mars 0,978 121,50
avril 0,995 122,82
mai 0,962 123,32
juin 0,963 120,15
juillet 0,959 119,34
août 0,960 117,02
septembre 0,968 116,27
octobre 0,982 114,95
novembre 0,987 118,47
décembre 0,992 119,83
2011 janvier 1,006 117,49
février 1,013 120,31
mars 1,024 119,38
avril 1,044 118,53
mai 1,033 117,69
juin 1,024 118,01
juillet 1,047 118,21
août 1,017 115,76
septembre 0,997 114,38
octobre 0,981 117,03
novembre 0,975 116,46
décembre 0,977 118,55
2012 janvier 0,987 118,19
février 1,003 120,43
mars 1,006 119,44
avril 1,007 120,30
mai 0,990 119,87
juin 0,973 119,74
juillet 0,986 122,48
août 1,008 123,16
septembre 1,022 121,44
octobre 1,013 119,96
novembre 1,003 121,26
décembre 1,011 121,58
2013 janvier 1,008 121,05
février 0,990 120,32
mars 0,976 122,64
avril 0,982 122,67
mai 0,981 122,17
juin 0,969 119,87
juillet 0,961 121,07
août 0,961 118,65
septembre 0,967 119,73
octobre 0,965 117,65
novembre 0,953 116,74
décembre 0,940 116,14
2014 janvier 0,914 111,70
février 0,905 110,95
mars 0,900 111,53
avril 0,910 111,96
mai 0,918 113,35
juin 0,923 114,85
juillet 0,931 114,33
août 0,915 115,76
septembre 0,908 115,98
octobre 0,892 116,38
novembre 0,883 117,53
décembre 0,867 118,41
2015 janvier 0,825 111,31
février 0,800 113,64
mars 0,792 114,61
avril 0,811 117,86
mai 0,821 116,16
juin 0,809 115,00
juillet 0,777 111,23
août 0,761 109,82
septembre 0,754 108,54
octobre 0,765 111,07
novembre 0,753 112,01
décembre 0,730 107,13
2016 janvier 0,703 107,06
février 0,725 109,67
mars 0,756 110,76
avril 0,780 112,85
mai 0,773 111,48
juin 0,775 112,20
juillet 0,766 111,47
août 0,770 111,41
septembre 0,763 111,05
octobre 0,755 111,26
novembre 0,744 116,08
décembre 0,750 117,16
2017 janvier 0,758 118,46
février 0,763 116,60
mars 0,747 114,59

Sur une base pondérée en fonction des échanges commerciaux du pays, le dollar canadien s’est raffermi par rapport aux principales devises autres qu’américaines à la fin de 2016, entre autres par rapport à l’euro et à la livre sterling du Royaume‑Uni.

Plus récemment, le dollar canadien s’est apprécié par rapport au dollar américain en janvier et en février, avant de diminuer pour s’établir à 74,7 cents américains en mars.

Les prix des marchandises ont crû sous l’effet de la croissance des prix de l’énergie

Après une reprise au premier semestre de 2016, les prix des marchandises ont légèrement augmenté au cours du deuxième semestre de l’année, stimulés par l’augmentation des prix des produits énergétiques. À la fin de l’année, les prix des marchandises avaient augmenté de 23 % d’une année à l’autre, sous l’effet d’une hausse de 46,6 % des prix de l’énergie.

À l’exception des prix de l’énergie, les prix des marchandises ont affiché une légère augmentation de 2,9 % d’une année à l’autre, alors que les prix du poisson, des produits forestiers et des métaux et minerais ont augmenté.

Dans l’ensemble, à la fin de 2016, les prix des marchandises sont demeurés environ 15 % en deçà des prix observés deux ans plus tôt.

Plus récemment, les prix des marchandises ont augmenté légèrement en janvier et en février, avant de diminuer de 3,4 % en mars 2017.

Les actions et le logement ont soutenu une hausse de la valeur nette des ménages

La valeur nette des ménages a augmenté de 1,0 % au quatrième trimestre de 2016, après avoir progressé de 2,8 % au troisième trimestre. Les hausses de la valeur nette des ménages observées au cours de ces deux trimestres sont principalement attribuables à l’augmentation de la valeur des actions et des parts de fonds d’investissement, de même qu’à l’augmentation de la valeur des terrains et des bâtiments résidentiels. Au quatrième trimestre, la valeur totale de l’actif des ménages a totalisé 12,3 billions de dollars, alors que celle du passif s’est chiffrée à 2,05 billions de dollars.

Graphique 18 Variation de la valeur nette des ménages

Tableau de données du graphique 18
Tableau de données du graphique 18
Sommaire du tableau
Le tableau montre les résultats de Tableau de données du graphique 18 Valeur nette, Actifs non financiers, Actifs financiers et Passifs financiers, calculées selon en milliards de dollars unités de mesure (figurant comme en-tête de colonne).
Valeur nette Actifs non financiers Actifs financiers Passifs financiers
en milliards de dollars
2007 trimestre 1 164,0 93,2 92,1 -21,2
trimestre 2 144,6 86,8 100,3 -42,4
trimestre 3 67,7 56,7 48,1 -37,1
trimestre 4 -5,5 40,9 -15,9 -30,5
2008 trimestre 1 111,6 75,2 62,7 -26,2
trimestre 2 155,3 70,9 124,0 -39,6
trimestre 3 -278,8 33,6 -279,8 -32,6
trimestre 4 -218,1 -50,4 -150,2 -17,4
2009 trimestre 1 -61,5 -32,5 -21,8 -7,2
trimestre 2 248,6 70,9 212,2 -34,6
trimestre 3 224,3 84,0 168,5 -28,2
trimestre 4 89,0 65,7 52,1 -28,9
2010 trimestre 1 135,8 87,3 59,3 -10,8
trimestre 2 -0,8 62,0 -29,0 -33,7
trimestre 3 223,8 35,7 209,5 -21,3
trimestre 4 167,1 49,0 140,0 -21,9
2011 trimestre 1 191,5 91,8 107,4 -7,7
trimestre 2 84,5 85,9 31,0 -32,4
trimestre 3 -58,9 72,6 -107,1 -24,4
trimestre 4 136,7 48,3 110,2 -21,9
2012 trimestre 1 241,5 102,7 145,1 -6,3
trimestre 2 70,8 98,8 -1,8 -26,2
trimestre 3 174,5 58,1 141,0 -24,6
trimestre 4 120,4 38,8 96,6 -14,9
2013 trimestre 1 218,5 70,7 151,8 -4,0
trimestre 2 -8,6 87,8 -70,7 -25,7
trimestre 3 165,1 89,9 100,9 -25,6
trimestre 4 262,7 63,7 213,7 -14,7
2014 trimestre 1 241,4 73,9 175,1 -7,6
trimestre 2 211,4 94,5 144,3 -27,4
trimestre 3 104,8 61,2 71,9 -28,3
trimestre 4 145,2 42,8 119,3 -16,8
2015 trimestre 1 282,9 54,5 236,5 -8,1
trimestre 2 29,0 103,4 -37,9 -36,6
trimestre 3 -7,5 86,9 -61,6 -32,8
trimestre 4 114,8 33,7 103,9 -22,9
2016 trimestre 1 138,0 95,9 55,4 -13,3
trimestre 2 228,4 114,6 151,6 -37,9
trimestre 3 277,3 83,1 219,2 -25,0
trimestre 4 105,4 52,9 77,3 -24,7

Le ratio de la dette sur le marché du crédit des ménages au revenu disponible s’est accru pour atteindre 167,3 % au quatrième trimestre, alors que le ratio du service de la dette des ménages, qui inclut les paiements des intérêts et du principal, a légèrement diminué pour se chiffrer à 14,0 %Note 6. Le ratio de la dette aux actifs des ménages s’est établi à 16,7 % à la fin de 2016 et a affiché une tendance générale à la baisse depuis le sommet de plus de 19 % atteint pendant la récession de 2008‑2009.

Bibliographie

Richards, E. 2017. Repositionnement des fabricants de véhicules automobiles en 2015. Aperçus économiques, no 68. Produit no 11‑626‑X au catalogue de Statistique Canada. Ottawa, Statistique Canada.

Richards, E. 2017. Une série de présentations de Statistique Canada sur l'économie, l'environnement et la société. Produit no 11‑631‑X au catalogue de Statistique Canada. Ottawa, Statistique Canada.

Statistique Canada. Mesures privilégiées de l’inflation fondamentale de la Banque du Canada. Dernière mise à jour le 18 novembre 2016. Disponible au lien suivant : http://www23.statcan.gc.ca/imdb-bmdi/document/2301_D63_T9_V1-fra.htm (consulté le 22 mars 2016).

Notes

Date de modification :