Techniques d’enquête
Répartition de l’échantillon pour une estimation efficace sur petits domaines par modélisation

par Mauno Keto et Erkki PahkinenNote 1

  • Date de diffusion : 22 juin 2017

Résumé

Nous présentons les résultats de notre recherche sur les modes de répartition d’échantillons qui permettent de faire une estimation efficace sur petits domaines par modélisation dans les cas où les domaines d’intérêt coïncident avec les strates. Les méthodes d’estimation assistées d’un modèle et celles fondées sur un modèle sont répandues dans la production de statistiques relatives aux petits domaines, mais l’utilisation du modèle et de la méthode d’estimation sous-jacents est rarement intégrée au plan de répartition de l’échantillon entre les domaines. C’est pourquoi nous avons conçu un nouveau mode de répartition fondée sur un modèle que nous avons appelé répartition g1. Aux fins de comparaison, nous décrivons un autre mode de répartition fondée sur un modèle qui a récemment vu le jour. Ces deux répartitions sont fondées sur une mesure ajustée de l’homogénéité qui se calcule à l’aide d’une variable auxiliaire et constitue une approximation de la corrélation intraclasse à l’intérieur des domaines. Nous avons choisi cinq solutions de répartition par domaine sans modèle, adoptées par le passé dans le cadre d’études spécialisées, comme méthodes de référence. Pour une répartition égale ou proportionnelle, il nous faut connaître le nombre de domaines ainsi que le nombre d’unités statistiques de base dans chacun d’eux. Les répartitions de Neyman et de Bankier et la répartition par programmation non linéaire (PNL), nécessitent des paramètres au niveau du domaine comme l’écart-type, le coefficient de variation ou les totaux. En règle générale, on peut caractériser les méthodes de répartition en fonction des critères d’optimisation et de l’utilisation de données auxiliaires. On évalue alors les propriétés statistiques des diverses méthodes retenues au moyen d’expériences de simulation d’échantillon faisant appel aux données réelles du registre de population. Selon les résultats de simulation, on peut conclure que l’intégration du modèle et de la méthode d’estimation à la méthode de répartition a pour effet d’améliorer les résultats de l’estimation.

Mots-clés : Taille d’échantillon optimale de domaine; critères; information auxiliaire; mesure d’homogénéité.

Table des matières

Citation de l'article

Keto, M., et Pahkinen, E. (2017). Répartition de l’échantillon pour une estimation efficace sur petits domaines par modélisation. Techniques d’enquête, Statistique Canada,  12‑001‑X au catalogue, vol. 43,  1. Article accessible à l'adresse http://www.statcan.gc.ca/pub/12-001-x/2017001/article/14817-fra.htm.

Note


Date de modification :