Annexe F
Études de la faisabilité

Afin de mesurer la contribution du secteur de la culture à l'économie canadienne, une étude complète de la faisabilité d'un compte satellite de la culture de quatre ans a été entreprise en 2008. Menée en collaboration avec le ministère du Patrimoine canadien et ses partenaires, elle a été répartie en quatre phases qui s'appuyaient chacune sur la précédente. L'objectif de l'étude était d'élaborer une méthodologie solide, fondée sur les normes comptables internationalement reconnues et permettant de produire des mesures d'agrégats de la culture.

La première phase avait pour cible trois industries de la culture pilotes, à savoir les « industries du film et de vidéo », les « industries des arts d'interprétation, sports-spectacles et activités connexes » et les « établissements du patrimoine », ainsi que les principaux biens et services qu'elles produisent. Une méthodologie de base pour définir et isoler le contenu culturel a été élaborée. Cette phase a permis d'établir que, si certaines industries de la culture et certains biens et services culturels étaient bien définis dans la structure des entrées-sorties, d'autres ne l'étaient pas. Des décompositions étaient donc  nécessaires afin de mesurer exactement le contenu culturel. La recommandation a été d'élaborer des facteurs de décomposition en partant de données d'enquête et de données fiscales pour cerner et extraire la composante culturelle dans ces industries.

La deuxième phase consistait en une extension en vue de passer des trois industries pilotes et de leurs biens et services de la culture à l'ensemble des industries de la culture pour tous les domaines et sous-domaines, y compris les industries de la culture pour des domaines transversaux (gouvernance, financement et soutien professionnel, éducation et formation, et multidomaine). En outre, on a inclus les industries du sport, ce qui a donné lieu à la création d'un domaine du sport. On a élaboré une méthode afin de mieux définir le contenu culturel d'une industrie (c.-à-d. la production de culture d'une industrie exprimée en proportion de la production totale de cette industrie). On a également introduit les mesures du PIB de la culture et du PIB du sport. Ces mesures sont discutées.  

La troisième phase avait pour objectif de mettre en œuvre les nouvelles classifications des produits et des industries du projet de modernisation des tableaux d'entrées-sorties. Les tableaux d'entrées-sorties de 2009 ont été restructurés dans le cadre de leur modernisation en y incorporant un plus grand nombre de services et un plus grand nombre d'industries productrices de services qui seront utiles pour le CSC.

La phase finale a été la production d'un CSC expérimental en utilisant les données d'entrées-sorties de 2009. En bout de ligne, l'étude a été couronnée de succès et a abouti à la création du CSC du Canada de 2010.

Date de modification :