Introduction

Le Compte satellite de la culture (CSC) du Canada mesure l’importance économique de la culture et du sport dans l’économie canadienne en se basant sur la production des biens et des services liés à la cultureNote 1 et au sport, ainsi que leur contribution à la production, au produit intérieur brut (PIB) et à l’emploi.

Le CSC fournit un cadre comptable pour définir et mesurer la culture et le sport au Canada. Il est conforme au Cadre canadien pour les statistiques de la culture (CCSC) 2011 et repose sur le Système de comptabilité nationale du Canada (SCNC)Note 2.

En outre, le CSC peut servir de fondement (ou de référence) pour divers produits statistiques apparentés, y compris :

  1. Des indicateurs macroéconomiques annuels ou trimestriels plus à jour de l’état du secteur de la culture au Canada;
  2. données plus détaillées sur les emplois dans les industries de la culture;
  3. estimation de la participation des administrations publiques en ce qui concerne les recettes fiscales générées par les industries de la culture ainsi que les produits de la culture;
  4. un modèle d’impact économique qui peut servir à des analyses par simulation de type « et si? » des effets indirects ou des effets multiplicateurs que génère à travers l’économie une augmentation des dépenses liées à la culture.

Le CSC donne une mesure de l’importance économique de la culture et du sport au Canada. La capacité de mesurer l’activité culturelle dans le contexte de l’ensemble de l’économie est une raison très importante de travailler à l’intérieur de la structure du SCNC. Bien que d’autres études en vue de mesurer l’importance de la culture aient été entreprises dans le passéNote 3, l’approche du compte satellite est complète car elle permet de faire des comparaisons avec d’autres industries et activités, ainsi que dans le temps, en utilisant un même ensemble de concepts et de définitions que dans le SCNC. Une telle approche peut également être utile pour l’élaboration de comparaisons économiques internationales, car de nombreux pays s’appuient sur le Système de comptabilité nationale (SCN) pour mesurer l’activité économie (par secteur, industrie et bien ou service).

À l’échelle internationale, les gouvernements se sont montrés sensibles à l’importance de la culture et de son lien avec le développement et le progrès économique. Des cadres de la culture ont été élaborés par l’Organisation des Nations Unies pour l’éducation, la science et la culture (UNESCO)Note 4 et par l’Union européenneNote 5. En outre, plusieurs pays, dont l’AustralieNote 6, les États-UnisNote 7, l’EspagneNote 8 et la FinlandeNote 9 ont commencé à établir des comptes satellites pour mesurer la contribution de la culture à leurs économies. Durant la mise à jour du Cadre canadien pour les statistiques de la culture 2011, des discussions ont eu lieu avec des représentants de l’UNESCO en vue d’harmoniser les définitions et les structures des industries du Canada et de s’assurer ainsi de la comparabilité internationale des données.

Le CSC est le fruit d’une étude de faisabilité complète entreprise en 2008 en collaboration avec le ministère du Patrimoine canadien et ses partenaires et qui s’est échelonnée sur quatre ans. Le processus de cette étude est décrit à l’annexe F. Le présent rapport présente les premiers résultats officiels du compte satellite, pour l’année de référence 2010.

Le rapport décrit les concepts, les définitions et la méthodologie du CSC. La présentation du rapport est la suivante : la section 2 fournit les définitions de certains éléments clés du CSC et décrit comment ce dernier est relié au CCSC et au SCNC;la section 3 donne un aperçu des méthodes utilisées pour construire le CSC; la section 4 présente les résultats du CSC de 2010 etla conclusion qui décrit dans les grandes lignes les travaux à venir concernant le CSC se trouve à la section 5.

Notes

  1. L’utilisation du terme « culture » dans le présent rapport fait aussi référence aux arts et au patrimoine. Pour une définition complète du terme  « culture », voir la section 2.3 : Cadre canadien pour les statistiques de la culture.
  2. Le Système de comptabilité nationale du Canada présente la structure détaillée de l’économie canadienne en se fondant sur les concepts, définitions, classifications et règles comptables internationalement reconnus du Système de comptabilité nationale. Ce dernier est un système de comptabilité économique reconnu à l’échelle internationale.
  3. Voir Singh 2004.
  4. UNESCO 2009.
  5. Voir Union européenne.
  6. Voir Australie 2014.
  7. Voir États-Unis 2013.
  8. Voir Espagne 2011.
  9. Voir Finlande 2009.
Date de modification :