Sommaire

Le Compte satellite de la culture (CSC) du Canada a été élaboré par Statistique Canada avec l’appui du ministère du Patrimoine canadien et de ses nombreux partenairesNote 1. Le CSC du Canada donne une mesure de l’importance économique de la culture (y compris les arts et le patrimoine) et du sport au Canada en ce qui a trait à la production, au produit intérieur brut et à l’emploi pour l’année de référence 2010.

Dans le CSC, la culture est définie comme une activité artistique créatrice et les biens et services produits par cette activité, ainsi que la préservation du patrimoine. Le sport est défini comme une activité individuelle ou de groupe souvent pratiquée pour garder la forme pendant les temps libres et à laquelle on peut également s’adonner pour le plaisir ou pour la compétition. Le sport inclut les sports récréatifs et les activités physiques de même que les clubs sportifs professionnels, semi-professionnels et amateurs tout comme les athlètes indépendants qui se consacrent principalement à la présentation d’événements sportifs devant un auditoire. Les estimations de la culture et du sport sont mutuellement exclusifs.

Le CSC est un produit qui découle à la fois du Cadre canadien pour les statistiques de la culture (CCSC) 2011 et du Système de comptabilité nationale du Canada (SCNC). Le CCSC énonce les principes directeurs en vue de définir et d’identifier l’activité économique culturelle, tandis que le SCNC fournit le mécanisme et les données nécessaires pour calculer les estimations.

Au lieu d’être définis explicitement comme des industries dans le SCNC, la culture et le sport sont  plutôt des activités qui se retrouvent dans plusieurs industries existant dans ce cadre. Par conséquent, il est nécessaire de discerner toutes les activités culturelles ou sportives présentes dans l’économie et de les en extraire afin de les présenter sous une forme cohérente – un compte satellite.

Bien que d’autres études mesurent l’importance de la culture, l’approche du compte satellite est celle qui est la plus complète et la plus compatible avec d’autres indicateurs et comptes macroéconomiques. Le CSC permet des comparaisons avec d’autres industries ou d’autres activités, et fait appel à un ensemble de concepts et de définitions également appliqués dans le SCNC, le principal élément du CSC.

Les estimations du CSC de 2010 ont été calculées principalement au moyen des données des comptes d’entrées-sorties de 2010, qui font partie du SCNC, en appliquant des méthodes particulières pour cerner les composantes de la culture et du sport. La production du CSC comprend le regroupement des données du SCNC en fonction de concepts culturels. Une fois que toutes les industries de la culture et du sport sont repérées, on peut calculer la production, le PIB et l’emploi imputables à la culture et au sport.

Le CSC mesure l'importance de la culture et du sport dans l'économie canadienne dans deux perspectives uniques :

  • produit – qui regroupe la culture et le sport par produit et mesure la production, le PIB et l'emploi de la culture ou du sport peu importe si les produits ont été produits dans des établissements des industries culturelle ou non culturelles;
  • industrie – qui regroupe la culture et le sport par industrie et mesure la production, le PIB et l'emploi des industries culturelles et des industries sportives. Cette perspective recouvre toute la production des établissements dans ces industries, ce qui inclut les produits non culturels et non sportifs.

Note

  1. La liste complète des partenaires figure à la section Remerciements du présent rapport.
Date de modification :