Révisions apportées aux statistiques sur le commerce international de marchandises

Il s'agit d'une mise à jour de l'article de 2009 intitulé « Révisions apportées aux statistiques sur le commerce international de marchandises ». Cette mise à jour rend compte des changements qui ont résulté de la rapidité accrue de la diffusion des statistiques sur le commerce de marchandises.

Contexte

Les statistiques mensuelles sur le commerce international de marchandises sont maintenant disponibles cinq jours plus tôt qu'auparavant – en moyenne, 35 jours après la fin du mois de référence. Ces données sont intégrées dans le produit intérieur brut trimestriel selon les comptes des revenus et selon les comptes des dépenses environ 60 jours après la fin du trimestre de référence, moment auquel elles sont sujettes à révision. La présente note résume les sources de base des révisions.

Révisions en dollars courants

En dollars courants, des révisions sont souvent apportées aux données sur l'énergie après la diffusion des statistiques mensuelles sur le commerce international de marchandises. Dans le cas des exportations de pétrole brut et de gaz naturel, ainsi que des importations de pétrole brut, il existe deux sources de données sur le volume, à savoir les données douanières et les données des enquêtes sur l'énergieNote 1. Les données des enquêtes sur l'énergie rendent mieux compte du mois pendant lequel les transactions se sont produites et correspondent aussi à d'autres données d'enquêtes sur l'énergie en ce qui a trait à l'offre et la demande. Toutefois, ce ne sont pas toutes les données des enquêtes sur l'énergie qui sont disponibles à temps pour la publication mensuelle des statistiques sur le commerce international de marchandises. Lorsque les comptes des revenus et dépenses sont calculés, des données plus à jour des enquêtes sur l'énergie deviennent disponibles et sont incluses dans les estimations du commerce international de marchandises et dans le produit intérieur brut (PIB).

En plus de données plus à jour sur l'énergie, des révisions peuvent être apportées aux statistiques mensuelles sur le commerce international de marchandises publiées, en raison de l'équilibrage des comptes trimestriels des revenus et dépenses et des données douanières révisées disponibles. Par ailleurs, au premier trimestre de l'année, des révisions sont apportées aux données sur le commerce international des comptes des revenus et dépenses, par suite de la révision annuelle des comptes nationaux. Ces révisions incluent principalement les modèles saisonniers révisés et de nouvelles estimations du sous-dénombrement des exportations. La diffusion des données révisées sur une base annuelle des comptes des revenus et dépenses précède la révision des statistiques mensuelles sur le commerce international de marchandises d'une semaine, lorsque des données similaires sont publiées.

Révisions en dollars constants

Dans les séries en dollars constants d'autres révisions sont apportées en raison de changements dans les ajustements faits aux indices de prix du commerce, lesquels font partie de la série du commerce « autres ajustements de la balance des paiements ».

Les ajustements agrégés des prix du commerce international sont calculés à nouveau au cours de la production trimestrielle des comptes des revenus et dépenses, lorsque des données pertinentes sont disponibles. Les ajustements inclus au moment de la production des statistiques mensuelles sur le commerce international de marchandises prennent généralement la forme de prévisions fondées sur des taux historiques et peuvent parfois différer des valeurs finales calculées lorsque des données plus complètes sont disponibles.

Enfin, une part importante de l'élaboration des comptes des revenus et dépenses prend la forme d'une analyse exhaustive de la cohérence à l'échelle de l'économie, grâce aux modèles de la disponibilité et de l'écoulement et aux comparaisons entre les sources de données - les exportations et la production, par exemple. Parfois, sur la base de cette analyse, il est nécessaire d'ajuster le commerce international des marchandises, au niveau des produits ou au niveau agrégé.


Note

  1. Les données sur la production de pétrole brut sont fournies par les provinces productrices par l'entremise des enquêtes suivantes : Pétrole brut et gaz naturel; les données sur les exportations de pétrole brut proviennent de notre enquête sur les pipelines : Transport du pétrole par pipelines (mensuelle); les données sur les importations de pétrole brut sont tirées de Produits pétroliers raffinés (rapport mensuel); les données sur les exportations de gaz naturel sont obtenues en partie auprès de l'Office national de l'énergie; et les données sur les exportations de gaz naturel sont tirées de Services de gaz : réseaux de transport et de distribution (rapport mensuel).
Date de modification :