Statistique Canada - Gouvernement du Canada
Accessibilité : Renseignements générauxÉviter tous les menus et aller au contenu.Accueil - Logo de Statistique Canada Éviter le menu principal et aller au menu secondaire. English 1 de 5 Contactez-nous 2 de 5 Aide 3 de 5 Recherche site web 4 de 5 Site du Canada 5 de 5
Éviter le menu secondaire et aller au menu des rubriques. Le quotidien 1 de 7
Recensement 2 de 7
Le Canada en statistiques 3 de 7 Profils des communautés 4 de 7 Nos produits et services 5 de 7 Accueil 6 de 7
Autres liens 7 de 7

Avertissement Consulter la version la plus récente.

Information archivée dans le Web

L’information dont il est indiqué qu’elle est archivée est fournie à des fins de référence, de recherche ou de tenue de documents. Elle n’est pas assujettie aux normes Web du gouvernement du Canada et elle n’a pas été modifiée ou mise à jour depuis son archivage. Pour obtenir cette information dans un autre format, veuillez communiquer avec nous.

Éviter le menu du rubriques et aller au contenu. La revue canadienne de productivité

La revue canadienne de productivité

15-206-XWF

Volume 2006, numéro 3

Les révisions de 2001 à 2004 de la productivité du travail du secteur des entreprises au Canada et aux États-Unis

Page principale

Révisions pour 2001 à 2004

Tableaux

Bibliographie

Renseignements supplémentaires

Version PDF


Autres publications
dans cette série

Au sujet de
cette série


Les révisions de 2001 à 2004 de la productivité du travail du secteur des entreprises au Canada et aux États-Unis

par Mustapha Kaci et Jean-Pierre Mayrand1

Résumé

L'étude porte sur le cycle de révision des estimations de la productivité du travail au cours de la période de 2001 à 2004.

Introduction

Les estimations de la productivité du travail (production par heure travaillée) qui sont produites par les Comptes canadiens de productivité font l'objet de deux types de révisions.

En premier lieu, une série de révisions à court terme sont apportées au produit intérieur brut (PIB) sur un cycle de quatre ans. Cette série de révisions suit celles que le Système de comptabilité nationale (SCN) apporte à ses estimations provisoires du PIB2. Une estimation provisoire du PIB diffusée la première fois pour l'année t est révisée annuellement au cours des trois années qui suivent (t+1 à t+3) au fur et à mesure que le SCN dispose d'un nombre croissant de données.

Initialement, les estimations du PIB au niveau du secteur industriel sont fondées sur des estimations passées projetées à partir d'un petit nombre de séries faciles à mesurer (par exemple, le PIB des Services de taxi et de limousine est projeté d'après la croissance de l'emploi dans ces industries selon l'Enquête sur la population active [EPA]). Les estimations par industrie sont complétées graduellement par des données beaucoup plus détaillées et précises qui sont obtenues d'enquêtes comme l'Enquête annuelle des manufactures et l'Enquête unifiée auprès des entreprises ainsi que des dossiers fiscaux administratifs qui deviennent disponibles après un décalage de plusieurs années. Les estimations du PIB calculées en fonction de la demande finale sont également projetées initialement à partir de sources qui sont remplacées ultérieurement par des données plus précises et plus complètes. Par exemple, les données provisoires sur les dépenses qui proviennent des enquêtes sur le commerce de détail sont mises à jour ultérieurement à l'aide des données plus exhaustives tirées de l'Enquête sur les dépenses des ménages. Les données provisoires sur la construction non résidentielle qui sont projetées à partir de l'emploi dans le secteur de la construction sont mises à jour par la suite au moyen de données provenant d'une enquête sur l'investissement.

En outre, les estimations de la productivité du travail pour l'année t sont révisées en l'année t+1 à mesure que de nouveaux renseignements deviennent disponibles pour améliorer les premières estimations de l'emploi et des heures travaillées établies d'après les données de l'EPA. Ces révisions permettent d'améliorer les estimations des heures à partir d'ajustements plus précis des congés et des autres événements non aléatoires3. Des révisions ont également lieu lorsque les estimations de l'emploi du secteur non commercial obtenues de la Division des institutions publiques et produites à partir de l'Enquête sur l'emploi, la rémunération et les heures de travail sont révisées, puisque l'estimation pour le secteur des entreprises est obtenue par différence, après élimination du secteur non commercial.

Le deuxième type de révisions est moins fréquent. Occasionnellement, le SCN fera l'objet de révisions importantes à la suite de mises à jour historiques, de modifications dans la classification (par exemple, le passage de la Classification type des industries au Système de classification des industries de l'Amérique du Nord) ou de changements d'ordre conceptuel et méthodologique. Ces dernières ont lieu lorsque le SCN met à jour ses méthodes de mesure de certaines industries, parfois en raison de modifications apportées aux normes internationales auxquelles il se conforme (SCN93). Par exemple, en 2000, Statistique Canada a inclus pour la première fois les dépenses en logiciel à titre d'investissement4. Lorsqu'on utilisait les indices de prix de Laspeyres dans le calcul du PIB en dollars constants, l'année de référence utilisée pour les poids était mise à jour tous les cinq ans, ce qui entraînait des révisions périodiques des taux de croissance. En outre, des modifications apportées aux techniques d'analyse, comme le passage à des indices-chaîne de Fisher, ont entraîné des révisions des estimations de la productivité du travail. Des révisions historiques des données sur l'emploi ont lieu également lorsque l'EPA est réétalonnée, de temps à autre, d'après les données tirées du recensement de la population.

Dans le présent document, nous comparons les révisions apportées récemment aux estimations de la productivité du travail au Canada et aux États-Unis. Ces révisions régulières portent sur quatre ans en arrière.

Au Canada, des révisions ont été apportées récemment (juin 2005) aux estimations de la productivité du travail de manière à intégrer les dernières estimations du PIB disponibles publiées par les Comptes économiques et financiers nationaux5,6. Ces révisions portent sur les quatre dernières années (2001 à 2004). Les révisions qui remontent à 1997 sont présentées au tableau 1a, au tableau 1b et au tableau 1c. Ceux-ci montrent l'évolution des estimations au cours des sept dernières séries de révisions qui ont eu lieu depuis 1997. Il convient de souligner que les séries de révisions des estimations de 2002 à 2004 pour le Canada ne sont pas encore achevées; celles pour 2003 et 2004 aux États-Unis ne l'étant pas non plus. Les cellules ombrées incluent les estimations produites durant le premier cycle de révision de quatre ans. Les autres révisions à l'extérieur des sections ombrées proviennent d'un type différent de révisions mentionnées ci-dessus.

Aux fins du présent document, nos comparaisons portent sur l'impact des révisions sur deux périodes, soit 1981 à 2000 et 2000 à 2004 (voir le tableau 2). Cette deuxième période est moins longue qu'un cycle économique et couvre les années écoulées depuis la fin du sommet précédent de la croissance de la productivité. En outre, à l'exception de 2000, elle correspond à la période pour laquelle seules des estimations provisoires du PIB sont disponibles. Quant à la première période, elle comprend les estimations qui ont franchi le cycle de révision des estimations provisoires et couvre essentiellement deux cycles économiques, de sorte qu'elle permet de comparer les différences entre les tendances à long terme au Canada et aux États-Unis7. Les estimations de la productivité concernant les variations à court terme sont généralement plus instables que celles des variations à long terme.

  1. Les noms des auteurs sont inscrits par ordre alphabétique.
  2. Pour plus de détails sur « Les révisions de 2001-2004 des Comptes des revenus et dépenses », on peut se référer à la Revue trimestrielle des comptes économiques canadiens : premier trimestre de 2005. No 13-010-XIF au catalogue vol. 4, no 1, Ottawa : Statistique Canada, p. 57 à 69.
  3. Voir Jean-Pierre Maynard, La mesure annuelle du volume de travail selon l'expérience canadienne. Documents sur la méthodologie de l'analyse économique : Comptes nationaux. No 11F0026MIF2005005 au catalogue. Ottawa : Statistique Canada.
  4. Les États-Unis avaient procédé à cette modification une année auparavant.
  5. Les données récentes sur la productivité sont produites sur la base des estimations provisoires du produit intérieur brut (PIB), qui sont ultérieurement révisées lorsque d'autres sources plus précises d'information deviennent disponibles pour les Comptes nationaux.
  6. Les données historiques révisées de l'Enquête sur la population active publiées en février 2005 ont été également incorporées mais d'une façon partielle.
  7. Les mesures trimestrielles de la productivité dans le secteur des entreprises canadiennes sont maintenant disponibles à partir de 1981. Avant cette publication, les données étaient seulement disponibles à partir de 1987.

Pour visualiser les documents PDF, vous devez utiliser le lecteur Adobe gratuit. Pour visualiser (ouvrir) ces documents, cliquez simplement sur le lien. Pour les télécharger (sauvegarder), mettez le curseur sur le lien et cliquez le bouton droit de votre souris. Notez que si vous employez Internet Explorer ou AOL, les documents PDF ne s'ouvrent pas toujours correctement. Veuillez consulter Dépannage pour documents PDF. Il se peut que les documents PDF ne soient pas accessibles au moyen de certains appareils. Pour de plus amples renseignements, visitez le site Adobe ou contactez-nous pour obtenir de l'aide.


Page d'accueil | Recherche | Contactez-nous | English
Haut de la page
Date de modification : 2006-10-11 Avis importants