Section I
Animaux vivants et produits du règne animal

Notes

1. Toute référence dans la présente Section à un genre particulier ou à une espèce particulière d’animal s’applique également, sauf dispositions contraires, aux jeunes animaux de ce genre ou de cette espèce.

2. Sauf dispositions contraires, toute mention dans la Nomenclature des produits séchés ou desséchés couvre également les produits déshydratés, évaporés ou lyophilisés.

Chapitre 1 Animaux vivants

Note

1. Le présent Chapitre comprend tous les animaux vivants, à l’exclusion :

a) des poissons et des crustacés, des mollusques et des autres invertébrés aquatiques, des nos 03.01, 03.06, 03.07 ou 03.08;

b) des cultures de micro-organismes et des autres produits du no 30.02;

c) des animaux du no 95.08.

Note statistique

1. Au sens des nos 01.01 à 01.04 inclusivement, on entend par reproducteurs de race pure exclusivement les animaux certifiés par le directeur du Bureau national canadien de l’enregistrement du bétail ou par le secrétaire d’une autre association du gouvernement, formée en société en vertu de la Loi sur la généalogie des animaux, comme étant de race pure.

Chapitre 2 - Viandes et abats comestibles

Note

1. Le présent Chapitre ne comprend pas :

a) en ce qui concerne les nos 02.01 à 02.08 et 02.10, les produits impropres à l’alimentation humaine;

b) les boyaux, vessies et estomacs d’animaux (no 05.04), ni le sang d’animal (nos 05.11 ou 30.02);

c) les graisses animales autres que les produits du no 02.09 (Chapitre 15).

Chapitre 3 - Poissons et crustacés, mollusques et autres invertébrés aquatiques

Notes

1. Le présent Chapitre ne comprend pas :

a) les mammifères du no 01.06;

b) les viandes des mammifères du no 01.06 (nos 02.08 ou 02.10);

c) les poissons (y compris leurs foies, oeufs et laitances) et les crustacés, les mollusques et les autres invertébrés aquatiques, morts et impropres à l’alimentation humaine de par leur nature ou leur état de présentation (Chapitre 5); les farines, poudres et agglomérés sous forme de pellets, de poissons ou de crustacés, mollusques ou autres invertébrés aquatiques, impropres à l’alimentation humaine (no 23.01);

d) le caviar et les succédanés du caviar préparés à partir d’oeufs de poisson (no 16.04).

2. Dans le présent Chapitre, l’expression agglomérés sous forme de pellets désigne les produits présentés sous forme de cylindres, boulettes, etc. agglomérés soit par simple pression, soit par adjonction d’un liant en faible quantité.

Chapitre 4 - Lait et produits de la laiterie; oeufs d’oiseaux; miel naturel; produits comestibles d’origine animale, non dénommés ni compris ailleurs

Notes

1. On considère comme lait le lait complet et le lait partiellement ou complètement écrémé.

2. Aux fins du no 04.05 : 

a) le terme beurre s’entend du beurre naturel, du beurre de lactosérum ou du beurre recombiné (frais, salé ou rance même en récipients hermétiquement fermés) provenant exclusivement du lait, dont la teneur en matières grasses laitières est égale ou supérieure à 80 % mais n’excède pas 95 % en poids, la teneur maximale en matières solides non grasses du lait de 2 % en poids et la teneur maximale en eau de 16 % en poids. Le beurre n’est pas additionné d’émulsifiants mais peut contenir du chlorure de sodium, des colorants alimentaires, des sels de neutralisation et des cultures de bactéries lactiques inoffensives.

b) l’expression pâtes à tartiner laitières s’entend des émulsions du type eau-dans-l’huile pouvant être tartinées qui contiennent comme seules matières grasses des matières grasses laitières et dont la teneur en matières grasses laitières est égale ou supérieure à 39 % mais inférieure à 80 % en poids.

3. Les produits obtenus par concentration du lactosérum avec adjonction de lait ou de matières grasses du lait sont à classer dans le no 04.06 en tant que fromages à la condition qu’ils présentent les trois caractéristiques ci-après :

a) avoir une teneur en matières grasses du lait, calculée en poids sur extrait sec, de 5 % ou plus;

b) avoir une teneur en extrait sec, calculée en poids, d’au moins 70 % mais n’excédant pas 85 %;

c) être mis en forme ou susceptibles de l’être.

4. Le présent Chapitre ne comprend pas : 

a) les produits obtenus à partir de lactosérum et contenant en poids plus de 95 % de lactose, exprimés en lactose anhydre calculé sur matière sèche (no 17.02);

b) les produits provenant du remplacement dans le lait d’un ou plusieurs de ses constituants naturels (matière grasse du type butyrique, par exemple) par une autre substance (matière grasse du type oléique, par exemple) (nos 19.01 ou 21.06);

c) les albumines (y compris les concentrats de plusieurs protéines de lactosérum, contenant, en poids calculé sur matière sèche, plus de 80 % de protéines de lactosérum) (no 35.02) ainsi que les globulines (no 35.04).

Notes de sous-positions

1. Aux fins du no 0404.10, le lactosérum modifié s’entend des produits consistant en constituants du lactosérum, c’est-à-dire du lactosérum dont on a éliminé totalement ou partiellement le lactose, les protéines ou les sels minéraux, ou auquel on a ajouté des constituants naturels du lactosérum, ainsi que des produits obtenus en mélangeant des constituants naturels du lactosérum.

2. Aux fins du no 0405.10, le terme beurre ne couvre pas le beurre déshydraté et le ghee (no 0405.90).

Chapitre 5 - Autres produits d’origine animale, non dénommés ni compris ailleurs

Notes

1. Le présent Chapitre ne comprend pas :

a) les produits comestibles autres que les boyaux, vessies et estomacs d’animaux, entiers ou en morceaux et le sang d’animal (liquide ou desséché);

b) les cuirs, peaux et pelleteries, autres que les produits du no 05.05 et les rognures et déchets similaires de peaux brutes du no 05.11 (Chapitres 41 ou 43);

c) les matières premières textiles d’origine animale autres que le crin et les déchets de crin (Section XI);

d) les têtes préparées pour articles de brosserie (no 96.03).

2. Les cheveux détirés de longueur, mais non remis dans le même sens, sont considérés comme cheveux bruts (no 05.01).

3. Dans la Nomenclature, on considère comme ivoire la matière fournie par les défenses d’éléphant, d’hippopotame, de morse, de narval, de sanglier, les cornes de rhinocéros ainsi que les dents de tous les animaux.

4. Dans la Nomenclature, on considère comme crins les poils de la crinière ou de la queue des équidés ou des bovidés. no 05.11 comprend notamment les crins et les déchets de crins, même en nappes avec ou sans support.

Date de modification :