L'obtention d'un diplôme au Canada : profil, situation sur le marché du travail et endettement des diplômés de la promotion de 2005

Dans le contexte d'une économie mondiale de plus en plus axée sur le savoir, la main-d'œuvre hautement scolarisée et compétente constitue un déterminant clé de la compétitivité économique, ainsi que du développement socioéconomique. Divers pays ont financé toutes sortes d'études postsecondaires pour améliorer les connaissances et les compétences de la population active, pour augmenter la productivité et pour appuyer la recherche de calibre mondial. Du point de vue personnel, un diplôme d'études postsecondaires contribue à l'employabilité, à l'accès à l'apprentissage et à la formation continus et à des gains plus élevés pendant la carrière, en plus d'autres résultats sociaux connexes. Pour ces raisons, les gouvernements ont reconnu l'importance des investissements dans l'enseignement postsecondaire.

Le Canada possède un système d'éducation postsecondaire très développé et, par conséquent, presque la moitié de la population des jeunes adultes de 25 à 34 ans détient un titre d'études postsecondaires, une proportion bien au-dessus de la moyenne de 33 %1 de l'OCDE. Toutefois, les demandes de l'économie mondiale nécessitent une correspondance étroite des compétences et de l'emploi, ce qui exige des renseignements plus détaillés sur les diplômés qui ont des connaissances et des compétences précises, en plus du type de titre d'études postsecondaires. Il faut donc avoir une meilleure compréhension des parcours d'étude des diplômés, de l'investissement en temps lié à leur domaine d'études et des résultats sur le marché du travail en fonction de chaque domaine d'études après l'obtention du diplôme. Ces renseignements sont importants pour prendre des décisions éclairées relatives au rendement attendu des années consacrées aux études dans des domaines précis, et pour estimer le temps nécessaire pour rembourser toute dette contractée pendant les études. Ces renseignements sont aussi précieux pour déterminer la répartition des compétences au sein de la population active dans le contexte des pénuries prévues de main-d'œuvre qualifiée.

Le présent rapport décrit les expériences scolaires, les résultats sur le marché du travail et le financement des études supérieures des nouveaux diplômés dans les établissements d'études postsecondaires au Canada à l'aide des données de l'Enquête nationale auprès des diplômés de 2007 (promotion de 2005). La première section décrit les caractéristiques des diplômés des programmes du niveau collégial, du baccalauréat, de la maîtrise et du doctorat. La deuxième section est centrée sur les expériences après l'obtention du diplôme, y compris la poursuite des études et les activités sur le marché du travail. La troisième section présente des renseignements sur le financement des études postsecondaires, sur son lien avec le niveau d'études et les résultats sur le marché du travail. La dernière section est centrée sur les études coopératives et les études internationales, ainsi que leur lien avec les résultats sur le marché du travail et avec la dette étudiante.

L'Enquête nationale auprès des diplômés (END)

L'Enquête nationale auprès des diplômés s'intéresse à l'expérience sur le marché du travail des diplômés des universités, des CEGEP, des collèges communautaires et des programmes de formation professionnelle et technique au Canada. L'objectif principal de l'enquête est de recueillir des renseignements sur les expériences sur le marché du travail des diplômés, et plus particulièrement sur l'emploi, les professions exercées et la relation entre l'emploi et les études. Dans le cadre de l'END, les diplômés sont interviewés deux ans et cinq ans après l'obtention de leur diplôme. Jusqu'à maintenant, l'enquête a visé six promotions, soit celles de 1982, 1986, 1990, 1995, 2000 et 2005.

Le présent rapport fait état des premiers résultats de l'enquête de 2007, menée auprès des diplômés de la promotion de 2005. Il porte sur les diplômés qui ont satisfait aux exigences en vue de l'obtention d'un grade, d'un diplôme ou d'un certificat ou qui ont obtenu une telle attestation en 2005 dans le cadre d'un programme collégial ou d'un programme universitaire de baccalauréat, de maîtrise ou de doctorat. Le rapport ne contient pas les données relatives aux diplômés d'une formation professionnelle ou technique.


Notes

  1. OCDE. Regards sur l'éducation 2008. Indicateurs de l'OCDE. Tableau A1.3a.
Date de modification :