Publications

Culture, tourisme et Centre de la statistique de l'éducation : documents de recherche

Les compétences en mathématiques et en sciences à 15 ans et le choix du programme universitaire : différences selon le sexe

Les compétences en mathématiques et en sciences à 15 ans et le choix du programme universitaire : différences selon le sexe

par Darcy Hango, Decembre 2013

Remerciements

L’auteur tient à remercier toutes les personnes qui ont participé à la réalisation de l’Enquête auprès des jeunes en transition et remercie Emploi et Développement social Canada pour le support financier et non-financier de ce projet. Le document a bénéficié des commentaires de la part de Martin Turcotte, Sébastien Larochelle-Côté, Sarah-Jane Ferguson, Marc Frenette, Kathryn McMullen, et de la part d’un examinateur externe anonyme.

Acronymes

CEGEP - Collège d’enseignement général et professionnel

EPS - Études postsecondaires

EJET - Enquête auprès des jeunes en transition

OCDE - L'Organisation de Coopération et de Développement Économiques 

ENM - Enquête nationale auprès des ménages

STGM - Sciences, technologie, génie et mathématiques

PISA - Programme international pour le suivi des acquis des élèves

NELS - National Educational Longitudinal Study

SAT - Scholastic Aptitude Test

CPE - Classification des programmes d’enseignement

SIEP - Système d’information sur les étudiants postsecondaires

Résumé

Des recherches antérieures ont démontré que les jeunes femmes sont plus susceptibles de s’inscrire à un programme d’études postsecondaires ayant un rendement plus faible sur le marché du travail, par exemple, dans le domaine des arts, des sciences humaines ou des sciences sociales. Les jeunes hommes, par contre, tendent à s’inscrire à des programmes ayant généralement un meilleur rendement sur le marché du travail, c’est-à-dire en sciences, en technologies, en génie et en mathématiques (STGM), et à obtenir leur diplôme dans ces programmes. Des facteurs comme les intérêts scolaires, les scores aux tests de rendement et les notes à l’école secondaire peuvent avoir une incidence sur les choix, plus tard, du programme universitaire. Le présent article, fondé sur des données couplées de l’Enquête auprès des jeunes en transition (EJET) et le Programme international pour le suivi des acquis des élèves (PISA), examine la relation entre les scores aux tests en mathématiques et en sciences à 15 ans et le premier choix du programme universitaire, en mettant l’accent sur les différences de compétence en mathématiques et en sciences selon le sexe. De manière générale, les résultats montrent que le croisement entre le sexe et les compétences joue un rôle important : même les jeunes femmes ayant des compétences élevées en mathématiques sont moins susceptibles d’étudier dans les domaines des STGM que les jeunes hommes ayant des compétences similaires ou même plus faibles en mathématiques. Cela laisse entendre que des facteurs autres que les compétences comme telles influent sur la probabilité que les jeunes femmes s’inscrivent à un programme en STGM à l’université.

Date de modification :