Résumé

Contexte

Les données probantes sur les disparités socioéconomiques et ethnoculturelles en matière de santé périnatale au Canada se limitent généralement aux analyses selon le quartier ou portant sur certaines provinces. En 2010, les Instituts de recherche en santé du Canada (IRSC) ont financé un projet sur les issues périnatales. Le présent article décrit la Base de données sur la cohorte canadienne de naissance du Recensement de 2006, qui découle de ce projet.

Données et méthodes

À partir de la Base canadienne de données sur les naissances vivantes, les décès infantiles et les mortinaissances, on a sélectionné pour faire partie du champ d’observation 687 340 enregistrements appartenant à des enfants nés au Canada au cours de la période allant du 16 mai 2004 au 15 mai 2006 et dont la mère avait son lieu habituel de résidence au Canada. Des règles déterministes ont été appliquées pour coupler chaque personne nommée dans l’enregistrement de naissance (l’enfant, la mère et le père) avec les données du Recensement de 2006. La cohorte n’était constituée que d’enregistrements établis à partir d’un questionnaire détaillé (n = 135 426), et on a donc généré un poids propre à la cohorte. Les taux (pondérés et non pondérés) observés à l’égard de celle-ci pour cinq issues de la grossesse, à savoir la naissance prématurée, les états Petit pour l’âge gestationnel et Gros pour l’âge gestationnel, la mortinaissance et la mortalité infantile, ont été comparés aux taux pour l’ensemble des naissances faisant partie du champ d’observation, pour une gamme de caractéristiques à la naissance. Les taux sur les issues de la grossesse ont été examinés en fonction de certaines caractéristiques du recensement.

Résultats

Les taux de couplage ont été de 91 % pour les cas de survie jusqu’à l’âge d’un an, de 76 % pour les mortinaissances et de 80 % pour les décès infantiles appariés à un enregistrement de naissance. Les estimations observées pour la cohorte étaient comparables à celles pour l’ensemble des naissances faisant partie du champ d’observation, particulièrement après l’application du poids pour la cohorte. Les données tirées de la cohorte ont produit des estimations plausibles pour certaines issues de la grossesse selon la catégorie ethnoculturelle et le niveau de scolarité de la mère.

Interprétation

Les données sur la cohorte canadienne formée à partir du couplage d’enregistrements de naissance et d’enregistrements du Recensement de 2006 sont pertinentes aux fins de la surveillance et de la recherche périnatales au Canada.

Mots-clés

Issues de la grossesse, facteurs ethnoculturels, mortalité infantile, couplage d’enregistrements, facteurs socioéconomiques, mortinaissances.

Résultats

La réduction des disparités en matière de santé constitue l’un des objectifs permanents des initiatives en santé de la population au Canada et ailleurs dans le monde. Pour ce faire, une stratégie utilisée consiste en l’exploitation des données existantes sur la nature et l’ampleur des inégalités en matière de santé entre groupes socioéconomiques et ethnoculturels. En raison du manque de renseignements socioéconomiques et ethnoculturels dans les données sur la périnatalité qui sont recueillies de façon régulière, les données probantes sur les disparités en santé périnatale au Canada se limitent généralement aux résultats d’analyses menées selon les caractéristiques du quartier ou portant sur certaines provinces. [Texte intégral]

Auteurs

Tracey Bushnik (tracey.bushnik@canada.ca) travaille à la Division de l’analyse de la santé de Statistique Canada. Seungmi Yang et Jay S. Kaufman sont affiliés au département d’épidémiologie, de biostatistique et de santé au travail de l’Université McGill, Michael S. Kramer, au département de pédiatrie et au département d’épidémiologie, de biostatistique et de santé au travail de l’Université McGill, ainsi qu’à l’Institut de recherche du Centre universitaire de santé McGill, Amanda J. Sheppard, à l’École de santé publique Dalla Lana de l’Université de Toronto, et Russell Wilkins, au département d’épidémiologie et de médecine communautaire de l’Université d’Ottawa.

Début de l'encadré

 

Ce que l’on sait déjà sur le sujet

  • L’analyse des disparités en matière de santé périnatale au Canada était limitée en raison de l’insuffisance de renseignements socioéconomiques et ethnoculturels dans les données sur la périnatalité couramment recueillies.
  • Diverses études suggèrent qu’il existe des disparités et qu’un statut socioéconomique moins avantageux est associé à un risque élevé d’issues de la grossesse défavorables.

Ce qu’apporte l’étude

  • Il est possible d’utiliser les données existantes pour révéler la nature et l’ampleur des variations de santé périnatale entre les groupes socioéconomiques et ethnoculturels.
  • Grâce à la Base de données sur la cohorte canadienne de naissance du Recensement de 2006, il est possible d’étudier, pour l’ensemble du Canada, les issues périnatales comme la naissance prématurée, les états Petit ou Gros pour l’âge gestationnel, ainsi que la mortalité fœtale et infantile en fonction d’un grand éventail de caractéristiques socioéconomiques et ethnoculturelles parentales.

Fin de l'encadré

Date de modification :