Rapports sur la santé

Une revue à comité de lecture canadienne consacrée à la recherche sur la santé des populations et les services de santé

Août 2016

Hospitalisation en soins de courte durée, selon l’identité autochtone, Canada, 2006 à 2008 inclusivement

par Gisèle Carrière, Evelyne Bougie, Dafna Kohen, Michelle Rotermann et Claudia Sanmartin

Les différences dans l’état de la santé, les déterminants de la santé et l’utilisation des services de soins de santé entre les Autochtones et les non-Autochtones laissent supposer que la fréquence et la nature des hospitalisations en soins de courte durée peuvent varier. Toutefois, les données au niveau national concernant les hospitalisations d’Autochtones sont rares. Dans certaines provinces, notamment le Manitoba, la Colombie-Britannique, l’Alberta et la Saskatchewan, les dossiers d’hospitalisation comprennent des identificateurs des Premières Nations, et ceux-ci sont annexés dans le cas des Métis. Dans d’autres secteurs de compétence, l’identité autochtone n’est pas systématiquement incluse dans les dossiers d’hospitalisation. Par conséquent, on ne dispose pas de données au niveau national concernant l’hospitalisation des Autochtones.

Résumé Texte intégral de l'article en HTML Version PDF Communiqué dans Le Quotidien

Autres articles

Hospitalisation en soins de courte durée, selon l’identité autochtone, Canada, 2006 à 2008 inclusivement

Hospitalisation en soins de courte durée, selon la catégorie d’immigration : couplage de données hospitalières avec le Fichier d’établissement des immigrants au Canada

par Edward Ng, Claudia Sanmartin et Douglas G. Manuel

Lorsqu’ils s’établissent au Canada, les immigrants ont tendance à avoir une meilleure santé que les personnes nées au Canada. Toutefois, la relation entre l’immigration et la santé est complexe et dépend de nombreux facteurs antérieurs et postérieurs à la migration, comme le lieu de naissance et la raison de la migration. Deux études menées en 2011 ont révélé une hétérogénéité considérable des résultats en matière de santé selon la région d’origine et la période d’immigration. Par ailleurs, on ne sait pas si les avantages en matière de santé tiennent pour toutes les catégories d’immigration, c’est-à-dire économique, regroupement familial et réfugié.

Résumé Texte intégral de l'article en HTML Version PDF Communiqué dans Le Quotidien

Autres articles

Influence du bien-être des collectivités sur la mortalité des membres inscrits des Premières Nations

Date de modification :