Femmes au Canada : rapport statistique fondé sur le sexe

Introduction

Bienvenue à la sixième édition de Femmes au Canada — qui marque le 25e anniversaire de la publication. La première édition de Femmes au Canada a débuté en 1985, soit la même année que la troisième Conférence mondiale sur les femmes organisée par les Nations Unies à Nairobi. Le rapport découlant de cette conférence révèle que [traduction] « le manque de données fiables sur les femmes nuit à l'évaluation de leur progrès dans divers domaines et qu'il faudrait s'investir davantage afin d'obtenir des données sur l'évolution des sexes1 ». Les questions abordées dans la publication Femmes au Canada ainsi que l'objectif énoncé en 1985 répond à cet appel et se poursuit encore aujourd'hui : « Elle a été conçue pour faciliter l'étude et l'évaluation des caractéristiques sociales des Canadiennes et des changements observés dans le rôle qu'elles jouent. L'ouvrage a aussi pour objet de contribuer à l'élaboration de politiques concernant la situation de la femme au Canada2. »

La compréhension du rôle des femmes dans la société canadienne et la façon dont ce rôle a évolué au fil du temps reposent sur le fait d'avoir des données qui mettent en lumière les diverses conditions et situations vécues par les femmes. La publication Femmes au Canada fournit une compilation de données digne d'intérêt sur des sujets touchant les femmes tels que la situation familiale, l'emploi, le bien-être économique, le travail non rémunéré, la santé et plus encore. Publiée par Statistique Canada, cette édition de Femmes au Canada renferme une source de données désagrégées inestimable sur les hommes et les femmes et permet aux utilisateurs d'examiner les questions et tendances liées à l'égalité entre les sexes.

Les lecteurs de Femmes au Canada peuvent donc mieux comprendre la situation des femmes par rapport à celle des hommes. Reconnaissant le fait qu'elles ne constituent pas un groupe homogène et que les résultats diffèrent non seulement en fonction du sexe, mais aussi à l'intérieur de mêmes groupes, Femmes au Canada renferme des chapitres sur les immigrantes, les femmes de minorités visibles, les Autochtones, les aînées ainsi que les femmes ayant une incapacité.

L'appui financier de Condition féminine Canada et d'autres organismes fédéraux à la publication Femmes au Canada contribue à l'engagement du gouvernement du Canada à promouvoir l'analyse comparative entre les sexes (ACS). L'analyse comparative entre les sexes est un processus permettant d'étudier une politique, un programme ou une initiative sous l'angle de son incidence sur divers groupes de femmes et d'hommes. L'analyse comparative entre les sexes fournit un instantané dans le temps et permet de saisir les réalités des femmes et des hommes touchés par une question précise.

La mise en œuvre de l'ACS dépend de la capacité de tous les utilisateurs, y compris les décideurs, d'avoir une variété de données et de sources d'information. Femmes au Canada offre une partie de cette information, et celle-ci peut être complétée par d'autres sources de renseignements et d'analyse. Même si Femmes au Canada dresse un portrait statistique exhaustif de la situation des Canadiennes, il peut y avoir des lacunes dans les données et l'analyse de celles-ci. Les lecteurs désirant obtenir plus de renseignements devraient communiquer directement avec Condition féminine Canada ou Statistique Canada. Les questions particulières relativement aux données ou à l'analyse figurant dans ce rapport devraient être adressées à Statistique Canada en composant le 1-800-263-1136 ou en consultant le site Web de Statistique Canada.


Notes

  1. NATIONS UNIES. 1986. Rapport de la Conférence mondiale chargée d'examiner et d'évaluer les résultats de la Décennie des Nations Unies pour la femme : égalité, développement et paix, New York, Nations Unies. Site consulté le 1er septembre 2010.
  2. STATISTIQUE CANADA. 1985. Femmes au Canada : Rapport statistique fondé sur le sexe, Ottawa, Statistique Canada, p. iii.
Date de modification :