Canadiens dévoués, Canadiens engagés : rapport de tableaux, 2010

Passer au texte

Début du texte

Introduction

L'Enquête canadienne sur le don, le bénévolat et la participation (ECDBP) de 2010 a été entreprise afin de mieux comprendre la façon dont les Canadiens s'entraident. Bien que certains peuvent décider de se livrer à ces activités par eux-mêmes, d'autres choisissent de faire leur contribution par l'entremise d'organismes sans but lucratif et de bienfaisance. À cette fin, on a demandé à plus de 15 000 Canadiens de 15 ans et plus comment ils donnent de l'argent et d'autres ressources à des personnes et des organismes; et comment ils donnent bénévolement de leur temps pour aider les autres et améliorer leur collectivité.

Un premier coup d'œil sur les résultats de l'ECDBP révèle que les Canadiens de toutes conditions sociales acceptent et sont capables de tendre la main pour aider leur prochain. Les hommes et les femmes, les jeunes et les personnes âgées, de chaque province et territoire donnent de leur temps et de leur argent à diverses causes.

Ce rapport présente une vue d'ensemble des indicateurs provinciaux et territoriaux qui mesurent les activités de don et de bénévolat en 2010. Il décrit également les principaux indicateurs des constatations nationales depuis l'ECDBP de 2007.

Il s'agit du premier d'une série de quatre communiqués de l'Enquête canadienne sur le don, le bénévolat et la participation de 2010. À compter du printemps 2012, Tendances sociales canadiennes publiera une série d'articles d'analyse pour approfondir les thèmes des dons de bienfaisance, du bénévolat, de l'appui de l'employeur aux comportements de bienfaisance et des néo-Canadiens.

Sommaire des principales constatations

La grande majorité des Canadiens1 ont donné du temps ou de l'argent à des organismes de bienfaisance ou sans but lucratif en 2010. Le montant total de leurs dons d'argent ainsi que le nombre total d'heures qu'ils ont consacrées au bénévolat sont demeurés stables depuis 2007.

Presque 24 millions de personnes, ou 84 % de la population de 15 ans et plus, ont fait un don financier à un organisme de bienfaisance ou sans but lucratif, pour une somme totale de 10,6 milliards de dollars. Tant le pourcentage de la population faisant un don et le montant des dons ont été relativement inchangés par rapport à 2007.

En même temps, plus de 13,3 millions de personnes, ou 47 % de la population, ont donné bénévolement de leur temps par l'entremise d'un groupe ou d'un organisme.

Les Canadiens ont fait près de 2,1 milliards d'heures de bénévolat en 2010, soit l'équivalent de près de 1,1 million d'emplois à plein temps2. Le nombre total d'heures demeure relativement le même qu'en 2007. Le nombre d'heures de bénévolat consacrées aux Olympiques de 2010 à Vancouver représente environ 0,7 % de ce total.

Don annuel moyen, heures de bénévolat demeurent stable

Le don annuel moyen en 2010 s'est élevé à 446 $ par donateur. Cela se compare au don annuel moyen de 2007. Ceux qui ont donné le plus étaient plus susceptibles d'être plus âgés, à avoir un revenu du ménage plus élevé et une formation scolaire, ou à assister à des services ou rassemblements religieux chaque semaine.

Les Canadiens qui ont fait du bénévolat en ont fait pour 156 heures en moyenne en 2010; c'est relativement le même montant d'heures que trois ans plus tôt.

Tout comme en 2007, l'enquête démontre, qu'en moyenne, une plus petite proportion de la population fait un grand nombre d'heures de bénévolat alors qu'une plus grande proportion de la population contribue moins d'heures.

Ceux qui ont fait le plus grand nombre d'heures de bénévolat avaient tendance à être plus âgés, veuves ou veufs et déjà sortis du marché du travail. Ils étaient également susceptibles de ne pas avoir d'enfants à la maison et d'assister à des services ou rassemblements religieux chaque semaine. Cependant, les taux les plus élevés de bénévolat ont été observés chez les Canadiens qui étaient plus jeunes, étaient célibataires ou dans une relation, ou qui avaient de jeunes enfants à la maison.

Plus de donateurs dans l'est, de plus grands dons dans l'ouest

Au niveau provincial, le taux de donateurs aux organismes de bienfaisance et sans but lucratif était le plus élevé dans les provinces de l'Atlantique, tandis que les donateurs des provinces de l'Ouest faisaient, en général, des dons moyens de sommes plus élevées. Cette tendance est essentiellement inchangée par rapport à 2007.

Les taux de donateurs à Terre-Neuve-et-Labrador (92 %) et à l'Île-du-Prince-Édouard (91 %) étaient parmi les plus élevés au pays et nettement supérieurs à la moyenne nationale de 84 %.

En revanche, les taux de donateurs dans les Territoires du Nord-Ouest et au Nunavut étaient les plus faibles. Environ 60 % de la population soumise à l'enquête dans les Territoires du Nord-Ouest et 59 % au Nunavut ont fait des dons en 2010.

Les dons moyens en Alberta, en Saskatchewan et en Colombie-Britannique étaient parmi les plus élevés au Canada. Les donateurs de ces provinces ont donné en moyenne 562 $, 544 $ et 543 $ respectivement à un organisme de bienfaisance ou sans but lucratif en 2010.

À l'inverse, les dons moyens étaient les plus bas au Québec (208 $). Nunavut (344 $) et Terre-Neuve-et-Labrador (331 $) étaient aussi parmi ceux où le don annuel moyen a été le plus faible en 2010.

Bénévoles dans toutes les provinces et tous les territoires

Au niveau du bénévolat, la Saskatchewan et l'Île-du-Prince-Édouard étaient parmi les provinces ayant les plus hauts taux : plus de 55 % des 15 ans et plus ont fait du bénévolat par l'entremise d'un groupe ou d'un organisme. C'est significativement plus élevé que la moyenne nationale de 47 %.

Les Territoires du Nord-Ouest et le Québec étaient parmi les provinces et territoires affichant les plus bas taux de bénévolat à l'échelle du Canada. Les résultats de l'enquête révèlent que moins de 40 % de leurs populations âgées de 15 ans et plus ont donné bénévolement de leur temps en 2010.

Les bénévoles de la Nouvelle-Écosse (207) étaient parmi ceux ayant le plus grand nombre moyen d'heures de bénévolat en 2010. Par ailleurs, le Yukon et le Québec étaient parmi ceux ayant la plus basse moyenne d'heures de bénévolat en 2010. Les bénévoles de ces provinces ont donné environ 130 heures en moyenne en 2010.

Conclusion

Le présent rapport résume les principaux indicateurs de l'Enquête canadienne sur le don, le bénévolat et la participation de 2010 aux niveaux national, provincial et territorial. Tous les comportements mesurés par l'enquête – le don, le bénévolat et l'aide directe – dépendent d'un ensemble complexe de facteurs qui les stimulent et les soutiennent. Le rapport est la première étape qui aidera à comprendre les caractéristiques des Canadiens qui s'engagent à ces activités.

Les résultats de l'Enquête canadienne sur le don, le bénévolat et la participation de 2010 révèlent que les Canadiens de tous les coins du pays et de toutes conditions sociales expriment leur générosité de diverses façons. Plus de 8 sur 10 (84 %) donnent de l'argent à des organismes de bienfaisance et sans but lucratif, ce qui est inchangé par rapport à 2007. Un peu moins de 5 sur 10 (47 %) ont donné bénévolement de leur temps à un organisme.

Bien que la majorité des Canadiens s'adonnent à ces comportements, l'ampleur de leur participation varie considérablement. La valeur des dons a varié de 5 $ à des milliers de dollars, le don moyen étant de 446 $ en 2010. Le nombre d'heures de bénévolat a varié de 1 heure à quelques milliers d'heures; les bénévoles consacrant en moyenne 156 heures de leur temps durant l'année.

À compter du printemps 2012, Tendances sociales canadiennes présentera une série d'articles d'analyse pour approfondir les sujets des dons de bienfaisance, du bénévolat, de l'appui de l'employeur aux comportements de bienfaisance et des néo-Canadiens.


Notes

  1. Dans la présente publication, le terme Canadiens renvoie à la population visée par l'enquête. Les répondants à l'enquête peuvent comprendre des résidents du Canada n'ayant pas la citoyenneté canadienne.
  2. À raison de 40 heures par semaine pendant 48 semaines.
Date de modification :