Publications

    Mettre l'accent sur les Canadiens : résultats de l'Enquête sociale générale

    L'engagement communautaire et la participation politique au Canada

    Faits saillants

    [Article intégral en HTML] [Article intégral en PDF]

    Engagement communautaire

    • En 2013, près de deux Canadiens sur trois étaient membres ou participants d’un groupe, d’un organisme ou d’une association (65 %), légèrement en hausse par rapport à 2003 (61 %).
    • De 2003 à 2013, la progression du taux de participation à des groupes a été deux fois plus importante chez les femmes (en hausse de 6 points de pourcentage) que chez les hommes (une augmentation de 3 points de pourcentage).
    • Le niveau d’engagement communautaire variait selon la province. En 2013, 58 % des Québécois étaient membres ou participants d’un groupe, par rapport à 66 % des Ontariens et à 73 % des Britanno-Colombiens.
    • En 2013, 78 % des titulaires d’un diplôme universitaire étaient membres ou participants d’un groupe, par rapport à 41 % de ceux  n’ayant pas obtenu de diplôme d’études secondaires.
    • Parmi les personnes âgées de 25 à 64 ans, 59 % des immigrants récents participaient à un groupe, comparativement à 63 % des immigrants de longue date et 67 % des non immigrants.
    • Les trois types de groupes au sein desquels les Canadiens étaient les plus susceptibles de participer étaient les organismes sportifs ou récréatifs (31 %), les syndicats ou les associations professionnelles (28 %) ainsi que les organismes culturels, éducatifs et de loisirs (20 %).
    • Alors que 7 % des personnes de 25 à 64 ans dont le revenu personnel était de 80 000 $ et plus étaient membres ou participants d’un organisme politique, cela était le cas de 3 % de celles touchant un revenu personnel de moins de 40 000 $.

    Participation politique

    • En 2013, la proportion de personnes de 25 à 34 ans ayant déclaré avoir voté aux dernières élections fédérales était de 70 %, par rapport à 92 % des aînés de 75 ans et plus.
    • Chez les personnes de 25 à 34 ans, le taux de participation aux élections fédérales de 2011 passait de 55 % chez celles ayant un diplôme d’études secondaires à 81 % chez celles détenant un diplôme d’études universitaires. Les taux correspondants, parmi les aînés âgés de 65 à 74 ans, étaient de 92 % et 95 %.
    • Parmi les personnes n’ayant pas voté lors des dernières élections fédérales, 14 % des jeunes de 25 à 34 ans ont déclaré que la principale raison était qu’ils n’étaient pas informés sur les questions. En comparaison, cette proportion était de 3 % chez les personnes âgées de 55 ans et plus.
    • En 2013, 21 % des titulaires d’un diplôme d’études universitaires ont pris part à une réunion publique, par rapport à 12 % de ceux détenant un diplôme d’études secondaire et 9 % de ceux n’ayant pas obtenu ce diplôme.
    • En 2013, 71 % des répondants qui n’avaient aucune confiance envers les médias canadiens ont rapporté avoir voté lors des dernières élections, par rapport à 81 % de ceux ayant un plus grand niveau de confiance envers ces médias.
    Date de modification :