Mettre l'accent sur les Canadiens : résultats de l'Enquête sociale générale

L’utilisation des médias pour suivre les nouvelles et l’actualité

Date de diffusion : le 15 février 2016 Correction date: (if required)

L’utilisation des médias pour suivre les nouvelles et l’actualité

Les façons dont les Canadiens s’informent à propos des questions politiques et sociales, et la fréquence à laquelle ils le font, se sont modifiées considérablement au cours de la dernière décennie. En outre, les clivages générationnels se sont élargis du point de vue de la fréquence de la consommation et des types de médias utilisés. Surtout, les Canadiens suivent les nouvelles et l’actualité moins assidûment qu’ils ne le faisaient auparavant.

Spécifiquement de 2003 à 2013, la proportion de Canadiens ayant dit suivre les nouvelles et l’actualité à tous les jours a diminué, passant de 68 % à 60 % (graphique 1).

Graphique 1 Fréquence à laquelle les personnes suivent les nouvelles ou l'actualité, 2003 et 2013

Description du graphique 1

Le titre du graphique est « Graphique 1 Fréquence à laquelle les personnes suivent les nouvelles ou l'actualité, 2003 et 2013 ».
Ceci est un graphique à colonnes groupées.
Il y a au total 3 catégories sur l'axe horizontal. L'axe vertical débute à 0 et se termine à 80 avec des mesures à tous les 10 points.
Il y a 2 séries dans ce graphique.
L'axe vertical s'intitule « pourcentage ».
L'axe horizontal s'intitule « Fréquence du suivi des nouvelles et de l'actualité ».
Le titre de la série 1 est « 2003 ».
La valeur minimale est 7 et ceci correspond à « Rarement ou jamais ».
La valeur maximale est 68 et ceci correspond à « Tous les jours ».
Le titre de la série 2 est « 2013 ».
La valeur minimale est 13 et ceci correspond à « Rarement ou jamais ».
La valeur maximale est 60 et ceci correspond à « Tous les jours ».

Tableau de données du graphique 1 Graphique 1
Fréquence à laquelle les personnes suivent les nouvelles ou l'actualité, 2003 et 2013, pourcentage
Sommaire du tableau
Le tableau montre les résultats de Fréquence à laquelle les personnes suivent les nouvelles ou l'actualité 2003 et 2013(figurant comme en-tête de colonne).
  2003 2013
Rarement ou jamais 7 13
Plusieurs fois par mois ou plusieurs fois par semaine 25 27
Tous les jours 68 60

En revanche, une proportion deux fois plus grande de Canadiens ont affirmé suivre les nouvelles et l’actualité rarement ou jamais (13 % en 2013, par rapport à 7 % en 2003).

Ce déclin de la fréquence à laquelle les personnes suivent les nouvelles et de l’actualité masquait des différences notables entre les groupes d’âge.

En général, les Canadiens plus âgés sont proportionnellement plus nombreux à suivre les nouvelles et l’actualité tous les jours. Spécifiquement en 2013, 81 % des Canadiens âgés de 55 ans et plus ont déclaré les suivre à cette fréquence, comparativement à 37 % de ceux de 15 à 34 ans.

En raison de la proportion plus élevée de jeunes ayant déclaré qu’ils suivaient les nouvelles et l’actualité « rarement » ou « jamais », les écarts entre Canadiens plus âgés et moins âgés ont augmenté.

En effet, la proportion de jeunes âgés de 15 à 34 ans qui ont mentionné suivre rarement ou jamais les nouvelles et l’actualité a pratiquement doublé durant la période, passant de 11 % en 2003 à 21 % en 2013. En comparaison, chez les Canadiens âgés de 55 ans et plus, cette proportion est passée de 4 % à 6 % (Graphique 2).

Graphique 2 Fréquence à laquelle les personnes suivent les nouvelles ou l'actualité, selon le groupe d'âge, 2013

Description du graphique 2

Le titre du graphique est « Graphique 2 Fréquence à laquelle les personnes suivent les nouvelles ou l'actualité, selon le groupe d'âge, 2013 ».
Ceci est un graphique à colonnes empilées.
Il y a au total 6 catégories sur l'axe horizontal. L'axe vertical débute à 0 et se termine à 100 avec des mesures à tous les 10 points.
Il y a 3 séries dans ce graphique.
L'axe vertical s'intitule « pourcentage ».
L'axe horizontal s'intitule « Source: Statistique Canada, Enquête sociale générale de 2003 et 2013. ».
Le titre de la série 1 est « Tous les jours ».
La valeur minimale est 37 et ceci correspond à « 15 à 34 ans 2013 ».
La valeur maximale est 88 et ceci correspond à « 55 ans et plus 2003 ».
Le titre de la série 2 est « Plusieurs fois par mois ou plusieurs fois par semaine ».
La valeur minimale est 8 et ceci correspond à « 55 ans et plus 2003 ».
La valeur maximale est 42 et ceci correspond à « 15 à 34 ans 2013 ».
Le titre de la série 3 est « Rarement ou jamais ».
La valeur minimale est 4 et ceci correspond à « 55 ans et plus 2003 ».
La valeur maximale est 21 et ceci correspond à « 15 à 34 ans 2013 ».

Tableau de données du graphique 2 Graphique 2
Fréquence à laquelle les personnes suivent les nouvelles ou l'actualité, selon le groupe d'âge, 2013, pourcentage
Sommaire du tableau
Le tableau montre les résultats de Fréquence à laquelle les personnes suivent les nouvelles ou l'actualité Tous les jours, Plusieurs fois par mois ou plusieurs fois par semaine et Rarement ou jamais(figurant comme en-tête de colonne).
  Tous les jours Plusieurs fois par mois ou plusieurs fois par semaine Rarement ou jamais
15 à 34 ans 2003 48 41 11
15 à 34 ans 2013 37 42 21
35 à 54 ans 2003 73 22 6
35 à 54 ans 2013 60 28 12
55 ans et plus 2003 88 8 4
55 ans et plus 2013 81 13 6

Du point de vue régional, la diminution de la fréquence du suivi des nouvelles et de l’actualité s’est fait ressentir dans toutes les régions. Des écarts entre les régions subsistaient néanmoins.

La proportion la plus élevée de personnes qui ont dit suivre les nouvelles et l’actualité tous les jours a été enregistrée au Québec (63 %). À l’opposé, les proportions les plus faibles ont été observées au Manitoba (55 %) et en Alberta (53 %) (tableau 1).

 

 

Les diplômés universitaires de 25 à 54 ans suivent moins régulièrement les nouvelles et l’actualité que les personnes âgées de 55 ans et plus ayant moins qu’un diplôme d’études secondaires

Les personnes ayant un niveau de scolarité plus élevé sont plus enclines à suivre régulièrement les nouvelles et l’actualité. Cependant, les Canadiens de 55 ans et plus suivaient plus fréquemment les nouvelles que les autres groupes d’âge, et ce, peu importe leur niveau de scolarité.

Par exemple, parmi les personnes de 55 ans et plus ayant moins qu’un diplôme d’études secondaires, 79 % suivaient les nouvelles et l’actualité tous les jours.  En comparaison, chez les diplômés universitaires âgés de 25 à 54 ans, 60 % suivaient les nouvelles et l’actualité à tous les jours.

En ce qui a trait aux tendances, la fréquence du suivi des nouvelles et de l’actualité a diminué plus rapidement chez les diplômés universitaires de 25 à 54 ans que chez leurs homologues plus âgés. Entre autres, la proportion de diplômés universitaires âgés de 25 à 54 ans qui suivaient les nouvelles et l’actualité rarement ou jamais a triplé durant la période, passant de 3 % à 9 % (tableau 1).

Les journaux et la télévision en perte de vitesse importante

Tant en 2013 qu’en 2003, la télévision était le type de média le plus souvent utilisé chez les personnes suivant les nouvelles et l’actualité plusieurs fois par mois ou plus fréquemmentNote 1. Toutefois, la proportion de ceux ayant déclaré suivre les nouvelles et l’actualité à la télévision a diminué, passant de 90 % en 2003 à 78 % en 2013 (graphique 3).

Graphique 3 Type de média utilisé pour suivre les nouvelles et l'actualité, 2003 et 2013

Description du graphique 3

Le titre du graphique est « Graphique 3 Type de média utilisé pour suivre les nouvelles et l'actualitéNote 1, 2003 et 2013 ».
Ceci est un graphique à colonnes groupées.
Il y a au total 5 catégories sur l'axe horizontal. L'axe vertical débute à 0 et se termine à 100 avec des mesures à tous les 10 points.
Il y a 2 séries dans ce graphique.
L'axe vertical s'intitule « pourcentage ».
L'axe horizontal s'intitule « Type de média ».
Le titre de la série 1 est « 2003 ».
La valeur minimale est 22 et ceci correspond à « Revues ».
La valeur maximale est 90 et ceci correspond à « Télévision ».
Le titre de la série 2 est « 2013 ».
La valeur minimale est 18 et ceci correspond à « Revues ».
La valeur maximale est 78 et ceci correspond à « Télévision ».

Tableau de données du graphique 3 Graphique 3
Type de média utilisé pour suivre les nouvelles et l'actualitéNote 1, 2003 et 2013
Sommaire du tableau
Le tableau montre les résultats de Type de média utilisé pour suivre les nouvelles et l'actualité 2003 et 2013(figurant comme en-tête de colonne).
  2003 2013
Journaux 69 51
Revues 22 18
Télévision 90 78
Radio 53 51
Internet 30 59

En revanche et de façon peu étonnante, l’utilisation d’Internet pour suivre les nouvelles et l’actualité a fait un bond important, passant d’un taux d’utilisation de 30 % en 2003 à 59 % en 2013. En fait, il s’agissait du seul type de média pour lequel on observait une hausse de l’utilisation.

Les journaux imprimés sont probablement le type de média où les changements d’habitudes des citoyens ont eu la plus grande incidence. En 2003, 69 % des personnes qui suivaient les nouvelles et l’actualité au moins plusieurs fois par mois lisaient les journaux pour s’informer. Une décennie plus tard, cette proportion s’établissait à 51 %.

Profil des utilisateurs des différents types de médias

Comme ils dépendent en bonne partie de revenus publicitaires, les médias et leurs annonceurs doivent connaître le profil des personnes qui les utilisent.

Les plus jeunes n’utilisaient pas les mêmes types de médias que leurs aînés pour s’informer. En 2013, 77 % des 15 à 34 ans utilisaient Internet pour suivre les nouvelles et l’actualité, comparativement à 36 % des 55 ans et plus. Les Canadiens plus âgés étaient, quant à eux, nettement plus susceptibles de lire les journaux et les revues, de même que d’écouter la télévision (graphique 4).

Graphique 4 Type de média utilisé pour suivre les nouvelles et l'actualité, selon le groupe d'âge, 2013.

Description du graphique 4

Le titre du graphique est « Graphique 4 Type de média utilisé pour suivre les nouvelles et l'actualitéNote 1, selon le groupe d'âge, 2013. ».
Ceci est un graphique à colonnes groupées.
Il y a au total 5 catégories sur l'axe horizontal. L'axe vertical débute à 0 et se termine à 100 avec des mesures à tous les 10 points.
Il y a 3 séries dans ce graphique.
L'axe vertical s'intitule « pourcentage ».
L'axe horizontal s'intitule « Type de média ».
Le titre de la série 1 est « 15 à 34 ans ».
La valeur minimale est 13 et ceci correspond à « Revues ».
La valeur maximale est 77 et ceci correspond à « Internet ».
Le titre de la série 2 est « 35 à 54 ans ».
La valeur minimale est 16 et ceci correspond à « Revues ».
La valeur maximale est 75 et ceci correspond à « Télévision ».
Le titre de la série 3 est « 55 ans et plus ».
La valeur minimale est 21 et ceci correspond à « Revues ».
La valeur maximale est 89 et ceci correspond à « Télévision ».

Tableau de données du graphique 4 Graphique 4
Type de média utilisé pour suivre les nouvelles et l'actualitéNote 1, selon le groupe d'âge, 2013., pourcentage
Sommaire du tableau
Le tableau montre les résultats de Type de média utilisé pour suivre les nouvelles et l'actualité 15 à 34 ans, 35 à 54 ans et 55 ans et plus(figurant comme en-tête de colonne).
  15 à 34 ans 35 à 54 ans 55 ans et plus
Journaux 39 45 62
Revues 13 16 21
Télévision 60 75 89
Radio 43 54 48
Internet 77 63 36

Le tableau 2 illustre, de manière plus détaillée, comment l’utilisation des cinq types de médias se différencie selon le groupe d’âge.

 

 

En 2013, les aînés de 65 ans et plus représentaient 18 % de la population âgée de 15 ans et plus. Ils étaient néanmoins surreprésentés chez les personnes lisant les journaux et les revues ainsi que celles écoutant la télévision pour s’informer. Par exemple, parmi les 13,8 millions de personnes qui lisaient les journaux pour suivre les nouvelles et l’actualité, environ le quart étaient âgées de 65 ans et plus (24 %).

Les hommes utilisent Internet plus souvent pour suivre les nouvelles et l’actualité

Les hommes et les femmes avaient des préférences légèrement différentes en ce qui a trait aux types de médias utilisés pour suivre les nouvelles et l’actualité. Premièrement, les femmes étaient plus susceptibles (19 %) que les hommes (15 %) de lire des revues pour s’informer (Tableau 3).

Elles étaient aussi proportionnellement un peu plus nombreuses à écouter la télévision (77 % par rapport à 73 % des hommes).

En revanche, 62 % des hommes utilisaient Internet, par rapport à 55 % des femmes (Tableau 3).

Le plus haut niveau de scolarité était aussi associé, dans une certaine mesure, au type de média utilisé. Les différences les plus importantes concernaient l’utilisation d’Internet. Alors que 76 % des diplômés universitaires utilisaient Internet pour suivre les nouvelles et l’actualité, cela était le cas de 43 % de ceux dont le niveau de scolarité le plus élevé était un diplôme d’études secondaires (tableau 3).

 

 

En revanche, un niveau de scolarité plus élevé était lié à une utilisation moins fréquente de la télévision : 82 % des personnes dont le plus haut niveau de scolarité était un diplôme d’études secondaires écoutaient la télévision pour s’informer, comparativement à 71 % des diplômés universitaires.

Il existait aussi certaines différences entre les provinces. En 2013, l’Alberta (63 %), la Colombie-Britannique et l’Ontario (61 % dans les deux cas) étaient les provinces où les taux d’utilisation d’Internet pour suivre les nouvelles et l’actualité étaient les plus élevés. À l’autre extrémité du spectre, 51 % des résidents du Québec utilisaient Internet.

La radio était quant à elle particulièrement utilisée à l’Île-du-Prince-Édouard (57 %), à Terre-Neuve-et-Labrador et en Nouvelle-Écosse (55 % dans les deux cas). Son utilisation était sensiblement moins grande en Colombie-Britannique (43 %).

Finalement, la proportion la plus élevée de personnes écoutant la télévision pour suivre les nouvelles et de l’actualité a été enregistrée au Québec (82 %). En comparaison, les proportions correspondantes étaient de 70 % en Colombie-Britannique et de 69 % en Alberta.

Environ une personne sur quatre utilisait exclusivement un type de média

En 2013, environ le quart des Canadiens utilisaient un seul des cinq types de médias pour suivre les nouvelles et l’actualité (24 %). Chez les jeunes âgés de 15 à 34 ans, cette proportion s’élevait à 30 % (tableau 4)

 

 

À l’autre extrémité, 21 % des personnes utilisaient quatre ou même les cinq types différents de médias. Les titulaires d’un diplôme d’études universitaires étaient plus susceptibles de faire partie de ce groupe (29 %, comparativement à 17 % de ceux dont le plus haut niveau de scolarité était un diplôme d’études secondaires).

Les différences entre groupes d’âge, en ce qui a trait aux types de médias utilisés, se reflétaient chez les personnes qui utilisaient un seul type de média pour s’informer. Chez les jeunes âgés de 15 à 34 ans utilisant un seul type de média, 60 % utilisaient Internet, comparativement à 10 % de leurs homologues appartenant au groupe d’âge des 55 ans et plus. Internet se différencie des autres types de médias, puisqu’il permet à la fois de lire les journaux et d’écouter la télévision et la radio. Il n’est cependant pas possible de déterminer, à l’aide de l’Enquête, de quelle façon précise les personnes qui utilisent Internet suivent les nouvelles et l’actualité.

Parmi les Canadiens âgés de 55 ans et plus utilisant exclusivement un type de média pour s’informer, 71 % utilisaient la télévision (Graphique 5).

Graphique 5 Type de média utilisé pour suivre les nouvelles et l'actualité, personnes utilisant exclusivement un type de média pour s'informer, 2013

Description du graphique 5

Le titre du graphique est « Graphique 5 Type de média utilisé pour suivre les nouvelles et l'actualité, personnes utilisant exclusivement un type de média pour s'informer, 2013 ».
Ceci est un graphique à colonnes empilées.
Il y a au total 3 catégories sur l'axe horizontal. L'axe vertical débute à 0 et se termine à 100 avec des mesures à tous les 10 points.
Il y a 4 séries dans ce graphique.
L'axe vertical s'intitule « pourcentage ».
L'axe horizontal s'intitule « Groupe d'âge ».
Le titre de la série 1 est « Journaux ».
La valeur minimale est 8 et ceci correspond à « 15 à 34 ans ».
La valeur maximale est 12 et ceci correspond à « 55 ans et plus ».
Le titre de la série 2 est « Télévision ».
La valeur minimale est 23 et ceci correspond à « 15 à 34 ans ».
La valeur maximale est 71 et ceci correspond à « 55 ans et plus ».
Le titre de la série 3 est « Radio ».
La valeur minimale est 6 et ceci correspond à « 55 ans et plus ».
La valeur maximale est 13 et ceci correspond à « 35 à 54 ans ».
Le titre de la série 4 est « Internet ».
La valeur minimale est 10 et ceci correspond à « 55 ans et plus ».
La valeur maximale est 60 et ceci correspond à « 15 à 34 ans ».

Tableau de données du graphique 5 Graphique 5
Type de média utilisé pour suivre les nouvelles et l'actualité, personnes utilisant exclusivement un type de média pour s'informer, 2013, pourcentage
Sommaire du tableau
Le tableau montre les résultats de Type de média utilisé pour suivre les nouvelles et l'actualité Journaux, Télévision, Radio et Internet(figurant comme en-tête de colonne).
  Journaux Télévision Radio Internet
15 à 34 ans 8 23 8 60
35 à 54 ans 9 43 13 35
55 ans et plus 12 71 6 10

Fréquence d’utilisation des différents types de média

Dans le cadre de l’Enquête sociale générale (ESG), on demandait aux répondants de déclarer à quelle fréquence ils utilisaient les différents types de médias pour suivre les nouvelles et l’actualité.

 

 

Au cours d’une semaine normale, les Canadiens qui écoutaient la télévision pour s’informer le faisaient en moyenne 6 heures. Le nombre moyen d’heures d’utilisation par semaine pour ce qui est de la radio était aussi de 6 heures, alors que la moyenne était de 5 heures pour les utilisateurs d’Internet (Tableau 5).

Le nombre moyen d’heures consacrées à l’écoute de la radio était légèrement plus élevé chez les hommes (7 heures) que chez les femmes (6 heures). Il en était de même pour ce qui est de l’utilisation d’Internet pour suivre les nouvelles et l’actualité : 5 heures chez les hommes et 4 heures chez les femmes.

En plus d’être davantage susceptibles d’écouter la télévision pour suivre les nouvelles et l’actualité, les Canadiens âgés y consacraient un nombre d’heures supérieur, soit 8 heures en moyennes par semaine comparativement à 3 heures par semaine chez les 15 à 34 ans.

Les variations régionales, relativement au nombre moyen d’heures consacrées à l’écoute de la télévision, de la radio et de l’utilisation d’Internet étaient généralement plus modestes.

Pour ce qui est de la fréquence à laquelle les personnes lisaient les journaux et les revues pour s’informer, les résultats s’apparentaient à ceux plus généraux se rapportant à la fréquence du suivi des nouvelles et de l’actualité. Par exemple, 60 % des Canadiens de 55 ans et plus lisaient les journaux tous les jours, comparativement à 21 % de ceux de 15 à 34 ans.

Confiance envers les médias canadiens

Dans le cadre de l’Enquête sociale générale, on a demandé aux répondants à quel point ils avaient confiance à certaines institutions, dont les médias canadiensNote 2. Les répondants devaient indiquer leur niveau de confiance à l’aide d’une échelle allant de 1 à 5, où 1 signifie « aucune confiance » et 5 « une grande confiance ».

En 2013, moins de la moitié des Canadiens (40 %) ont déclaré qu’ils faisaient confiance aux médias canadiens (soit un niveau se situant à 4 ou 5 sur l’échelle). Il s’agissait d’une proportion relativement peu élevée par rapport aux autres types d’institutions pour lesquelles les répondants ont été interrogés. Par exemple, 76 % ont mentionné faire confiance au service de police, 63 % aux marchands locaux et aux gens d’affaires et 61 % au système scolaire.

Le niveau de confiance envers les médias canadiens demeurait cependant plus élevé que celui exprimé envers les grandes corporations (30 %) et le Parlement fédéral (38 %).

Les jeunes étaient moins susceptibles que les Canadiens plus âgés de faire confiance aux médias canadiens. En effet, 36 % des 15 à 34 ont dit avoir confiance aux médias, par rapport à 45 % des 55 ans et plus.

Source des données

Le présent rapport est fondé sur les données de l’Enquête sociale générale (ESG) de 2013 sur l’identité sociale et de l’ESG de 2003 sur l’engagement social. La population cible comprenait les personnes de 15 ans et plus vivant dans les 10 provinces canadiennes, à l’exception des personnes résidant à temps plein dans les établissements.

Pour obtenir plus de renseignements sur la source des données, veuillez consulter la page suivante :

2013 : http://www23.statcan.gc.ca/imdb/p2SV_f.pl?Function=getSurvey&SurvId=134876&InstaId=139605&SDDS=5024

2003 : http://www23.statcan.gc.ca/imdb/p2SV_f.pl?Function=getSurvey&Id=5509

Date de modification :